Le Grand Jardin

  • Une histoire d'immigration et d'amitié vraiement magnifique de par son écriture, sa simplicité, sa douceur, sa finesse, et sa retenue.

    Suzanne est une vieille dame. Tous les jeudis, elle va au parc s'asseoir sur un banc et offre des graines aux oiseaux. Tous les jeudis, sauf quand il pleut. Mais un jour, elle trouve un jeune homme mal habillé allongé sur son banc. De là naîtra une magnifique - parce que juste, tout en douceur et en retenue - amitié entre Suzanne et Nadim. Avec ses mots maladroits, il explique qu'il a quitté son pays. Il a fui la guerre. Il a vu tant de choses laides qu'il voudrait oublier. Il dort ici, dans le parc, parce qu'il n'a nulle part où aller, parce qu'il aime les hortensias et la pelouse bien verte. Et puis il croit qu'il aura une bonne vie ici. Un jour, suzanne lui offre une petite bague, et puis elle disparaît. Cela arrive quand on est une vielle dame...
    Un concentré d'émotions loin de toute leçon. Un album très émouvant doux et lumineux.

  • «Au commencement, entre toi et moi, il y avait un cordon. Et puis tu es né et ce cordon il a fallu le couper. À la place est apparu un lien que nous avons tissé, ensemble, fil après fil. Des liens, tu en tisseras tout au long de ta vie.» Ainsi commence ce très beau texte illustré avec grâce et talent qui nous emporte sur le chemin des relations humaines : les différents liens qui se tissent et se détissent depuis la naissance, avec les autres et avec le monde, au gré des rencontres et des tempêtes ; ceux qui réchauffent le coeur ou ceux qui sont fragiles, ceux que l'on offre et enfin ceux qui, que l'on soit à l'autre bout du monde ou pas, ne cèderont jamais car faits du plus solide des sentiments : l'amour qui relie un parent et son enfant.
    Un album accessible, fort et universel.

  • Une grande famille d'ornithorynques aux personnalités touchantes se met en route pour aller à la plage. Une fois arrivée, la petite troupe se voit refuser l'entrée pour cause d'interdiction des animaux à becs. Repli vers une autre plage où l'accès leur est refusé pour des raisons tout aussi absurdes. Mais ils ne se découragent pas... Un album pétillant entre B.D. et récit, plein d'humour et d 'émotion.
    Ce texte fin aux tonalités bien contemporaines prend toute sa place dans notre monde.

  • Cette histoire courte et graphique permet d'aborder de nombreux sujets forts et contemporains avec simplicité, pudeur et délicatesse.
    Le parcours d'une fourmi qui déroule ses journées de travail puis se rend à une grande fête.
    Une catastrophe va avoir lieu.
    L'aide des fourmis rouges, qui pourtant faisaient si peur, va être salutaire aux fourmis noires et va leur permettre de dépasser leurs croyances et de surmonter cette épreuve ensemble.
    Sont également évoqués les thèmes de l'altérité - au travers des différents pronoms personnels qui se découvrent au fil de l'histoire : Je, Tu, Il...
    - la beauté et la magie de ce que peut accomplir ensemble une communauté, l'entraide, la solidarité, et enfin la confiance.

  • C'est l'anniversaire d'Allistair. Pour lui trouver un super cadeau, son papa l'emmène à super Land Paradis, le temps des O.V.N.I., Objets Vedette Novateurs Incontournables. Pour Allistair, ces objets sont plutôt Vachement Nuls et Inutiles car lui, ce dont il rêve, c'est de tout autre chose qu'il va finir par obtenir : jouer en toute simplicité avec son ami dans le cratère et redécouvrir tous les anciens jouets de son grand-père, du temps où ils vivaient encore sur terre. Des objets antiques... non électroniques !
    Un album très gai qui entraîne à réfléchir à la consommation, à la technologie avec un duo papa très consommateur et son jeune garçon qui rêve de choses plus simples et bien plus créatives.

  • Que deviennent les choses que l'on n'utilise plus ? En suivant le destin de confettis lancés dans les airs, cet album permet - en plus du dénombrement - de découvrir que les choses ne disparaissent pas mais peuvent aussi avoir une autre vie.
    Une pluie de 1 000 confettis est lancée dans le ciel lors d'un mariage. Une ribambelle d'enfants les ramasse avant de les lancer à son tour lors d'une parade déguisée. 500 confettis volent à nouveau dans la ville avant de se poser. Des oiseaux de passage en mettent dans leur bec, et les emportent dans leur nid. 20 confettis s'échappent du nid avec les oisillons envolés. Ils tombent sur le dos d'un écureuil, qui saute de branche en branche pour s'en débarrasser. 9 confettis forment un petit tas coloré que 8 fourmis intriguées décident d'emporter. 7 confettis comme çi, 6 confettis comme ça...
    Et les gros disques de papier sont enfin transformés en de minuscules confettis qui colorent l'anniversaire d'une jeune fourmi !

  • Deux amis sont amoureux : le loup d'une chevrette, le renard d'une poulette. Sauf qu'à cause de la mauvaise réputation de mangeur de poule et croqueur de chevrette qu'on leur a bâti au fil des contes et des années, la situation devient compliquée et ils ne sont pas du tout certains de pouvoir parvenir à convoler en justes noces !
    Cet album passe en revue différents contes qui ont construit la mauvaise réputation de ces animaux. Sauf que tous les loups et renards ne sont pas des chasseurs invétérés ! Les thèmes de la réputation et des préjugés - qui pèsent sur les animaux comme sur les hommes - sont ici traités avec beaucoup d'humour. Ce qui permet de comprendre qu'il est important de ne pas généraliser, et que tailler une réputation à quelqu'un peut avoir de lourdes conséquences. La fable rejoint donc ici des sujets très contemporains !

  • Naissance d'une amitié, confrontation aux épreuves de la vie, don de soi et relations indéfectibles : l'enfant oiseau est une histoire d'amitié unique entre une enfant qui a trouvé des ailes magiques dans un grenier et un goéland. Un jour, le goéland prend ses ailes dans des filets et ne peut plus voler. L'enfant choisit de lui offrir les siennes pour qu'il puisse continuer à voler, à vivre.

    L'enfant oiseau est une véritable ode à la liberté, à l'amour et aux liens uniques qui peuvent se créer entre deux êtres différents.
    Un album tout en douceur et en légèreté qui éveillera chez les lecteurs de nombreuses émotions. Magnifiquement illustré par Thanh Portal, tout en délicatesse, comme la prose que l'on découvre au fil des pages.

empty