Instant Present

  • «L'école à la maison» ou «l'instruction en famille» est un choix encore marginal en France. C'est cependant un choix qui interpelle de plus en plus comme une alternative à l'école et comme une possible source d'inspiration pour accompagner les enfants scolarisés. Ainsi l'auteure s'inspire de sa pratique pour l'accompagnement d'enfants scolarisés en diffi culté.
    L'ouvrage propose des réponses concrètes aux questions que se posent les familles. Il aborde clairement les obligations légales, l'organisation quotidienne, la façon de proposer un cadre de travail à son enfant. Vous y trouverez de nombreuses pistes d'apprentissage et des liens utiles.

  • Ce livre propose le texte complet du fi lm et des bonus, la retranscription d'échanges avec les spécialistes de l'enfance et des apprentissages, les entretiens avec Clara Bellar menés par les médias, des paroles de spectateurs. Ces textes permettent de retrouver par écrit les richesses du fi lm et des ciné-échanges.

  • Bernard Collot a poursuivi la logique des pédagogies alternatives comme celle de Freinet (dont il a été longtemps un militant) ou Montessori. En une quarantaine d'années de pratiques dans l'école publique, il est ainsi arrivé à ce qu'il a appelé «une école du 3e type» ou «l'école de la simplexité (en référence aux travaux d'Alain Berthoz). Par son expérience et ses réfl exions dans ses livres et son blog (http://education3.canalblog.com), Bernard Collot est le théoricien français du sens et de l'effi cacité des apprentissages informels et autonomes dans une école démocratique de fait.
    Dans ce 2e livre, il poursuit, toujours au travers de vécus concrets auquel il donne sens, l'exploration de la construction de l'enfant en adulte autonome dans un environnement social où les adultes (enseignants ou parents) n'ont plus les mêmes regards ni les mêmes comportements vis-à-vis des enfants. Les notions de liberté et d'apprentissage informel sont simples, mais leur mise en oeuvre demande une remise en question diffi cile.
    Son livre donnera des clés aux enseignants qui souhaitent s'engager dans cette aventure enthousiasmante et apportera aux parents et à ceux qui se préoccupent de l'avenir de l'école (ou de la refondation du système éducatif), la preuve de l'effi cacité des apprentissages libérés des programmes et des emplois du temps. Depuis quelques années, Bernard Collot est cité en référence dans de nombreux projets d'écoles alternatives.

  • John Holt poursuit dans ce livre ses réflexions sur l'apprentissage initiées dans Comment l'enfant échoue, L'école ou la fabrique de l'échec. Cette fois, il s'intéresse aux modes d'apprentissage des jeunes, voire très jeunes enfants, d'âge préscolaire qu'il observe avec beaucoup de finesse et de tendresse. Comme pour Comment l'enfant échoue, L'école ou la fabrique de l'échec, les commentaires additionnels de l'auteur sans complaisance, vingt ans après la première parution, enrichissent encore davantage son propos.
    Holt fut l'un des premiers à affirmer et démontrer que chez les très jeunes enfants, apprendre est aussi naturel que respirer. Ce livre explique comment et pourquoi nous apprenons à parler, à lire, à compter ou à raisonner. Il évoque l'importance fondamentale du sens des apprentissages et de la motivation intrinsèque de comprendre le monde qui nous entoure.
    Paru initialement il y a plus de 50 ans, son message est toujours d'actualité, peut-être plus que jamais. Il questionne et bouscule notre vision de l'école, des apprentissages, et plus largement des enfants et de l'éducation.

  • Grâce au talent de conteur de John Holt, on comprend intimement comment il s'est rendu compte qu'enseigner ne pouvait qu'être inefficace et dommageable, même dans les classes conviviales qu'il avait mises en place : l'école est structurellement inadaptée pour apprendre.
    Grâce à des récits précis et pleins de vie issus de son observation de l'apprentissage en cours (ou pas) dans ses classes et aux notes qu'il a apportées vingt ans plus tard pour compléter la première édition, on voit comment John Holt a progressivement perdu foi en la capacité de l'école à se réformer : il est devenu à partir des années 1970 le penseur majeur du unschooling (autrement appelé « apprentissages autonomes »). De plus en plus de gens cherchent aujourd'hui à se défaire de la vision de la société centrée sur l'école, et c'est stimulant de lire les fondements de la pensée de John Holt.
    Ce livre sera utile aux parents qui hésitent encore à déscolariser un enfant en souffrance à l'école, ils comprendront pourquoi ce sera mieux pour lui, même si ce choix demande des aménagements familiaux compliqués. Il intéressera ceux qui veulent en savoir plus sur l'histoire de la pédagogie : on assiste en direct à la prise de conscience par Holt de l'impossibilité intrinsèque de la forme scolaire de transmettre quoi que ce soit à un enfant - en dehors de la soumission et de la dévalorisation de sa propre expérience.

empty