Littérature traduite

  • Les nourricières

    Atroun Messaoud

    Vous n'allez quand même pas nous jeter à la rue !Le patron, d'un air triste, lui suggéra qu'il serait préférable pour elle et ses enfants de rentrer dans leur village natal. ...Je ne peux rien faire pour vous ! Si vous le voulez bien, demain je vous enverrai mon fils pour vous aider à prendre vos affaires à la gare.Après un instant de réflexion, Ouardia répondit :...Au village au moins je peux sortir pour ramener à manger à mes enfants en attendant la libération de leur père. Comme on ne sait pas quand, autant l'attendre chez nous dans la vallée. Même lui ne trouvera rien à redire de notre décision. Il est fatigué du train de vie que nous menons ici. Il n'a confiance en personne !

  • Ce qui vole en éclats

    Bondoka-H

    Descente aux enfers Un roman explosif Nizar est étudiant aux Beaux Arts. Quelque peu misanthrope, il s'étiole dans la dépression depuis qu'Anaëlle l'a quitté. Un jour, il reçoit un appel d'une parfaite inconnue lui apprenant que Nathan, un ami d'enfance, est aux prises avec la justice thaïlandaise. Une fois, en Asie, Nizar ouvre peu à peu les yeux sur la sombre réalité touristique de ce pays. Hamouda Bondoka s'occupe de réinsertion sociale et sillonne les foyers pour jeunes délinquants de toute la région parisienne. C´est, pour ce jeune auteur, une source intarissable d'inspiration.

  • A Mogador dans les années 70, Hassan, un enfant de dix ans, rêve de devenir marin. Il fuit le foyer familial où un père ivrogne le tabasse et une mère pute le délaisse. Il trouve une place de pêcheur sur le plus grand chalutier du port. Mais rudoyé par le capitaine au passé louche, Hassan finit par quitter Mogador à la recherche d'une vie meilleure. Il échoue dans des maisons closes où d'autres aventures amères l'attendent.

  • Le prix du désir

    Meschi-S

    Milan, aujourd´hui. Un jeune homme qui vient de perdre son emploi rencontre Pietro De Barinis, un riche homme d´âge mûr. Troublé par son charisme, il va accepter une proposition déroutante : devenir l'amant de sa femme Alessandra. Ne pouvant plus la satisfaire sexuellement, l´homme d´affaires est prêt à payer quelqu´un pour contenter tous les fantasmes de sa jeune épouse. Demande singulière ou piège diabolique ? Sa passion pour la redoutable Alessandra va entraîner le jeune amant dans un dangereux engrenage. Un page-turner sulfureux et troublant.

  • Cet essai est à la croisée de plusieurs disciplines. Si le propos s'attache à une réflexion sur le politique, l'analyse est portée par une démarche à la fois historique, philosophique et psychanalytique. Il s'agit d'essayer d'éclairer le seisme politique qu'a connu l'Autriche en 1999 pour éviter le pire à ce petit pays de 8 millions d'habitants qui, dans le contexte européen, ne peuvent plus échapper à leur passé.

  • Dans un contexte de tensions internationales, une rumeur circule en Afrique : l'Europe aurait ouvert ses frontières. Des centaines de milliers de jeunes Africains, ignorant tout des dangers de la traversée, se lancent sur la Méditerranée. Des négociations sont aussitôt engagées entre les autorités européennes et africaines afin d'enrayer la crise. Roman d'anticipation d'une actualité brûlante, « Les traverseurs des mers » échafaude un scénario catastrophe sur l'avenir des rapports Nord - Sud.

  • Valses et tourbillons

    Minga-S

    « Valses et Tourbillons » est une réflexion sur le destin, l'amour et la vie de couple, parfois construits sur le mensonge et l'hypocrisie avec tout ce que cela suppose de trahison et d'infidélité... Cette toile de fond est tissée avec des histoires du quotidien désolant de notre monde fait de catastrophes venant aussi bien des hommes que de la nature. Entre Lwanty, l'amoureux débonnaire et Maïkan son épouse, la menteuse de charme qui lui cache la vérité sur Kouy l'enfant incestueux, un destin tragique se noue lentement mais sûrement. Écrit avec un humour subtil qui rend la lecture agréable, ce livre presque atypique par sa construction, nous offre une description psychologique des personnages principaux avec une étonnante profondeur.

  • Si des histoires romantiques ou autres se passent toujours dans les hautes sphères de l'administration, et si les héros sont souvent des membres de professions libérales, des journalistes, des artistes., en voici une qui se passe dans le monde du travail ouvrier. Un récit passionnant plein d'intrigues dignes d'un polar : complots organisés par un cerveau machiavélique, hommes de mains, traîtres, .A travers cette histoire romantique et très originale, l'auteur offre en même temps une véritable immersion dans l'univers du travail ouvrier. Il décrit la situation de son héros, qui garde un relief saisissant au milieu d'un environnement nuisible.

  • Les larmes du coeur

    Collectif

    Cette histoire s'est passée nulle part, peut être chez toi ou chez ton voisin, mais à ma connaissance nulle part. Pourtant "Les Larmes du coeur" relate l'histoire d'Essili, l'épouse de Mougondo. Essili partait donner la vie, mais elle était interceptée à mi-chemin par les hommes en armes parce que le chef de district était sur le point de passer! Sous le poids des douleurs d'accouchement, Mougondo assistait impuissamment les forces vitales en train de quitter Essili !Quand les honneurs valent que la vie !Mougondo resta l'ombre de lui-même, mais requinqué par la vieille Loutambi, il se lança dans une véritable lutte.Oui, cette histoire est banale, me direz- vous, pourtant elle vaut la peine d'être dite par Mougondo parce qu'il en a souffert dans son âme intérieur.

  • Il est 8h10...

    Blake-I

    Minerviu... petit village corse... C'est là que Joyce décide de faire une pause... Journaliste-écrivain en souffrance et en manque d'inspiration, elle va rencontrer Karl... Mais tout va basculer : une horloge, posée là sur le mur indique depuis 50 ans qu'il est 8 h 10... Joyce s'interroge et le temps s'arrête pour tout le village... Elle va être contrainte de rester là, seul Karl semble en osmose avec elle... Ne sombre-t-elle pas dans la folie ? Elle est en proie soudain à des hallucinations, une certaine Marie la hante... mais l'amour la guette, l'écriture revient comme par magie... Il lui faudra aller jusqu'au bout, c'est le prix de l'amour... mais un ange veille sur eux !

  • Les mariages forcés ne concernent pas que les filles. Le voile n'est pas toujours imposé. La force ne fait pas toujours force de loi. Elle n'est pas l'arme la plus dangereuse. Un jeune homme aime une jeune fille et sa mère s'oppose à leur union. Le père s'échappe dans ses pensées et ses amours perdues. Quoi de plus banal que ce scénario maintes fois jouéoe Et si pour une fois, on écoutait ce qui était tuoe Ces pensées que l'on avoue à personne mais qui déterminent le moindre de nos geste et nous poussent à commettre l'irréparable, à créer des malentendusoe Ce sont ces pensées secrètes, ces prières silencieuses que l'auteur vous propose d'écouter dans cette histoire tragique comme il en est tant.

  • On a tellement parlé de la huppe qu'elle devient l'oiseau légendaire. On apprend que le prophète Suleyman avait, entre autres dons, celui de comprendre le langage des oiseaux. Au moment de conquérir le trône de la reine de Saba, c'est la huppe qui rapportait au roi prophète Suleyman les propos que tenait la reine adoratrice du soleil.

  • Entre le désaveu de son père, qui s'avère n'être que son beau-père et la fulgurance de son amour-passion pour Didi Le Vieux, Laure s'est engagée dans une lutte politique radicale. Sa quête de vérité, de justice et d'absolu l'amèneront tout au long de sa vie à adhérer aux grands combats de son époque. Historien et sociologue de formation, Mimoun Nouri a fait ses études à Paris, puis a exercé comme enseignant en Algérie et en Tunisie. Francophile et écrivain talentueux, il signe avec des Palmeraies sous la lune, un roman très engagé.

  • Avant de mourir, le comte Saltykov légitime sa fille Marina. Une passion coupable va unir celle-ci à son demi-frère Sergueï.A la cour de Saint-Pétersbourg, Marina devient dame d'honneur de la czarine Elizaveta Petrovna, elle-même fille légitimée du czar Pierre Alexeievich dit « Le Grand ». Marina se lie d'amitié avec Katarina, petite princesse allemande mariée au grand-duc Pierre Fiodorovich, héritier du trône des czars. Attrapées dans des amours hors norme, les deux jeunes femmes essayent de comprendre et d'ordonner le monde, au sein du chaos qu'est la Russie du XVIIIe siècle.Péripéties, trahisons, histoires de jupons, installeront Katarina sur le trône autocratique de toutes les Russies.

  • Nuit et jour mon rêve est de partir un jour dans mon el dorado, j'ai commencé à lutté pour arriver dans mon el dorado, en espérant que c'est seulement là bas que je vais réussir, mais ma galère dans mon el dorado a été forte que j'ai finalement décidé de ne pas attendre de devenir riche avant de quitter cet el dorado. Mon el dorado m'a vomit avant même que je puisse m'y installer, mes rêves ce sont effondrés avant mon réveil dans mon el dorado et j'ai compris que ce pays n'est pas un el dorado mais un pays comme tout autres, comme celui que je viens de quitter. Dans le pays qui est le mien que je viens de quitter j'ai plus la chance de réussir que dans mon soi disant el dorado. Ma décision est prise je dois y retourner.

  • Chroniques du Montana

    Fairwater-P

    Milieu des années 80, une petite bourgade dans le Montana:Fort Benton.Pop:1300.Taux de criminalité proche de zéro.Pourtant,depuis le retour au pays d'un archéologue,les gens s'entretuent sans raisons valables.La paranoia s'insinue dans les familles et les réactions sont violentes.La folie et la préservation de soi amènent à tuer les "copies".Le shérif Roswell mène son enquête et recueille les témoignages des coupables:le motif de toutes ces tueries c'est l'inhumanité présumé des victimes.Ce ne seraient que des "copies "...

  • L'antétalibé

    Badji

    Dandjir est un village ordinaire de l'intérieur du Sénégal où il ne se passe vraiment rien. Tous les habitants sont des talibés, c'est-à-dire des membres de confrérie religieuse. Or être talibé, ce n'est pas une simple adhésion, c'est un engagement quotidien et permanent auprès de la confrérie et du marabout qui en est le chef. Des événements inattendus, portés par des individus atypiques vont bouleverser la vie du village et créer l'antétalibe.Un infirmier qui aspire à faire des omelettes sans casser d'oeufs, un instituteur qui traîne son passé comme un boulet de galérien, une femme à la recherche de rédemption, un bigleux qui ne pratique pas la religion comme l'aurait souhaité ses parents, un notable qui se prend pour un poisson.

  • Mirages

    Kane-F

    Mirages est le nouveau roman de Fatoumata Kane qui a voulu nous raconter à travers cette oeuvre romanesque, la tragédie de l'immigration africaine vers le continent européen au prix de mille sacrifices et surtout au péril de la vie de ceux qui s'y essaient encore aujourd'hui. On découvre à travers ce récit les multiples facettes des péripéties de cet exode particulier mais également les changements qui s'opèrent peu à peu sur le continent africain grâce aux luttes entreprises par ceux qui sont restés. On y découvre la mélancolie et l'irrésistible besoin de retour de ceux qui sont partis. Ce livre est exceptionnel.

  • Pour les historiens l'avènement du faux messie Chabbtai Tsvi aura le mérite d'avoir introduit le peuple juif à l'époque moderne.
    Selon eux, depuis la destruction du second Temple,les juifs cessèrent de vivre dans une dimension de peuple pour passer à celle de communautés.
    Alors que certaines prospéraient d'autres se débattaient au milieu des persécutions.
    Les juifs n'obéissaient plus à un seul destin. Ils eurent autant de destins que de communautés éparpillées à travers leur diaspora.
    Il faudra attendre l'extraordinaire aventure messianique de Chabbtai Tsvi pour voir à nouveau le peuple juif régir comme, ce qu'il a failli cesser d'être durant son exil : Un peuple!

  • Pour sauver son fils unique malade du sida un médecin hors pair (une sorte de monsieur sida de la planète), après une lutte acharnée et sans répit résout enfin l'énigme de la terrible maladie et trouve remède, lui et sa progéniture à ce qui fut jusqu'alors le grand mal du siècle. A travers, en-deçà, et au-delà, de ce mur qu'est le sida, c'est toute la vie, la vie de tous les jours, la vie moderne surtout, qui est passée en revue. Ce n'est pas du mal de vivre, dont il est question, mais du bien d'exister déjà. Plus que des questions, ce sont des réponses qui sont posées. Mais les réponses ne sont- elles pas bien plus lancinantes encore que les problèmes qui y conduisent ?

empty