Religion & Esotérisme

  • L'histoire des Juifs après leur expulsion d'Espagne en 1492 jusqu'à leur nouvelle installation dans les villes de l'Empire Ottoman a été une vraie odyssée. Certaines de ces villes, parmi lesquelles celle qui hébergeait la plus importante communauté, Salonique, sont devenues grecques à l'aube du XXème siècle. Les Juifs espagnols sont devenus au fil des siècles des Sépharades de l'exil, puis des Juifs Saloniciens bien enracinés dans leur ville et finalement, après 1912, des Juifs grecs. Il en fut de même pour tous les Juifs sépharades d'une quinzaine de villes dans le Nord de la Grèce. C'est en tant que Juifs grecs qu'ils vont être exterminés à Auschwitz-Birkenau et à Treblinka en 1943 et 1944.
    Dans cet ouvrage, les étapes les plus importantes dans la construction et la transformation de leur identité sont suivies de près, en constituant un de ses fils conducteurs. Le sort de tous les Juifs grecs (sépharades et romaniotes) pendant l'Occupation et la mémoire de leur extermination constitue le second fil : déportation et extermination pour la majorité de la population, engagement dans la Résistance ou fuite et survie en se cachant pour une minorité.
    Le silence qui a recouvert l'événement pendant de longues décennies et ses causes, l'émergence de cette mémoire et les voies qu'elle suit, les jalons de la mémoire culturelle de la Shoah en Grèce font aussi l'objet de cette étude. Cette mémoire, si longtemps occultée, commence ces toutes dernières années à se faire une place dans la mémoire collective grecque.

  • Aux lendemains de la Seconde Guerre mondiale, l'Amérique se lance dans l'aide à la reconstruction de la France. Les Juifs américains, à l'instar de leurs compatriotes, participent pleinement à cette mobilisation, avec, cependant, un objectif spécifique : reconstruire la vie juive après la Shoah. Paris devient, en conséquence, un centre pour un éventail d'organisations juives américaines, en particulier l'American Joint Distribution Committee (le Joint). Ces organisations orchestrent un projet philanthropique sans précédent, envoyant plus de 27 millions de dollars en France entre 1944 et 1954.
    Cette rencontre franco-américaine inédite, qualifiée de « Plan Marshall juif », permet une nouvelle réflexion sur la présence américaine dans la France de l'après-guerre et ouvre le débat de l'influence américaine sur la structure contemporaine de la vie juive française.
    Laura Hobson Faure est maîtresse de conférences à l'Université Sorbonne Nouvelle-Paris 3. Cet ouvrage, issu de sa thèse soutenue en 2009 à l'École des hautes études en sciences sociales, a été initialement publié en 2013 par les éditions Armand Colin. Elle a co-dirigé son deuxième livre : L'oeuvre de Secours aux Enfants et les Populations juives au XXe siècle : prévenir et guérir dans un siècle de violences (Armand Colin 2014).

  • Maurice Wolman est l'un des six survivants du convoi n° 16 parti de France le 7 août 1942 déportant à Auschwitz plus de mille personnes innocentes et arrêtées parce qu'elles sont nées juives.
    Trois ans plus tard, après avoir retrouvé ses fils et appris la mort de sa chère épouse à Birkenau, Maurice noircit avec ses mots cinq cahiers pour nous décrire et nous transmettre, avec une grande probité, ce qu'il a vu et subi durant ses trente-trois mois sous le joug nazi.
    Ainsi, il rend compte de son arrestation par les Allemands sur la ligne de démarcation, de la séparation brutale, aux portes du camp de Pithiviers (Loiret), des enfants d'avec leurs parents déportés avec lui, de l'enfer de Birkenau dans sa phase d'aménagement comme centre d'extermination. Ses épreuves le conduisent ensuite au camp de concentration de Varsovie implanté dans les ruines du ghetto, à une « marche de la mort » jusqu'au convoi à destination du camp de Dachau, et enfin, à l'un des camps satellites de celui-ci à Mühldorf (Bavière), où il est l'esclave de l'Organisation Todt chargée des dernières constructions de gigantesques usines d'aviation pour une illusoire victoire.
    Maurice veut témoigner de l'atroce réalité des lieux dans lesquels il a réussi à survivre, des conditions de l'extermination de son peuple et de la cruauté des bourreaux. Il veut dire la violence, les assassinats, la terreur et la mort omniprésentes, l'arbitraire, le travail de forçat, la faim, la soif, l'insalubrité, les épidémies, mais aussi la solidarité et l'amour des siens sans lesquels il n'aurait pas survécu. Et il sait nous montrer ce qu'il a dû puiser en lui de force morale et de dignité pour résister.
    Héros de la victoire contre les menées destructrices de Hitler, Maurice a laissé un texte remarquable adressé à l'Humanité, contre l'oubli.

  • Le prédicateur chrétien et bibliste de renom, Charles Taze Russell (1852-1916), est connu de beaucoup [à tort ou à raison ?] comme le fondateur des Témoins de Jéhovah. Mais peu de personnes savent que le Pasteur Russell fut un défenseur précoce du Sionisme et qu'il avait prédit l'imminent retour du Peuple Juif en Israël.
    Pendant quinze années, David Horowitz a mené des recherches sur la passionnante énigme du Pasteur Russell. Comment ce fervent chrétien en est-il venu à croire en la Promesse indéfectible de Dieu envers les Juifs ? Quelle a été sa relation avec le Mouvement Sioniste naissant ? Pourquoi les Témoins de Jéhovah, qui le revendiquent comme fondateur, ont-ils rejeté ses enseignements touchant les Juifs ?
    Cette collection d'articles et de lettres pertinents dévoile des faits jusque-là inconnus à propos de Russell, tels que son anticipation de l'appel de Théodore Herzl à un retour des Juifs en Terre Sainte.
    Lors de sa sortie en 1986 l'ouvrage a reçu de prestigieux soutiens, dont celui de Benjamin Netanyahou, alors Ambassadeur d'Israël auprès des Nations-Unies et de Jeane Kirkpatrick, elle-même ambassadrice des États-Unis aux N-U, qui déclarait : « C'est un récit fascinant à propos d'un homme ignoré et d'un chapitre ignoré de l'histoire du Sionisme. Je recommande vivement la lecture extrêmement intéressante de cet excellent livre de David Horowitz à propos de Charles Taze Russell ».

  • Des Sépharades aux Juifs grecs Nouv.

    L'histoire des Juifs après leur expulsion d'Espagne en 1492 jusqu'à leur nouvelle installation dans les villes de l'Empire Ottoman a été une vraie odyssée. Certaines de ces villes, parmi lesquelles celle qui hébergeait la plus importante communauté, Salonique, sont devenues grecques à l'aube du xxe siècle. Les Juifs espagnols sont devenus au fil des siècles des Sépharades de l'exil, puis des Juifs Saloniciens bien enracinés dans leur ville et finalement, après 1912, des Juifs grecs. Il en fut de même pour tous les Juifs sépharades d'une quinzaine de villes dans le Nord de la Grèce. C'est en tant que Juifs grecs qu'ils vont être exterminés à Auschwitz-Birkenau et à Treblinka en 1943 et 1944.
    Dans cet ouvrage, les étapes les plus importantes dans la construction et la transformation de leur identité sont suivies de près, en constituant un de ses fils conducteurs. Le sort de tous les Juifs grecs (sépharades et romaniotes) pendant l'Occupation et la mémoire de leur extermination constitue le second fil : déportation et extermination pour la majorité de la population, engagement dans la Résistance ou fuite et survie en se cachant pour une minorité.
    Le silence qui a recouvert l'événement pendant de longues décennies et ses causes, l'émergence de cette mémoire et les voies qu'elle suit, les jalons de la mémoire culturelle de la Shoah en Grèce font aussi l'objet de cette étude. Cette mémoire, si longtemps occultée, commence ces toutes dernières années à se faire une place dans la mémoire collective grecque.

  • La journée d'études «Jérusalem et la mémoire de la Passion» a généré une réflexion sur les résonances en art, littérature et archéologie de l'imaginaire de la Passion. Cette thématique s'articule autour de la représentation mentale ou imagée du corps souffrant du Christ. A la figure de Joseph d'Arimathie recueillant le sang de Dieu se superpose la chronique des origines du Graal dont la mythographie nourrit encore une archéologie entre science et imaginaire.

  • L'auteur s'approche du demi-siècle vécu dans la Franc-Maçonnerie, dont il tient le message authentique comme une voie de compréhension et de perfectionnement pour l'humanité. C'est pourquoi il est atterré... de constater combien le détournement de ce message, par des institutions maçonniques elles-mêmes - dont l'une est nommément désignée - a vidé de tout son sens un Ordre dont il prétend qu'il est sur terre le reflet du royaume céleste. Ce dévoiement, il l'attribue à un entrisme politique particulier et forcené, conduit par des hommes dont l'appartenance maçonnique n'est qu'un déguisement, sous couvert duquel ils tentent d'assouvir leurs ambitions idéologiques. Si bien que le Temple se trouve profané par des usurpateurs et tricheurs....

  • Après avoir exposé sa conception de la vie, Jean-Fabrice nous entraîne dans le monde mystérieux de l'au-delà, nous sensibilisant sur certains phénomènes paranormaux inexpliqués à ce jour, et donne une philosophie de vie originale. Il propose ainsi, pour tout chercheur de vérité, de mettre en pratique sa démarche spirituelle qui vise à la réalisation intérieure. Enfin, il nous révèle une connaissance ésotérique, issue de la Tradition Primordiale, qui nous permet de mieux comprendre les lois qui régissent ce monde.

  • Traversant la religion orthodoxe et le scientisme révolutionnaire (contre eux ou à leur insu, parfois en intrication avec eux), se sont développés en Russie des courants de pensée et des doctrines, autochtones (sur fond de paganisme et de croyances populaires) ou d'origine occidentale, et qu'on qualifie d'occultes ou d'ésotériques (cachées et réservées). Nous nous proposons dans cet ouvrage d'aborder, pour la première fois, le lexique spécialisé de l'ésotérisme, au sens large : la magie, l'astrologie, l'alchimie, la mantique, la médecine occulte, l'hermétisme, la théosophie, le rosicrucianisme et la franc-maçonnerie.

  • Le rabbin Daniel Fahri est l'un de ceux par qui le judaïsme libéral, majoritaire à travers le monde, a acquis en France sa renommée. C'est donc tout naturellement à lui qu'a été demandé d'exposer cette façon de vivre sa foi sans se couper de la société et des autres. Il répond dans ce livre aux questions que peut se poser tout croyant quant à la validité des commandements bibliques, sans se limiter aux interprétations anciennes, produit de la société et des mentalités de leurs époques, mais en leur donnant un souffle nouveau, empreint de modernité, qui permet de les vivre dans le respect de la Tradition et des hommes.

  • Messages d'ailleurs

    Xavier Froment

    Début d'après midi. Lucy attend son avion. Sa peur la rend nerveuse. Tellement nerveuse qu'elle commence a avoir des visions. Visions lui sommant de ne pas prendre ce vol. Cédant à sa peur, elle ne décolle pas. L'avion s'écrase, aucun survivant. Quelqu'un savait-il ce qu'il allait se passeroe Une simple coïncidenceoe Et si elle avait un ange gardienoe Un esprit bienveillantoe Autre choseoeEt si cela avait un rapport avec son fils, décédé trois ans plus tôt par noyade à cause d'une faute d'innatentionoeEt si...

  • C'est un roman. Il s'agit d'un cri de douleur d'un père dont le fils a une maladie psychologique. Une jambe fracturée entraînant une hospitalisation ouvre des portes sur l'enfance et sur les rapports sentimentaux du personnage principal. Les différents niveaux d'analyse permettent d'exhalter la désespérance mais aussi la soif maladive d'amour d'un homme complexe qui recherche la liberté. C'est le plus profond d'un homme qui est analysé en insistant sur sa spiritualité. Cependant l'histoire présente une spontanéité et une fraîcheur inventive qui enlèvent au sérieux toute sa pesanteur. La gravité peut ne pas être triste surtout après la mort.

  • Le calendrier de l'avent

    Dutigny-C

    Bientôt Noël dans une petite ville de province. Abel, paisible retraité, achète sur un étal de livres anciens, un calendrier de l'Avent datant de 1889 et doté de pouvoirs magiques. Qui n'a jamais rêvé de voir ses voeux se réaliser ? Cela devient complexe lorsqu'il faut souhaiter du bien à son pire ennemi, illuminer sa ville de bougies en quelques heures, devenir le précepteur d'un cancre, rester zen lorsque l'on est l'objet de railleries... Faisons confiance à l'auteur de La Signature et des Comptines de Tante Lali pour mêler dans ce conte magie et réalité, rire et émotion. Un livre que l'on devrait lire, si l'on était raisonnable, un chapitre par jour, du 1er au 24 décembre. Mais serait-ce bien raisonnable d'attendre?

  • Nous disposons de quatre copies de cet évangile, réparties entre le IVe et le VIIIe siècle, et une dizaine de traductions latines. Ce chiffre est faible dans l'absolu mais honorable pour un écrit du IIe siècle et même remarquable si l'on considère qu'à cette époque, Toulouse n'était pas un pôle de diffusion de premier plan. D'autre part, on trouve très peu de variantes entre les manuscrits contrairement à l'évangile selon St Marc par exemple. Ces éléments en main, il n'est pas illégitime de conclure que l'évangile selon St Thomas Taquin a été injustement rejeté par l'histoire. Puisse la présente traduction contribuer à lui accorder une plus juste place parmi les biographies de Jésus-Christ.

  • Un recueil de nouvelles sur la Mort, celle qui nous éteint à la fin de notre vie, mais aussi celle qui nous étreint sans nous finir quand nous partons en voyage, quand nous frôlons le désastre. Il s'agit de différentes morts: morts individuelles, morts sociales, morts psychologiques, mais aussi mort-vivante, car faut-il vraiment avoir peur de la Mort ou plutôt peur de la Vie oe

  • Quelle est la fonction des rêves ? Un siècle après la publication de « La Science des rêves » de Sigmund Freud, il était intéressant d'analyser les progrès effectués par la psychologie et la physiologie dans l'étude des rêves, des songes, des rêves à l'état de veille, des délires, des rêves érotisés, des cauchemars.Si dans l'Antiquité, on donnait un sens social aux rêves et qu'un tyran pouvait exterminer un peuple à cause du vol d'un oiseau, le rêve moderne est devenu un phénomène personnel. On est presque dérangé quand une personne raconte en public ses rêves et seuls les psychanalystes encouragent leurs patients à livrer leurs états d'âme. L'ouvrage donne le sens véritable du rêve sous forme de dictionnaire.

  • Plus qu'un manuel d'initiation aux rites, cet ouvrage permet de pénétrer un milieu mystérieux et de comprendre les origines et les significations de ces pratiques fascinantes, effrayantes et sanglantes.Des psychanalystes et des psychiatres analysent ce phénomène et apportent une réponse rationnelle à ce rite terrifiant décrit dans ses moindres détails grâce à des témoignages originaux.

  • Renaud de Chatillon est un croisé du XIIe siècle. Son parcours exceptionnel est fait de deux mariages extraordinaires, de batailles incessantes, de prisons et de gloire. Il est surtout connu pour avoir tenté de s'emparer des villes saintes de l'Islam et à ce titre être devenu l'ennemi le plus haï des Musulmans de l'époque. Dans son combat, il trouva la mort de la main même de son plus farouche adversaire, Saladin. Honoré parfois comme un martyr, le plus souvent accusé d'avoir causé la perte des Etats latins d'Orient, Renaud n'a jamais laissé indifférent. Cet ouvrage se propose de replacer l'homme et ses projets dans leur époque et d'en finir avec les visions caricaturales trop souvent véhiculés par la plupart des auteurs.

  • Les civilisations humaines se sont constituées sur des fondements symboliques, et on constate, au-delà de leur diversité, la récurrence de mythes fondateurs communs. Dans ce livre, l'auteur nous dévoile le fil rouge qui traverse et transcende les sociétés pour relier les antiques croyances aux spiritualités actuelles. Un voyage dans le temps et l'espace, à la redécouverte de cultures que nous pensions connaître.

  • "Pour les trois religions monothéistes(Islam, Judaïsme et Christianisme),le même Dieu aurait proposé dans ""un livre scellé de sept sceaux"" des lois et des règles conduisant, selon les divers fidèles, à une cacophonie évidente, et à des massacres et des haines séculaires.Un même personnage (Gabriel) dirait l'absolue vérité aux Chrétiens (annonce à Marie,entre autres) mais mentirait effrontément à Mahomet en lui dictant le Coran oeSi seul Jésus était à même de briser les sceaux, pourquoi avoir attendu si longtemps que tant de gens soient tués au nom du même Dieu, et pourquoi avoir donné le Coran en Arabe ""afin que vous le compreniez"" oeCet ouvrage propose une réponse claire et originale à ces questions et offre une réflexion sur l'origine de l'homme."

  • Oraisons de protection

    Neves-C

    Ce livre pratique a été inspiré à l'auteur par les cahiers de sa grand-mère qui était en son temps une guérisseuse d'âmes et que tous à la ronde connaissaient et appréciaient. Jeune veuve, elle a élevé seule ses huit enfants et s'est occupé de la prime éducation de l'auteur ainsi que de celle de ses trois soeurs. Elle laisse le souvenir d'un être serein, sage, sévère mais juste et surtout d'une croyance inconditionnelle.

  • Pour celui qui cherche la Vérité, c'est un merveilleux voyage, raconté par un grand-père MORMON à sa petite fille. Il va de la Création à la naissance de Jésus et répond aux questions posées depuis l'aube des temps. D'où venons-nousoeQuel est notre but sur la terre oeOù allons-nous après la mort oeQui est Dieu ? Pourquoi permet-il l'injustice oe.Il témoigne, de cette promesse du Père :« Et s'il est de la sagesse de Dieu que vous receviez ces choses, je vous exhorte à demander à Dieu, au nom du Christ, si ces choses ne sont pas vraies. Si vous les demandez, avec un coeur sincère et une intention réelle ayant foi au Christ, il vous en manifestera la Vérité par le pouvoir du Saint-Esprit , par qui vous pouvez connaître la Vérité de toutes choses. »

  • Nous vivons dans un monde de symboles. L'univers avec toute sa beauté, sa diversité montre qu'un être intelligent l'a pensé et créé dans un but bien déterminé. Tel est le premier symbole de Dieu que nous devons retrouver, pour recevoir les autres, nous permettant de retourner en sa présence.Les autres concernent le Fils , la pierre angulaire du Plan de Salut : _En Eden, un ange ordonna à Adam d'offrir les premiers-nés de son troupeaux en similitude du sacrifice expiatoire du Christ. _Dieu demanda à Abraham de sacrifier son fils Isaac, en similitude du Père qui donna son Fils pour sauver le monde._.L'Exode est d'une extrême importance pour nous , aucun livre de l'Ancien Testament ne contient autant de symboles prophétisant un Sauveur libérateur de l'humanité par l'aspersion

  • L'histoire d'Israël est un miroir qui nous renvoie à nous-même , nous montre notre passé, présent et avenir , nous permet de redresser notre destination vers le chemin étroit et resserré qui mène à la vie éternelle.Israël :_Esclave en Égypte, libéré par la mort des premiers-nés c'est nous esclave du péché libérés par le sacrifice expiatoire du Premier-né du Père._Murmurant dans le désert, c'est nous régimbant contre la vie et son Créateur._Conduit dans une colonne de feu, c'est nous recevant le baptême de feu._Enseveli dans la mer Rouge c'est nous baptisé d'eau._Recevant les 10 commandements sur la montagne du Sinaï, c'est nous allant à la Maison du Seigneur recevoir nos dotation, ordonnances et alliances._Errant 40 ans dans le désert c'est nous dans l'adversité

empty