Les commandes sur le site internet sont suspendues jusqu'au : 14/02/2022

Lucien Souny

  • Toutes les plantes sont révélatrices du milieu dans lequel elles s'établissent. Surtout celles qu'on arrache, qu'on détruit au nom de leur dangerosité. Ce livre présente ce que les plantes du chaos environnemental et économique que nous expérimentons aujourd'hui ont à nous dire. Et si ces pestes étrangères pouvaient nous aider à panser les plaies de nos actes les plus désastreux ? L'auteur nous apprend à changer le regard que nous portons sur elles, à voir leur beauté, et pourquoi pas, à en faire nos alliées, dans une nouvelle relation au chaos dont elles témoignent.

  • Jules Pernet, un misérable gamin comme tant d'autres sur le port d'Anvers, tente jour après jour de survivre. Il ignore tout ce que le destin lui réserve de meilleur et de pire. Il ne sait pas qu'il sera le relieur d'art personnel de la reine de Belgique ni qu'il connaîtra la descente aux enfers par amour. D'Anvers à l'Angleterre puis la France, en voyageant par le Congo belge, celui qui qui deviendra « l'artisan du diable » sombrera dans une folie obsessionnelle inspirée par le refus de perdre sa jeune épouse.

  • Comme on nait et on meurt, on hérite aussi. Une étape à laquelle personne n'échappe. Et rares sont ceux et celles qui y sont préparé(e)s. Car au-delà de la législation et des aspects matériel et pécuniaire que pense connaître le commun des mortels, l'héritage est profondément humain. Il touche au secret et à l'intime ainsi qu'à trois tabous : la mort, l'argent et le temps. À partir de quoi les plus grandes sagas s'écrivent. En s'appuyant sur les lignes essentielles du système successoral français, sur des affaires véridiques et sur de passionnants entretiens avec des professionnels les plus divers, Sabine Bourgey nous fait pénétrer dans les coulisses de l'héritage, un univers composite, où tout va par deux, comme dans les histoires d'amour. Il en ressort un panel varié d'héritiers - heureux ou malheureux, célèbres ou inconnus - qui nous fait comprend que si l'héritage génère bien des fantasmes, les réalités sont autres. Mais l'aventure en demeure tout aussi excitante.

  • Sa femme ne le supporte plus, son fils l'exaspère, il y a longtemps que son travail ne le passionne plus. Il voudrait foutre le camp, prendre de la distance avec son existence et vivre celle dont il rêve. Il est prêt à tout pour y parvenir. Précis, déterminé et méthodique, il organise l'enlèvement d'une jeune étudiante afin de se procurer l'argent nécessaire au nouveau destin qu'il s'invente. Tout se passe comme prévu, la rançon est versée, l'otage libérée mais la nouvelle vie n'est pas celle espérée. Comment goûter à la douceur lisboète quand chaque journée ressemble à la précédente ? Comment apprécier le fondant des pasteis de nata quand on est pourchassé par deux anciens fachos complètement dingues ? Et si le bonheur tant désiré ne se limitait pas à un matelas de quelques centaines de milliers d'euros ?

  • Toutes l'ont abandonné pour la ville. Seule la famille Coudène résiste, dans cette maison sur le bord du cratère, là où coule la rivière. La vue sur le cirque est imprenable. L'intérieur, très plat, est seulement interrompu par quelques petits cônes, que personne ne décèle jamais comme des résurgences volcaniques, car la forêt s'y est installée. Édouard et Baptistine y habitent avec leur fille et ils travaillent la terre paisiblement, comme les générations qui les ont précédés. Jusqu'au jour où une communauté s'établit dans la ferme diamétralement opposée. Le cochon noir d'Édouard disparaît et de multiples incivilités conduisent les Coudène à se méfier de leurs nouveaux voisins.
    Seule Pauline admire leur chef.
    Des années plus tard, la mort brutale de sa mère rappelle la jeune femme, partie faire ses études à Grenoble. Les indésirables sont toujours là, les tensions toujours plus vives, et la magie du site intacte. Comment Édouard va-t-il se relever de cette épreuve ? Pauline retrouvera-t-elle ce pays qu'elle aime tant ? Rien ne se passe comme prévu mais la lumière et la beauté du cratère illuminent même les mauvais jours.
    À l'instar des précédents romans de Madeleine Covas, Seules les pierres le savaient, Nous ont-ils délaissés pour un bord plus fertile, celui-là se déroule aussi en Ardèche, terre de tous les possibles.

  • Ses portraits nous renvoient l'image d'une femme élégante, aux traits réguliers, au regard profond. On la devine sensible et généreuse, fidèle à ses engagements et volontaire dans les épreuves. Et quelle destinée !
    Fille du général Bertrand, l'un des derniers compagnons de Napoléon, Hortense Thayer passe son enfance à Sainte-Hélène, assiste aux obsèques de l'Empereur, connaît à son retour en France la vie mondaine de l'époque romantique, puis celle du Second Empire, voyage à travers l'Europe. De nombreuses personnalités sont de ses amis, comme l'orateur Montalembert dont elle partage les luttes politiques. Alors que la misère est grande dans les classes populaires, sa piété l'entraîne à seconder son mari dans des activités charitables. À la fin de sa vie, seule survivante de sa famille, elle a à coeur de transmettre la mémoire d'un père et d'un temps révolu.

  • Jean Lebrun vit au milieu des montagnes, loin de la ville, avec sa fille qu'il élève seul. En plus d'être chevrier, il possède ce don rare de soigner en dehors de tout cadre légal. Certaines personnes viennent jusqu'à lui et parfois il se déplace en visite. Au grand dam de la doctoresse installée récemment dans la vallée qui n'arrive pas à s'imposer auprès des habitants. Elle dit que Jean lui vole sa patientèle.
    Elle est aussi persuadée qu'il est incapable de s'occuper correctement de son enfant. Elle veut faire appel aux services sociaux...
    À neuf ans seulement, Mélodie est libre comme le vent et court dans la nature accompagnée de son fidèle Draco. L'école ? Elle y va quand elle n'a rien d'autre à faire ! Pourtant son instituteur l'a prise en amitié.
    Comme la vieille Wanda. Et même Jenny reconnait que l'enfant est attachante.
    Dans le jeu des destins qui se croisent et se jouent de l'ordre établi, cette petite sauvageonne perçoit la souffrance de ceux qu'elle aime et souhaite ardemment leur bonheur. Mais saura-t-elle éviter un drame et arrêter la course des nuages ?

  • La noce est belle, mais personne ne s'y trompe. En épousant Amandine Galéa, Robert Frémont espère réunir deux entreprises : l'atelier familial, riche d'un savoir-faire artisanal, et le groupe industriel de sa belle-famille. Le jeune homme n'ignore pas qu'il occupera une place de choix dans ce nouvel ensemble. Pourtant malade et diminué, son père s'oppose à cette fusion. Robert l'abandonne à son sort, sachant que l'affaire lui reviendra un jour ou l'autre. Le conflit s'installe jusqu'à ce que le destin s'en mêle. L'arrivée inopinée de Lilly-Fleur Paturel bouleversera la vie de tous les personnages. Cette "reine des goûts et impératrice des saveurs" défiera l'histoire et la fatalité, la lâcheté de certains hommes et illuminera ce roman dense et généreux qui fait la part belle à la passion, à la tendresse, à l'amitié.

  • Et si la grotte de Lascaux n'avait pas révélé tous ses mystères ? Si, dans une anfractuosité demeurée secrète se cachaient les preuves d'une rencontre entre les hommes préhistoriques et d'autres ? De là à ce que l'État décide d'en interdire l'accès au public pour tenir l'affaire sous silence, il n'y a qu'un pas.

    C'est dans ce contexte abracadabrant que le lieutenant, Jean Tibertal, devra enquêter sur l'empoisonnement au curare de trois personnes liées à l'archéologie et à Lascaux. Aidé par un médecin légiste et un geek ne manquant pas de verve, le policier se rendra à Montignac avec une autre collègue. Mais la grotte est fermé depuis 1963.

  • Rodrigo Nouv.

    Rodrigo

    Regis Begue

    Je m'appelle Rodrigo. Rodrigo Ganos. Je suis né le 15 mai 1945 à Buenos Aires.
    Ainsi commence le cahier découvert en même temps qu'un cadavre dans un appartement toulousain. Le gendarme, le flic et la légiste décident de le lire ensemble, espérant y trouver l'explication du meurtre. Ils y suivront la vie tourmentée de Rodrigo, un innocent présumé coupable, et comprendront que ni les méandres de l'Histoire ni ceux de son histoire personnelle ne permettent de dénouer l'ensemble de l'énigme. Il leur manque un élément, un élément crucial.

  • Peut-on tuer à cause d'un malheureux coup de sifflet ? C'est ce que se demande Clément Razier devant un arbitre de handball retrouvé pendu. Quelques jours après, deux autres cadavres apparaissent présentant le même modus operandi. Dès lors, la piste de l'erreur d'arbitrage parait trop évidente au capitaine de police et l'enquête s'annonce d'emblée tortueuse. Elle conduira cet ancien du 36 sur des chemins imprévisibles : de la Goutte de Lait, une institution cannoise qui s'occupait des filles indigentes, aux anciennes maisons de correction languedociennes, en passant par Londres, pour finir dans une crique du massif de l'Estérel, propriété d'un goéland railleur. En plus de son équipe, il pourra compter sur Alyzée, la jeune femme dont il est épris, incarcérée à la prison de Nice !

  • Fiché à vie

    Benoît Michel

    Un curieux client attend ce matin-là Ethon Blimiec dans son bureau de l'agence Mogador. Le détective se retrouve face à un patron de presse, un homme pressé, qui l'exhorte à retrouver l'un de ses rédacteurs, Paul Steiner, mystérieusement disparu. Les indices sont maigres, quelques objets rassemblés dans un vulgaire sac en plastique. Une affaire complexe, ténébreuse et peu exaltante s'annonce mais elle s'accompagne d'une belle avance. Si la proposition ne se refuse pas, Ethon Blimiec ne sait pas que cette enquête le plongera dans une redoutable partie de poker qui l'amènera à ouvrir une page de l'histoire qu'il pensait à jamais refermée. Une vérité difficile à découvrir et plus encore à admettre.

  • Solène Maurevel se retrouve convoquée chez un notaire le jour de ses vingt et un ans. Sa famille étant restreinte à ses grands-parents maternels qui l'ont élevée à la mort de ses parents, elle pense à une profonde méprise. Elle apprend qu'elle est seule héritière de sa grand-mère paternelle, qu'elle n'a jamais connue. Cette femme lui laisse toute sa fortune, mais exige que la propriété familiale, La Drouille Noire, soit vendue dans un délai de trois mois, sinon elle sera donnée à des associations désignées par l'aïeule.
    La jeune fille décide alors de s'installer au château pendant ses vacances aux côtés d'Amélie et de François, les serviteurs de toujours. Elle se laisse imprégner par la douceur des lieux. Et les souvenirs que son père avait évoqués lorsqu'elle était petite lui reviennent... Elle semble connaître tant de choses dans cette demeure. Elle y invite Typhaine, son amie d'enfance, et donne une grande fête pour faire revivre une dernière fois le domaine. Dès lors, tout lui échappe ! Des événements dramatiques se succèdent et des bouleversements majeurs s'accumulent. Commence pour Solène une recherche effrénée et douloureuse, pour réunir et assembler les pièces d'un puzzle géant.

    Une intrigue délicieusement mystérieuse, hantée par le passé. L'auteur nous plonge au coeur du mensonge avec un talent vertigineux et fait preuve, dans ce premier roman, d'une remarquable finesse d'analyse psychologique.

  • Une carrière en plein essor à la Défense, un mariage heureux, un premier enfant à naître.... Il pensait avoir sa vie bien en mains. Mais le passé est traître : il ressurgit sans crier gare. Si Martin ne veut pas tout compromettre, il doit aller chercher la vérité sur ses origines et sur ce père qu'il a tant détesté. Pourquoi Christian a-t-il quitté les siens ? Pourquoi n'a t-il jamais parlé de sa famille à son fils ? Le jeune Parisien va se retrouver dans un petit village de la Marne où personne ne l'attend... Lui, s'attend au pire... À des révélations qui le changeront irrémédiablement. Comment les hommes apprennent-ils à vivre avec leurs ombres ? Une histoire singulière et bouleversante qui met en lumière, sans jugement, le paradoxe humain des sentiments.

  • Atmosphère d'enfer

    Michel Benoit

    Quand Ethon Blimiec constate à l'aube que sa journée commence mal, il n'y aucune raison pour qu'elle se poursuive dans la joie et la tranquillité.
    Mais de là à penser que la découverte d'un cadavre place Denfert Rochereau l'emmène vingt pieds sous terre de la capitale... Le détective évolue à l'aveugle et à la marge dans une affaire mêlant meurtre, fausse monnaie et exotisme. Il ne lui reste plus qu'à trouver le lien entre ces éléments pour avancer dans cet imbroglio dont il se serait bien passé.
    Mais pas son banquier qui le presse chaque jour de renflouer les comptes de l'agence Mogador.

  • Seconde édition, revue et augmentée, de ce premier ouvrage de vulgarisation sur les contre-indications des principales plantes médicinales : 398 plantes étudiées, dont le pamplemousse (extrait de pépins).  ? Un livre pratique, indispensable face à l?engouement du grand public pour la phytothérapie et l'auto-médication.
    ? Un guide qui s?adresse également aux professionnels de la santé, prescripteurs de remèdes naturels.
    ? L?auteur est un spécialiste des plantes médicinales. - Notions essentielles pour comprendre les contre-indications des végétaux.  - Monographies de 398 plantes, systématiquement étudiées selon les critères suivants : parties utilisées de la plante, constituants notoires, dose journalière minimum active, contre-indications, effets non désirés, interactions avec d'autres plantes ou suppléments, remarques complémentaires et références scientifiques / littéraires.  - 70 affections courantes ou pathologies pour lesquelles certaines plantes doivent être proscrites ou utilisées sous contrôle d'un phytothérapeute.  - 43 végétaux à visée hormonale à utiliser avec précaution. 

  • La pierre sèche : matériau et savoir-faire reviennent en grâce au XXIème siècle. Mieux, ils sont tendance, écologiques et incontournables.

  • Deux gendarmes viennent annoncer à un homme que sa compagne et la fille de cette dernière ont péri brûlées dans un accident de voiture. Après leur départ, l'individu ouvre la boîte à souvenirs. Éloignés au quotidien, les amants s'adressaient régulièrement des messages avec, pour nom de code, « papillon ». Un véritable conte de fées... Tandis que l'homme se passe en boucle leur vie commune, les gendarmes se posent des questions. Pour le supérieur, Victor Ducasse, il s'agit d'un banal fait divers routier. Mais sa jeune collègue, Violette Dessaux, ne l'entend pas de cette oreille. « La nouvelle a laissé le type de marbre. Pire, il savait quelque chose. » Elle n'en démord pas, il ne s'agit pas d'un accident. Pour le prouver, elle devra reconstituer les faits, et surtout l'histoire de ce couple, en dehors de toute enquête officielle.

  • C'est d'une histoire peu glorieuse, longtemps passée sous silence des deux côtés du Rhin, que témoigne ici Werner Schneider, sous la plume de sa fille, Christine. « [...] ce livre donne également une consistance personnelle à une lacune historiographique qui est celle du sort des prisonniers de guerre allemands (PGA) en France », précise Beate Klarsfeld dans sa préface.
    Werner Schneider fait partie de ces 750 000 PGA envoyés en France, dès avril 1944, pour reconstruire le pays que leur armée avait détruit. Détenus dans les terribles camps de la plaine du Rhin, dans des conditions inhumaines, affamés, affectés au déminage des régions côtières, aux travaux industriels ou agricoles, ils ne furent pas traités comme l'exigeaient les conventions de Genève. Si tous feront l'amère expérience de la défaite et connaîtront le processus de dénazification, tous ne sont pas des criminels de guerre.
    Le voile sur cette sombre page se lève petit à petit. « Nous n'avons jamais cessé de lutter contre l'impunité des criminels nazis, mais nous n'avons jamais demandé ou accepté que l'on persécutât des Allemands parce qu'ils étaient allemands », a déclaré Serge Klarsfeld le 25 mai 2018 lors de l'inauguration d'une stèle au camp de Rivesaltes où furent détenus des PGA.
    Un récit remarquable, ponctué de références historiques, écrit en toute humanité. Un témoignage de première main pour que « chacun puisse se forger une opinion personnelle de ce qui s'est alors passé, car l'Histoire n'est pas seulement celle des vainqueurs », comme l'écrit Werner Schneider. 

  • Un chevreuil abattu à ses pieds alors qu'il flâne dans la forêt. La tête de la bête se retrouve plus tard sur le pas de sa porte. L'accueil n'est pas meilleur chez les voisins. À la Combe des Bois se murent un patriarche infirme et sa fille qui dirigent, dans le secret absolu, la propriété, les forêts et les terrains attenants. Visiblement la présence du nouvel arrivant ne plait pas. Pire, elle dérange.
    Et pourtant, c'est au coeur de cette campagne que Jim, frais émoulu d'une formation de guide de pêche, s'installe avec son projet de reconversion, ses espoirs, et un passé décevant. Il sera confronté à un milieu autant trouble qu'attachant.

  • Pulsions de vie

    Thierry Doré

    Chaque jour éloigne un peu plus Simon des cauchemars de son enfance. Pourtant, quand un chien croise sa route et qu'il l'achève à coups de pelle, tout s'effondre, le replongeant impitoyablement dans les abysses. Son père s'est-il réellement suicidé ? Qu'est devenue sa mère ? Et qui est cette inconnue qui pleure la nuit ? Déterminée à vaincre les démons qui le hantent, Jahia, avec qui il partage sa vie, se laissera-t-elle, à son tour, dévaster par ce tourbillon insensé de dévotion et de haine, de courage et de peur ? Par amour, osera-t-elle affronter les vérités que personne ne devrait jamais approcher ? Devra-t-elle renier ses propres valeurs et basculer dans la violence ? Autant de questions que ces personnages devront braver, autant de réponses qui prennent à la gorge au détour d'une nuit sombre.

  • Quand l'une trouve l'amour profond et connait le bonheur de la maternité, l'autre contracte un mariage de raison. Ni heureuse ni comblée mais riche, Julienne se fait un devoir de soutenir ses vieux parents et sa soeur cadette, poursuivis par la misère. Mais la vie se charge de rebattre les cartes et entraîne les deux filles qui avaient tant d'affection l'une pour l'autre dans une confrontation impitoyable. Les affrontements sont encore plus violents quand ils opposent des gens qui s'aiment.

  • Quand Ethon Blimiec ouvre la porte de son appartement, ce matin-là, il ne s'attend pas une seconde à ce que son immeuble de la cité Ribot se transforme, quelques instants plus tard, en QG de la police judiciaire. Il lui faudra être très convaincant auprès du commissaire Clérambar pour se sortir d'une sombre affaire de règlement de comptes. Un détective privé a pourtant l'habitude de vivre dangereusement, même si son affaire s'appelle l'Agence Mogador... Mais voilà que tous ceux qu'il approche tombent comme des mouches, jusqu'à ce qu'il en découvre la véritable raison.

empty