Sciences & Techniques

  • Y a-t-il un grand architecte dans l'Univers ?

    ,

    • Odile jacob
    • 24 Février 2011

    Pourquoi et comment l'Univers a-t-il commencé ? Pourquoi y a-t-il quelque chose plutôt que rien ? Quelle est la nature de la réalité ? Comment expliquer que les lois naturelles soient aussi finement ajustées ? Et nous, pourquoi donc existons-nous ?Longtemps réservées aux philosophes et aux théologiens, ces interrogations relèvent désormais aussi de la science. C'est ce que montrent ici avec brio et simplicité Stephen Hawking et Leonard Mlodinow, s'appuyant sur les découvertes et les théories les plus récentes, qui ébranlent nos croyances les plus anciennes.Pour eux, inutile d'imaginer un plan, un dessein, un créateur derrière la nature. La science explique bel et bien à elle seule les mystères de l'Univers.Des réponses nouvelles aux questions les plus élémentaires : lumineux et provocateur !Le premier ouvrage important de Stephen Hawking depuis dix ans.

  • Matière à pensée

    ,

    • Odile jacob
    • 1 Octobre 1989

    Quel est le lien entre le monde physique et le cerveau ? Les objets mathématiques existent-ils indépendamment du cerveau de l'homme ou sont-ils seulement le produit de l'activité cérébrale ? Les mathématiques sont-elles universelles ? Mais le sont-elles au point de nous servir à communiquer avec d'hypothétiques habitants d'autres planètes ? L'éthique, qui nous fait distinguer le bien du mal, peut-elle être fondée sur des principes aussi universels que ceux des mathématiques, qui transcenderaient la diversité des cultures et l'intolérance des idéologies ? La morale peut-elle reposer sur des fondements naturels, qu'il faudrait rechercher dans le fonctionnement du cerveau humain en société ?
    Telles sont quelques-unes des questions essentielles instruites dans ce livre original et stimulant. Par la qualité de ses auteurs et la fécondité de leur réflexion, il constitue un événement exceptionnel.
    Alain Connes, médaille Fields, est titulaire de la chaire d'Analyse et Géométrie au Collège de France.
    Jean-Pierre Changeux, auteur de L'Homme neuronal, est titulaire de la chaire de Communications cellulaires au Collège de France.
    Tous deux sont membres de l'Académie des sciences.

  • Le cerveau de cristal ; ce que nous révèle la neuro-imagerie

    Denis Le Bihan

    • Odile jacob
    • 27 Septembre 2012

    ?Voir le cerveau penser ! Montrer l'activité du cerveau s'appliquant à une fonction telle que parler, lire, compter ou simplement penser, voilà désormais ce que rendent possible les progrès récents de l'imagerie par résonance magnétique, l'IRM. Qu'il s'agisse de la perception musicale, des processus inconscients à l'origine de nos décisions, du développement du cerveau in utero, de l'étude des interactions entre gènes et environnement, de l'étude des anomalies pouvant être à l'origine de certaines maladies psychiatriques, les nouvelles techniques de la "neuro-imagerie" ouvrent des champs d'étude infinis et posent à l'éthique des questions inédites. Au croisement de la physique, des neurosciences et de la médecine, l'un des pionniers de ce domaine en pleine expansion donne, dans ce livre sans égal, les clés nécessaires pour comprendre ce que ces techniques vont apporter à notre connaissance de nous-mêmes. La découverte d'un univers fascinant, le nôtre, notre cerveau. ?Membre de l'Institut, Denis Le Bihan a fondé et dirige NeuroSpin, une institution du Commissariat à l'énergie atomique (CEA) dédiée à l'étude du cerveau par IRM à très haut champ magnétique, dont il est l'un des grands spécialistes mondiaux.

  • La nouvelle symphonie des étoiles ; l'humanité face au cosmos

    Sylvie Vauclair

    • Odile jacob
    • 24 Février 2021

    Au terme d'un siècle de recherches passionnantes, le cosmos s'est révélé bien plus proche de nous qu'on ne l'imaginait : d'infini et d'éternel, il en est venu, comme tout un chacun, à avoir une naissance, le Big Bang, et une évolution, qui a conduit à notre existence après quelques milliards d'années. Et s'il s'est peuplé de créatures aussi étranges que les trous noirs ou les ondes gravitationnelles, des milliers d'exoplanètes très semblables à notre Terre laissent entrevoir la possibilité d'une vie ailleurs.

    À la précision scientifique de l'astrophysicienne s'adjoint ici la poésie des images pour conter la saga de l'origine de la lumière, de la matière et du vivant, cette fascinante « symphonie des étoiles » dont nous sommes issus. L'humanité découvre avec stupeur cet univers immense dont elle fait partie. Sa très courte existence sur la planète Terre s'inscrit au sein d'un espace-temps d'une ampleur colossale. Elle doit en prendre conscience pour devenir adulte et orienter sa propre destinée.

  • Comprendre la physique quantique

    Jean Bricmont

    • Odile jacob
    • 12 Novembre 2020

    Peut-on vraiment comprendre la physique quantique ?

    Ce domaine étrange de la science où, dans sa version « orthodoxe », une particule élémentaire peut passer en même temps en deux lieux éloignés l'un de l'autre, sauf si on l'observe.

    Schrödinger, pour critiquer cette version, a inventé une situation dans laquelle un chat peut être « à la fois vivant et mort » et Einstein, irrité par l'emphase mise sur la notion d'observation, demanda un jour à un collègue s'il pensait vraiment que la Lune n'était pas là quand personne ne la regarde.

    Devant le caractère apparemment paradoxal de la physique quantique, qui est néanmoins très bien confirmée par l'expérience, les physiciens ont plus ou moins abandonné l'idée de comprendre ce que cette théorie signifie. Jean Bricmont, se fondant sur les travaux de Louis de Broglie, de David Bohm et de John Bell, affirme que l'on peut comprendre rationnellement la physique quantique. De plus, il discute les positions philosophiques et les multiples mystifications qui font obstacle à cette compréhension.

  • L'erreur de Descartes ; la raison des émotions

    António R. Damásio

    • Odile jacob
    • 19 Janvier 2006

    Etre rationnel, ce n'est pas se couper de ses émotions.
    Le cerveau qui pense, qui calcule, qui décide n'est pas autre chose que celui qui rit, qui pleure, qui aime, qui éprouve du plaisir et du déplaisir. Le coeur a ses raisons que la raison... est loin d'ignorer. Contre le vieux dualisme cartésien et contre tous ceux qui voudraient réduire le fonctionnement de l'esprit humain à de froids calculs dignes d'un superordinateur, c'est en tout cas ce que révèlent les acquis récents de la neurologie : l'absence d'émotions et de sentiments empêche d'être vraiment rationnel.

  • Trous noirs et bébés univers

    Stephen William Hawking

    • Odile jacob
    • 5 Janvier 1994

    Stephen Hawking, à lui seul, a profondément transformé notre manière de considérer l'univers. Universellement reconnu comme l'un des plus brillants physiciens théoriciens depuis Eisenstein, il a rendu accessibles au plus grand nombre les idées modernes sur la nature et l'évolution du cosmos.
    Mêlant récit autobiographique et réflexions sur les recherches, il présente ici le dernier état de sa pensée sur le temps , la structure de la matière, l'avenir de l'univers.

  • Par-delà le visible ; la réalité du monde physique et la gravité quantique

    Carlo Rovelli

    • Odile jacob
    • 21 Janvier 2015

    Pionnier dans l'étude de la gravité quantique, Carlo Rovelli propose dans ce livre une vaste fresque des grandes avancées de la physique.

    Des atomes de Démocrite aux « atomes d'espace », de la chaleur des trous noirs aux hypothèses sur le rôle de l'information dans notre perception de la réalité, il nous guide, sans aucune équation, sur le fascinant chemin des grandes théories - physique quantique, relativité générale - qui ont changé notre vision du monde et nous ont dévoilé, par-delà le visible, une autre réalité.

    Atomes, quanta et espace-temps courbe mènent le lecteur vers l'étrange image du réel suggérée par la physique d'aujourd'hui : celle d'un monde sans espace ni temps, ni énergie. Seulement un fourmillement probabiliste de quanta élémentaires qui, dans leur danse folle, dessinent l'espace, le temps, la matière et la lumière.

    C'est la trame d'un nouveau regard sur la réalité qui se révèle sous la plume d'un merveilleux conteur.

  • L'univers dans une coquille de noix

    Stephen William Hawking

    • Odile jacob
    • 22 Octobre 2009

    Après Une brève histoire du temps et Trous noirs et bébés univers, Stephen Hawking fait le point sur les stupéfiantes percées théoriques qui ont eu lieu depuis la publication de son précédent livre. Avec le style à la fois érudit et accessible qui le caractérise, il nous fait découvrir tour à tour la relativité einsteinienne, le principe d'incertitude, la mécanique quantique, les cinq théories des cordes, la théorie M et les mystérieuses p-branes - voie d'accès, peut-être, au Graal de la physique : la " théorie de tout ". Nous faisant partager l'enthousiasme croissant de la communauté scientifique, il nous guide, telle Alice au pays des merveilles, à travers un Univers à onze dimensions qui ne correspond peut-être qu'à l'une des innombrables histoires alternatives dans lesquelles les trous noirs s'évaporent, les supercordes s'enroulent sur elles-mêmes et des Univers parallèles se contractent jusqu'à disparaître.

  • Explication du monde à très petite échelle, monde peuplé d'atomes et de photons, la physique quantique n'est pas avare de propriétés singulières. À notre échelle, la supraconductivité, les lasers et l'effet tunnel résultent de phénomènes quantiques. Mais cette science a aussi des implications plus fondamentales, qui constituent de véritables défis à la logique ordinaire. La notion "d'intrication", en particulier, explorée depuis une trentaine d'années, mène à l'existence, très contre-intuitive, d'un hasard ubiquitaire, capable de se manifester simultanément en plusieurs endroits de notre univers... Cette stupéfiante "non-localité" n'est pas une abstraction gratuite ou un jeu de l'esprit?; elle a des applications bien concrètes en cryptographie, pour la protection des données financières et médicales, et a permis la démonstration d'une "téléportation quantique" dont les auteurs de science-fiction les plus imaginatifs ont du mal à entrevoir les infinies possibilités. À l'opposé de la littérature ordinaire sur le sujet, ce petit livre ne tente pas de contourner les réelles difficultés logiques imposées par la physique quantique. De "jeu de Bell" en expériences d'intrication quantique, il mène vers une solide compréhension d'un des domaines les plus fascinants de la physique actuelle. Physicien théoricien, directeur du département de physique appliquée de l'Université de Genève, Nicolas Gisin est un pionnier de la téléportation et de l'informatique quantiques. Il est cofondateur de la société ID Quantique, leader mondial en cryptographie quantique. Il a reçu en 2009 le premier prix John Stewart Bell.

  • Sauver l'homme par l'animal

    Georges Chapouthier

    • Odile jacob
    • 4 Novembre 2020

    Comment rendre l'homme meilleur ? Face à des morales classiques qui veulent endiguer ou humaniser en l'homme la part animale, ce livre propose une réponse inattendue. En étudiant les animaux, l'éthologie a montré qu'à leurs aptitudes cognitives, longtemps insoupçonnées, étaient jointes des aptitudes émotionnelles et affectives étonnantes, souvent laissées en friche chez l'homme. S'ils savaient retrouver ces facultés animales oubliées, s'ils développaient par l'éducation ces ressources affectives, les êtres humains ne pourraient-ils pas développer des sociétés plus altruistes, plus justes et plus paisibles ?

    En s'appuyant sur les découvertes récentes concernant l'intelligence et le comportement des animaux, Georges Chapouthier suggère qu'il serait possible de rendre l'homme plus « humain » en réveillant en lui le meilleur de l'animal.

    Pour sauver l'homme de sa violence, la culture ne doit pas le couper de la nature, mais l'inviter à retrouver en lui sa nature et ses émotions animales.

  • Les neurones de la lecture

    Stanislas Dehaene

    • Odile jacob
    • 30 Août 2007

    Les Neurones de la lecture s'ouvre sur une énigme : comment notre cerveau de primate apprend-il à lire ? Continent celte invention culturelle, -trop récente pour avoir influencé notre évolution, trouve-t-elle sa place dans notre cortex ? Voici qu'émerge une nouvelle science de la lecture. Tandis que l'imagerie cérébrale en révèle les circuits corticaux, la psychologie en dissèque les mécanismes. Ces résultats inédits conduisent à une hypothèse scientifique nouvelle. Au cours de l'acquisition de la lecture, nos circuits neuronaux, conçus pour la reconnaissance des objets, doivent se recycler pour déchiffrer l'écriture - une reconversion lente, partielle, difficile, qui explique les échecs des enfants et suggère de nouvelles pistes pédagogiques. Qu'est-ce que la dyslexie ? Certaines méthodes d'enseignement de la lecture sont-elles meilleures que d'autres ? Pourquoi la méthode globale est-elle incompatible avec l'architecture de notre cerveau ? Utilise-t-on les mêmes aires cérébrales pour lire le français, le chinois ou l'hébreu ? La lecture subliminale existe-t-elle ? Autant de questions auxquelles Stanislas Dehaene, spécialiste de la psychologie et de l'imagerie cérébrale, apporte l'éclairage des avancées les plus récentes des neurosciences.

  • De Jésus à Jésus... en passant par Darwin

    Christian de Duve

    • Odile jacob
    • 6 Octobre 2011

    ?"Le sage dont notre monde a besoin a bel et bien existé. C'était il y a deux mille ans. Il se nomme Jésus. Son message reste d'une actualité brûlante. Ce message annonce une nouvelle forme de rédemption qui correspond exactement à ce que notre vision darwinienne de la condition humaine recommande si nous voulons échapper aux conséquences fatales de la tache originelle imprimée dans nos gènes par la sélection naturelle. Clercs et laïcs, croyants et libres-penseurs de toute obédience doivent chercher ensemble, au-delà de ce qui les divise et avec le concours du plus grand nombre possible de philosophes, de moralistes, de scientifiques et d'autres penseurs unis par l'honnêteté intellectuelle, un énoncé du message de Jésus adapté aux conditions actuelles. C'est notre seul espoir, si nous voulons tirer parti, d'une manière humaine et rationnelle, des moyens, préservés par la sélection naturelle, qui, paradoxalement, pourraient nous permettre de contrecarrer les conséquences délétères de celle-ci", C. De Duve. L'itinéraire personnel et scientifique d'un prix Nobel. ?Christian De Duve est prix Nobel de médecine. Il est professeur émérite de l'Université catholique de Louvain et de l'Université Rockefeller de New York. Il est l'auteur d'À l'écoute du vivant, de Singularités et de Génétique du péché originel, qui ont été de grands succès.

  • De feu et de glace ; planètes ardentes

    André Brahic

    • Odile jacob
    • 2 Décembre 2010

    " Les planètes géantes sont au coeur de notre histoire. Le chemin parcouru en une génération est immense. Les planètes géantes n'étaient pour nos ancêtres que des points de lumière dans le ciel. Elles se révèlent aujourd'hui dans leurs moindres détails : mondes merveilleux, agités d'énormes boules de gaz, embellis par un étonnant ballet d'anneaux et de lunes. En quelques décennies, nous en avons appris plus sur les planètes qu'au cours des quarante siècles qui ont précédé. Mais l'aventure ne fait que commencer. Avec ce livre, je vous invite à un voyage vers des destinations que nos petits-enfants pourront approcher et que leurs arrière-petits-enfants considéreront comme des étapes de l'Aventure humaine. " A. B. Un livre exceptionnel qui, à la nouveauté et à la beauté des images, allie l'actualité la plus récente des découvertes scientifiques et le talent du conteur.

  • Lumières d'étoiles ; les couleurs de l'invisible

    ,

    • Odile jacob
    • 21 Février 2008

    Le ciel comme nous ne l'avez jamais vu : un livre d'images originales et dans toutes les longueurs d'onde, le visible, l'infrarouge, les rayons X. Des commentaires qui font comprendre ces visions célestes.
    Une présentation du système solaire et du ciel extra-galactique comme des lieux d'une activité inouïe qui donne un spectacle grandiose.
    Une ouverture sur la cosmologie du XXIe siècle : énergie noire et matière noire.

  • Le cerveau sur mesure

    ,

    • Odile jacob
    • 12 Janvier 2012

    Notre cerveau n'est pas un organe figé une fois pour toutes quand nous devenons adultes. Il évolue tout au long de notre vie, en fonction aussi de notre histoire, de notre culture. Et cette plasticité ouvre des perspectives pour tous ceux qui sont atteints de troubles liés à un traumatisme ou à une maladie dégénérative.

    Peut-on envisager de recouvrer la parole après un accident vasculaire cérébral ? Va-t-on vers une médecine régénératrice ? À côté du cerveau réparé, n'est-ce pas un cerveau augmenté, voire dopé, qui se profile grâce aux programmes d'entraînement cognitif, aux psychostimulants, aux molécules « intelligentes » et autres implants ? Mémoire surpuissante, vision nocturne parfaite, contrôle à distance de robots : que nous préparent les nouvelles neurosciences ?

    Et si l'immortalité n'était pas seulement un rêve ?

  • « J'aborde dans ce livre la saga extraordinaire de la vie sur Terre à la lumière des dernières découvertes de la science. Cette histoire a abouti au succès démesuré de notre espèce et aux menaces mortelles qu'il fait peser sur l'avenir.

    En privilégiant le bénéfice immédiat, au détriment, parfois, de l'avantage à long terme, la sélection naturelle se trouve, selon moi, à la source de cette extraordinaire réussite, mais aussi des périls qui en découlent... »

  • Vous voulez rire, monsieur Feynman

    Richard Feynman

    • Odile jacob
    • 18 Février 2000

    Richard Feynman fut un scientifique hors norme.
    Non seulement il contribua en profondeur à la grande aventure de la physique des particules élémentaires, depuis la fabrication de la bombe atomique pendant la guerre alors qu'il n'a pas 25 ans, jusqu'à ses diagrammes qui permettent d'y voir un peu plus clair dans les processus physiques de base. Non seulement il fut un professeur génial, n'hésitant pas à faire le clown pour garder l'attention de ses étudiants et à simplifier pour aller à l'essentiel.
    Mais il mena une vie excentrique collectionneur, bouffon, impertinent, joueur de bongos, amateur de strip-tease, séducteur impénitent, déchiffreur de codes secrets et de textes mayas, explorateur en Asie centrale - qu'il raconte ici avec l'humour du gamin des rues de New York qu'il n'a jamais cessé d'être.

  • Du vide et de la création

    Michel Cassé

    • Odile jacob
    • 8 Mars 1999

    - Pourquoi y a-t-il quelque chose plutôt que rien ? Jusqu'à présent, cette question est restée l'apanage de la métaphysique et de la théologie. Le moment est venu pour la science de la reformuler. L'Univers n'est pas vide, mais presque. Il appartient au physicien de donner un sens à ce « vide » et à ce « presque ». C'est le but de cette « cosmologie du vide », qui mêle rigueur scientifique et méditation poétique pour s'interroger sur la nature profonde de la réalité.
    - L'inventaire systématique du moindre centimètre cube d'espace frappe de stupeur. Les paires virtuelles électron-positon côtoient toute une faune de quanta : photons, gluons, particules W et Z, etc. On s'étonne d'y voir à travers.
    - Le vide, pour la science moderne n'est plus néant, absence. Il est au centre même des corps. Parfaitement neutre, mais totalement habité, il est comme s'il n'était pas.

  • Voyage à travers les climats de la Terre

    Gilles Ramstein

    • Odile jacob
    • 10 Juin 2015

    Quels ont été les climats tout au long de l'histoire de la Terre ? Comment s'est organisée l'alternance des périodes froides et des périodes plus chaudes pendant ces quelques milliards d'années ? Y a-t-il des leçons à tirer de cette longue évolution du climat, pour mieux comprendre le réchauffement climatique actuel ? La perturbation en cours est-elle inédite dans l'histoire de la Terre ? En quoi celle-ci menace-t-elle durablement notre environnement et donc notre survie ?

    La réflexion s'impose d'autant plus aujourd'hui que les processus de régulation du climat et du cycle du carbone qui ont maintenu les conditions favorables à la vie sont mis à mal par la rapidité de la perturbation induite par l'homme.

    Spécialiste du climat, Gilles Ramstein nous invite dans ce livre à prendre du recul et à analyser avec lui les extraordinaires variations climatiques que la Terre a connues et qu'elle connaîtra encore avant d'être avalée, sans doute, par la géante rouge que deviendra notre Soleil.

    Pour la première fois, un voyage préhistorique à travers les climats de la Terre depuis 4 milliards d'années, qui nous aide à comprendre les dérèglements actuels du climat et à dessiner l'avenir de notre planète.

    « Un livre nécessaire qui nous permet de mieux connaître le passé pour mieux apprendre à construire l'avenir. » Michel Brunet, professeur émérite de paléontologie humaine au Collège de France.

  • L'homme réseau-nable ; du microcosme cérébral au microcosme social

    Lionel Naccache

    • Odile jacob
    • 7 Octobre 2015

    Une analogie fascinante entre le microcosme cérébral et le macrocosme sociétal. L'auteur compare la crise d'épilepsie cérébrale aux crises de notre monde en perte de conscience collective, ce qu'il nomme le «paradoxe du voyage immobile».

  • La grande invasion

    Jacques Tassin

    • Odile jacob
    • 13 Février 2014

    Invasions de frelons asiatiques, de ragondins, d'ibis sacrés, de renouées du Japon. On entend souvent parler de ces nouvelles menaces pour l'environnement. Un raz de marée d'espèces venues d'ailleurs serait-il sur le point d'envahir nos villes et nos campagnes ?

    Le thème scientifique de l'invasion biologique est très émotivement connoté, et l'auteur propose ici de le dépassionner. D'une part, les bouleversements écologiques observés dans des écosystèmes fermés, lacs ou îles, ne sont pas généralisables aux milieux plus ouverts.

    D'autre part, les espèces invasives devraient-elles être considérées comme des espèces inutiles et contraires à l'écologie ? Et d'où vient cette conception étroite de la « nature » comme collection d'éco-systèmes bien ordonnés ayant existé de toute éternité ? Non seulement les espèces, animales ou végétales, ne cessent d'évoluer, mais les invasions correspondent à un ajustement du vivant au monde réel que nous avons façonné et dans lequel nous vivons aujourd'hui.

    La clé du problème semble bien être dans la redéfinition d'une nature figée, idéalisée sur des bases erronées, au profit d'une nature en perpétuel renouvellement, sainement gérée et maîtrisée. Toutes les espèces « invasives » ne sont pas néfastes, et il importe, pour le bien de tous, d'accompagner les changements de l'environnement plutôt que de les combattre. La guerre des espèces n'aura pas lieu.

  • Anatomie impertinente

    Alain Froment

    • Odile jacob
    • 5 Avril 2013

    ?À qui douterait de la réalité de l'évolution des espèces vivantes, il suffirait de tendre un miroir : il n'est pas un seul trait de notre anatomie qui ne raconte à sa façon notre épopée évolutive. Notre schéma corporel est très semblable à celui d'un oiseau ou d'un ver et la plupart de nos fonctions se retrouvent chez les autres animaux. Nos mains ont cinq doigts comme les pattes des lézards, nos yeux, dont le cristallin est analogue à celui des animaux marins, rappellent nos origines aquatiques, comme notre oreille interne dont les os sont déjà présents, affectés à d'autres tâches, chez les poissons. La kératine de nos cheveux est une adaptation à la sécheresse qui date de la sortie des eaux des amphibiens, de même que le nez, bien plus développé que chez les grands singes, est une adaptation aux savanes poussiéreuses qu'arpentait notre ancêtre australopithèque, il y a quelques millions d'années. En décrivant le corps humain de la tête aux pieds, ce livre raconte ainsi l'histoire de l'homme depuis ses lointains ancêtres jusqu'aux cyborgs "transhumains" qui nous attendent. D'anecdotes surprenantes en faits troublants, cette plongée dans le temps de l'évolution offre une perspective inattendue sur ce corps que nous connaissons finalement si mal. À déguster par petits morceaux, comme on numérote ses abattis... Alain Froment, médecin et anthropologue, directeur de recherche à l'Institut de recherche pour le développement, directeur des collections d'anthropologie du Musée de l'Homme, enseigne l'anthropologie biologique au Muséum national d'histoire naturelle et mène des recherches sur l'écologie humaine en Afrique.

empty