Biscoto

  • Les gardiennes du grenier

    Oriane Lassus

    • Biscoto
    • 22 Octobre 2020

    Plecota, une petite chauve-souris, vit paisiblement avec sa famille dans un grenier douillet... Mais l'hiver arrive. Toute la colonie s'envole pour rejoindre son refuge d'hibernation et Plecota se perd.
    Séparée des siens, elle est recueillie par de sympathiques musaraignes puis par les humains qui vivent dans son ancienne maison. Ce nouveau refuge est soudain menacé par la construction d'une route pour les gros camions ! Loin de sa famille et malgré sa petite taille, elle va devoir mener un dur combat et chercher du renfort autour d'elle. Avec Les Gardiennes du Grenier, Oriane Lassus nous fait découvrir le monde à travers le regard sensible et amusant d'une jeune chauve-souris et un aspect documentaire est doucement distillé où l'on découvre au fil des pages le mode de vie des petits animaux de la campagne.

  • - Nils, Rita, Sacha et Théo, les quatre Détectives du Cagibi, résolvent des enquêtes de toutes sortes. Enfin... ils aimeraient bien ! Mais dans le quartier, il ne se passe RIEN, pas le moindre petit mystère, pas le moindre comportement étrange... jusqu'à l'arrivée de Lily, la nouvelle de l'école. Elle est super bizarre ! Vraiment suspecte ! Si on cherche bien, on devrait trouver quelques indices troublants, non ?

    En deux mots : Un groupe de jeunes détectives prêts à tout, une enquête haletante qui prend des virages de plus en plus étranges à mesure que le récit progresse, des dessins dynamiques...
    Tanja Esch propose à ses jeunes lecteurs une aventure pleine de tension mêlant enquête policière... et science-fiction.
    /> Une bande dessinée qui pose des questions essentielles : jusqu'où la pression du groupe, mais aussi la méfiance et la peur de ce qui nous est étranger, peuvent-elles nous mener ?

  • Ces bricolages dessinés sans chichis paraissent tous les mois dans le journal Biscoto. Après 5 ans de parution et de courriers de lecteurs et de lectrices nous montrant fièrement leurs réalisations, il nous a paru indispensable et nécessaire de publier cette anthologie. Parce que dès 7 ans, on peut expérimenter et inventer ? ! Dans ce grand livre très complet, pas de colliers de pâtes nounouilles ni de cadres en coquillages qui brillent.
    A partir d'éléments simples que l'on peut récupérer ou recycler, on assemble, on colle, on articule et on observe. Les expériences scientifiques (sous-marin automatique, pH-mètre au chou rouge...), inventions délirantes (générateur de gros mots, voiture qui pète...), installations durables (mangeoire à oiseaux, herbier...) et constructions mécaniques (catapulte, kaléidoscope...) prennent la forme d'objets pas chers à fabriquer qu'on gardera, ou démontera afin de tout récupérer pour la prochaine activité? !

  • La maison-ski

    Charlotte Lemaire

    • Biscoto
    • 6 Novembre 2020

    A l'automne, le verger est bien tranquille, et Barnaby a une idée. Grâce à son habileté bricoleuse, il construit une étonnante demeure montée sur skis. L'hiver arrive, et avec lui la neige, alors Barnaby décide de partir avec son ami Robin-chenille pour un drôle de voyage... sans quitter leur domicile mouvant ! A bord de la maison-ski, ils glissent à travers les paysages montagneux et y rencontrent des curieux et des curiosités, sans vraiment savoir, quand sera-t-il temps de rentrer ? -------------- La Maison-ski est une histoire qui réconciliera les casaniers et les aventuriers.
    Charlotte Lemaire nous propose de parcourir ses images chatoyantes durant de longues heures de promenade, tout en pouvant embrasser au plus vite la chaleur du foyer. La Maison-ski c'est comme la cabane qu'on fait avec les couettes de son lit, à la manière de la maison-bateau bravant les éléments dans "La tempête" de Claude Ponti. C'est le désir de pouvoir emporter la plus grosse valise qui soit, emplie de toutes les choses qui peuvent nous manquer en voyage.
    Surtout, c'est l'excitation de ne jamais savoir quand on reviendra à la maison, mais avec le réconfort de pouvoir rentrer à tout moment.

  • Cécil, une paisible grenouille, tient tranquillement sa boutique d'herboristerie quand soudain, une rate peu sympathique lui demande un ingrédient précis. Lorsqu'elle quitte la boutique, la rate casse un miroir sans s'excuser et laisse tomber derrière elle un mystérieux plan avec une liste d'objets et d'ingrédients... Cécil retrouve son amie Ficelle, qui tient le café d'à côté, lui explique ce qui s'est passé et lui montre le plan qu'elle a trouvé.
    C'est décidé, il faut partir à l'aventure et percer le secret du manuscrit ! Elodie Shanta (Crevette, éd. La Pastèque, en sélection Pépites au Salon de Montreuil 2018 et sélection jeunesse au Festival d'Angoulême 2018) a publié depuis 5 ans, chaque mois les aventures de Kikéfluk et Juléjim, sous forme de strips dans les pages du journal, elle revient cette année avec un album long format pour les jeunes lecteurs, dans une ambiance fantastique et médiévale revisitée et aux couleurs acidulées ! L'album a été pré-publié dans le journal Biscoto de septembre 2018 à juillet 2019, sa version album est l'occasion de nombreux bonus mirifiques !

  • Sortie de nuit

    Laurie Agusti

    • Biscoto
    • 5 Juin 2020

    Il semblerait que le papillon Imago s'est réveillé un peu trop tôt. Il cherchait simplement de quoi combler sa faim, mais le voilà embarqué dans la folle danse des insectes nocturnes. Toutes ces lumières et ce monde inconnu l'affolent, mais heureusement Imago se fait des compagnons de route. La nuit est effrayante mais elle est belle aussi !
    Sortie de nuit est une ode à l'aventure et à l'ouverture, à la curiosité et à la découverte.
    A travers son dessin soigné et précis, qui rappelle Bruno Munari et Iela et Enzo Mari, Laurie Agusti nous transmet avec justesse les sensations d'Imago dans ce monde mystérieux. Lignes précises, couleurs franches et lumières éblouissantes, nous voletons dans la nuit et partageons l'émerveillement d'Imago.

  • JOURNAL BISCOTO N.90 ; on hiberne Nouv.

    On hiberne, chut ! Ce mois-ci, à nous les ronflements, la peau froissée par les marques d'oreillers, les matinées au lit avec une bonne bande dessinée, rêvasser dans la cabane fabriquée au milieu du salon avec les plaids et les coussins. Vite, sous la couette, avec ce bon roman qu'on aimerait finir et une lampe de poche pour lire en toute discrétion. Dehors il fait froid, on la joue grizzli au fond de la tanière, on attendra le printemps pour gambader dans les bois ! Dans ce numéro on trouvera entre autres une bande dessinée de Lisa Blumen, une recette vegan de Charlotte Pollet, un documentaire de Robin Cousin, et la suite du feuilleton Pipistrelli, opus 2 !

  • Pipistrelli

    Charlotte Pollet

    • Biscoto
    • 18 Janvier 2019

    Olive Pipistrelli vit tranquillement dans la forêt en compagnie de ses amis Bescherelle, Caouette et Mouche. Un jour, ils découvrent un énorme oeuf, abandonné au beau milieu d'une clairière. Olive se sent soudain investie d'une grande mission : aider cet oeuf à retrouver ses parents. Les autres n'ayant pas l'air extrêmement motivés, elle part seule... Cet album met à l'honneur une galerie de figures très contrastées, de la têtue Olive Pipistrelli à la combattante Minuit...
    Dans cette épopée où la suspens côtoie très souvent le rire, Olive va de rencontres en rencontres, et on sera amené à se poser des questions sur l'avidité, sur le ridicule du fanatisme et surtout sur la puissance de l'amitié.

  • Bientôt Noël ! Les jouets nous envahissent petit à petit ! On en voit partout : à la télé, sur internet, dans les vitrines, au supermarché, on prévoit même peut-être une élection présidentielle des joujoux ! Mais en fait... il n'y en aurait pas un peu trop ? Dans ce numéro on trouvera entre autres une bande dessinée d'Emilie Gleason, une recette vegan de Charlotte Pollet, un documentaire de Robin Cousin, et la suite du feuilleton Pipistrelli, opus 2 !

  • Les robots ont pris le contrôle de la Terre ! Enfin, seulement de la rédaction de Biscoto. Pour l'instant, ils sont plutôt sympas, ils nous ont aidés à réaliser ce numéro en leur honneur...
    Mais à condition qu'on leur serve du café au pétrole et des croissants à l'uranium tous les matins. Bzzzt ! On trouvera entre autres dans ce numéro une grande histoire de Léa Murawiec, un poster de Sammy Stein, un documentaire de Robin Cousin, une recette vegan de Charlotte Pollet, et bien sûr la suite du deuxième opus de Pipistrelli...

  • "BAM ! BOUM ! TZOIING ! TZOIING ! On démarre l'année en fanfare chez Biscoto ! Viens, rejoins-nous pour faire un max de bruit ! Si tu n'as pas de tambour, une casserole et une cuillère en bois, ou juste ta voix ça marche aussi. Plus on est de fous, plus on rit ! " Dans ce numéro on trouvera entre autres une bande dessinée de Jean-François Biguet, une recette vegan de Charlotte Pollet, un documentaire de Robin Cousin, et la suite du feuilleton Pipistrelli, opus 2 !

  • DRIIIIING ! C'est la sonnerie de la rentrée ou celle de l'entrée ? Non, c'est celle de la récré ! Sortez les ballons, les cordes à sauter, les élastiques, les craies, les cartes, pourquoi pas les livres même. Vite, vite, on se défoule avant de retourner s'asseoir en classe, on retrouve ses copains et ses copines, on joue ensemble, on se raconte des secrets, ou on parie sur ce qu'on va manger à la cantine.
    Et celles et ceux qui n'ont pas envie de courir ou qui préfèrent jouer seuls ? C'est par exemple l'occasion de lire ce nouveau numéro de Biscoto ! Vous y retrouverez vos personnages de BD préférés, plein de rubriques et de questions qu'on peut se poser, même quand on est en train de s'amuser !

  • Que se passe-t-il dans l'immeuble de Leïa ? Un jour de pluie, alors qu'elle construit des cabanes, un tamanoir surgit soudainement dans sa chambre, une forêt vierge envahit tout l'appartement du dessous, deux enfants et leurs parents déboulent à la recherche de leur tante mystérieusement disparue... Fini l'ennui ! Place à l'enquête pour Leïa et ses amis ! Prépublié dans le journal Biscoto, Le Meilleurissime repaire de la Terre a été augmenté de 20 planches pour sa parution en album. Avec humour et décalage, l'auteure utilise les codes de l'enquête classique tout en les remettant en question. On y rencontre ainsi Leïa, une petite fille intrépide, inventive, et fan de cabanes, son père divorcé qui travaille à la maison, un instituteur qui porte la jupe ou une vieille tante qui n'a pas l'intention de se laisser dicter la façon dont elle doit vivre. Ces personnages, que l'on voit rarement représentés dans le paysage éditorial et dans la société en général, sont amenés avec subtilité dans un captivant récit d'aventure. Leurs particularités sont admises et ne font pas le sujet du récit, ce qui fait de cet album une oeuvre engagée et singulière. Grâce à un dessin sauvage et tout en finesse, Oriane Lassus propose une vision de l'enfance où ce qui paraît incongru aux adultes se révèle toutefois être souvent la solution la plus sensée.

  • Y a-t-il un vampire terré sous le lit ? Une araignée géante qui s'est faufilée dans le tiroir à chaussettes ? Ou encore un fantôme qui se cache dans la nuit ? Sortez vos lampes de poches car aujourd'hui, avec Biscoto, on n'a pas les chocottes ! Avec quelques frissons mais beaucoup de courage, on éteint les lumières. Les formes que l'on pensait si effrayantes ne sont que des ombres. Et cette drôle de lueur dans la nuit n'est rien d'autre que le reflet de la lune.
    Alors pas de panique, on respire un bon coup, et c'est parti ! Dans ce numéro de Biscoto, on embarque pour des aventures effrayantes juste ce qu'il faut, bizarroïdes et pleines de surprises concoctées par toute l'équipe de Biscoto. Un nouveau numéro à lire, de préférence, sous la couette... à l'abri des monstres !

  • Il existe 88 constellations dans notre ciel, dont celle du Téléscope, très pratique quand on veut regarder les astres, mais aussi celle du Microscope, moins adaptée, sauf peut-être si on veut observer de près la constellation de la Mouche. Bref, il y en a un sacré paquet et on a même le temps pour en inventer plein d'autres et se raconter des histoires, car cette nuit avec Biscoto on dort à la belle étoile !

  • Ma belle-mère est espionne pour la CIA mais c'est un secret. Mon oeil ! Un jour j'ai mangé huit milkshakes d'affilé. Mon oeil ! Mon cousin est champion du monde de ukulélé. Mon oeil mon oeil mon oeil ! Promis on arrête les bobards, et on est ravis que vos yeux soient déjà grands ouverts pour découvrir ce nouveau numéro de biscoto.

  • William s'apprête à entrer dans la jungle, muni de sa longuevue « comme les vrais explorateurs », il espère faire une grande découverte. Mais lorsqu'un tigre menace de le dévorer pour prendre des forces avant l'arrivée de chasseurs, William doit très vite le convaincre qu'il peut lui être utile autrement que comme repas. Le tigre et l'homme se mettent donc en quête de quelque chose qui pourrait les sauver, parcourant la forêt sans bien savoir quoi chercher. Par chance, ou par détermination, libre aux lecteurs et lectrices d'en décider, William et le tigre découvrent de petites pierres aux lueurs dorées. Ces centaines de pierres dorées, qui ressemblent à autant d'yeux de tigres, se révèleront fort utiles clairsemées dans les arbres et dans les recoins de la jungle pour effrayer les chasseurs... Ce premier album de Charlotte Lemaire, aux couleurs profondes et aux décors foisonnants et luxuriants évoque avec nuances les relations complexes entre deux individus qui luttent pour leur survie. Une relation sur le fil, dangereuse, qui se transformera peu à peu en relation d'entraide et de confiance.
    Une amitié se dessine quelques instants, avant que chacun poursuive sa route et sa vie. Car, si les tigres et les humains ne sont pas destinés à vivre ensemble, leur rencontre leur aura fait éprouver l'expérience de l'altérité et de la complicité.

  • Attention au départ !

    Elisabeth Corblin

    • Biscoto
    • 9 Novembre 2018

    - Pourquoi il siffle, le contrôleur ? - Mais parce que c'est écrit dans la partition, tout simplement ! - Comment ça se fait que parfois il y ait des goutelettes d'eau qui coulent sur les vitres alors qu'il ne pleut pas dehors ? - Ah, ça c'est parce que les contrôleurs sont en train d'égoutter la salade pour les sandwiches de midi, sur le toit ! Élisabeth Corblin signe un premier album où l'imagination et la créativité ne connaissent aucune limite. Page après page, ce livre est une invitation à se promener dans un train un peu fantasque dont la destination est inconnue, car l'important ici, c'est le voyage. Chaque wagon est ainsi l'occasion d'une question que tout lecteur aura pu se poser un jour, et à laquelle l'autrice répond en mêlant poésie et nonsense, maniant l'humour et le décalage d'une plume précise et aiguisée.
    Élisabeth regarde et dessine tous ces voyageurs en proie à des situations incongrues avec justesse et tendresse, dans les moindres détails, et dans des illustrations riches et fournies que l'on prend plaisir à regarder, encore et encore. Le train est décidément le lieu où se rencontrent, (pour longtemps on l'espère) des personnalités farfelues qui forment toute notre humanité. Vive le train !

  • Il y en a à qui ils glacent le sang, d'autres qui adorent leur toucher glissant... En général, on se méfie de leurs dents : pas qu'elles soient nombreuses, mais elles peuvent être vénéneuses ! Ce mois-ci on espère que vous ne les trouverez pas trop inquiétants... c'est un numéro spécial serpents !

  • Polka est douée d'une force surhumaine. Costaude, balèze, musclée comme un rhinocéros : plus forte que Polka, y a pas ! Ça n'a pas que des avantages : elle voudrait offrir des fleurs à son meilleur ami, mais tout ce qu'elle touche finit en bouillie... À l'école, les autres enfants se moquent d'elle, alors chaque récréation finit en querelle. Tout cela rend Polka très malheureuse.
    Être athlétique ne sert à rien, sauf à apporter des pépins, se dit-elle. Mais voilà qu'à la Télébison on annonce qu'un groupe de castors est en danger de mort si on ne vient pas les sauver. « C'est une mission pour moi ! » s'exclame Polka qui se met en route sans tarder !
    Son chemin sera ponctué de rencontres avec d'autres personnages pas tout à fait dans la norme, chacun lui apprenant à mieux se comprendre et s'accepter. Petit à petit, voilà Polka accompagnée de nouveaux amis. Le pays des castors n'est plus très loin, parviendront-ils à affronter la marée qui menace de tout submerger ?

  • Je me demande ce que Biscoto nous concocte ce mois-ci... Vous voulez mener l'enquête avec moi ? Saucissonés dans nos combinaisons, gants à ventouses pour marcher au plafond, lunettes de compèt' : tous les moyens sont bons, car il ne faudra pas se faire surprendre par la rédaction. Je compte sur vous pour que cette enquête s'effectue en toute discrétion ! Au sommaire de ce numéro on retrouve : une couverture de Élodie Shanta, une bande dessinée de Léo Louis- Honoré, et toujours des documentaires, un feuilleton à suivre de Oriane Lassus, des strips en bandes dessinées et la rubrique Zyogmatiques pour rigoler !

  • Grabuge la lionne étrange et Boin-Boin l'oiseau bizarre sont deux personnages assez zinzins qui vivent ensemble. Boin-Boin est enjoué et plein d'entrain, mais s'exprime exclusivement par l'onomatopée «boin-boin», Grabuge, quant à elle, en fait très peu, de grabuge, et semble plutôt passer ses journées à dormir profondément. Mais attention, cela ne les empêche pas de vivre des histoires complètement folles dans leur appartement.
    Avec Boin-Boin et Grabuge, l'aventure est au coin du canapé, et il en faut très peu pour déraper dans l'absurde hilarant! Alexandre Géraudie a déjà publié plusieurs ouvrages, dont le cultissime Du pain et des chats et les deux premiers volets des Trois jours qui ont changé le monde. Son humour ravageur est présent tous les mois dans le journal Biscoto.

  • Abracadabra ! Pof ! Te voilà transformé·e en crotte de nez ! Et toi, quel sort vas-tu jeter ? Un sort gentil, comme un feu d'artifice, pour émerveiller tes amis ? Un maléfice, pour te venger quand on ne t'a pas attendu pour jouer ton jeu préféré ? En tout cas, ce numéro de Biscoto s'annonce plein de magie ! Ce mois-ci, la couverture est signée Éloïse Rey (Anna qui chante), la grande histoire est de Charlotte Pollet (Pipistrelli), et le poster de Marion Puech (Couenne, éd. Misma). Et pour le reste, on retrouve l'enchanteresse bande habituelle d'autrices et d'auteurs !

  • Tout allait bien dans la vie de Poucet et de ses frères, jusqu'à ce que leur charmante maison à l'écart de la ville soit engloutie par le béton et que leurs parents disparaissent.
    Perdus au milieu de la nouvelle zone commerciale qui a remplacé les champs et les potagers, ils devront explorer d'obscurs hangars pour essayer de retrouver leur parents chéris. Un seul espoir : une lumière émane de la grande usine à saucisses de l'inquiétant Monsieur Grogra... Est-ce un havre de paix ou un piège diabolique ?
    Le Petit Poucet à l'usine à saucisses est une relecture vive et déjantée du célèbre conte raconté et mis en musique par le duo Savon tranchant et Carl Roosens.

empty