Récit

  • La familia grande Nouv.

  • Les frères Abalakov figurent parmi les alpinistes russes les plus héroïques de leur génération. Du Caucase à l'Asie centrale, les deux orphelins sibériens ont multiplié les expéditions jusqu'à gravir, dans les années 1930, les vertigineux pic Staline et pic Lénine, au nom du pouvoir. Pourquoi ont-ils ensuite été victimes de la Grande Terreur et des purges staliniennes ? Des archives du KGB au pic Lénine, Cédric Gras a enquêté pour reconstituer le destin exceptionnel et dramatique de ces deux frères indissociables puis désunis, mais qui ont traversé le siècle rouge en rêvant de conquérir l'Everest au nom de l'URSS.

  • En 2009, Florence Aubenas part pour Caen et s'inscrit au chômage, avec un bac pour tout bagage et sans révéler qu'elle est journaliste. À Pôle Emploi, on lui propose de saisir sa chance : devenir agent de propreté dans des entreprises. Le Quai de Ouistreham est le récit saisissant de cette plongée dans le monde de la précarité. Un monde où on ne trouve plus d'emploi, mais des « heures ».

  • Chaudun, la montagne blessée Nouv.

    Vous montez un col, traversez une forêt, longez une rivière. Au fond de la vallée, les restes d'un village, des blocs de pierre brisés : ci-gît Chaudun, village maudit qui fut vendu en 1895 par ses habitants à l'administration des Eaux et Forêts. Évocation poétique et charnelle des paysages alpins, de leur beauté et de leur infinie cruauté, le récit de Luc Bronner charrie et recompose toutes les traces du passage des hommes et des femmes dans leur intimité et jusqu'à leur fuite inéluctable. L'animal a remplacé l'humain, et Chaudun est désormais le coeur d'un espace ensauvagé, l'une des plus somptueuses vallées d'Europe.

  • Sous l'eau Nouv.

    Sous l'eau

    Deborah Lévy

    En arrivant avec sa famille et un couple d'amis dans une villa des hauteurs de Nice, Joe Jacobs découvre un corps dans la piscine. Bien vivant. La créature s'appelle Kitty Finch : elle se dit botaniste, porte du vernis à ongles vert, et se présente à eux totalement nue. Pourquoi est-elle ici ? Que veut-elle ? Rien ne va se passer comme prévu. Huis clos envoûtant, Sous l'eau confirme encore que les secrets les plus enfouis finissent toujours par remonter à la surface.

  • Retraçant les vies passées et présentes des habitants d'un immeuble du Xe arrondissement de Paris, Ruth Zylberman livre un magnifique récit. Là se sont succédé, depuis les années 1850 jusqu'à nos jours, des générations d'habitants. Là, l'ordinaire du quotidien a côtoyé l'extraordinaire du fait divers et des violences de l'Histoire. Ruth Zylberman propose une réflexion bouleversante sur les traces du passé, les lieux où se loge la mémoire, et le lien invisible entre les vivants et les morts. Car cette autobiographie d'un immeuble est aussi une forme d'écriture de soi.

  • Depuis 2004, Philippe Lançon raconte, à la faveur de ses chroniques dans Charlie Hebdo, ce qu'il voit, ce qu'il pense et ce qu'il imagine : ici une rencontre dans un avion entre une bourgeoise et un banlieusard à casquette, là les confessions de Bernadette sur le plateau de Sophie Davant, là encore Catherine Deneuve dans un palais marocain, entourée d'une « cour de vieux critiques célibataires, venimeux et pâmés »... Des instantanés qui dessinent, avec humour et lucidité, les contours de notre société.

  • Amazonia

    Patrick Deville

    À bord de la Jangada, Patrick Deville et son fils remontent le fleuve Amazone sur les traces des grands aventuriers. Du Brésil jusqu'en Équateur, d'un océan à l'autre, ce périple est l'occasion d'un voyage littéraire où se côtoient Jules Vernes, Blaise Cendrars et Montaigne. En traversant l'histoire et le territoire de l'Amazonie, père et fils sont aussi les témoins impuissants du désastre climatique dans un monde qui court à son extinction...

  • Immense fresque de l'univers concentrationnaire soviétique, L'Archipel du Goulag a été écrit dans la clandestinité. Les milliers de lettres et témoignages reçus par Alexandre Soljénitsyne après la publication de son roman Une journée d'Ivan Denissovitch constituent la base de cette oeuvre, qu'il qualifie d'« investigation littéraire » ; ces documents font de lui le dépositaire du malheur de tout un peuple. Secrètement sorti d'URSS, ce texte explosif suscite, lors de sa parution en Occident en 1974, une prise de conscience des réalités du régime soviétique.

    Édition abrégée inédite. Préface inédite de Natalia Soljénitsyne.

  • La civilisation, c'est la mort. C'est le génocide à l'oeuvre dans les matos, les selvas et les serras du Brésil. C'est la destruction au sein de cette nature infernale qu'on appelle l'Enfer Vert, l'enfer qui fut pour les Indiens un Eden - certes implacable, mais un Eden quand même-, aussi longtemps que les hommes Blancs de bonne et de mauvaise volonté ne le souillèrent pas.

  • « Tu n'avais qu'à avorter : il n'en voulait pas de cette gosse ! » Ce sont ces mots prononcés par sa mère qui ont conduit la narratrice à raconter leur histoire. Une relation, faite de coups de griffe, de silences mais aussi de beaucoup d'amour. Un admirable récit qui mêle les destins singuliers et collectifs, les dégâts causés par la Shoah, les espoirs nés de Mai 68, les conquêtes féministes des années 1970 et l'ordre moral de nos sociétés contemporaines.

  • À l'orée de leurs 30 ans, Florian Coupé et sa compagne décident de rallier à vélo l'Océan Pacifique depuis Paris. Au fil des jours, le relief révèle la réalité des peuples, de l'histoire et de la carte : les Balkans, la Turquie, l'ancien Empire perse, les Indes, la péninsule indochinoise... À mesure que la route déroule ses kilomètres, les voyageurs se délestent du superflu en même temps que prennent vie les récits des écrivains-aventuriers.

  • À deux sur une moto, père et fils sillonnent les routes vers la Californie. Ils croisent Newton et Kerouac, réparent carburateur, culasse et pistons mal huilés. Chris raconte des histoires de fantômes, son père lui dévoile les théories de la Création. Ils se découvrent comme on démonte un moteur. C'est un road-trip, une chevauchée philosophique et fantastique...

  • Ce n'est pas uniquement l'attirance pour l'inconnu, le pittoresque ou l'insolite, qui incite l'écrivain anglais Graham Greene à se rendre avec sa cousine, en 1936, au Libéria, sur le golfe de Guinée. Cette aventure est avant tout un voyage intérieur et un retour revigorant à la nature. Dans la pratique, l'entreprise présente un certain nombre de difficultés à commencer par celle de se repérer, sans cartes puisqu'il n'en existe aucune de fiable. Il faut aussi déjouer les maladies, les fauves, les serpents, dormir dans des cases...Telle est l'expérience extraordinaire et enrichissante que Graham Greene relate avec humour dans ce Voyage sans cartes.

  • En quelques lignes, une nouvelle, une lettre, un article, Henry de Monfreid a le don de nous faire entrer dans la liberté et la poésie de la vie. Mais cet écrivain aventurier, comme on l'appelle souvent, nous a laissé bien plus que cela. Dans ses archives, il avait caché un trésor, puzzle de son « testament spirituel », aujourd'hui reconstitué. À travers une interview, un questionnaire (de Proust), ou de multiples textes inédits, il nous parle de lui et de la vie vraie. Celle qui ne s'encombre pas des conventions. Et dans la plus pure tradition des conteurs du soir, il nous donne envie de vivre. Vivre libre.

  • Juillet 1937. L'aviatrice américaine Amelia Earhart disparaît dans des circonstances mystérieuses au coeur du Pacifique, lors de l'ultime étape de son tour du monde. Simple accident ? Mission d'espionnage qui aurait mal tourné ? Un secret d'État dont Bernard Marck nous livre ici la clé. Mais cette histoire est avant tout celle d'une femme qui chercha toujours à repousser les limites pour éprouver le vertige de la liberté. Son parcours, brillamment relaté dans cette fresque biographique, insuffla aux unes le désir de conquérir le ciel, à d'autres l'énergie de briser les carcans.

    Prix Guynemer 2011.

  • Trente-trois pays traversés, trente-six mille kilomètres parcourus, neuf cent neuf jours d'aventure. Ce premier tour du monde en U.L.M signait l'un des défis aéronautique des années quatre-vingt avec une succession d'épreuves sur tous les continents : vols périlleux au-dessus des jungles et des déserts, traversées de pays en guerre, atterrissages forcés au milieu de nulle part, pannes de moteur en plein ciel. Ma récompense : des rencontres humaines extraordinaires et l'une des odyssées les plus marquantes de ma vie.

  • "Beryl Markham, Adrienne Bolland, Hélène Boucher, Maryse Hilsz, Bessie Coleman, Maryse Bastié : six noms d'aviatrices exceptionnelles parmi une centaine qui, entre les deux guerres mondiales, occupèrent une place de premier plan dans ce que l'on appela plus tard "l'époque héroïque de l'aviation" - une époque correspondant, et ce n'est pas un hasard, aux années folles et aux premiers mouvements d'émancipation des femmes.

    Katell Faria nous livre ici les portraits saisissants de ces héroïnes des temps modernes, nous contant leurs exploits inouïs, leurs peines et leurs joies, mais aussi leurs amours et leur fin parfois tragique, les faisant exister à nouveau devant nous par la grâce de l'écriture." Patrice Franceschi

  • San Michele Nouv.

    San Michele

    Thierry Clermont

    Guidé par la mystérieuse Flore, le narrateur flâne dans l'île-cimetière de Venise, quatre saisons durant. Fasciné par les ombres errantes de San Michele, les variations de lumière et la gamme des ocres, il évoque ici aussi bien les personnages illustres qui y reposent depuis deux siècles que les anonymes (princesses russes, jeunes ballerines, bambins, soldats, ambassadeurs, aviateurs...). Il retrouve aussi ceux qui ont fait de Venise leur passion ou leur destin, Stravinsky et Diaghilev, Ezra Pound, Joseph Brodsky, Luigi Nono, Zoran Mušic, Paul Morand, Aragon qui faillit y mourir, Wagner qui y rendit son dernier soupir.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Complicités animales : 70 histoires vraies Nouv.

    Une femelle gorille protège un enfant tombé dans son enclos. Un dauphin sauve de l'échouage un cachalot et son petit. Oscar, le chat accompagne les dernières heures des mourants. Des fourmis soignent leurs blessés sur un champ de bataille...

    À rebours de l'idée selon laquelle les animaux n'agiraient que par instinct, ces 70 histoires dévoilent toute l'empathie, l'entraide, l'amitié, la compassion, la coopération dont ils sont capables. Loin de la loi de la jungle et du plus fort, lorsqu'il s'agit de tendre la main - la patte - ils ne sont pas en reste.

  • Du nord au sud et de l'est à l'ouest, Jean-Paul Dubois promène son regard tour à tout ahuri, amusé et inquiet, de l'autre côté de l'Atlantique. Adeptes des extra-terrestres heureux, propriétaires de la Lune, aventuriers héroïques, banals et ruinés à Las Vegas, bourreaux, évangélisateurs itinérants : avant tout, des destins qui témoignent d'une Amérique malade de ses propres rêves.

  • Comment se porte l'Amérique ? À quoi rêve-t-elle ? Jean-Paul Dubois croque, au fil de ses voyages, la vie quotidienne de cet étrange pays-continent : ici un magasin spécialisé dans la vente de lunettes pour chiens, là une stripteaseuse qui déclare ses prothèses mammaires comme outil de travail, là encore un combat de gladiateurs modernes ! L'Amérique des possibles fait parfois froid dans le dos...

  • Dans une succession de courts récits, Jean-Louis Étienne met en scène ses expériences de la marche à pied, élan vital, naturel à l'homme, qui pousse celui qui la pratique à atteindre ses limites pour gagner sa liberté et donner un sens à son existence, par le chemin le plus épuré qui soit.

  • Le 18 janvier 1915, le trois-mâts Endurance commandé par le célèbre explorateur Shackleton, qui avait pour objectif de traverser à pied le continent Antarctique, est pris par la banquise sans avoir pu toucher terre. Le navire doit être abandonné alors que l'avant-poste le plus proche se trouve à des milliers de kilomètres. Shackelton jure à ses camarades de tous les ramener en Angleterre. L'une des plus incroyables odyssée du XXème siècle commence.

empty