Points

  • Le comte de Monte-Cristo t.1

    Alexandre Dumas

    • Points
    • 4 Février 2022

    « Le Comte de Monte-Cristo est un grand livre sur la justice ».
    Vanessa Codaccioni.

    En 1815, à la chute de Napoléon, Edmond Dantès est victime d'une machination qui le conduit à passer quatorze années en prison au château d'If. De là naît un profond désir de vengeance, ressort de multiples intrigues ourdies par le personnage entre Marseille, Rome et Paris. Véritable roman de formation, Le Comte de Monte-Cristo est aussi une description sans fard des mondes sociaux qui s'affrontent jusque dans les mécanismes judiciaires.

    C'est précisément comme un traité sur la justice que Vanessa Codaccioni, spécialiste des politiques de répression de l'État, entreprend de relire le récit. Le ressaisissant comme un réquisitoire implacable contre l'arbitraire, elle souligne, dans ce premier volume, les rouages d'une justice tout entière animée par la punition des « ennemis de l'intérieur ». Ce sommet du roman d'aventure apparaît alors comme un manifeste intemporel pour l'État de droit.

  • Le comte de Monte-Cristo t.2

    Alexandre Dumas

    • Points
    • 4 Février 2022

    « Combien d'Edmond Dantès ont subi, subiront ou subissent une répression injuste et arbitraire en raison d'une dénonciation anonyme et mensongère ? ».
    Vanessa Codaccioni.

    Avec ce second volume, Edmond Dantès poursuit et accomplit son entreprise vengeresse. Une tonalité, plus sombre et tourmentée, affleure et tous les moyens pour se faire justice sont mis à exécution. Alexandre Dumas ausculte ainsi la justice privée, ses motivations, ses effets autant que ses zones d'ombre.

    Prenant l'auteur au mot, la politiste Vanessa Codaccioni examine, telles des lignes de fuite, toute la gamme de l'auto-justice qui s'y dépeint, de la légitime défense à la mise en oeuvre contemporaine d'une société de vigilance, faisant du Comte de Monte-Cristo un observatoire implacable des usages politiques de la peur et de l'insécurité.

  • Historiettes romaines

    Stendhal

    • Points
    • 4 Février 2022

    « Stendhal révolutionnera l'histoire dès lors qu'on saura le lire depuis un temps à venir ».
    Patrick Boucheron.

    Ce recueil de quatre récits, où s'entremêlent passions et assassinats, est une ode à l'Italie. Stendhal, qui s'est directement inspiré de manuscrits du XVIe siècle pour les composer, y fraye comme jamais avec l'histoire. Persuadé que la Révolution française n'a pas encore produit son effet sur la littérature, il fait de ces « historiettes romaines » le terrain d'exploration de lui-même en se reliant aux écritures passées.

    Patrick Boucheron répond ici au défi que l'écrivain lançait aux historiens de profession. Il décrypte ainsi le pas de deux que mènent, aujourd'hui comme hier, discipline historique et invention romanesque. Il souligne en particulier combien ces textes font écho à nos questionnements sur les discours de vérité.

  • Lettres persanes

    Montesquieu

    • Points
    • 7 Octobre 2021

    En 1721, Montesquieu dresse avec son roman épistolaire Lettres persanes le portrait critique de son époque. Sous couvert d'un regard étranger factice, il manifeste d'ores et déjà l'esprit des lois qui l'occupe tant quelques années plus tard.

  • Paris

    Emile Zola

    • Points
    • 7 Octobre 2021

    Après sa fresque des Rougon-Macquart, Émile Zola commence sa trilogie des Trois villes, dont le trop méconnu Paris constitue le dernier volume. Publié en pleine affaire Dreyfus, ce roman a pour protagonistes la foi et ses croyances, l'idéal et ses perditions, la modernité et ses corruptions. Il propose ainsi une passionnante chronique sociale d'un régime républicain en crise.

  • Trois contes

    Gustave Flaubert

    • Points
    • 7 Octobre 2021

    Dernière publication achevée de Flaubert, ces trois courts récits sont comme des précipités de toute l'oeuvre de l'auteur : de la campagne normande du xixe siècle vécue à travers la vie de la domestique Félicité à l'Antiquité de la reine Hérodias, en passant par le Moyen Âge de saint Julien l'Hospitalier, les destins de ces figures exemplaires offrent un vertigineux voyage dans le temps et dans l'espace.

  • De l'amour

    Stendhal

    • Points
    • 7 Octobre 2021

    En 1822, pour se remettre d'un amour déçu, Stendhal ausculte les tours et détours de l'amour : après la passion des débuts qu'il nomme « cristallisation » viennent inévitablement les douleurs. Et pourtant l'amour reste, encore et toujours, un horizon de bonheur, cette « idée neuve » que déclare Saint-Just en pleine Révolution française.

  • Giphantie

    Charles-François Tiphaigne De La Roche

    • Points
    • 8 Avril 2022

    Giphantie de Charles Tiphaigne de la Roche est un texte méconnu que seuls quelques passionnés jusqu'à présent ont lu. Cette édition est l'occasion de découvrir cet étonnant roman d'anticipation et il n'est que temps : c'est toute l'histoire jusqu'à aujourd'hui qui peut être remise en ordre. Ainsi y lira-t-on la description de ce qu'on a appelé plus tard la photographie, mais on y croise aussi les lentilles de contact... et s'y annonce l'ère de la mésinformation et la culture de la vigne en Normandie dont le réchauffement climatique de la Terre nous montre que ce n'est plus un horizon lointain. C'est bien cet enjeu qui au fond emporte tout sur son passage : Charles Tiphaigne de la Roche fait voir ce que notre présent a pris l'habitude de penser sous le nom de Gaïa - la Terre - comme un corps fait d'une « zone critique » où les espèces se retrouvent.

    Yves Citton, inconditionnel et l'un des rares spécialistes de ce texte, y souligne combien, par les prodiges de l'imagination, dès 1760 s'énonçait déjà ce qui fait notre condition de vivants dans les ruines du capitalisme. Avec ce roman d'anticipation, c'est toute notre cosmologie qui apparaît depuis l'espace, comme nous sommes capables de le voir maintenant comme jamais.

empty