Les commandes sur le site internet sont suspendues jusqu'au : 14/02/2022

Sciences humaines & sociales

  • Il était une fois un petit être égaré. Un être à la recherche de lui-même. Il ne comprend pas pourquoi les autres, qui lui ressemblent tant, lui paraissent si étrangers. Alors il erre, il recherche ce qui pourrait expliquer sa différence, son mal-être.
    Cet être c'est moi, mais aussi tellement d'autres personnes. Découvrir ses rayures est une quête personnelle, mais concerne également des millions d'autres personnes. Parce qu'il y a quelques années, j'ai enfin pu mettre le doigts sur ce que c'était, j'ai enfin pu prononcer le mot « zèbre », je me suis donné pour projet d'écrire ce livre. Grâce à ce projet, comme une main tendue, j'ai pour ambition d'aider ces autres êtres qui n'ont pas encore conscience de leurs rayures.

    Je ne possède pas de qualification ni de titre pour parler de la précocité, mais je possède le vécu interne puisque je suis directement concernée. Ce livre, c'est un peu mon journal, une sorte de témoignage, une pincée de conseils également, mais c'est avant tout et surtout une main tendue, une oreille qui écoute et une bouche qui dit : « Moi aussi je suis passée par là, je te comprends. » Ce livre est le fruit d'un long travail d'introspection, de nombreuses remises en question, de recherches, de discussions, de pas de côté et d'un long silence. Ce livre, c'est pour partager ce que j'ai appris, et ce qui, je l'espère, pourra aider.

  • Nouveaux regards sur la vieillesse Nouv.

    À partir de différents regards sur la vieillesse, ce livre a pour défi de susciter une nouvelle impulsion de la réflexion et de la pratique en psychogérontologie.
    Depuis sa position actuelle, chaque contributeur(trice) a été invité(e) à adopter un regard prospectif en imaginant et proposant de nouvelles perspectives qui s'écartent d'un certain nombre de lieux communs en psychogérontologie et, de manière plus globale, dans notre société à propos de l'avancée en âge.
    Ce livre est collectif, plurigénérationnel, volontairement référencé à des perspectives théoriques et disciplinaires variées, reflétant des cheminements et des maturités qui se révèlent complémentaires. Il est multiple comme la vieillesse sans prétendre à l'exhaustivité. Il est une invitation à se décentrer des perspectives usuelles, à prendre du recul pour mieux avancer autour de ce thème de la vieillesse qui interroge toujours.

    Les contributions s'organisent autour de trois ambitions :
    - poser l'âgé comme promoteur et auteur d'une histoire (I) toujours spécifique et unique dans laquelle il a, à chaque instant, la possibilité de se faire autre que ce qu'il donne à voir ;
    - établir l'âgé non comme un individu mais comme une personne (II), c'est-à-dire comme une entité qui ne vit que parce qu'elle est interreliée à autrui ;
    - enfin installer l'âgé dans un parcours où toujours la fin est un commencement (III) car, par-delà l'évidence banale des effets de la fuite du temps, chaque jour est toujours neuf, chaque aube ouverte sur un jour nouveau à vivre.

    Sur la base de ces trois axes, ce livre est conçu comme une opportunité pour proposer des orientations résolument novatrices qui contribueront au renouvèlement nécessaire de la psychogérontologie.

  • À l'heure où l'on parle d'améliorer la formation des enseignants et d'accroître la rentabilité de l'école grâce à l'action pédagogique, il était utile d'explorer les divers courants qui ont marqué les dernières décennies.
    Le premier chapitre de cet ouvrage clarifie des concepts souvent confondus, de pédagogie, didactique et formation.
    Le second rend hommage aux ancêtres et aux pionniers qui ont renouvelé considérablement les questions éducatives au début de ce siècle.
    Les suivants passent en revue les réponses contemporaines à des problèmes aussi divers que :
    - l'autorité de l'enseignant face au groupe-classe ;
    - la motivation des élèves ;
    - le travail par objectifs ;
    - la pédagogie différenciée ;
    - l'évaluation ;
    - la transmission des valeurs.
    Chemin faisant, l'auteur utilise l'éclairage de diverses disciplines, notamment la psychologie cognitive et les neurosciences.
    Cet ouvrage est d'abord un outil de travail et d'initiation qui permettra aux étudiants et aux enseignants de mieux connaître la pensée pédagogique contemporaine.

  • Les lieux de répits destinés aux aidants familiaux se multiplient sur l'ensemble des territoires. La confrontation quotidienne à la maladie, l'approche de la mort, la complexité des démarches administratives..., nécessite pour les personnes concernées de prendre du recul, de souffler, de pouvoir accéder à des ressources tant relationnelles que matérielles.

    Cet ouvrage clarifie la notion d'aidant, précise les limites et les richesses de ce rôle dans le quotidien. Il propose des repères pour mieux vivre la relation avec la personne aidée.

    L'auteure présente une diversité d'initiatives prises par un lieu de répit, l'association Al'fa Répit, elle fournit des éléments concrets pour s'investir dans l'animation d'un tel espace.

  • À toutes les structures qui se donnent pour mission l'alphabétisation, l'apprentissage du français langue étrangère (FLE) ou le français langue d'intégration (FLI) pour adultes, se pose la question du choix de la pédagogie utilisée, une pédagogie qui soit à la fois efficace, exigeante et respectueuse des apprenants.

    Pour l'auteure et pour ses collègues engagés avec elle dans l'aventure depuis une douzaine d'années, la réponse s'est imposée d'elle-même : c'est résolument une démarche qui fait la part belle à la coopération et à l'éducation à l'autonomie. Cette pédagogie est la Méthode naturelle, laquelle trouve son origine et son application à tous les niveaux de l'institution scolaire et principalement à l'école primaire, dans la pédagogie Freinet.

    Ce livre décrit l'adaptation des outils, des techniques, des institutions à destination du public adulte : Quoi de neuf, texte libre, travail individualisé, activités libres en prise directe avec la vie, évaluation. Cet ouvrage en présente une description minutieuse, étayée par une réflexion théorique indispensable à toute pédagogie cohérente avec elle-même et avec les valeurs et les objectifs qu'elle s'est fixés, et illustrée par de nombreuses micromonographies d'apprenants qui en sont la chair vive.

  • Si la déconstruction des mots est au coeur du propos afin de saisir les sens plutôt, que l'essence de « la violence », l'ouvrage porte un regard sur un mot la « violence » en interrogeant la capacité que l'on puisse avoir pour ne pas être une victime. En effet, il est l'émanation du collectif APLP, créé en janvier 2015 comme résultante de la réponse pacifiée au double assassinat de Kévin et Sofiane le 28 septembre 2012 à Grenoble.
    Révélateur d'un bouillonnement réflexif de citoyens et de professionnels de l'action sociale grenoblois, ce collectif a pris la décision d'aller à la rencontre des gens afin d'avoir une conception du mot « violence » et pour comprendre sur quoi repose la violence. Questionner la « violence » ne se limite pas à en tracer les contours sémantiques, vécus sur un territoire donné.
    Tenter d'aller aux sources de ces différentes formes de violence offre non seulement des éléments de compréhension de ces violences, mais également participe à inventorier un répertoire d'action qui viendrait s'attaquer aux causes et plus seulement aux conséquences.
    Il faudrait préciser que cette volonté d'aller aux sources n'implique pas in fine une connaissance exclusive du réel. Elle peut contribuer à préciser des particularités mais ne saurait en faire un absolu. La particularité d'une telle approche est son refus de se penser en généralité tout en s'inscrivant dans ces complexités qui caractérisent les interactions des personnes dans une société. Pour finir cet ouvrage s'achève avec un chapitre qui analyse le lieu comme une arène traversée par différents intérêts et groupes d'intérêts. Ce qui ouvre sur des pistes d'actions pour construire des communs.

    Pour créer cet ensemble, le collectif a été à la rencontre de l'inconnu dans l'optique d'apprendre en faisant fi de la peur de l'inconnu. L'objectif : déconstruire les préjugés en essayant de lutter contre la violence en exaltant les merveilles de la non-violence.

  • Aujourd'hui, les citoyens se mobilisent localement pour répondre à divers enjeux : écologies, alimentation et consommation, services, emploi, financement d'initiatives et de créations d'entreprises, créativité, démocratie participative au niveau local... Ces initiatives sont menées le plus souvent par des groupes locaux, généralement appuyés par des dispositifs et des financements des pouvoirs publics.

    Ces démarches s'organisent le plus souvent dans un cadre d'économie sociale et solidaire ou publique, mais également hybride, voire strictement privé (par exemple, business angel). Elles concernent des réalisations locales, des dispositifs institutionnels (par exemple : intercommunalités), et des financements.
    Ces pratiques font l'objet de diverses appellations et acronymes, dans lesquels seuls les spécialistes se repèrent et qui sont mal connus d'un grand public. Afin de permettre à un large public de maîtriser divers dispositifs, un dictionnaire de 67 termes est proposé. Chaque fiche comporte une présentation générale du concept et des renvois à des sources complémentaires.

  • À travers l'histoire d'une famille dont un des enfants est en situation de handicap moteur, l'auteure interroge la place des parents, de la famille et des soignants dans l'évolution de tout enfant vers son autonomie. L'auteure s'appuie sur le processus de consentement, processus qu'elle développe en détail, pour éclairer les enjeux éthiques notamment autour de l'adolescence et ouvrir des perspectives nouvelles sur l'accompagnement d'un enfant vers sa vie d'adulte.

    L'écriture alterne entre les moments-clefs de la vie familiale, centrés sur l'enfant qui garde des séquelles motrices d'une naissance difficile, et les conférences d'une médecin spécialiste qui apporte les notions théoriques.
    Cette construction permet un ancrage des éléments abstraits dans la réalité et rend la lecture accessible aussi bien à des professionnels du soin et de l'éducation, qu'à des parents, ou à des personnes intéressées par la bioéthique.

  • Lorsque l'on parle de l'école, immédiatement, des images surgissent. On voit l'enseignant, avec ses élèves, dans une salle de classe. Il circule entre eux, s'attarde derrière l'épaule de l'un pour lire ce qu'il écrit, remarque le découragement de l'autre et d'un geste ou d'un regard l'aide à ne pas baisser les bras. Il revient au tableau, écrit le cours, distribue la parole. Bref, quand il s'agit d'école, les scènes qui nous viennent à l'esprit ont toujours à voir avec l'interaction, la relation humaine. Comment maintenir ce lien lorsque les circonstances nous obligent à enseigner à distance ?
    Certes, grâce à Internet, les savoirs sont désormais accessibles en ligne. Les chaînes vidéo d'enseignants se multiplient et facilitent l'accès des élèves à des notions de cours. De même, nombre de sites proposent des exercices interactifs souvent très bien faits et qui permettent aux élèves de travailler en autonomie.
    Pour autant, ces outils ne permettent pas de maintenir le lien pédagogique.
    Ils sont l'équivalent numérique des manuels ou des cahiers d'exercices et ne peuvent remplacer la relation de confi ance qui, peu à peu, s'instaure entre l'enseignant et ses élèves. Tous les enseignants en ont fait l'expérience, un même cours dispensé à deux classes distinctes n'aura jamais le même effet. Suivant le groupe, les relations entre les élèves, l'horaire, les réactions diffèrent et emmènent la séance vers un chemin parfois que l'on n'aurait pas soupçonné. Et c'est bien cela qui fait la magie du métier d'enseignant. Est-il possible de retrouver, à distance, l'atmosphère de la classe et ainsi, continuer de construire la relation avec les élèves ?
    Voilà, le véritable défi de l'enseignement à distance : non pas recréer la classe mais inventer un nouvel espace qui permette d'abolir la distance et de renforcer les interactions entre l'enseignant et ses élèves, entre pairs, afi n de susciter le plaisir et l'envie d'apprendre.
    Cet ouvrage se veut une réfl exion sur ce que signifi e enseigner à distance du point de vue du lien humain, et propose des pistes concrètes pour construire un travail pédagogique qui fasse sens et permette d'accompagner tous les élèves.

  • Tout métier relationnel implique de se connaître et de comprendre son propre fonctionnement pour ensuite mieux comprendre l'autre. La psychologie et la communication sont à la base de la relation.
    Ce guide donne les clés essentielles afin de comprendre, d'appréhender une posture adaptée et donc d'agir au mieux dans l'accompagnement de la personne âgée.

  • Objectifs de ce cahier d'exercices de l'enfant :
    - conduire l'enfant à une parfaite maîtrise du code ;
    - conduire l'enfant à l'autre versus de la lecture qu'est l'écriture ;
    - développer le vocabulaire et l'expression à partir des mots nouveaux lus par l'enfant et réutilisés oralement pour la construction de phrases ;
    - présenter l'ensemble du programme de grammaire du CP à travers les textes et mots proposés ;
    - donner à l'enfant le plaisir de lire.

    Dix ans d'intenses recherches ont été nécessaires à l'auteure pour trouver avec une inlassable patience les sources de cette méthode complète d'apprentissage de la lecture ET de l'écriture. En effet, il ne suffisait pas de se dire « ça marche toujours », il était nécessaire de comprendre pourquoi, et de mettre en évidence quelle cohérence interne particulièrement pertinente présidait à ladite démarche : l'utilisation combinée des canaux oral, visuel et kinesthésique.

    Ce cahier peut s'accompagner de l'ouvrage du même auteur "Lire, écrire, chanter - Guide pédagogique".

  • Déplorer la persistance du nombre d'interruptions volontaires de grossesses ne fait guère avancer la réflexion si on se contente d'assimiler le recours à l'IVG à l'absence ou à la mauvaise utilisation de la contraception. Pour tenter de comprendre le phénomène, s'interroger sur le sens de l'IVG est nécessaire. Cette démarche permet de comprendre la place qu'elle occupe dans le vécu des femmes et/ou des couples.
    Refusant de se situer dans la polémique pour ou contre l'IVG, cet ouvrage montre à travers les modifications de la loi Veil, liées à l'évolution de la société, les difficultés que rencontrent les différents "acteurs" de l'IVG, aussi bien les soignants et les écoutants que les femmes qui y ont recours.
    L'auteur affirme avec force la nécessité d'un accompagnement dans une décision qui, pour être volontaire, n'en est pas moins la plupart du temps le résultat d'un "accident" comme disent les femmes. Pour l'auteur, l'IVG est le symptôme d'un problème qui se situe en amont et qu'il est essentiel de prendre en compte si on souhaite vraiment aider les femmes.

  • Souvent considéré comme un trouble lié à l'anxiété, le mutisme sélectif se défi nit par l'incapacité que certains enfants éprouvent à parler dans certaines situations. Environ 2 % des enfants en sont affectés. Les signes précurseurs apparaissent en général avant l'âge de 5 ans, mais il arrive fréquemment que cette diffi culté ne soit détectée que lors de la première rentrée scolaire. Bien que le comportement de chaque enfant soit unique, la plupart des enfants souffrant de mutisme sélectif sont à l'aise pour s'exprimer à la maison alors qu'ils sont incapables de le faire, par exemple, à l'école ou en collectivité avec d'autres enfants. Lorsqu'un enfant atteint de mutisme sélectif est incité à parler dans une situation qui lui procure de l'anxiété, il baissera souvent la tête, rougira, ou évitera d'une façon ou d'une autre d'interagir avec les personnes présentes.
    Si vous pensez que votre enfant souffre peut-être de mutisme sélectif, ce livre est fait pour vous et pourra vous aider. Il comporte une vue d'ensemble des points essentiels à connaître pour mieux comprendre cette condition ainsi que des conseils pour mettre en place et assurer le suivi d'un programme d'aide. Il explique également les mesures à prendre pour encourager votre enfant à parler sans gêne dans la salle de classe et avec ses amis. Toutes les stratégies du livre se basent sur une approche graduelle qui l'aidera à avancer par petits pas. Les techniques utilisées inciteront tout en douceur votre enfant à parler davantage dans des situations sociales, tout en lui permettant de se sentir à l'aise et en sécurité.

  • La séparation et le divorce sont des moments de rupture très déstabilisants et difficiles à gérer pour les parents comme pour les enfants. C'est à ces moments de rupture et de crise que peuvent se révéler des difficultés psychiques aussi bien chez les enfants que chez les parents. Quand la séparation devient une guerre, l'enfant se retrouve exposé à un subtil chantage psychologique d'un parent, parfois des deux.

    S'appuyant sur l'analyse du parcours affectif, psychologique et judiciaire d'affaires réelles, cet ouvrage montre comment des situations familiales apparemment ordinaires peuvent parfois, faute de diagnostic précoce, prendre des développements dramatiques. Il s'appuie sur les témoignages des parents et des enfants victimes de ces guerres familiales pour parcourir les différentes étapes de la chaîne judiciaire, en croisant les regards des différents acteurs?: magistrats, experts, psychiatres, psychologues, juristes et avocats. Il présente les limites des différentes formes d'interventions dans le contexte judiciaire actuel et s'appuie sur des expériences mises en place dans des pays voisins pour avancer des modèles de prises en charge multidisciplinaires.

    Ce livre s'adresse avant tout au grand public car quiconque envisage une séparation se pose anxieusement la question des enfants et de la préservation du lien avec eux. Il s'adresse également aux acteurs concernés par ces séparations parentales conflictuelles. L'objectif de cet ouvrage est d'apporter des éléments de compréhension des phénomènes en jeu lors des séparations parentales conflictuelles, ainsi que des pistes de solutions pour la protection des enfants et le respect de leurs droits.

  • En référence principalement à la phénoménologie heideggerienne et à ses successeurs dont Henri Maldiney, à la psychanalyse également, Odile Mettling engage le lecteur dans un processus psychodynamique réflexif concernant le soin et la création, ceux-ci constituant, de son point de vue, une seule et même entité.
    La question existentielle de l'habiter, du construire et du se construire, soulevée en partie par Heidegger, est une constante tant dans sa pratique professionnelle que dans sa réflexion personnelle. La question heideggérienne de la présence (Dasein), de l'être-avec et de la « co-naissance » (du naître-avec) est au coeur de cet ouvrage.
    De telles questions ne cessent de nous interpeller en tant qu'humain et soignant ; elles sont du registre de l'être, entendu au sens d'être quelqu'un, d'être un existant ou encore d'exister tout simplement. Heidegger écrira ek-sister pour signifier qu'exister c'est se tenir en dehors de soi, se projeter selon ses possibilités vers le monde, et par là se transcender et transcender le monde qui nous habite et que nous habitons (Umwelt).
    Ces questions sont tout autant du registre de l'ouvert car c'est dans la rencontre avec l'altérité qu'elles prennent sens. C'est dans les aller-retours entre soi et l'autre que se construisent l'identité et l'altérité, indissociablement liées.

  • Lorsqu'un proche est hospitalisé il est souvent difficile de répondre aux questions que se posent les enfants.
    Un livret pour accompagner votre enfant à appréhender la visite à l'hôpital mais aussi vous aider à mettre des mots sur ses interrogations.
    Ce livret comporte des explications, des illustrations et diverses activités sur le thème de l'hôpital. En bonus 4 cartes «émotions» à découper.

  • Cet ouvrage intervient dans un contexte de crise de la délibération, vécue comme une incapacité à débattre, décider et agir ensemble. Cette crise s'exprime à toutes les échelles de l'action publique, allant du local au global, en passant par l'entre deux que constituent les territoires qui se multiplient au gré de l'émergence de nouveaux problèmes.
    Pour y répondre, l'intelligence collective est « à la mode ». Elle est fréquemment évoquée dans les discours d'acteurs locaux ou de citoyens engagés dans des démarches collectives.

    Est-ce une réaction face à un monde qui apparaît de plus en plus incertain et compliqué ?
    Est-ce une recherche de méthode, voire de recette, pour se réapproprier les décisions et les actions politiques face à une défiance grandissante par rapport aux décideurs et aux institutions ?
    En d'autres termes l'intelligence collective permet-elle de s'adapter ou de conduire le changement en temps de crise avec plus d'efficience et surtout d'appropriation par ceux qui s'y impliquent ?

    Après avoir recherché les signes d'intelligence collective dans l'histoire du développement local, les auteurs proposent un regard critique sur les 40 années de décentralisation « à la Française ». Ils observent avec attention la montée en puissance concomitante de l'action collective. Grâce au programme de recherche action intitulé SAGACITE, ils interrogent la notion d'intelligence collective à partir de sa « mise à l'épreuve » par les collectifs impliqués dans six projets territorialisés. Ils posent l'hypothèse que l'intelligence collective renforce l'autonomie de ceux qui s'en emparent, et facilite leur inscription dans des relations de qualité avec d'autres collectifs et collectivités, à différentes échelles.

  • Ressurgit le besoin d'encourager l'éducation à l'environnement, le lien avec la nature au quotidien dès le plus jeune âge.
    Qu'est-ce qui a freiné ce mouvement d'éducation en plein air amorcé en France dès 1900 et poursuivi dans d'autres pays tels l'Allemagne, la Suède, la Suisse, toute l'Europe du Nord ?

    Qu'est-ce que la pédagogie par la nature ? Quelles expériences de motricité les enfants font-ils ? Quelles expériences sociales vivent-ils ? Quels jeux développent- ils dans ce type d'espace ?

    Cet ouvrage rend compte d'observations concrètes réalisées dans la durée au sein d'une structure petite enfance. Il s'appuie sur une recherche théorique dont il restitue les éléments clés. Il met à jour les potentialités offerts aux enfants : liberté, coopération, vécu émotionnel... Il précise les incidences et les modalités pour exercer au sein de ce type d'équipement.

  • Trois ans pour commencer à devenir parents... compétents.

    Vous, parents... Ce travail s'adresse à vous. Votre enfant vient de naître. Il fait votre émerveillement et déjà vous vous interrogez :
    Pourquoi pleure-t-il ? A-t-il besoin de vous tout le temps ? Faut-il le prendre dans ses bras, lui être si présent au départ ? Il grandit : pourquoi bouge-t-il autant ? Comment l'apaiser lors de ses colères ? Que faire pour l'aider à grandir ? Quand arrive le langage ? Et la propreté ? Quelles activités pour acquérir de l'autonomie ?

    L'avenir immédiat de votre enfant devient une vraie préoccupation quotidienne. Vous vous interrogez. Nous répondons à certaines de vos attentes.

    L'objectif de ce livre est que vous deveniez acteurs, parents compétents pour éduquer votre enfant en l'aidant à grandir.

  • La dépression constitue un sujet d'actualité, elle constitue même l'un des piliers de l'organisation de notre société, et ce à plus d'un titre. Elle a une fonction de masque et de dissimulation, mais aussi d'immobilisation des individus quand on les maintient enfermés dans une camisole chimique. Elle rapporte beaucoup d'argent et peut constituer une rente de situation pour certains soignants et les laboratoires pharmaceutiques.

    Les personnes qui se retrouvent dans cette situation sont marquées, temporairement ou non, du sceau de la fragilité, voire d'une forme d'inadaptation au monde moderne. Une personne dépressive ne va pas provoquer de désordre ou manifester dans la rue. Ou alors exceptionnellement dans un geste désespéré.
    Ce sentiment d'inadaptation à notre modernité peut cependant sauver la vie à la personne dépressive, à condition qu'elle puisse découvrir ce qu'elle tente de dire à travers cette désolation. Que vient signifier la dépression dans le parcours de vie d'une personne ? Pourquoi se manifeste-t-elle maintenant et dans quel contexte ?
    Être mal, dans un monde qui va mal, peut alors être entendu comme une forme de résistance, une demande à vivre autrement.

  • Croquette va avoir un petit frère. Sa maman lui a expliqué qu'ils allaient être séparés quelques jours pour l'accouchement.
    Le petit livret Familien sur la maternité est l'occasion d'accompagner tous les enfants qui s'apprêtent à vivre cette séparation avec leur maman à travers des explications, des illustrations et des activités.
    Dans ce livret votre enfant pourra suivre notre petite mascotte Croquette, et partager avec elle ce chamboulement.
    Croquette vous accompagne vous et votre enfant pour mettre des mots sur cette visite, ses émotions.

  • Quel dénuement pour un patient tétraplégique lorsque seuls le regard et l'audition le relient aux autres !

    Comment ne pas devenir un « objet de soins » ?
    Cet ouvrage s'adresse aux professionnels de santé comme aux proches, il donne les clés pour prévenir des erreurs, apporter le soutien nécessaire au maintien de l'estime de soi et de la dignité. L'auteure nous oblige à repenser le soin et le rapport soignant-soigné sous un éclairage inattendu, voire impensé. Le lecteur, quant à lui, va de surprise en étonnement, saisi par l'émotion.

    Comment communiquer quand la parole n'est plus là ?
    L'ingénieux dispositif à découvrir ici permettra d'y remédier en rétablissant une véritable relation.

    Ayant eu la chance de retrouver ses facultés, Marie-France Lalande s'est assigné la mission d'épargner aux futurs malades les frustrations qu'elle a endurées afin qu'ils puissent retrouver le chemin de l'humanité.

    Son travail a été récompensé : Festival de la Communication santé, Innovate Design, concours Lépine, Tech the futur de l'École des mines d'Alès, Prodige de la république.

  • Comment faire pour aider les élèves, les étudiants à apprendre de façon efficace en tenant compte de leur fonctionnement mental ?
    Comment faire pour enseigner de façon à ce que chacun puisse s'approprier les connaissances ?

    C'est à ces questions que ce livre veut répondre en présentant l'aspect pratique de la gestion mentale. Cet ouvrage s'appuie sur la gestion mentale d'Antoine de La Garanderie mais surtout sur une façon d'utiliser les outils de la gestion mentale dans l'enseignement, la formation.

    Cette publication s'adresse aux formateurs, enseignants étudiants, travailleurs du social, de la santé, parents, à toute personne qui cherche à comprendre comment rendre l'enseignement et l'apprentissage plus efficaces.

  • Depuis la parution des Profils pédagogiques en 1980, la théorie de la gestion mentale d'Antoine de la Garanderie a connu un réel engouement, tant dans les milieux éducatifs (aussi bien en France qu'à l'étranger), où de nombreux acteurs (individuels ou collectifs) s'en sont emparé pour innover dans leur pratique, que dans le domaine de la recherche universitaire.
    Face à une telle abondance de publications et de manifestations, d'une part, et compte tenu de l'évolution de la pensée d'Antoine de la Garanderie depuis ses premiers travaux, d'autre part, il apparaissait nécessaire de mettre à la disposition de toute personne souhaitant découvrir ou mieux connaître la gestion mentale, un vocabulaire de ses concepts fondamentaux selon une formulation actuelle et suffisamment stabilisée.
    Telle est l'ambition du présent ouvrage auquel ont contribué des auteurs engagés ensemble sur ce créneau depuis de nombreuses années, tout en ayant des sensibilités et des trajectoires professionnelles différentes.
    Cet ouvrage comprend également un descriptif complet des publications d'Antoine de La Garanderie et sur ses travaux.

empty