Littérature générale

  • Après une longue absence, Louis décide de rendre visite à sa famille, et d'annoncer aux siens sa mort prochaine. Sa mère, sa petite soeur, son frère et sa belle-soeur sont réunis pour sa venue. Mais les retrouvailles ne se font pas sans heurt : au fil de la conversation, les reproches affleurent, d' anciennes blessures se rouvrent ; à chaque instant, le conflit menace le fragile édifice familial.
    Toujours à la recherche du mot le plus juste, le langage pudique de Lagarce traduit notre difficulté à communiquer. Sa simplicité poétique confère à ce dimanche en famille la force d'un mythe moderne, et élève Juste la fin du monde au rang de classique.

  • Une longue et solide complicité unit Max et Martin, deux associés marchands d'art. En 1932, Martin retourne vivre en Allemagne, tandis que Max, juif américain, demeure en Californie. "Je crois que Hitler est bon pour le pays, mais je n'en suis pas sûr", lui confie bientôt Martin. Un sombre pressentiment envahit Max à mesure que son compagnon espace leur correspondance. L'Histoire aura-t-elle raison de leur amitié ? Le dossier de l'édition restitue l'intrigue dans son contexte historique.
    En lien avec l'histoire des arts, le volume propose un cahier photos d'une quinzaine de documents (tableaux, photos d'archives, image de film, affiches et dessins). Il retrace l'arrivée de Hitler au pouvoir, la mise en place d'un antisémitisme d'Etat et les rapports entre art et nazisme.

  • Le texte intégral avec des outils pédagogiques pour faciliter la lecture et la compréhension de l'oeuvre.

  • Vingt mille lieues sous les mers Nouv.

    Un monstre mystérieux sème la terreur en mer. Lancé à sa poursuite, le professeur Aronnax va vivre une aventure exaltante et dangereuse, qui l'amènera à découvrir les merveilles cachées au fond des océans, mais aussi à frôler la mort...
    Épopée moderne où la technologie rapproche de la nature, ce voyage extraordinaire sonde les ténèbres des abysses et les profondeurs, non moins énigmatiques, du coeur de l'homme.

  • L'imperturbable Phileas Fogg mène une vie réglée jusque dans ses moindres détails. Aussi, quand il parie que les progrès techniques du XIXe siècle lui permettront d'accomplir le tour du monde en 80 jours, il planifie chacune des étapes du voyage avec précision. Mais sa détermination se heurte à de multiples obstacles, qui le forcent à improviser : poursuite policière, tempête, sacrifice humain, embuscade ferroviaire...
    Notre héros parviendra-t-il à sauver sa fortune et sa vie ? L'aventure aura-t-elle raison de son calme et de sa froideur légendaires ?

  • Alcools offre un mélange grisant d'ode au progrès et d'anciennes légendes ressuscitées.
    Ce recueil, qui décante quinze ans de création, explore toutes les possibilités du vers.
    Une initiation poétique au terme de laquelle Apollinaire pourra se dire « ivre d'avoir bu tout l'univers ».

  • Lorsque le jeune Axel est entraîné malgré lui par son oncle, le professeur Lidenbrock, dans la folle ascension d'un volcan actif, il est loin d'imaginer que ce n'est que le début de l'aventure...
    Champignons géants, arbres préhistoriques et dinosaures marins peuplent ce voyage jusqu'au centre de la Terre, extraordinaire entre tous.

  • Au XIXe siècle, refusant de subir plus longtemps leurs conditions de travail et d'existence épouvantables, les mineurs du Nord se mettent en grève : c'est le début d'une lutte féroce de la classe ouvrière pour sa survie. Cette révolte désespérée permettra-t-elle d'ébranler l'ordre établi et d' installer un état social meilleur ?
    Appliquant la rigueur scientifique à l'écriture romanesque, Germinal apporte un regard neuf sur une partie de la société jusque-là oubliée et révèle les ambitions littéraires, politiques et sociales de son auteur.

  • En 1857, le couperet de la censure tombe sur Les Fleurs du mal : Baudelaire est contraint de supprimer plusieurs pièces d'un édifice poétique conçu avec fureur et patience.
    La blessure est immense mais le « guignon » se transforme bientôt en « bénédiction ». En 1861 paraît la deuxième édition des Fleurs du mal, enrichie de nombreux poèmes qui dotent le recueil d'une modernité géniale.
    Peuplé de créatures sensuelles et de monstres hideux, parfumé de myrrhe et de sang, ce « maître-livre de notre poésie » (Yves Bonnefoy) extrait la beauté des noires immondices et dévoile la condition tragique de l'homme, partagé entre volupté et souffrance, désir d'absolu et goût du vice.
    Prince des nuées déchu ou mage investi d'une mission prophétique, le Poète offre à l'aveugle humanité ses fleurs maladives.

  • Madame BovaryPour son malheur, Emma Bovary est née femme et vit en province. Mère de famille contrainte de demeurer au foyer, elle mène une existence médiocre auprès d'un mari insignifiant. Pourtant, Emma est nourrie de lectures romantiques et rêve d'aventures, de liberté et, surtout, de passion. L'ennui qui la ronge n'en est que plus violent, au point de la pousser à l'adultère... Dans cette oeuvre à scandale, qui valut à son auteur un procès pour offense à la morale et à la religion, Flaubert n'épargne rien ni personne. Que le récit dénonce les dangers d'un romantisme suranné ou qu'il brocarde les « moeurs de province » avec une ironie corrosive, c'est la société du XIXe siècle qui est passée au crible, sous le regard d'un auteur en guerre contre son temps et ses contemporains.

  • Composé des Livres I, VII et VIII reproduits dans leur intégralité, ainsi qu'un choix de fables issues des autres livres du recueil de La Fontaine, cet ouvrage répond aux nouveaux programmes de français. Il aborde la question de l'homme, à partir d'un point de vue éthique, en prenant appui sur les fables qui témoignent de la réflexion de l'auteur sur la recherche de la sagesse.

  • Cyrano de Bergerac Pourfendeur du vice et amoureux timide, homme de l'ombre et de la lumière, Cyrano possède le nez le plus emblématique de la littérature. Habité par l'amour des mots et de Roxane, ce héros romantique manie avec panache le langage du coeur et de l'esprit. Mais cette éloquence sans pareille n'est-elle pas un cadeau empoisonné lorsqu'elle sert à séduire la femme aimée... pour un autre ?

  • Dans un cachot, un homme s'apprête à mourir. Pour tromper son intolérable attente, le condamné écrit : son vain espoir de la grâce, son dernier voyage en fourgon, sa peur d'affronter la foule... mais aussi ses souvenirs de promenades autour de Paris, le sourire de sa petite fille Marie. Bientôt, le condamné sans nom et sans visage se révèle un être de chair et de sang, si proche, en somme, de chacun de nous...

  • « Il arriva chez nous un dimanche de novembre 189... » Énigmatique et bravache, ce nouveau pensionnaire de l'école de Sainte-Agathe, rapidement surnommé le « Grand Meaulnes » par les autres élèves, n'en finit pas de subjuguer.
    Son mystère augmente encore quand, au retour d'une fugue, il raconte son étrange aventure : la rencontre d'une très belle jeune fille dans un château inconnu lors d'une fête fabuleuse. Avec l'aide de François, le fils de l'instituteur, il part en quête de ce paradis perdu. « Mais le passé peut-il renaître ? » Cette question qui hante Meaulnes, c'est celle que se pose Alain-Fournier, à travers ce roman nourri de souvenirs personnels.

  • Roméo et Juliette Shakespeare Dans la Vérone de la Renaissance, Roméo s'éprend de Juliette. Mais les jeunes gens appartiennent à deux familles ennemies depuis toujours, les Montaigu et les Capulet. Pour avoir préféré l'amour à la haine, tous deux connaîtront un destin tragique. Avec Roméo et Juliette, Shakespeare crée un couple mythique. Explorant les mystères de l'amour, sa pièce traverse les siècles.

  • Set against the background of a society driven by greed and ambition, this is the tragic story of a father financially and personally ruined by his obsessive love for his two daughters. Balzac presents a portrait of both affluence and squalor in post-Napoleonic Paris.

  • «Touchante peinture domestique» pour Sainte-Beuve, Eugénie Grandet a longtemps eu la réputation d'un roman moral. Rien ne manque en effet à la palette des vertus qui s'y déploie, de la pudeur des premiers émois amoureux au modeste train de vie qui régit la maisonnée des Grandet. Pourtant, la véracité documentaire de cette chronique provinciale en fait un des chefs-d'oeuvre incontestés du réalisme.
    Sans rien négliger de la peinture de son siècle et des ravages de l'argent dans les relations humaines, Balzac signe le portrait poignant d'une jeune ingénue sacrifiée sur l'autel de la cupidité des hommes.

  • Regarde les lumières mon amour Nouv.

    Comme beaucoup, Annie Ernaux se rend dans un hypermarché pour faire ses courses. Pendant une année, elle a noté ses observations et, sous sa plume, ce « grand rendez-vous humain » devient plongée au coeur de notre société.
    Plus qu'un tableau exhaustif, l'autrice livre une « capture impressionniste » du monde de la grande distribution et élève un lieu du quotidien au rang de sujet littéraire.

  • Comment briller dans la société quand on n'a ni sou en poche ni habit convenable à se mettre sur le dos ? Georges Duroy en est là de ses réflexions quand, par chance, il croise un ancien camarade de régiment qui lui propose un poste de rédacteur à La Vie française. Sans scrupules, rusé et séduisant, celui que tous surnomment bientôt « Bel-Ami » entrevoit rapidement les moyens de satisfaire son ambition : le journalisme lui permettra de faire ses armes en politique, les femmes de gravir l'échelle sociale. Manipulation de l'information, affairisme, scandales politiques, intrigues amoureuses... jusqu'où ira la marche audacieuse de ce « roy » des parvenus ?

    Création Studio Flammarion Illustration : Mr Xerty © Flammarion

  • Ancien forçat, Jean Valjean trouve un jour refuge chez Mgr Myriel, un saint homme auprès duquel il découvre la bonté. Il va désormais consacrer sa vie à faire le bien autour de lui. Devenu «monsieur Madeleine», un bourgeois respectable, il recueille la malheureuse Fantine, tombée dans la déchéance, et lui promet, sur son lit de mort, de prendre soin de son enfant, Cosette, qu'elle a dû mettre en nourrice chez un couple d'aubergistes, les Thénardier.
    Dans l'ombre cependant veille Javert, un inspecteur de police qui s'est juré de retrouver et de punir l'ancien bagnard. Obligé de fuir, Jean Valjean se réfugie avec Cosette dans un couvent de religieuses...
    Extraits - Présentation . Un roman de la maturité . La révolte et l'exil . Genèse des Misérables . Un roman engagé . Un roman humain...
    . ... et chrétien . Un roman foisonnant . Pourquoi lire Les Misérables ?

  • Les années ont passé. Cosette est devenue une ravissante jeune fille. Elle tombe amoureuse de Marius, un jeune homme épris de justice et de liberté. Pendant ce temps, la révolte gronde parmi le peuple de Paris, et les barricades commencent à envahir la ville. Dans la capitale à feu et à sang, c'est encore Jean Valjean qui sauvera Marius d'une mort certaine...
    Extraits - Dossier-Jeu . Jeux de mémoire . L'univers du bagne . Les personnages

  • À la cour du roi Henri II, la princesse de Clèves, jeune mariée, craint d'aimer le duc de Nemours, dont elle est aimée. Cruellement déchirée entre son désir et son devoir, elle avoue ses sentiments à son époux, qu'elle met au désespoir. Le prince meurt bientôt, rongé par le chagrin. Mme de Clèves lui reste fidèle et s'interdit de jamais céder à sa passion pour le duc.
    Peinture d'une âme tourmentée érigée en symbole de vertu, le roman de Mme de Lafayette demeure l'un des chefs-d'oeuvre de la littérature

empty