Demos

  • Il est aujourd'hui universellement reconnu que les compétences ne peuvent s'évaluer qu'en situation de travail. Partant de ce constat, elles ne peuvent se développer qu'en liaison étroite avec les situations de travail que rencontrent les intéressés.
    Le binôme manager-managé doit donc être au centre de toute démarche d'évaluation et de développement des compétences. Or, trop souvent, les référentiels correspondants sont confinés à la Direction des Ressources Humaines, sans que les intéressés ni leurs managers ne se les approprient.
    Pourtant cette démarche est indispensable. De plus, une véritable cartographie des compétences de son équipe est un outil majeur pour tout manager. Enfin, le fait pour ce dernier de s'intéresser au développement de l'autonomie de ses collaborateurs est un puissant levier de légitimité et d'efficacité managériale.
    Jean-Jacques Néré propose une méthode pour élaborer des référentiels de compétences, évaluer ces dernières, construire et utiliser une véritable cartographie des compétences, élaborer et mener à bien leur plan de développement.
    Il présente ensuite les liens entre les actions de développement des compétences et les pratiques managériales de façon très pragmatique. Son ouvrage se veut un outil opérationnel de relecture du management au travers de cette logique de développement des compétences.

  • Informer les salariés sur les projets et la vie de l'entreprise est l'une des missions essentielles de la communication interne.
    Mais c'est loin d'être la seule. Dans un environnement économique et sociétal en perpétuel mouvement, les entreprises doivent de plus en plus savoir réagir rapidement et efficacement. Et pour y parvenir les dirigeants doivent être en mesure d'impliquer et de stimuler leurs salariés. C'est une autre des missions de la communication interne.
    La communication interne doit aussi donner la possibilité aux salariés d'échanger entre eux sur leur métier, de croiser leurs expériences et leurs savoirs, et de renforcer leur efficacité professionnelle.
    La communication interne se situe à la croisée de deux métiers :
    - le marketing, qui invite à écouter le marché des salariés et à utiliser des techniques de communication adaptées.
    - le management, qui facilite la relation entre les hommes, par des pratiques d'animation.
    Ce livre présente les fondamentaux de la fonction et s'attache à décrire les méthodes, les outils et la logique qui animent leur utilisation. Pour chaque moyen et support préconisés, on trouve une description concrète de la mise en place et des résultats que l'on peut en attendre. Ces conseils sont tirés de l'expérience des auteurs, complétés par des témoignages d'entreprises de différents secteurs économiques. Les « grands classiques » de la communication interne y sont présentés :
    - l'écoute et les méthodes à mettre en place, - les techniques de réunion, - le journal d'entreprise - les nouveaux médias électroniques et le Web 2.0.
    S'y ajoutent des pratiques moins habituelles : la WebTV, les réunions « participatives », les forums métiers, l'affichage et bien d'autres idées qui sollicitent plus la créativité et l'innovation que des moyens importants.
    La Communication Interne de Jean-Pierre Béal, Franck Frommer et Pierre-André Lestocart est un ensemble ordonné de conseils et de réflexions propres à aider ceux qui ont à prendre des responsabilités dans ce domaine, du chargé de communication régionale, au responsable de communication, en passant par l'étudiant.

  • Dans un contexte de mondialisation croissante des affaires et de forte demande de création de valeur de la part de ses dirigeants, l'acheteur doit non seulement parfaitement maîtriser ses techniques d'achat et son environnement immédiat tant interne qu'externe, mais se doit d'être de plus en plus capable d'affiner ses approches des marchés afin de s'adapter à leurs typologies, d'en exploiter toutes les opportunités, d'intégrer les risques et les menaces à l'achat.


    L'auteur traite de la démarche stratégique qu'un professionnel de l'achat doit mettre en oeuvre afin de répondre à ces défis, lui propose les pratiques opérationnelles appropriées, les outils afférents et des méthodes adaptées aux spécificités d'achats de fournitures, de sous-traitance, de prestations de services, de prestations intellectuelles.


    Cet ouvrage s'adresse aux acheteurs déjà en place désireux de s'approprier les leviers de l'efficience achats, aux étudiants des filières achat qui veulent acquérir une vision globale du métier d'acheteur et enfin aux managers achats qui souhaitent améliorer les performances de leurs structures.

  • Qu'appelle-t-on projet dans un cadre professionnel ? Y a-t-il des méthodes de management propres à la conduite d'un projet ? Quelles difficultés particulières peut-on y rencontrer ? Peut-on s'appuyer pour conduire un projet sur des méthodes, des techniques, des règles de comportement qui permettraient d'éviter les principaux écueils ? Que doit-on connaître du management des projets quand on n'a pas à en mener directement soi-même, mais que l'on doit en superviser plusieurs ?

    Comment manager un projet tente d'apporter des réponses à ces différentes questions en insistant sur les comportements des acteurs.

    Les habitudes prises dans le management des projets enrichissent les capacités managériales des futurs dirigeants, préfigurent les modes de management transversaux, participatifs, générateurs de responsabilités qui devraient inéluctablement s'imposer de façon univxerselle dans les années à venir.

  • Depuis les grands projets internationaux industriels, d'infrastructure, de caractère socio-politiques jusqu'aux miniprojets de lancements de produits menés au sein d'une PME, la gamme des projets devant être gérés de façon professionnelle est large. Les « chefs de projet » se multiplient, la culture de gestion de projets semble se répandre dans toute notre vie professionnelle.
    Cependant, on constate bien souvent que les nominations de « chefs de projets », au moins pour les projets modestes, ne sont accompagnées d'aucune formation aux techniques et principes fondamentaux du management de projets. Comme si ces notions étaient intuitives, et que tout cadre d'entreprise les maîtrisaient spontanément !
    Or, en dehors même des techniques proprement dites - qui ne sauraient en aucun cas se limiter à la pratique de logiciels spécialisés ! -, le management de projets fait appel à des qualités particulières de travail en équipe, sens des responsabilités, devoir d'alerte, assertivité qui doivent être combinées pour permettre son harmonieuse réalisation.
    Bien plus, la coexistence de multiples projets qui puisent dans les mêmes ressources, essentiellement humaines et financières, font qu'inévitablement se pose le problème de leurs priorités lorsque les circonstances font que certains doivent être revus, réétalés, voire arrêtés. Bien peu de structures de décision ad hoc ont été prévues au sein des organisations qui mènent des projets, et les Directions Générales sont bien peu préparées à prendre de façon pertinente ce genre de décisions difficiles.
    Enfin, le management de projets tel qu'il est conçu dans le monde occidental présuppose une certaine forme de culture qui n'est pas universelle. Dans nos sociétés, au sein desquelles il est pourtant né, la généralisation de pratiques telles que l'autocontrôle, le devoir d'alerte, l'assertivité ne va pas de soi. Que dire de l'implantation de projets dans des civilisations qui en sont a priori éloignées.
    C'est cet ensemble de questions que se propose d'aborder cet ouvrage. Il s'adresse aux chefs de projets actuels ou potentiels, bien entendu, mais aussi aux dirigeants devant prendre des décisions d'arbitrage entre les projets qui sont menés au sein de leurs organisations

  • C'est plus par ce qu'ils sont que par ce qu'ils font que les responsables grandissent en leadership.
    Après des années d'observation des attitudes et des comportements de managers et de dirigeants, les auteurs sont témoins que les responsables qui réussissent à avoir un impact durable sur la vie et les résultats de leurs équipes tirent leur leadership des mêmes fondements humains.
    Ces fondements, ils les ont identifiés et formulés en sept déclics.
    Des déclics qui font émerger chez les responsables, au fur et à mesure qu'ils parviennent à les ouvrir en eux, une façon d'être précieuse, trop rare et pourtant tellement efficace.
    Les auteurs dressent ainsi le portrait d'un leader qui est aux antipodes de la vision communément partagée. Non celle de quelqu'un de providentiel qui domine hommes et situations par la force de son charisme, mais la vision d'un homme en qui se fait une synthèse entre action et recul, entre force et sensibilité, entre profondeur et opérationnalité, entre intensité et détachement, entre autorité et humilité. Un homme qui a expérimenté que le plus humain c'est le plus efficace.
    Déclic après déclic, à partir d'exemples concrets tirés de leur expérience, les auteurs proposent une démarche guidée par un chemin de questions vers ce qu'ils nomment : le Regard Créateur de Valeurs, ou RCV ©. Le RCV, c'est la traduction en attitudes et en comportements concrets des fondements humains du leadership.
    La nouveauté radicale du RCV est de proposer un leadership humain, accessible à tous, et non à quelques surhommes... et d'en baliser le chemin.
    Ce livre est une initiation à une démarche de développement professionnel en profondeur. C'est ce qui en fait l'authenticité et l'efficacité.

  • Rédigé dans un langage simple et clair, cet ouvrage s'adresse à des managers ou des responsables de tout type d'organisation désireux d'installer dans leur entreprise une sensibilisation aux crises et des procédures d'anticipation ou de réaction.
    S'appuyant sur les théories les plus récentes en matière de gestion de crise, ce livre traite les phénomènes de crise de manière globale en mettant l'accent autant sur les actions préventives que sur la communication réactive lorsque la crise a éclaté.
    Il propose une méthodologie de réflexion et des pistes d'actions depuis la prévention jusqu'à la gestion de l'après-crise.
    Des analyses de crises récentes et prises dans des secteurs d'activités diversifiés illustrent les concepts théoriques afin de favoriser leur compréhension. De nombreux tableaux et graphiques permettent au lecteur de conduire ses propres analyses sur son organisation.
    Ce livre donne des pistes stratégiques sur l'utilisation des différents canaux de communication en particulier Internet. Cette nouvelle édition comprend d'ailleurs une nouvelle section traitant des réseaux sociaux et de leur utilisation en cas de crise.
    Il inclut des conseils faciles à appliquer concernant la constitution des cellules de crise ainsi que les relations avec les médias (la rédaction des communiqués de presse, la préparation aux conférences de presse, les interviews...).
    Dans une optique pédagogique, chaque chapitre se termine par un rappel des points clés afin d'ancrer les concepts importants.

  • Existe-t-il une agence bancaire en France, une salle des marchés, une société de gestion qui n'aient pas eu à rendre des comptes ou à dialoguer avec leur direction de la Conformité, ou de la Compliance, pour ceux qui pratiquent les anglicismes?
    Apparue dans la réglementation bancaire française en 2005, la fonction de conformité est devenue en quelques années un des trois piliers du contrôle interne des groupes bancaires et financiers, et un interlocuteur incontournable pour l'Autorité de Contrôle Prudentiel (ACP) et l'Autorité des Marchés Financiers.
    Au-delà des clichés, les équipes qui animent cette fonction dans les banques françaises interviennent sur tous les fronts - notamment la lutte contre le blanchiment et le financement du terrorisme, la prévention des délits d'initiés, la déontologie des collaborateurs, la protection des intérêts des clients - et dialoguent avec tous les acteurs de l'entreprise: financiers, organisateurs, informaticiens, risk managers, auditeurs internes, formateurs, spécialistes du marketing ou de la qualité...
    Pourtant « la Conformité », comme elle est souvent appelée par tout un chacun, reste encore une fonction largement méconnue.
    Contribuer à la faire mieux connaître, l'aider à sortir de l'ombre pour accroître l'efficacité collective des organismes bancaires, telle est l'ambition partagée par Jean-Pierre Louise et François Ribay. Leur ouvrage, conçu sous forme d'un dialogue, donne un éclairage inédit et vivant sur une fonction qui prospère avec l'essor de la réglementation, certes, mais aussi qui se situe à la croisée des intérêts commerciaux et financiers de l'entreprise bancaire et des intérêts patrimoniaux des clients.

  • L'urgence sociétale n'a jamais été aussi pressante, et l'entreprise en à désormais conscience. Cet ouvrage, premier du genre, dresse le bilan des prochains changements majeurs induits par cette prise de conscience, tant individuelle que collective, dans les entreprises.
    Qu'entend-on par Responsabilité Sociétale de l'Entreprise ?
    Pourquoi en ces temps de crise, la démarche RSE constitue une réelle opportunité pour l'entreprise de réconcilier les dimensions People- Planet-Profit, véritable rupture vers un nouveau modèle "performance économique responsable"- ? Comment les entreprises sont-elles impactées par la prise en compte du développement durable ? À ces questions incontournables, il manquait un ouvrage la fois pédagogique et factuel, capable de relier RSE et performance économique de l'entreprise. La Performance économique responsable est une véritable boîte à outils pratique au service des entreprises, loin des exposés théoriques ou normatifs. Une nouvelle vision des grands processus est proposée : gestion, pilotage, communication, innovation, système d'information, production, cycle de vie des produits et services, achats - avec pour chaque sujet abordé, le témoignage de responsables d'entreprises.

  • À quoi tient la réussite d'un changement au sein d'une entreprise ?

    Bien plus que les recettes toutes faites et les schémas pré-établis, c'est la confiance instaurée par chaque manager avec son équipe qui est un des facteurs clés de succès lors d'une fusion-acquisition, de la refonte d'un système d'information ou d'une réorientation stratégique.


    La conduite humaine du changement s'adresse à tous les décideurs impliqués dans un processus de changement, qu'ils soient consultants, managers ou cadres de la fonction Ressources humaines.

    A partir d'exemples vécus et d'études de cas concrets, l'auteur démontre que l'efficacité du management en période de changement dépend de sa capacité à gérer les dimensions affectives et symboliques de l'individu.

    Le lecteur trouvera dans cet ouvrage une méthode simple et directe-ment opérationnelle pour :

    ■donner un sens concret à la réorganisation, ■dépasser et gérer la « résistance au changement », ■mobiliser les énergies individuelles en trouvant la bonne distance entre la parole et les actes.

    À l'heure où les fusions s'accélèrent, La conduite humaine du changement est l'outil indispensable pour piloter efficacement les impacts humains des nouveaux modes d'organisation et de management.

  • " Tordant le cou " à de nombreuses idées reçues grâce à des points de vue originaux, l'auteur présente l'hôpital moderne, en le replaçant dans le contexte de la mondialisation et de la crise des finances publiques. L'hôpital français est ainsi envisagé sous " toutes ses coutures " : le contexte à travers une triple approche comparative, historique, économique, l'environnement-planification, régionalisation, coopération - et le fonctionnement interne (instances de décision et de concertation, qualité et certification). Droit de la santé et réformes hospitalières est le premier ouvrage à présenter la nouvelle donne hospitalière issue de la " réforme générale des politiques publiques " (RGPP) et de la loi " hôpital, patient, santé, territoire " du 21 juillet 2009. Une véritable prise de recul sur les réalités hospitalières. D'abord destiné aux étudiants passant les concours administratifs (entrée aux IFSI, IFAS, EHESP, EHESS, concours d'attaché d'administration, épreuve de droit hospitalier du concours d'adjoint des cadres hospitaliers), Droit de la santé et réformes hospitalières, se révèle être un outil d'utilisation courante pour forger la culture générale du citoyen, qu'il soit " expert " - médecin, directeur, cadres administratifs et de santé... - ou néophyte.

  • Le métier de formateur ne s'improvise pas. Que l'on soit formateur interne ou externe, pour des missions ponctuelles ou sur le long terme, prévues ou dans l'urgence, les conseils pratiques contenus dans cet ouvrage permettront à tout formateur, y compris à celui qui se retrouve " parachuté " dans la formation, de prévoir et donc d'éviter les erreurs qui pourraient le mettre en échec dans sa transmission pédagogique. Les méthodes décrites visent à donner aux formateurs une trame opérationnelle couvrant les quatre étapes d'une formation : recueil de l'information et analyse du besoin ; conception d'un module ; animation/régulation d'une formation ; optimisation de l'effet d'une formation pour un meilleur retour sur investissement. Les nombreuses check-lists proposées dans cette nouvelle édition permettront aux formateurs de se préparer au mieux et de prendre du recul sur leurs actions. Cet ouvrage s'adresse aux formateurs qui ont à préparer des formations, qui vont animer leurs propres modules, à ceux qui doivent s'approprier des kits de formation qu'ils n'ont pas conçus eux-mêmes, à ceux qui, à un moment de leur parcours professionnel, se retrouvent sur cet itinéraire.

  • Ce livre sur le courage managérial prolonge une réflexion déjà développée dans deux ouvrages parus aux éditions Demos. L'Orientation professionnelle, une démarche porteuse de sens et Construire, se construire, de Jean-Louis Ferrein, portaient sur la nécessité d'affronter la réalité et d'appréhender une certaine vérité chaque fois qu'un professionnel doit faire face à une évolution qui l'oblige à concevoir et à construire un projet. L'essentiel des propos théoriques et pratiques consistait à montrer qu'un individu devient un sujet autonome et responsable dans le monde professionnel, s'il observe et traite la réalité qui se présente à lui. Cela se vérifie plus encore pour la fonction managériale qui engage généralement des collectifs professionnels dans des orientations qui touchent à l'exercice des métiers et à la forme des organisations du travail. Aussi le sens des réalités, associé à une exigence de vérité quant à la nature des projets et des engagements professionnels proposés, apparaît comme une caractéristique majeure du management. Mais comment définir cette caractéristique ? S'agit-il d'une vertu morale ou d'un impératif pratique ? Pour répondre à cette question, l'ouvrage fait appel à des managers en exercice, dans des secteurs d'activités différents, des entreprises de toute taille, et des responsabilités plus ou moins grandes. En faisant cela, les deux auteurs ne fuient pas leur propre responsabilité ; ils souhaitent, au contraire, développer une réflexion sur le courage managérial à partir de témoignages actuels, même si ceux-ci modifient quelque peu leurs conceptions premières. Ce livre a donc un triple objectif :
    - Recueillir des témoignages sur le courage managérial auprès d'un échantillon représentatif de managers.
    - Faire émerger les constantes et les variables sur le sujet.
    - Proposer une réflexion sur le concept de courage ancrée dans la réalité contemporaine.
    Douze managers ont été sélectionnés en fonction de leurs positions représentatives au sein d'entreprises et d'institutions fortement différenciées.

  • Chaque plan de communication est une problématique spécifique et pluridisciplinaire en matière de métiers, savoirs & techniques, que ni l'approche strictement théorique ni l'approche simplement pratique, ne peuvent couvrir. Il faut allier les deux. C'est l'enjeu de cet ouvrage.
    D'autant plus, qu'en fonction des modes de communication -institutionnel/secteur public, commercial /secteur privé -, l'approche revêt des aspects différents.
    La méthodologie proposée est structurée en 7 étapes, où chacune d'elle donne les verrous de contrôle pour finaliser l'étape en cours avant de passer à la suivante au travers d'un arbre à décision.
    Une approche conçue comme un cycle, qui se veut à la fois un guide mais aussi un mode d'emploi où le lecteur se trouvera doté de bases référentielles, illustrées par des cas pratiques, exemples et grilles de simulation, lui permettant d'élaborer SON plan de communication.
    La méthode est ainsi orientée vers l'action.
    Cet ouvrage novateur aborde le plan de communication sous un angle méthodologique à la fois référentiel et opérationnel, tel une modélisation, afin de :
    - répondre aux lacunes des ouvrages axés sur la théorie qui ne permettent pas la traduction vers la pratique et la mise en oeuvre concrète ;
    - pallier au côté réducteur et mécanique des ouvrages centrés sur la pratique tels des « boites à outils » avec des solutions toutes faites et non généralisables.
    Ce livre est une méthode d'accompagnement et non un ouvrage de vulgarisation. Son approche opérationnelle en fait un outil pour :
    - les professionnels de la communication = institutions, entreprises et agences - les étudiants d'école de commerce en fin d'études et master en communication

  • Ce livre offre une vision détaillée et globale de la chaîne logistique en proposant, pour chaque segment de flux abordé, des applications pratiques illustrant les conséquences économiques, humaines et commerciales des solutions envisagées.

    Il analyse le processus : la fonction logistique maître-d'oeuvre de la synchronisation des flux, la mise en oeuvre de la démarche supply chain et du processus logistique et les quatre leviers de la performance (les prévisions).

    Il traite ensuite d'enjeux importants pour le logisticien :

    La sous-traitance et l'externalisation Le management de la qualité appliqué à la fonction logistique.

  • Ce livre traite du processus global ainsi que des pratiques du management des compétences au bénéfice de la performance. Il offre une vision et des méthodes concrètes fondées sur la réalisation de projets compétences. Destiné aux chefs d'entreprises, cadres dirigeants, DRH, managers, formateurs, etc., ce livre s'adresse à tous ceux qui, dans les entreprises, sont directement confrontés à des changements à mettre en place et qui, tôt ou tard, butent sur la question de la compétence. Il intéresse aussi tous ceux qui sont convaincus que le management de la compétence renforce la performance et apporte un plus à ceux dont la tâche est de conforter le personnel dans l'acquisition de ses compétences.

  • Pourquoi sommes-nous attirés par un métier plutôt qu'un autre ?

    En quoi notre histoire familiale a-t-elle une influence sur notre réussite et nos choix professionnels ? Il y a dans chaque famille des « mythes professionnels ».

    Un travail peut nous aider à combler des carences affectives, ou au contraire à nous différencier d'un parent qui fait référence pour la famille.

    Sans aucun doute, la vie professionnelle est le théâtre d'enjeux existentiels plus importants que le simple fait d'avoir une sécurité financière.

    Ce livre montre que nos choix se forgent sur des « fidélités inconscientes » à nos parents et nos aïeux, et que celles-ci ont une influence dans notre sentiment de nous « accomplir » au travail.

  • Connaît-on une crise de la motivation? La démotivation est-elle en train de devenir une " maladie contagieuse"? Pression, incertitude, déséquilibre entre vie professionnelle et vie personnelle... Les facteurs de démotivation sont nombreux et touchent aussi bien les personnes en activité que celles à la recherche d'un emploi, les jeunes générations que les seniors, les équipes que l'encadrement. Après un panorama de la situation actuelle et un diagnostic des différentes sources de motivation/démotivation, l'ouvrage détaille un ensemble de leviers, démarches ou méthodes pouvant être mis en oeuvre dans différents contextes. Ce livre s'adresse à la fois aux responsables de ressources humaines et aux managers ayant une position de dirigeant d'équipe, mais également aux salariés et aux personnes à la recherche d'un emploi. Chacun y trouvera les outils - tests d'autoévaluation, témoignages -, qui l'intéressent pour favoriser ou faire renaître la motivation. Côté managers et ressources humaines, les leviers à activer ne manquent pas: formation, communication, système de rémunération... Côté salariés, de nombreuses pistes peuvent être explorées également: activité extra-professionnelle, télétravail, voire congé sabbatique ou reconversion. Un ouvrage qui donne les principaux rouages de la motivation individuelle et participe à la connaissance de soi, et de ses aspirations profondes.

  • La réussite d'une démarche d'orientation professionnelle tient à la conjugaison de plusieurs facteurs. Tout d'abord, il faut pouvoir proposer au bénéficiaire une approche globale afin qu'il puisse faire valoir les différents aspects de sa personnalité et de son professionnalisme. Ensuite, il importe de réaliser un projet dont la cohérence et la fécondité dépendent d'un dialogue soutenu et continu entre le bénéficiaire et son conseil. Enfin, il convient d'assimiler des éléments de méthode qui vont rapidement permettre au bénéficiaire d'un travail d'orientation professionnelle, de devenir un sujet à part entière, porteur d'initiatives et défenseur de son autonomie. Bilan de compétences, entretien de seconde partie de carrière, évolution professionnelle..., la réussite de la construction d'un projet professionnel, tant pour l'entreprise que pour l'homme au travail, requiert d'affronter une complexité de réflexion et de mise en action, et exige de remettre le sujet au centre de cette démarche. Aptitudes, Compétences, Motivations sont des concepts à définir clairement, puis à combiner pour transformer une situation donnée en horizons d'attente atteignables : des scénarios d'évolution dont la structure reste également à définir. Encore faut-il insérer cette combinaison dans une dynamique, un processus, c'est-à-dire une démarche pour aller de l'avant, qui rende au sujet sa pro-activité fondamentale. L'intérêt de ce livre est de faire découvrir et partager la profondeur, les tenants et les aboutissants d'une méthodologie éprouvée tant auprès des entreprises dans le cadre de leur GPEC que des nombreux bénéficiaires dans leur démarche personnelle de construction et de mise en oeuvre leurs projets professionnels.

empty