Kawa

  • « Se trouver dans un trou, au fond d'un trou, dans une solitude quasi totale et découvrir que seule l'écriture vous sauvera. » Marguerite Duras.

    Carole découvre ainsi qu'écrire c'est comme hurler en silence. Une sorte d'exorcisme, un moyen comme un autre de retrouver goût aux plaisirs de la vie. Car, la vie n'a pas de prix et après avoir sombré dans l'enfer des violences conjugales, elle ne pouvait se résoudre à n'être qu'une victime.

    Ce livre est comme un cri que pousse un nouveau né lorsqu'il arrive au monde, une expression de la liberté retrouvée et surtout une thérapie qui lui aura permis de comprendre comment et pourquoi elle a pu tomber aussi bas. Une sorte de renaissance qui, au travers de ces lignes, a pris forme dans son esprit.

    Carole nous dit : ce récit est un témoignage autobiographique qui, je l'espère au plus profond de moi, donnera la force et le courage aux victimes de croire en elles et en cette rage de vivre que chaque être humain garde au fond de lui.

    N'oubliez jamais que la seule personne que vous devez aimer plus que tout, c'est vous.

  • Un livre consacré à un sujet longtemps tabou, alors que 43,8 % des femmes dans le monde consomment du vin au moins une fois par semaine. 70 passionné(e)s parlent de leur goût et leur métier dans un milieu viticole qui se féminise de plus en plus.

  • "Voici un livre qui ne va pas vous laisser indifférents. D'abord parce qu'il parle d'un sujet grave, d'une maladie, l'anorexie mentale. Mais aussi parce que ce n'est pas un énième ouvrage scientifique écrit par un thérapeute quelconque. Non, il s'agit du journal précis et détaillé d'une jeune fille, elle-même anorexique, qui a su détailler, décrire et même expliquer les symptômes de sa maladie, ses conséquences ainsi que les mécanismes physiques et psychiques qui la caractérisent.

    Un témoignage forcément indispensable, une véritable analyse clinique parfaitement documentée, vécue de l'intérieur. L'auteure a ainsi particulièrement bien compris les raisons de son mal et l'impuissance du corps médical en la matière, lequel continue de croire qu'il suffit de nourrir l'anorexique pour le guérir. Tout en expliquant qu'on n'en guérit jamais, en réalité.

    Tantôt sombre, tantôt pleine d'espoir, l'écriture syncopée nous plonge presque immédiatement dans une sorte de transe, irrésistible, étouffante même parfois. On ne lit plus Alexia, on devient Alexia, par la magie et le rythme hypnotique de mots qui viennent des tripes. Véritable radiographie de son état intérieur, sa prose rythmée donne forme et vie à l'anorexie, la transformant tantôt en monstre, tantôt en double maléfique de l'auteure, suggérant même parfois une entité de substitution à ce père jamais connu.

    Non pas un livre, finalement, mais plutôt cinq en un :

    Un livre-démonstration pour comprendre ce qu'est VRAIMENT l'anorexie mentale.
    Un livre-thérapie pour la jeune écrivain en devenir dont on ne peut que ressentir le puissant souffle littéraire.
    Un livre-soutien propre à porter la voix des anorexiques, mais aussi de tous ceux qui, confrontés ou non à la maladie chez un proche, se trouvent souvent désemparés par des comportements qu'ils ne comprennent pas.
    Un livre-document qui expose avec intelligence et sensibilité tout ce que l'anorexie engendre comme contraintes, décortiquant l'ambiguïté des rapports conflictuels avec soi-même comme avec les autres dans une quête perpétuelle et inassouvie d'amour, révélant aussi la masse de souffrance physique et psychique ressentie par l'anorexique qui refuse pourtant l'idée qu'il est malade.
    Un livre-référence enfin, qui propose de vraies pistes de réflexion et des suggestions pour une meilleure prise en charge de cette pathologie parfaitement réelle, véritable cancer de l'âme dont le malade n'est ni coupable ni même responsable, en dépit de ce que la plupart des gens, médecins et psys compris (!) auraient tendance à croire.


    À 18 ans tout juste, Alexia Savey est à ce jour le plus jeune auteur des Éditions KAWA. Mais c'est aussi un fantastique paradoxe : la force d'un lion dans le corps d'une enfant, brindille qu'on découvre aussi robuste qu'un chêne. Car Alexia est anorexique, depuis cinq ans, malade d'un corps qui ne sait pas résister aux tortures de l'esprit. Mais Alexia a décidé de s'en sortir !

    Et son combat passe d'abord par l'écriture, ainsi que par le dessin (elle envisage d'exposer prochainement ses oeuvres). Or, si elle a commencé cette guerre contre l'anorexie pour elle-même, elle souhaite aujourd'hui se battre également pour faire évoluer la vision de cette maladie cruelle, ainsi que sa prise en charge, et pourquoi pas l'approche thérapeutique dont elle connaît trop bien les effets... comme les limites.

    Son projet #Défifood : À la recherche des papilles perdues constitue désormais la partie visible de son action. Quant à son cri de ralliement, « La Faim du Petit Poids », véritable marque de fabrique qu'elle revendique un partout sur Internet, sur son blog, sur les réseaux sociaux, dans son livre, dans la vraie vie (avec son association du même nom), il résume à lui-seul la détermination dont elle fait preuve au quotidien et qu'elle souhaite aujourd'hui communiquer à tous ceux qui en ont besoin."

  • Terminator, Matrix, Minority Report? Le cinéma avait tout imaginé. A travers 11 films de science-fiction, cet ouvrage fait le point sur les big data, ces données numériques qui semblaient irréelles il y a quelques décennies et qui font désormais partie de notre vie .

  • « Vous n'êtes pas sans l'ignorer, lire un mail, (ou courriel si vous préférez) peut vous précipiter sur le marché aux esclaves, une simple formalité qui vous amènera dans de très brefs délais, soit à combattre à mains nues d'antipathiques mirmillons, soit à ramer sur des galères où il est strictement interdit de siffloter et où les rameurs ne sont pas toujours dotés des déodorants les plus efficaces ! Pourtant, ce n'est pas là encore le pire !

    Lire un mail est avant toute chose totalement « has been », ringard et effroyablement nuisible ! Le mail peut ainsi diviser votre libido par deux ! Faire chuter le taux de natalité d'une nation, augmenter le nombre de divorces, provoquer des centaines de milliers d'arrêts cardiaques (dont le vôtre), détruire la planète, nuire gravement à votre orthographe immaculée, ruiner le bénéfice de vos vacances, ronger votre médulla oblongata, relancer la flibusterie la plus féroce, faire chuter votre QI de 10 points, augmenter le taux de cholestérol des guerres de religion, provoquer la zizanie dans la filière agricole, vous faire dilapider cinquante-quatre heures de vie par an, gagner des régates (pour certains), faire un erase de votre disque cerveau, et le clou de la girofle : faire mystérieusement disparaitre votre smartphone dans la cuvette des WC ! Alors entre vous et moi, vous faites bien ce que vous voulez, mais moi j'arrête, vu le programme et les chaînes, c'en est trop !

    Comment cela, de quoi j'me mail ? Mais de ce qui me regarde, de ce qui vous regarde, de ce qui nous regarde ! Mes mails m'emm...mêlent ! Et les vôtres aussi ! »

  • C'est l'histoire d'un père aimé qui meurt alcoolique et dépressif à soixante quatre ans rongé par la culpabilité, la honte et le remords une semaine avant que sa fille de quarante-trois ans arrive pour le voir.


    C'est l'histoire d'une petite fille qui prend conscience à quarante-quatre-ans qu'elle a été victime de violences psychologiques, sous emprise d'une mère jalouse et manipulatrice. Si la petite seule aurait pu en mourir, la femme aimée et la mère comblée qu'elle est parvenue à devenir, va l'aider à se sauver. La vie l'a rappelée à l'ordre.


    C'est son histoire, celle d'un choc-post-traumatique qui ne l'a pas anéantie mais mise sur le chemin de sa résilience et a donné naissance à ce livre, ce malheur merveilleux, qu'elle dédie à son père.

  • Notre 21ème siècle est marquée par une transformation des comportements de consommation.

    En particulier, les crises, économiques et sociales, et l'émergence du digital participent d'une reconfiguration en profondeur de la relation aux marques et aux distributeurs. Conséquence : le nouveau consommateur, appelé Conso-battant, adopte des stratégies multiples pour préserver son « vouloir d'achat ».


    Cinq profils s'affirment désormais : le Récessionniste, le Négociateur, le Vigile, le Touche-à-tout et le Minimaliste. Or les marques et les enseignes accusent un temps de retard, lorsqu'il s'agit de comprendre les motivations de ces nouveaux consommateurs, de répondre à leurs attentes et de satisfaire leurs besoins. S'ensuit une défiance généralisée et une frustration réciproque.


    En multipliant les exemples de stratégies gagnantes, adaptées à chaque profil, cet ouvrage, résolument optimiste, donne aux praticiens du marketing les clés pour dépasser les résistances du Conso-battant, afin, au final, de vendre « mieux » et non uniquement « plus ».

  • John Wood, fondateur de l'ONG Room To Read.
    « J'ai quitté Microsoft il y a 15 ans pour créer Room to Read pour donner accès à l'éducation aux enfants des pays en développement. Ce livre pertinent explique effectivement comment une organisation comme la nôtre peut tirer parti d'une communauté de fans passionnés devenus puissants grâce aux nouvelles technologies afin d'atteindre ses objectifs plus rapidement. » .

    Jasper Donat, fondateur et PDG du festival YouTube Fanfest .
    « Cette nouvelle génération de fans peut être décrit avec trois mots simples : authenticité, accessibilité et interactions. #FANS explique cette révolution des médias d'une manière efficace tout en offrant d'excellents conseils pour mieux la comprendre. » .

    Bing Chen, co-fondateur et directeur artistique de Victorious, ancien responsable du développement créatif de YouTube.

    « Historiquement, le contenu était roi. Aujourd'hui, nous sommes dans un monde où les fans ont mené les changements matériels les plus importants dans l'évolution des médias : du mobile devenu le premier écran aux stars YouTube devenant des célébrités comme les autres, et plus encore. Ce livre est un hommage à la prochaine vague de médias. »

  • Vous êtes à un tournant de votre vie ? Vous voulez changer ? Evoluer ? Créer ? Développer votre entreprise ? Relever de nouveaux challenges et les réussir ? Alors ce livre est fait pour vous ! C'est un livre écrit par une femme ambitieuse, il destiné aux femmes motivées ! N'allez pas voir un coach, ouvrez ce livre et lisez-le : il vous apportera les clés pour réussir votre business, le développer et le rendre pérenne. Des conseils pratiques, utiles et concrets ponctuent cet ouvrage pour vous accompagner dans l'élaboration de votre réussite personnelle et professionnelle. Chaque partie de ce livre a été testée et approuvée par l'auteure, ce sont des conseils qui fonctionnent : la réussite est possible, réelle, et à portée de toutes ! Vous y trouverez également des témoignages d'entrepreneuses du monde entier, qui vous livrent leurs secrets de réussite. Alors n'attendez pas demain et lisez ces pages faites pour vous, qui souhaitez devenir reine de votre vie professionnelle : votre réussite se trouve ici ... !

  • Moi, président des couacs

    ,

    • Kawa
    • 13 Septembre 2016

    Des ouvrages sur François Hollande, il y en a déjà eu beaucoup et il y en aura sans doute encore pas mal après son passage à l'Élysée. Mais dès la couverture, on sait généralement ce que l'on va y trouver : des excuses et des justifications si l'auteur est l'un des ses partisans, des attaques et des reproches s'il s'agit d'un opposant. Avec "Moi, Président des couacs", Joël Amar et Ziad Gebran ont au contraire choisi de s'élever au-dessus de la fonction politique du chef de l'État, pour étudier son rôle méconnu de communicant. Car, oui, le président de la République est avant tout un communicant : c'est lui qui doit convaincre les Français de la réalité de son engagement sur le terrain, c'est sur sa parole qu'on va juger de sa capacité à appréhender les problèmes, c'est par sa voix que la Nation tout entière va s'exprimer auprès des autres puissances du globe, c'est lui qui montrera l'exemple. En ce sens, l'action du président de la République ne peut se contenter d'une communication évasive ou floue, au risque de ne pas être comprise ou, pire, d'être rejetée en raison d'une mauvaise traduction des actes par les mots ou les attitudes. Le présent ouvrage montre ainsi à quel point la communication de François Hollande est un modèle du genre. Mais un modèle à ne pas suivre. En effet, les auteurs nous dévoilent les coulisses parfois surréalistes des grands évènements politiques qui ont jalonné le quinquennat de celui qui n'aura jamais vraiment su quitter le costume du "candidat" Hollande. Ils reviennent ainsi, sans fard ni parti pris, sur ses nombreuses erreurs d'appréciation, son incapacité à faire passer les bons messages aux Français malgré sa bonne volonté parfois, ses hésitations, voire ses reculades sur à peu près tous les dossiers importants, en expliquant pourquoi le désintérêt du chef de l'État pour la communication a largement contribué à lui conférer une image de président mou, irrésolu, voire un peu amateur. Pire, entre ses frasques amoureuses, ses petits mots malheureux, sa négligence chronique vis-à-vis de son image ou encore son apparente passivité face aux luttes d'ego au sein même de son gouvernement, François Hollande a fini par nuire, non seulement à sa crédibilité d'homme, mais aussi et surtout à la fonction de président de la République, dans un contexte général marqué par un rejet de plus en plus violent des politiques par les Français. Bref, ce livre constitue un véritable cas pratique de ce qu'il ne faut pas faire quand on accède aux plus hautes fonctions de l'État, un vade-mecum indispensable pour tous les prochains locataires de l'Élysée ! « Un bon président est un président qui réussit sa communication. Sur ce point, pour François Hollande, c'est raté. Il est devenu le président des couacs. Comment ? Pourquoi ? Avec qui ? Ce livre propose le bilan de la communication de François Hollande à l'Elysée. Il analyse une perte de crédibilité, des mauvais choix et la difficulté à se faire entendre dans une fonction qui a tant besoin de modernité. Concepts, outils, symboles, vie privée, crises, communicants... tout y passe. Les couacs sont des matériaux de choix pour réfléchir sur la vie politique, son langage et sa mise en scène. Un livre riche en exemples à ne pas suivre, souvent drôle car plusieurs erreurs donnent envie de rire. Un livre dur pour François Hollande, d'autant plus dur qu'il n'est ni un pamphlet, ni un coup de gueule, mais une analyse solide, étayée et argumentée de ses paroles et de ses actes. Un livre de chevet pour le prochain président, un décryptage utile pour tous ceux qui voteront aux primaires ou à la présidentielle. »

  • Les entreprises ne peuvent plus se permettre d'ignorer Twitter, média devenu incontournable. Comment l'utiliser efficacement et générer du chiffre d'affaire?

  • Comment mieux comprendre les motivations profondes du consommateur et expliquer l'irrationalité de ses comportements ? En cette période de bouleversements profonds, le marketing classique peine é décrypter les changements d'habitudes.

  • Encore périphérique il y a 15 ans, le digital est désormais au centre de toutes les attentions. Pratiques, facteurs clés de succés, tendances structurantes actuelles et à venir? Autant de questions auxquelles ce livre répond.

  • Pour nous, héritiers de Descartes, répondre à cette incantation en appliquant des méthodes et modèles stéréotypés génère plus de frustration que de réussite.

  • Ce livre n'est pas « encore une nouvelle méthode ».
    Encore moins une technique magique importée des USA ou une tradition ancestrale ressuscitée de la Grèce Antique.

  • Les entrepreneurs sont assommés de charges et de lourdeurs administratives. Hélas, passées les élections, les belles promesses de réformes sont rangées au placard. L'entreprise est même devenue un élément « clivant » du paysage politique. La loi travail n'en est qu'un exemple supplémentaire. Voir fleurir dans la rue des slogans comme « Nous ne sommes pas de la chair à patrons » et la chienlit qu'elle a suscitée en dit long sur l'image des entrepreneurs... Les dirigeants d'entreprise créent de la richesse, de l'emploi, de la croissance mais ne pèsent quasiment rien sur le plan politique. Ils ne sont qu'insuffisamment impliqués dans le débat public et cela finit par leur coûter cher ainsi qu'à la collectivité. Ce livre est un appel à la mobilisation, il sonne le clairon du rassemblement pour que les entrepreneurs s'investissent enfin et s'extirpent des postures incantatoires qui ne donnent que peu de résultats. L'auteur, véritable activiste de l'entrepreneuriat, décode les règles d'un monde politique finalement peu connu et donne des clés pour se lancer efficacement dans une démarche d'influence grâce au lobbying.

empty