L'archange Minotaure

  • Au-delà de la leçon datée qu'apporterait ce chapitre de l'histoire culturelle, il y a la question très actuelle du devenir des pays arabes et musulmans [...] Les accents prémonitoires qui traversent le texte de Renan trouvent en effet leur confirmation dans la renaissance avortée que les intellectuels musulmans ne cessent de déplorer depuis plus d'un siècle. Mais ce qui ne manquera pas d'intéresser encore plus le lecteur, c'est l'acquiescement partiel d'al-Afghânî aux thèses de Renan, un acquiescement qui dévoile un consensus sur la manière d'appréhender le rapport entre la religion et la science, entre la religion et la raison.
    Extrait de la préface de François Zabbal.

  • Fondée sur un corpus largement inédit d'archives publiques et privées, l'enquête de Mercedes Volait retrace et illustre un aspect méconnu des relations culturelles entre la France et l'Égypte. «Ville médiévale par excellence et capitale de l'art arabe ». cette représentation du Caire a éveillé bien des curiosités, en particulier françaises, mais aussi locales. Le présent ouvrage nous fait découvrir cette prédilection à travers des portraits d'amateurs et de figures clés. Il explore les chemins variés qui conduisirent artistes, architectes, dilettantes, vulgarisateurs et savants à s'intéresser aux monuments du Caire médiéval à partir des années 1860. Ces connaisseurs excentriques en firent connaître les richesses et en montrèrent la singularité. Ils en recueillirent les vestiges et firent revivre cette esthétique, en Égypte comme en France. L'auteur décrit les fortunes fluctuantes de ce goût pour «l'art arabe» jusqu'aux années 1930, tout en interrogeant les mécanismes artistiques et scientifiques, voire anthropologiques, qui lui donnèrent chair et substance.

  • La connaissance des grands textes orientaux eut au début du XIXe siècle un extraordinaire retentissement en Europe.
    Une autre antiquité surgie du fond de l'Asie émancipa savants et historiens de l'interprétation biblique comme du modèle classique. Cette expansion de la vision historique causa un bouleversement comparable à la Renaissance humaniste. Écrit en 1841, cet essai souvent cité est un texte majeur pour l'histoire de l'orientalisme.

  • On s'attend à la nuit et on est dessaisi devant un corps féminin.
    La lumière est notre lot, une fois chassés du ventre maternel. La lumière est peut-être une nuit plus obscure que celle qui achève le jour. Nous sommes nus, et la distance qu'il y a d'un sexe à un autre est plus infranchissable que l'eau de tout miroir... Richard Millet

  • Les chats sont comme les enfants, ils sont sans passé ni futur, ils jouissent du présent.
    Ce que d'autres font par la force, ils le font par adresse et avec souplesse, en s'en jouant. aussi sont-ils plus sûrs de réussir. ils emploient plus d'intuition que d'esprit. leurs ressources sont en eux-mêmes, ils n'y ont recours qu'à propos. indolents autant que circonspects, ils savent varier leur conduite : oisifs et à la fois amoureux du mouvement rapide et du bond furtif, doux, féroces, hautains, caressants, paresseux, endurants, irascibles, patients, opiniâtres à la chasse, à peu près éloignés de toute bassesse.
    Ils ne sont point animaux domiciliés par naissance mais libres parcoureurs des ravins et des monts. ainsi le chat plus que l'homme se rapproche de sa nature. les chats ont reçu en partage l'intrépidité, la beauté, l'insouciance aristocratique du lendemain que les moins velus de nous autres nomment le respect, l'amour même de quelques uns des plus considérables des hommes ; la caresse des plus sages.

  • Citations recueillies par l'auteur sur l'esprit libertaire.

  • À partir de la méthode développée par Queneau dans ses Exercices de style, mais avec quelques variantes, une équipe d'étudiants de l'université Stendhal, chaperonnée par Pierre Jourde, s'est livrée sans retenue à diverses voies de fait sur Le Petit Chaperon Rouge : réduit, allongé, vulgarisé, érotisé, psychanalysé, géométrisé, goûté, sitcomisé, litotisé... Rien ne lui a été épargné. À ne pas mettre entre toutes les mains.

  • Les machinistes des théâtres de divinités de Bombay n'ignorent rien des effets spéciaux des studios de Bollywood, à la différence près qu'il s'agit ici de mettre en scène les dieux du panthéon hindou. Comment cette «robotisation» des dieux s'est-elle opéréeoe Ces machines divines et ces mythologies machinées qui fascinent les spectateurs par leurs lents mouvements hypnotiques toujours recommencés, auraient-elles en retour des implications sur les croyances, la vie même des habitants de Bombay ? Des entrepreneurs, des commerçants, des gangsters et jusqu'aux partis politiques, «investissent », financent la création de ces théâtres d'automates où l'on aborde aussi l'actualité, du terrorisme aux catastrophes naturelles, en passant par la corrup tion et le ramassage des ordures. En suivant au jour le jour leur élaboration parfois chaotique, l'auteur montre comment, à l'échelle de la cité, la mécanisation des dieux cache une tentative frénétique, ambiguë mais pleine d'ingéniosité, pour faire autrement de la politique.

  • État des lieux avant le chaos II est le second tome d'État des lieux avant le chaos (préfacé par Paul Virilio), publié dans cette collection.
    Cet ouvrage (comme le premier) est composé de formes courtes, de cinq à trente minutes.
    Les scènes puisent dans l'actualité contemporaine et cristallisent la désintégration des rapports humains dans les bouleversements de ce début de millénaire.
    Fragments de réél, ces fables nous racontent l'amour, la mort, l'espoir, à travers le prisme médiatique et les dangers de la echnoscience.
    Dans ce second tome, cinq modules sont publiés, dont certains inédits, non encore joués.

  • Voici un petit chef-d'oeuvre totalement inédit de l'imagerie érotique.
    C'est avec une effarante audace, un esprit totalement dégagé des préjugés, qu'un peintre éthiopien inconnu a transgressé les sujets religieux que l'usage stipule de représenter sur les fresques et dans les manuscrits, donnant ainsi un supplément exceptionnel, pour l'ethiopie, aux oeuvres de sade et de bataille. en fait, aucun ouvrage de ce genre ne nous est connu pour l'histoire de ce pays. qu'on se représente donc les peintres qui firent les fresques d'assise ou de saint savin dessinant des fellatrices à visage de marie et des branlés du vit dans la position de l'encloué, l'on aura alors une approximation du caractère sacrilège de ce petit manuel qui dément le propos de benjamin péret : " le christ n'a pas de queue, c'est pour cela qu'on l'a cloué.
    "

  • Le mystérieux personnage surnommé Le Propriétaire est peut-être le plus grand écrivain français du XXe siècle.
    Au terme d'une recherche patiente, difficile, périlleuse parfois, Pierre Jourde est parvenu à réunir les textes de ce génie méconnu. Il en donne, pour la première fois, une édition préfacée et richement annotée, qui jette un peu de lumière sur cette étrange figure à la vie tumultueuse, dont l'oeuvre risque fort de bouleverser notre conception de la littérature.

  • L'or du vin : Coffret en 3 volumes : Tome 1, La coupe d'Eros ; Tome 2, Le vin secret ; Tome 3, Le vin de la vie.

  • D'où viennent les Gitansoe Quand se sont-ils installés en Andalousieoe Où et comment est né le flamencooe Quelle a été son évolution jusqu'à nos joursoe A quels critères reconnaît-on la qualité d'un cantaor, d'un tocaor ou d'une bailaora ? Voici quelques unes des questions auxquelles le présent livre apporte des réponses claires et documentées. Introduction à l'art du flamenco, il a pour but de faire mieux connaître et aimer cet art sublime, trop souvent mal compris. Il y a quelque chose que les mots ne peuvent dire: la grâce, l'inspiration, le duende- ce miracle qui n'arrive jamais au lieu et au moment où on l'attend. Alors les mots doivent s'effacer derrière les images, qui seules peuvent rendre ce qu'il y a de merveilleux dans l'éclair d'un instant. Le merveilleux: tel est précisément ce qui donne leur unité aux photographies d'Ariane Delacampagne. Cent photos prises en Espagne, en France, aux États-Unis, au fil de longues errances qui relèvent presque autant du voyage initiatique que du reportage. Ariane Delacampagne ne s'est pas contentée d'explorer la planète flamenca comme une terre inconnue. Elle a réussi - Leica en main, sans flash et sans faire poser ses sujets - à passer de l'autre côté du miroir pour nous montrer, par-delà les clichés, la foule des amateurs, enthousiastes et aficionados en tout genre (sans oublier les Gitans des Saintes-Maries-de-la-Mer) pour lesquels le flamenco n'est pas la distraction d'un soir mais une manière d'être, une façon de vivre et de prier, le moyen le plus pur de dire la joie et la douleur. Elle a moins cherché l'exotique, le pittoresque ou l'anecdote que l'art d'atteindre le fond de l'âme flamenca - un art qui nécessite, lui aussi, du duende.

  • À travers la présentation d'un ensemble de documents iconographiques (photographies et peintures) en partie inédits, l'ouvrage éclaire sous un jour nouveau l'histoire controversée du prince Iyasu dont le règne est l'un des plus énigmatiques de l'histoire éthiopienne contemporaine.
    L'ouvrage fait suite à une exposition présentée au Musée National d'Addis-Abeba à l'occasion du centenaire de la nomination au trône de Iyasu.

  • Je suis malaisé à ébranler ; mais étant avoyé, je vais tant qu'on veut [...] on m'a dit : " [...] vous ne reviendrez jamais d'un si long chemin ! " que m'en chaut-il ! je ne l'entreprends ni pour en revenir, ni pour le parfaire ; j'entreprends seulement de me branler, pendant que le branle me plaît.

  • ALPHONSE ALLAIS (1854-1905) est le roi de l'humour de la Belle époque, expert en loufoquerie et canulars. Il régnait au cabaret du Chat noir, à Montmartre. On lui doit le projet de construction des villes à la campagne, la peinture « monocroïdale » (Récolte de la tomate sur le bord de la Mer rouge par des cardinaux apoplectiques) exposée au salon des Arts Incohérents quarante ans avant les premiers monochromes, sans oublier les inventions et les cocktails de son personnage fétiche, le fameux Captain Cap. Il a publié de nombreux contes, impertinents, lestes, cruels, désopilants, où la fantaisie la plus débridée s'associe à une logique en plein délire. Ce CD rassemble un choix de ses meilleurs récits.

empty