Sciences & Techniques

  • Le lac Tchad et son avenir sont au coeur des préoccupations politiques régionales et internationales. Cet espace vital, à la charnière de l'Afrique de l'Ouest et de l'Afrique centrale, a longtemps fasciné, depuis les géographes arabes au Moyen-Âge jusqu'aux explorateurs européens du xixe siècle. Il suscite aujourd'hui des interrogations fortes sur l'environnement, l'eau, le climat et le développement régional. Le lac Tchad va-t-il s'assécher ? Quelles seraient alors les conséquences pour les 13 millions d'hommes qui en dépendent, sur un rayon de 300 km ?
    Les discours publics qui traitent de l'avenir du lac Tchad, le plus souvent alarmistes, sont dans l'ensemble sources d'une grande confusion et entretiennent une image brouillée de la situation. Une connaissance précise des réalités est pourtant nécessaire pour construire une vision partagée de cet avenir et adopter une stratégie qui permette de relever les défis du développement durable du lac.
    La Commission du bassin du lac Tchad (CBLT) a commandé à l'Institut de recherche pour le développement (IRD) une expertise collégiale sur la préservation et le développement du lac Tchad. Cette expertise, réalisée par un collège d'experts pluridisciplinaire et paritaire Nord-Sud, recense les connaissances actuelles sur le lac et identifie les différents choix politiques susceptibles de stimuler son développement. Elle aboutit à une série de recommandations utiles aux décideurs politiques en matière de soutenabilité environnementale, de sécurité alimentaire et d'emploi.

  • A l'heure où le développement durable est désormais ancré dans de multiples sphères scientifiques, économiques et politiques, cet ouvrage interroge les spécificités avérées ou supposées de ce concept dans les petits espaces insulaires (PEI).
    Suite aux objectifs fixés lors du Sommet de la Terre de Rio (1992) renouvelés lors de la Conférence de Maurice (2005), les thèmes du tourisme durable, des ressources côtières et marines, de la biodiversité, de l'énergie et des changements climatiques en milieu insulaire s'inscrivent en effet parmi les préoccupations permanentes des gouvernements concernés et des organisations internationales. Loin de présenter un modèle générique ou une solution unique, cet ouvrage collectif analyse les possibilités de préserver ces espaces fragiles en fonction de leurs spécificités physiques, géographiques, politiques, socio-économiques, culturelles...
    Les entrées de l'ouvrage sont multiples, consacrées à des terrains et des problématiques variés et complémentaires. Des Açores à la Réunion, des Antilles aux Baléares, qu'elles soient riches ou pauvres, situées au Sud ou au Nord, indépendantes ou reliées à une lointaine métropole, les îles sont ici décrites dans toute leur variété, apportant des éléments concrets de réflexion sur les perspectives de mise en oeuvre du développement durable dans les PEI.

  • Les domaines de la santé et de l´environnement ont longtemps été considérés, tant par les décideurs que par les scientifiques, comme des réalités disjointes. Il a fallu attendre les dernières décennies pour que soit reconnu et que se concrétise le lien entre environnements et santé avec la création d´agences spécialisées. Qu´il s´agisse de foyers de maladies parasitaires ou de pollution atmosphérique, les situations d´exposition à un risque sanitaire lié à l´environnement relèvent de facteurs particuliers : épidémiologiques, géographiques, politiques, et bien évidemment sociaux. À partir de zones géographiques situées tant au Sud qu´au Nord, les auteurs de cet ouvrage présentent un large éventail de configurations dans lesquelles s´exprime la complexité des relations entre santé et environnements dans leur rapport avec les groupes humains. Ils mettent l´accent sur l´importance de la perception et de la pratique des acteurs (des décideurs aux bénéficiaires des mesures, en passant par les médecins) pour penser le risque sanitaire selon les milieux. Ils soulignent tout l´intérêt de l´apport des sciences sociales et des pratiques interdisciplinaires dès lors qu´il s´agit d´envisager les relations entre un pathogène et l´homme. Chacune des approches s´attache ainsi à éclairer les différentes facettes du risque environnemental, depuis le comportement des individus jusqu´aux politiques nationales, en invitant le lecteur à se départir de toute vision déterministe et simplificatrice.

  • En milieu montagnard tropical, où les risques d'érosion sont naturellement élevés, la mise en culture des terres entraîne l'aggravation des processus.
    Ainsi, les versants des Andes équatoriennes, intensément cultivés, connaissent une érosion qui affecte la fertilité des sols et donc la production agricole dont dépend le petit paysannat (minifundio) pour son alimentation. Il est urgent d'apporter des mesures de lutte antiérosives efficaces et adaptées aux conditions socio-économiques de la population. Mais les connaissances sur l'érosion et la lutte antiérosive dans le monde tropical, en particulier dans les milieux montagnards, sont encore fragmentaires, les scientifiques ayant longtemps privilégié l'étude théorique des processus.
    L'objectif de la recherche présentée dans cet ouvrage est de proposer une approche qui associe recherche fondamentale et appliquée permettant la mise en oeuvre pratique de méthodes de lutte antiérosive.
    Cette étude s'est déroulée en trois étapes : diagnostic de l'érosion, mesures des processus, proposition et validation de méthodes antiérosives. Menée à l'échelle du terroir et de la parcelle paysanne, suivant une démarche formative et participative associant paysans, chercheurs et décideurs, elle montre que la lutte contre l'érosion est possible sur les hautes terres andines. Cette approche peut servir d'exemple pour poser les bases d'une agriculture de montagne durable en milieu tropical.
    Cet ouvrage s'adresse aux universitaires et chercheurs en géographie, pédologie, hydrologie et agronomie et par sa présentation didactique aux étudiants ainsi qu'aux décideurs.

  • Les guérisseurs itinérants kallawaya sont originaires des vallées de Charazani dans les Andes orientales, à mi-chemin du lac Titicaca et de l'Amazonie, sur le territoire d'une ancienne chefferie pré inca.
    Durant l'époque coloniale et jusqu'à nos jours, ils diffusèrent dans les Andes d'abord, de Quito au Chili, dans tout le continent ensuite, de Panama à Buenos Aires, leur savoir médical né de la rencontre de plusieurs traditions (Pukina, Arawak, Aymara, Quechua) et transmis par initiation. Grâce à une patiente et obstinée enquête menée durant quinze années dans l'amitié de ses informateurs, Louis Girault a pu réunir une collection de plantes médicinales, d'éléments organiques et minéraux, ainsi que des amulettes, utilisés dans les pratiques thérapeutiques et magiques des Kallawaya.
    Cet inventaire quasi exhaustif de mille éléments, rapportés au vu des classifications locales et confrontés aux anciennes chroniques d'histoire naturelle, permet d'étudier tant les taxonomies indigènes et la pharmacopée traditionnelle que les différents codes, sémantiques et symboliques, employés par ces guérisseurs. Cet ouvrage constitue un instrument de travail irremplaçable pour les hommes de science et de terrain.
    Botanistes, médecins, ethnologues, archéologues, historiens, ont besoin de tels inventaires systématiques afin d'avancer dans le déchiffrement des cultures américaines, notamment celles qui se trouvent au carrefour des Andes et de l'Amazonie.

  • Les forêts tropicales, dont le rôle écologique est unanimement reconnu, subissent actuellement une dégradation massive et un bouleversement radical des modes de vie de leurs habitants. Ces milieux tropicaux ont été l´objet d´occupations humaines parfois très anciennes, donnant lieu en plusieurs régions du globe à des développements socioculturels complexes, témoignant d´adaptations durables. L´analyse sur le temps long des interactions entre les sociétés et leurs environnements tropicaux forestiers témoigne cependant de l´existence de périodes de crises et de ruptures dans l´histoire ancienne du peuplement. Issues d´une large palette de disciplines, les contributions réunies dans cet ouvrage présentent l´état des connaissances sur l´occupation des différentes régions tropicales et précisent l´importance relative des facteurs historiques et culturels par rapport aux déterminants écologiques dans cette histoire.

  • Depuis les années 1960, les crevettes côtières de Madagascar font l'objet d'une intense exploitation. Elles représentent l'une des principales ressources de devises du pays et constituent à ce titre un enjeu convoité par les investisseurs, mais aussi par les pêcheurs traditionnels. Du fait de l'augmentation de la pression de pêche, la pêcherie malgache se trouve confrontée, depuis le milieu des années 1990, à des difficultés économiques croissantes, à la stagnation des débarquements, à la baisse des rendements et de la taille moyenne des captures.

    Avec pour objectif d'actualiser les connaissances scientifiques sur la ressource et d'en améliorer la gestion et l'exploitation, mais également pour définir une politique d'aménagement des aires de production, le Programme national de recherche crevettière (PNRC) a été lancé en 1997 avec le soutien financier de l'Agence française de développement et l'expertise scientifique de l'Institut de recherche pour le développement (IRD).

  • L'essor de la culture de la quinoa en Bolivie survient dans une société apparemment isolée et ancestrale, enracinée au sud des hauts plateaux andins mais, en réalité, mobile et ouverte sur le monde. Cet ouvrage explore les transformations sociales et territoriales induites par le passage d'une agriculture de subsistance, essentiellement locale, à une production commerciale mondialisée. Mondialisée... mais toujours aux mains des petits producteurs et de leurs organisations.

    C'est au prisme de la géographie sociale que les permanences et les évolutions sont observées, en s'appuyant sur une connaissance fine des communautés locales. Dépassant les constats hâtifs et parfois alarmistes, cet ouvrage met en lumière les ressources et les capacités adaptives d'une société rurale en mutation. Il nous plonge dans l'intimité des trajectoires de vie de ces producteurs de quinoa, ancrés dans leur communauté et, en même temps, mobiles et mondialisés. Il met en lumière le génie de cette société rurale qui, par la migration, combine les lieux, les activités et les identités, articule villes et campagnes, gère l'ici et l'ailleurs. Cultiver tout en partant, partir tout en cultivant, tel est le tour de force opéré par les producteurs de quinoa. La durabilité agricole, socio-économique et environnementale de ces territoires est au coeur du propos : ne doit-elle pas, en effet, s'envisager dans le mouvement ?

  • Les écosystèmes côtiers, qui concentrent actuellement 70% de la population mondiale, sont particulièrement impactés par le changement climatique et les activités anthropiques. D'où les espoirs placés dans la création d'aires marines protégées (AMP), qui favorisent la résilience des systèmes vivants et la conservation des espèces. Au cours des dernières années, un véritable consensus international s'est progressivement imposé quant à l'intérêt de les multiplier.
    Cependant, de nombreuses incertitudes demeurent sur leur efficacité réelle et sur les modalités de leur mise en oeuvre. Les enjeux sociétaux qui sont associés à la multiplication des AMP interrogent les scientifiques, notamment en termes d'acceptation sociale, de régulation juridique et de pérennité des dispositifs mis en place. Ainsi, entre soutien au développement des AMP et analyse des controverses dont elles font parfois l'objet, cet ouvrage apporte un éclairage interdisciplinaire sur le développement de ces nouveaux espaces de conservation. Les études présentées ici sont centrées sur l'Afrique du Nord-Ouest (Algérie, Maroc et Sénégal).
    À travers le regard de juristes, d'écologues, de géographes, d'économistes, elles illustrent le potentiel associé à ce mode de conservation des zones marines et côtières. Elles questionnent par ailleurs l'efficience des AMP, tout en soulignant leur intérêt, bien au-delà des territoires où elles se situent.

  • La Polynésie française se caractérise par une immense zone économique exclusive, constituant la moitié de la zone maritime française, elle-même deuxième mondiale. Les enjeux de conservation et d'exploitation durable des océans et des ressources marines (objectif 14 de l'agenda onusien du développement durable) y sont considérables. Dans un contexte international marqué par une hausse de la demande en matières premières minérales et une "course à la mer", nouvelle frontière d'expansion territoriale, la question des ressources minérales profondes en Polynésie française suscite aujourd'hui un intérêt accru.

    L'État et la Polynésie française ont commandé à l'Institut de recherche pour le Développement (IRD) cette expertise collégiale sur les ressources minérales marines profondes en Polynésie française cette expertise, réalisée par un collège d'experts pluridisciplinaire (anthropologie, biologie, droit, économie, géographie, géologie, technologie), recense les connaissances actuelles et construit un diagnostic nuancé. Elle aboutit à une série de recommandations utiles aux décideurs politiques en matière de production de connaissances, de développement de technologies et de gouvernance, contribuant ainsi à la définition d'une stratégie de développement d'une filière minière sous-marine respectueuse des enjeux sociaux et environnementaux spécifiques à la Polynésie française.

    French Polynesia has an enormous exclusive economic zone, half of the vast French maritime area which is the second largest in the world. Substantial issues surround the conservation of the oceans and sustainable exploitation of marine resources (Goal 14 of the UN agenda for sustainable development). In an international context marked by increased demand for mineral commodities and the 'scramble to the sea' that defines the new frontiers of territorial expansion, French Polynesia's deep-sea mineral resources are attracting growing interest.

    The French government and French Polynesia commissioned the Institut de recherche pour le développement (IRD) to conduct an expert group review on deep-sea mineral resources in French Polynesia. The review, which was carried out by a multidisciplinary panel of experts in anthropology, biology, law, economics, geography, geology and technology, summarises the current state of knowledge and reaches some qualified conclusions. It makes a series of recommendations that will assist policy makers in future efforts to develop knowledge, technologies and governance. The expert group review will help define a development strategy for the deep-sea mining industry that respects environmental and social issues specific to French Polynesia.

  • L'origine des pharmacopées traditionnelles L'élaboration des pharmacopées Les médicaments du XXIe siècle Comment les connaissances des savoirs thérapeutiques se sont-elles transmises au travers des différentes cultures ? Cet ouvrage innovant, qui réunit les travaux présentés au 4e Congrès européen d'ethnopharmacologie, fait remonter à la préhistoire les sources des connaissances thérapeutiques. Si les pharmacopées écrites jalonnent l'histoire des grandes médecines savantes, d'autres modes d'accès à la connaissance semblent exister dans l'univers chamanique des sociétés de tradition orale ainsi que dans la façon dont les animaux malades se soignent par les plantes. L'évaluation des propriétés pharmaco-toxicologiques et chimiques des plantes d'usage traditionnel devrait par ailleurs favoriser le développement futur des médicaments à base de plantes, l'un des thèmes porteurs abordés dans cet ouvrage. Mais l'objectif de ce livre est aussi de susciter, partout dans le monde, de nouvelles thématiques de recherche dans le domaine de la préhistoire du médicament et de la compréhension de l'acquisition et de la transmission du savoir. Le développement du phytomédicament non toxique destiné à l'homme et à l'animal figure également parmi les enjeux majeurs de demain. The origin of traditional pharmacopoeias The development of pharmacopoeias The medicines of the XXIth century How have the traditional Therapeutical knowledges been transmited to the différent cultures? This innovating book containing the proceedings of the 4th European Congress of Ethnopharmacology return to prehistory the sources of fherapeutical knowledge and asks how the animals cure themselves with plants. If the printing pharmacopoeias ponctuate the history of learning medicines other way of accessibility to the knowledge seems exist in the world of shaman in society with oral tradition. Ethnopharmacological evaluation of traditional médicinal plant should favour the development of phytomedicine. The purpose of this publication is also to provide dues to scientists in the whole world and help them identify new avenues for research in the field of the prehistory of drugs, for a better understanding of the way knowledge is acquired and then transmitted, and for the development of non-toxic herbal medicines for administration to human and animal beings.

  • Depuis 3 000 ans, les hommes installés sur l'île de Maré en Nouvelle-Calédonie ont su tirer profit au mieux de leur environnement végétal pour se nourrir, se loger et se soigner.
    A travers divers mythes et représentations, leur univers social et spirituel est ainsi émaillé de références au monde végétal. La langue des habitants de Maré, les si Nengone, est riche de nombreux termes qui renvoient aux plantes et à leurs usages. Or aujourd'hui, l'influence de la société de consommation et de la mondialisation semble avoir sonné le glas de ces savoirs ancestraux, pourtant si précieux.
    Si certaines de ces "plantes utiles" sont encore employées quotidiennement, beaucoup sont déjà tombées en désuétude. Pour remédier à la perte de ces savoirs traditionnels, cet ouvrage recense et décrit les principaux usages du patrimoine végétal de Maré. Fruit d'un méticuleux travail de terrain et de l'exploitation de données botaniques et anthropologiques vérifiées et réactualisées, il présente plus de 300 espèces de plantes.
    Chacune fait l'objet d'une fiche illustrée décrivant son habitat, sa répartition, ses usages ainsi que ses caractéristiques chimiques et ses propriétés pharmacologiques. Avec l'aide de nombreux informateurs maréens, les auteurs ont porté une attention particulière aux usages des plantes dans la médecine traditionnelle. Rédigé dans la perspective d'une réappropriation par la communauté si Nengone de son patrimoine culturel, cet ouvrage s'adresse également aux médecins, ethnopharmacologues, botanistes et à tout public intéressé par l'environnement végétal de la Nouvelle-Calédonie et de l'Océanie.

  • De la Corne de l'Afrique aux Grands Lacs, de l'Ethiopie au Mozambique, le Rift est-africain s'étend en une succession de dépressions, de hauts plateaux, de lacs et de volcans, le long d'une fracture majeure du continent africain. Tel un grand livre ouvert, le Rift s'offre comme un vaste laboratoire naturel permettant de retracer l'histoire de notre planète, de comprendre l'évolution de l'écorce terrestre, la formation des océans et des volcans. Le Rift est aussi le lieu de découvertes paléontologiques spectaculaires et l'un des plus grands conservatoires de fossiles du monde. Il représente un terrain privilégié pour reconstituer les faunes, les flores et les environnements passés. C'est un des berceaux de l'évolution des premiers hominidés et, plus tard, le lieu d'apparition des caractères et comportements de l'homme moderne. Mais le Rift est-africain est également un terrain propice à l'exploration des relations entre l'homme et le milieu, à la reconstitution des temps anciens des sociétés humaines. Véritable sanctuaire de la diversité biologique africaine, le Rift est le lieu d'origine de nombreuses espèces et variétés végétales cultivées et de races animales domestiques, mais aussi une région où l'histoire a engendré une étonnante palette de sociétés humaines, anciennes ou actuelles. Dans une perspective souvent originale, largement illustrée, 35 spécialistes nous font partager leurs découvertes et interrogations sur la singularité du Rift et, au-delà de tout déterminisme simpliste, sur l'environnement est-africain et les peuples qui y vivent.

  • Paludisme, fièvre jaune, dengue, chikungunya, fièvre de la Vallée du Nil, filariose... Toutes ces maladies, souvent mortelles, sont transmises à l'homme par les moustiques. Ces derniers profitent du formidable développement des transports et de la mobilité toujours plus rapide des populations pour se propager sur la planète. Aujourd'hui, les villes sont devenues de véritables refuges à moustiques tandis que, dans les campagnes, l'usage combiné des engrais et des pesticides favorise - paradoxalement - leur prolifération.

    À travers l'histoire des relations ancestrales de l'homme et du moustique et grâce à la synthèse de travaux de recherche réalisés en laboratoire et sur le terrain, cet ouvrage révèle les causes de l'inexorable pullulation de cet insecte et présente les méthodes de lutte que l'homme lui oppose depuis déjà plusieurs siècles. Face à cette menace plus que jamais présente, l'auteur propose aussi des stratégies innovantes, en insistant sur l'urgence d'une politique concertée dans les domaines de la santé publique et de l'agriculture.

  • À la fois outil d'identification et base de connaissance relative aux 166 espèces de phlébotomes signalées dans l'ensemble de la région afro-tropicale (sud du Sahara, Afrique de l'Est et sous-région malgache), ce logiciel bilingue s'adresse aux enseignants, aux étudiants, aux entomologistes médicaux, aux parasitologistes et à tous les agents de santé publique en charge de la surveillance et de la lutte contre les diptères vecteurs de maladies.


    L'identification, qui se fonde sur la morphologie et la répartition des espèces, se fait par une approche multicritère ; elle est facilitée par plus de 900 illustrations originales. Des fiches taxonomiques ainsi qu'une aide à la comparaison des caractères spécifiques permettent de vérifier l'identification. L'utilisateur bénéficie en outre d'un glossaire, de cartes de répartition, d'une initiation à la morphologie du genre Phlébotome ainsi que des informations synthétiques sur sa biologie et sur son rôle de vecteur de maladies. Une bibliographie indexée de plus de 600 références et une information sur les techniques d'études sont aussi disponibles.

empty