Littérature traduite

  • Comme le dit Georges Bataille, lorsque parut la première traduction de ce livre en 1952 : "ce petit livre d'un Irlandais, dont la traduction est aujourd'hui donnée au lecteur français, est tout à fait extraordinaire".
    Dans le Flambeau de la Vision (The Candie of Vision, 1918), traduit de l'anglais et préfacé par Léon- Gabriel Gros, l'auteur décrit ses incursions dans d'autres mondes lumineux, ses saisissantes visions de clairvoyant, ses voyages dans l'astral et ses réminiscences de vies antérieures. Il explique aussi comment il s'est efforcé de remonter aux sources de l'être et à l'origine du langage humain.

empty