Littérature traduite

  • Cette biographie est établie sur la base de souvenirs, Barbara Hannah ayant été une collaboratrice de Jung et une amie de sa famille. Les découvertes fondamentales de C.G. Jung dans le domaine de la psychologie sont mises en relation avec son vécu, avec son exploration du monde intérieur, elles sont présentées et analysées au fil de résumés extrêmement pertinents des ouvrages de Jung. C'est l'homme très vivant qui est dépeint ici, et aussi le chercheur des profondeurs de l'âme humaine.

  • Dans une interview publiée dans La Quête du sens, Marie-Louise von Franz évoque le point de départ de sa recherche sur les rêves et la mort : « Après tout ce qu'on a dit de la mort, il y a une vie après la mort, il n'y a pas de vie après la mort, après toute la littérature que nous avons maintenant sur la mort, il était naturel pour moi de me dire : Pourquoi est-ce que personne ne regarde les rêves ? Qu'est-ce que les rêves disent de la mort ? » Comme toujours, Marie-Louise von Franz focalise son attention sur les rêves et leurs messages. Car seuls les rêves peuvent proposer une réponse individuelle aux grandes questions métaphysiques, seuls les rêves permettent, par des images et par un langage autre que celui du conscient, d'ouvrir la voie à la profondeur, lui conférant une dimension sacrée. Aux images de rêves font écho, en amplification et explication, des images de mythes et de légendes qui placent l'expérience personnelle au contact de l'inconscient collectif, la vivifiant et l'élargissant jusqu'à lui donner une valeur universelle. Les connaissances approfondies de l'auteur dans les mythologies du monde entier, sa compréhension toute naturelle du langage alchimique permettent ainsi au lecteur d'entrer dans le grand mystère de la mort et de l'au-delà, de la transformation.

  • « Les rêves portent en eux une intelligence supérieure, une sagesse et une ingéniosité qui nous guident. Ils nous montrent quand nous avons tort, quand nous sommes inadaptés ; ils nous avertissent d'un danger ; ils prédisent des événements à venir ; ils nous suggèrent quel est le sens profond de notre vie et ils nous transmettent des éclairages qui sont comme des illuminations. » Ainsi s'exprime Marie-Louise von Franz qui ajoute que rêver est un « processus vital de la psyché ».
    Dans une série d'émissions consacrées aux rêves et produites par la télévision canadienne, Marie-Louise von Franz interprète un certain nombre de songes et répond à des questions que lui pose Fraser Boa. Elle montre que les images de rêves reflètent de manière très individuelle la personnalité du rêveur, son destin, tout en le mettant en contact avec un univers symbolique aux richesses inépuisables, celui de l'inconscient collectif. Par la voie des rêves, l'inconscient entre en relation avec le conscient, instaurant un dialogue entre l'un et l'autre qui élargit considérablement la perception de la réalité que l'on peut avoir. À l'écoute des rêves, des solutions très concrètes sont apportées à des problèmes de vie que le rêveur, la rêveuse croyaient irrémédiablement insolubles.

  • Dans Entretiens, C.G. Jung approfondit des points essentiels de sa psychologie comme le sentiment, l'ombre, la projection, le Soi. Et il aborde des thèmes ayant plus particulièrement trait à la pratique de l'analyse, notamment le lien entre analysant et analyste. Quelle est l'histoire de ces Entretiens, dont l'édition originale est de 1999-2004 et la traduction en langue française inédite ? Dans les années 1957-1959, C.G. Jung a participé à des rencontres qui se sont déroulées dans deux cadres distincts. Les premières réunissaient un cercle d'amis et de connaissances dans une maison privée de Winterthour, alors que les secondes avaient pour participants des professeurs et des étudiants de l'Institut C.G. Jung de Zurich. Toutes sortes de questions étaient soumises à C.G. Jung qui, dans un climat de grande liberté, répondait à ses interlocuteurs. Ces rencontres étaient enregistrées, et de là est né ce livre, Entretiens. Dans l'édition originale, on peut entendre Jung s'exprimer en suisse allemand, en allemand et en anglais. La traduction française s'est faite à partir de ces trois langues et elle garde le caractère oral des questions-réponses. Elle s efforce aussi de transmettre l'atmosphère souvent informelle et rieuse qui prévalait dans ces rencontres malgré la gravité de certains sujets traités. Tout en apportant un éclairage précieux sur la psychologie des profondeurs, Entretiens permet d'entrer directement en contact avec la personne même de C.G. Jung, avec sa grande vitalité, sa simplicité, avec sa nature. Des photos de C.G. Jung ont été prises lors des entretiens de Winterthour. Grâce à Monsieur Christian Tauber qui en détient le Copyright, elles paraissent pour la première fois dans cet ouvrage, à côté de photos, elles aussi inédites, prises à Bollingen.

empty