Neva

  • Derrière une apparence rustique, les crustacés cachent une grande complexité biologique et comportementale : grandir en dépit d'une carapace rigide, s'auto-amputer pour échapper aux prédateurs, disposer d'une spermathèque, reconstituer leurs appendices perdus, ces performances ponctuant leur cycle vital. ?Leur valeur gustative n'a échappé à personne et pour approvisionner nos tables les pêcheurs professionnels mettent en oeuvre des engins variés, ils tirent des chaluts, remontent des filets, virent des casiers. Leur activité rend compte de toute la production de crabes, langoustes, homards et langoustines. Il n'en va pas de même des crevettes dont la consommation résulte aux deux tiers de l'élevage.?Enfin, les propriétés exceptionnelles des dérivés de la chitine contenue dans leur carapace sont à la base de valorisations industrielles et médicales variées et prometteuses.?Cet ouvrage aborde la biologie des diverses espèces de crustacés, la pêche maritime, le stockage et la valorisation de ces produits, les différentes utilisations en pharmacopée, cosmétologie, industries alimentaires ... Il s'achève sur quelques recettes de deux cuisiniers réputés. Illustré de photographies couleurs, il s'adresse à un très large public.

  • L'auteur et le photographe, nous offrent un regard remarquable sur la plus grande réserve d'eau douce d'Europe occidentale, entre la Suisse et la France. Le lac Léman est un lac d'exception. la pêche en constitue un des aspects les plus importants. Cette activité perdure et reste une ressource importante. Le nombre de pêcheurs depuis un siècle s'est stabilisé ; l'omble chevalier, la féra et la lotte sont au coeur de leurs préoccupations.

  • Repères : la pêche, la conserverie, l'industrie. Biologie : voyage au coeur de la sardine. Les ports sardiniers : Douamenez, Le Guilvinec, Concarneau... Des techniques et des hommes : l'art de la pêche, la conserverie (friture, étripage, préparation à l'ancienne, parage et mise en boîte...) A table : recettes de grands chefs, comment les choisir et les préparer. Carnet idées, pratique : bonnes adresses, glossaire.

  • Ces bâteaux de légende qui ont traversé nos mers... Brick, clipper, goélette ou trois-mâts évoquent les expéditions lointaines et les traversées océaniques hasardeuses. Ces grands voiliers de commerces reconvertis en navires écoles peuvent aujourd'hui se visiter ou embarquer... Monter sur le pont d'un grand voilier et participer à la vie de l'équipage est une expérience rare. La Fondation Belem permet à tous d'apprendre le maniement de ce voilier de 50 mètres et de renouer avec la navigation au long cours. Manoeuvrer ce bateau, aux dimensions imposantes est un défi de chaque instant pour les marins. Ainsi pour hisser la voilure en entier, il faut entre 30 et 40 minutes aux hommes d'équipage. Et cela n'a rien d'étonnant puisque les trois-mâts totalisent 22 voiles sur son gréement.

  • Les vieux gréements, bateaux mythiques et utilitaires, ont de tout temps fait rêver les hommes. Les barques, sloups, cotres, canots et autres tapeculs font partie du paysage maritime français, perpétuant une longue tradition de voyage et de pêche. Leur construction fait appel à des gestes et des techniques ancestraux ; c'est toujours les mêmes outils, les mêmes noeuds, les mêmes gestes qui font traverser les âges à ces embarcations. Ces bateaux de petites tailles ont pourtant une longue histoire et de nombreuses choses à offrir dans ce monde électronique. Fierté, classe et douceur se rejoignent et définissent ces petites merveilles.

  • Repères : les temps forts de l'histoire de la voile contemporaine.
    Le yatching, du luxe à la compétition. Le voilier : les différents types de yachts. Un patrimoine vivant : l'esprit du yatching, les régates. Le capitaine, la construction et la rénovation. Ambiances. Le savoir-faire : les chantiers navals. La voilerie, le gréément. Carnet : idées, pratique ; les rendez vous de la Belle Plaisance. Pour en savoir plus.

empty