Leopard D'or

  • Les Cahiers du Léopard d'or sont une publication nouvelle, consacrée à l'étude du Moyen Age sous tous ses aspects.
    Les publications consacrées au monde végétal dans l'Occident médiéval sont relativement rares et concernent pour l'essentiel la forêt. Délaissant celle-ci, le présent volume se consacre aux fleurs et aux jardins. Il publie quatorze contributions originales, qui mettent en valeur le rôle des jardins dans les sociétés de la fin du Moyen Âge, ainsi que la place des fleurs et de différentes plantes aromatiques, culinaires ou tinctoriales au sein de ceux-ci. Il étudie les soins que ces fleurs et ces plantes requièrent, les usages que l'on en fait, les savoirs qui les accompagnent et les symboles qui s'y greffent.

  • Histoire et géographie de la couleur

    Michel Pastoureau

    • Leopard d'or
    • 1 Janvier 2013

    La couleur constitue aujourd'hui un des domaines de pointe de la recherche en sciences humaines. Non seulement l'histoire et l'histoire de l'art - longtemps peu intéressées par les problèmes de la couleur - mais aussi la sociologie, la linguistique, la philologie, l'ethnologie et l'anthropologie en ont fait un champ privilégié de leurs enquêtes les plus récentes. Un Cahier du Léopard d'or se devait d'en rendre compte.
    Le lecteur trouvera ici sept contributions qui le conduiront vers des régions, des époques et des sociétés très différentes : les couleurs de la peau en Grèce ancienne (Adeline Grand-Clément) ; la place des couleurs dans la Bible et le Talmud ((François Jacquesson) ainsi que dans le Coran et les contes des Mille et une nuits (Djamel Kouloughli) ; la distribution des couleurs sur les mosaïques de la Sicile normande au XIIe siècle (François Jacquesson et Pascale Dollfus) ; l'histoire et l'historiographie des drapeaux (Michel Pastoureau) ; un essai pour tenter de cerner la notion d'incolore au fil du temps et des définitions données de la couleur (Michel Pastoureau) ; la perception et l'usage des couleurs au Ladakh, région d'Himalaya (Pascale Dollfus). Le lecteur trouvera également dans cet ouvrage une introduction générale aux problèmes de la couleur dans les sciences humaines (Michel Pastoureau et François Jacquesson), ainsi qu'une volumineuse bibliographie.
    Ce volume 13 des Cahiers du Léopard d'or fait écho au volume 4, paru il y a vingt ans, en 1993, et consacré à l'histoire, à l'ethnologie et à la sociologie des couleurs. A bien des égards, il s'agissait d'un ouvrage pionnier.

  • Les rites de la justice ; gestes et rituels judiciaires au Moyen Age occidental

    Michel Pastoureau

    • Leopard d'or
    • 1 Janvier 2000

    Les Cahiers du Léopard d'or sont une publication nouvelle, consacrée à l'étude du Moyen Age sous tous ses aspects.

  • Les Cahiers du Léopard d'or sont une publication nouvelle, consacrée à l'étude du Moyen Age sous tous ses aspects.

  • Les livres d'heures sont parmi les manuscrits du Moyen Âge et de la Renaissance les plus connus. Ils séduisent par leur beauté et leur caractère personnel. Livres de dévotion des laïcs et en particulier des femmes, ils reflètent une foi qui s'exerce au quotidien par la récitation des psaumes, des prières et des oraisons. Très répandus dans les pays d'Europe du Nord et étudiés de longue date, ils font l'objet d'un intérêt plus récent en Italie, en Provence, en Languedoc et dans la péninsule ibérique. Le choix de l'espace méditerranéen est original et difficile. Plus qu'ailleurs, beaucoup de manuscrits, modestes, usés ou passés de mode ont été détruits de manière volontaire ou par l'effet de catastrophes ou de guerres. Les exemplaires qui subsistent ont été dispersés au fil du temps dans un grand nombre de collections publiques ou privées. Les résultats de recherches novatrices que des historiens de l'art et des historiens italiens, espagnols, anglais, français leur ont consacrées, sont rassemblés dans ce recueil avec 80 illustrations souvent inédites. Elles ont conduit à une réévaluation de la place des livres d'heures dans les sociétés méridionales. Les archives révèlent une présence significative dans des régions où ils semblaient absents ou peu représentés. Leur diversité apparait mieux. À côté des manuscrits luxueux des princes commanditaires et des nobles, ont resurgi d'autres exemplaires de facture simple, dont l'existence était oubliée, ignorée. Les citadins, mêmes modestes, qui suivent l'enseignement des ordres mendiants, parviennent à se les procurer. Souvent seul livre qu'ils possèdent, les Heures sont une invitation à lire les textes et à méditer les images, ce qui suppose des compétences multiples, pas toujours attestées par ailleurs. Leur contenu révèle aussi de manière plus attendue une conscience de l'écoulement du temps, une volonté de s'assurer de l'avenir et la recherche d'un recours effectif. Les lecteurs construisent leurs livres d'Heures bien au delà de la première mise en forme avec une créativité spécifique, dont la variété des exemplaires conservés donne la mesure. Ils peuvent y apposer leur marque, embellir le décor, annoter les textes, ajouter des enseignes de pèlerinages et sur les pages laissées blanches à dessein, inscrire des prières. Ils les font entrer en résonnance avec d'autres instruments de dévotion.
    En Europe méridionale, dans un espace ouvert, en fortes mutations, dans des sociétés citadines, jeunes, dynamiques, les Heures, faites pour prier par les images, les gestes et les textes, s'insèrent dans des pratiques religieuses foisonnantes, chaleureuses ou émouvantes. Elles répondent aux exigences nouvelles d'intériorisation de la religion et accompagnent une promotion de l'individu au sein d'une communauté spirituelle qu'il choisit. Venu le temps des malheurs, des difficultés économiques et sociales, de la peste noire, des guerres, la méditation apaisante des Heures les rend plus attachantes encore.
    Christiane Raynaud est professeur de l'Université d'Aix-Marseille en Histoire médiévale

  • Le goût du lecteur à la fin du Moyen Age

    Michel Pastoureau

    • Leopard d'or
    • 1 Janvier 2006
  • Armes et outils

    ,

    • Leopard d'or
    • 1 Janvier 2012
  • Les Cahiers du Léopard d'or sont une publication nouvelle, consacrée à l'étude du Moyen Age sous tous ses aspects.

  • Le vêtement ; histoire, archéologie et symbolique vestimentaire au Moyen Âge

    Michel Pastoureau

    • Leopard d'or
    • 21 Janvier 1999

    Les Cahiers du Léopard d'or sont une publication nouvelle, consacrée à l'étude du Moyen Age sous tous ses aspects.
    L'accent est mis sur les problèmes d'anthropologie historique, et plus particulièrement sur les questions intéressant l'histoire de la civilisation matérielle, de l'organisation sociale, des modes de pensée et de sensibilité, des systèmes de représentation. Une préférence est donnée aux sujets qui permettent de faire tomber les barrières entre les disciplines, d'interroger des catégories de documents variées et, parmi ces documents, d'accorder une large place à l'image.
    Nous est ici proposée la première livraison de ces Cahiers consacrée au vêtement. Les douze contributions ici proposées témoignent des recherches récentes que les médiévistes ont conduites en ces domaines depuis quelques années.

  • Les Cahiers du Léopard d'or sont une publication nouvelle, consacrée à l'étude du Moyen Age sous tous ses aspects.

  • Les villes antiques et médiévales : patrimoines matériels et immatériels

    Isabelle Ortega

    • Leopard d'or
    • 1 Janvier 2013

    Le patrimoine urbain fait partie des sources majeures de l'histoire en ce qu'il est à la fois cadre, témoin et acteur de bon nombre de phénomènes ayant accompagné les sociétés au cours de leur évolution. Si les sources archéologiques (patrimoine urbain matériel) font depuis longtemps l'objet d'études à caractère transdisciplinaire, les sources iconographiques et littéraires (patrimoine urbain immatériel) ne font, la plupart du temps, que l'objet d'examens particuliers et parcellaires, souvent cantonnés à une histoire - il est vrai, fondamentale - des patrimoines locaux. Ce patrimoine immatériel n'a par ailleurs fait que très rarement l'objet d'un recoupement synthétique avec son pendant matériel.
    Soucieuse de s'attacher à l'étude des mémoires et des représentations en s'appuyant sur un ensemble de sources de nature et d'origine variées, l'Université de Nîmes a consacré le 28 mai 2010 une journée d'études dédiée aux « patrimoines urbains, matériels et immatériels ». Le présent ouvrage publie l'intégralité des communications données lors de cette rencontre, proposant, fidèle à la ligne éditoriale des Cahiers du Léopard d'or, un état des lieux de la recherche dans les domaines de l'histoire des représentations et, plus spécifiquement ici, celle des espaces urbains en Europe et au Moyen-Orient de l'Antiquité à la fin du Moyen-âge.

  • Le manuscrit enluminé; études réunies en hommage à Patricia Stirnemann

    Claudi Rabel

    • Leopard d'or
    • 25 Décembre 2014

    Au cours des trois dernières décennies, les études sur le manuscrit enluminé se sont multipliées, surtout à partir des années 2000, à l'heure de la révolution numérique. Les miniatures médiévales sont sorties des bibliothèques où elles se trouvaient enfermées, accessibles seulement à quelques privilégiés. Elles ont circulé à grande échelle, favorisant des enquêtes et des réflexions de plus en plus nombreuses : thèses, mémoires, catalogues, corpus, expositions, publications individuelles et collectives. Les progrès ont été considérables.
    Ceux-ci, cependant, ne furent pas seulement le fruit de ces nouvelles technologies. Ils furent dus aussi aux recherches, à l'enseignement et à la générosité de quelques spécialistes remarquables, qui ont su renouveler les méthodes, ouvrir de nouvelles pistes, former des disciples, encourager les plus jeunes, guider leurs travaux et montrer comment le manuscrit enluminé était un document en tous points exceptionnel. Parmi ces spécialistes, Patricia Stirnemann a occupé - et continue d'occuper - une place de premier plan. Le présent volume lui est entièrement dédié : à l'occasion de sa retraite (statutaire mais non pas savante), ses élèves et ses disciples ont voulu lui dire leur gratitude et leur amitié sous la forme de contributions originales ayant valeur d'hommages.

empty