Gallimard

  • Mes plus belles musiques classiques

    Collectif

    • Gallimard-jeunesse
    • 18 Octobre 2012

    Les plus belles oeuvres de la musique classique à mettre entre toutes les petites oreilles pour s'éveiller à la beauté du monde...Avec des morceaux de : Jean-Sébastien Bach, Modet Moussorgski, Georges Bizet, Sergueï Prokofiev, Wolfgang Amadeus Mozart, Johannes Brahms, Frédéric Chopin, Nikolaï Rimski-Korsakov, Camille Saint-Saëns, Maurice Ravel, Claude Debussy, Edvard Grieg, Gioacchino Rossini, Piotr Ilitch Tchaïkovski, Ludwig van Beethoven, Wolfgang Amadeus Mozart, Gabriel Fauré

  • Le ré-si-do-ré du prince de Motordu

    Pef

    • Gallimard-jeunesse
    • 11 Octobre 2012

    Malgré l'insistance de ses deux enfants, le prince de Motordu refuse de se rendre à un concert symphonique. Jeune enfant, il a beaucoup trop souffert de l'apprentissage violent du... violon. C'est donc à la musique de venir à lui et aux musiciens de parler tordu. Deux d'entre eux, Améthyste la harpiste et Louis le trompettiste, vont pouvoir s'avouer leur amour dans cette langue étrange. À la grande joie du prince, d'abord ému, puis conquis par le travail de l'orchestre et par la voix des interprètes de cette "aventure musicale".

  • Pierre Lapin et Sophie Canetang

    Beatrix Potter

    • Gallimard-jeunesse
    • 27 Mars 2002

    Pour la première fois, deux histoires de Beatrix Potter sont racontées sur un CD audio, par une voix tendre, sur des musiques de Dvorak et de Moussorgsky.

  • Girodet ; 1767-1824

    Sylvain Bellenger

    • Gallimard
    • 23 Septembre 2005

    Girodet est l'un des plus grands peintres de l'Empire.
    Né à Montargis en 1767 et mort à Paris en 1824, il remporte le Prix de Rome en 1789. II perfectionne son art en Italie pendant les heures les plus terribles de la Révolution française. Sa carrière est à son apogée sous le règne de Napoléon. Les Funérailles d'Atala ou le Portrait de Chateaubriand comptent parmi les chefs-d'oeuvre de la peinture, mais le nom de Girodet reste méconnu de nos contemporains.
    L'un des paradoxes de l'Empire est d'être à la fois l'un des moments les plus populaires de l'art français et l'un des moins étudiés. L'engagement politique de Girodet, Gros, Gérard et autres élèves de David, les combats esthétiques et l'histoire qu'ils traversent sont bien différents de ceux de leur maître. David est l'un des acteurs du renouveau politique qui a bouleversé l'histoire, alors que ses élèves sont les témoins des désillusions de la Révolution et des guerres de l'Empire.
    Le catalogue publié à l'occasion de la rétrospective consacrée à Girodet est une véritable monographie riche d'informations nouvelles sur cet artiste rebelle. Son art ambigu, érotique, imaginatif autant qu'intellectuel est d'une éblouissante virtuosité qui fascina ses contemporains. Cet ouvrage est dirigé par Sylvain Bellenger, commissaire général de l'exposition, auteur du texte général et de la plupart des notices des oeuvres.
    Les essais écrits par Marc Fumaroli, de l'Académie française, Abigail Solomon-Godeau, Jean-Loup Champion, Stéphane Guéguan, Adrien Goetz, Andrew Shelton, Suzan Libby, Jean-François Lemaire, Barthélémy Jobert, Richard Dagorne font le point sur des aspects particuliers de l'art de Girodet. Y sont traités ses liens avec la poésie, son itinéraire politique, l'interprétation gay et féministe de ce peintre que le XXe siècle a souvent perçu comme un artiste homosexuel, et enfin la diffusion de son oeuvre par la lithographie.
    Bruno Chenique a conçu une très importante biochronologie de Girodet à l'aide de mille cinq cents lettres et de centaines de documents inédits, spécialement décryptés et utilisés pour la préparation de l'exposition - qui figure dans le CD-Rom encarté dans le présent ouvrage.

empty