Parascolaire

  • Fahrenheit 451

    Ray Bradbury

    • Gallimard
    • 12 Juillet 2018

    451 degrés Fahrenheit représentent la température à laquelle un livre s'enflamme et se consume.
    Dans cette société future où la lecture, source de questionnement et de réflexion, est considérée comme un acte antisocial, un corps spécial de pompiers est chargé de brûler tous les livres, dont la détention est interdite pour le bien collectif. Montag, le pompier pyromane, se met pourtant à rêver d'un monde différent, qui ne bannirait pas la littérature et l'imaginaire au profit d'un bonheur immédiatement consommable. Il devient dès lors un dangereux criminel, impitoyablement poursuivi par une société qui désavoue son passé.

  • Enfance

    Nathalie Sarraute

    • Gallimard
    • 29 Septembre 2005

    " Je suis incapable de faire mon autobiographie ", déclare Nathalie Sarraute en 1979.
    Et pourtant... ce texte, écrit sous la forme d'un dialogue entre Nathalie Sarraute et son double fait émerger comme par vagues, et avec une stupéfiante lucidité, des moments d'une enfance passée entre Paris, Ivanovo en Russie, la Suisse, Saint-Pétersbourg et de nouveau Paris. Poussée dans ses retranchements par Béatrice Agenin - double moqueur et sans complaisance -, Francine Bergé incarne à merveille Nathalie Sarraute dans l'évocation amère et pourtant charmeuse de son enfance, ballotée entre père et mère, France et Russie...

  • La métamorphose

    Franz Kafka

    • Gallimard
    • 5 Juin 2008

    La Métamorphose révèle une vérité méconnue, les conventions disparaissent., les masques tombent.
    Ce récit est un des plus pathétiques et des plus violents que Kafka ait écrits; les effets en sont soulignés à l'encre rouge, les péripéties ébranlent les nerfs du lecteur. C'est l'histoire, "excessivement répugnante ", dit l'auteur, d'un homme qui se réveille changé en cancrelat. Cette transformation est un châtiment imaginaire que Kafka s'inflige. Et son personnage est celui qui ne peut plus aimer, ni être aimé: le conflit qui se déroule dans une famille bourgeoise prend une ampleur mythique.
    Seuls quelques éléments comiques ou grotesques permettent de libérer de l'oppression du cauchemar.

  • La joueuse de go

    Sa Shan

    • Gallimard
    • 28 Septembre 2006

    Depuis 1931, le dernier empereur de (chine règne sans pouvoir- sur la Mandchourie occupée par l'armée japonaise.
    Alors que l'aristocratie tente d'oublier dans de vaines distractions la guerre et ses cruautés, une lycéenne de seize ans joue au go. Place des Mille Vents, ses mains infaillibles manipulent les pions. Mélancolique mais fiévreuse, elle rêve d'un autre destin. "1.e bonheur est un combat d'encerclement." Sur le damier; elle bat tous ses prétendants. Mais la joueuse ignore encore son adversaire de demain: un officier japonais dur connue le métal, à peine plus âgé qu'elle, dévoué à l'utopie impérialiste.
    Ils s'affrontent, ils s'aiment, sans un geste, jusqu'au bout, tandis que la Chine vacille sous les coups de l'envahisseur qui tue, pille, torture.

  • Alice au pays des merveilles

    Lewis Carroll

    • Gallimard-jeunesse
    • 13 Juin 2019

    La petite Alice s'ennuie, assise dans l'herbe... Quand un Lapin Blanc passe en marmonnant devant elle, Alice le poursuit jusque dans son terrier. Sa chute l'entraîne au centre de la Terre, où elle fait d'étranges rencontres : un Chat qui sourit, un Loir qui boit du thé, et une horrible Reine bien décidée à couper la tête de tout le monde...
    Le chef-d'oeuvre incontesté de l'absurde et de l'humour loufoque.

  • Le roman de renart

    Anonyme

    • Gallimard-jeunesse
    • 6 Mai 2011

    Messire Renart n'a qu'une idée en tête: se remplir l'estomac.
    Maître dans l'art de la ruse et de la flatterie, il embobine Chanteclerc le coq, Tiécelin le corbeau ou le loup Ysengrin, son ennemi juré. Lassé des fourberies de ce turbulent vassal, Noble, le roi lion, est bien décidé à rétablir l'ordre dans son royaume. Mais on ne soumet pas facilement Renart, qui a plus d'un mauvais tour dans son sac! Une oeuvre anonyme Le Roman de Renart n'est pas l'oeuvre d'un seul auteur mais de vingt-huit, et sa rédaction, commencée vers 1175, se poursuivra jusqu'en 1250 environ.
    Tous les auteurs étaient probablement des clercs, c'est-à- dire des hommes d'église sachant lire et écrire. On ne connaît le nom que de trois d'entre eux, et en particulier celui qui a écrit la partie la plus ancienne: Pierre de Saint-Cloud. Très peu de gens sachant lire au Moyen Age, le texte était essentiellement lu ou récité par des jongleurs. A la fois acteurs, acrobates, montreurs d'animaux, ceux-ci allaient de ville en village, de château en auberge pour se produire devant un public varié.
    Seigneurs, bourgeois, riches commerçants, artisans, villageois, tous appréciaient le spectacle et en assuraient la célébrité.

  • Kamo et moi

    Daniel Pennac

    • Gallimard-jeunesse
    • 10 Juin 2021

    Pourquoi Crastaing, notre prof de français, nous fait-il si peur ? Pourquoi terrorise-t-il Pope, mon père lui-même ? Qu'est-ce que c'est que cette épidémie après son dernier sujet de rédaction ? Un sujet de rédaction peut-il être mortel ? Un sujet de rédaction peut-il massacrer une classe tout entière ? Qui nous sauvera de cette crastaingite aiguë ? Kamo ? Kamo ! Si Kamo n'y arrive pas, nous sommes perdus !

    Daniel Pennac n'est pas un acteur, c'est un conteur. Il sait tour à tour vous faire rire et vous émouvoir. Sa voix chaleureuse épouse avec tendresse son texte, qu'il sert comme personne.

    L'écoute en classe de ce CD est autorisée par l'éditeur.

  • Comment Wang-Fo fut sauvé

    Marguerite Yourcenar

    • Gallimard-jeunesse
    • 7 Mai 2012

    Découvrez Commen Wang-Fô fut sauvé avec 1 CD audio, le livre de Marguerite Yourcenar

  • Nouvelles

    Guy de Maupassant

    • Gallimard
    • 18 Mars 2004

    Un fou, La Rempailleuse, La Parure, La Mère sauvage, Un million: cinq nouvelles de Guy de Maupassant, choisies parmi des centaines pour illustrer les thèmes qui lui tenaient à coeur et qui reviennent de manière récurrente dans son oeuvre.
    Alors qu'il épingle avec cruauté et ironie l'hypocrisie bien-pensante d'un pharmacien repus ou d'un petit-bougeois âpre au gain, sa tendresse va aux fèmmes qui ont aimé trop flirt et qui en sont mortes, romanichelle méprisée ou mère frappée par la guerre.

empty