Littérature européenne rare

  • De 1941 à 1943, à Amsterdam, une jeune femme juive de vingt-sept ans tient un journal. Le résultat : un document extraordinaire, tant par la qualité littéraire que par la foi qui en émane. Une foi indéfectible en l'homme alors qu'il accomplit ses plus noirs méfaits. Partie le 7 septembre 1943 du camp de transit de Westerbork, d'où elle envoie d'admirables lettres à ses amis, Etty Hillesum meurt à Auschwitz le 30 novembre de la même année.

  • Au retour d'un agréable séjour dans son Épire natale, le commissaire Charitos apprend qu'il est enfin promu directeur intérimaire de son service, et que sa fille adorée attend un bébé. Mais ces instants de bonheur sont vite troublés par un premier meurtre, suivi de deux autres. Ce qui relie ces crimes a de quoi l'intriguer : toutes les victimes sont d'anciens professeurs d'université. Or ce milieu ne lui est guère familier, tant s'en faut...

  • Dans le « Joli Petit Pays sous la Minuscule Chaîne de Hautes Montagnes » fleurissent depuis des années les trafics en tout genre : femmes, armes, drogues. Alors quand des adolescentes disparaissent d'un centre de désintoxication, personne ne s'en soucie. Sauf peut-être un journaliste cherchant à établir un lien entre la mort de la jeune Brona, la carrière fulgurante de politiciens véreux et la mafia calabraise ?

  • Solenoïde

    Mircea Cartarescu

    Professeur de roumain, le narrateur enseigne dans une école de Bucarest. Si le métier le rebute, c'est pourtant dans cette école qu'il fera trois rencontres capitales : celle d'Irina, dont il tombe amoureux, celle d'un mathématicien qui l'initie aux arcanes de sa discipline, et celle d'une secte mystique qui organise des manifestations contre la mort dans les cimetières de la ville. Chef-d'oeuvre de Mircea Cartarescu, Solénoïde est le journal halluciné d'un homme qui cherche à percer le mystère de l'existence.

  • L'iliade

    Homère

    La colère d'Achille, la mort d'Hector, le cheval de Troie... Ce texte fondateur est servi par une traduction qui revient aux sources orales de l'oeuvre d'Homère : l'occasion pour l'étudiant, l'enseignant ou le lecteur de redécouvrir une épopée d'un souffle inouï, étonnamment romanesque.

  • Jérusalem, 1942. Manos, jeune officier idéaliste, a fui la Grèce occupée par l'Allemagne nazie et pris ses quartiers dans le grenier de la pension de famille de Frau Feldman parmi d'autres réfugiés, aristocrates, soldats démobilisés et résistants. Il ne sort que la nuit pour échapper aux agents secrets et autres mouchards, et rejoindre ses camarades... Intrigues politiques, policières et amoureuses ponctuent ce premier volume de la vaste et foisonnante trilogie romanesque Cités à la dérive.

  • Mort aux banquiers ! À Athènes, on retrouve plusieurs personnalités du monde de la finance décapitées, tandis que des tracts inondent la ville, appelant les clients des banques à ne plus rembourser leurs emprunts. Le commissaire Charitos mène l'enquête, affrontant ses collègues, les éternels embouteillages d'Athènes et la crise qui ravage le pays. La patience et l'humanité de ce Maigret hellène le mèneront jusqu'à un bien étrange assassin.

  • Au lendemain de la bataille d'El Alamein, Manos est blessé par les bombes allemandes. Au Liban, puis au Caire, il tente de poursuivre la résistance dans un univers menaçant et cosmopolite où défilent agents secrets, officiers, ministres, proxénètes, militants communistes... tous aux prises d'intrigues sentimentales et politiques tumultueuses.

    Entre fatalité historique et drame politique, ce deuxième volume aux racines de la Guerre civile grecque et de la Guerre Froide.

  • Cités à la dérive t.3 : la chauve-souris Nouv.

    Ce dernier volume de la trilogie de Stratis Tsirkas nous emmène cette fois à Alexandrie. Tandis que les Alliés se disputent le Moyen-Orient et la Grèce, Nancy part à la recherche de Manos...

  • Trois jours

    Petros Markaris

    Dans ce recueil de huit nouvelles, Petros Markaris nous promène dans le temps et dans l'espace, de la Grèce contemporaine à celle des colonels, de l'Allemagne d'aujourd'hui à celle de 1944, d'Athènes à Istanbul durant les pogroms visant la communauté grecque. En fustigeant l'état de la société à travers des enquêtes criminelles, il démontre une fois de plus ses talents de conteur et d'observateur attentif de son époque.

  • Au milieu des années 1990, dans une Slovaquie gangrénée par la corruption, Veronika, 17 ans, est enlevée par deux proxénètes. Mais la jeune femme réussit à leur échapper et décide de porter plainte. Erreur fatale, car la police locale, pourrie jusqu'à l'os, protège les réseaux mafieux. La voilà menacée de toutes parts. Seul Schlesinger, un journaliste intègre, et deux flics francs-tireurs, vont l'aider à assouvir sa soif de justice.

  • Offshore

    Petros Markaris

    Dans une Grèce dirigée par un nouveau parti ni-de-droite-ni-de-gauche, l'argent afflue soudainement, les crimes aussi. Aux yeux du commissaire Charitos, tout cela est louche. Comme le triple assassinat d'un cadre supérieur de l'office du tourisme, d'un armateur et d'un journaliste à la retraite. Et ces immigrés qui avouent leur crime avec un empressement suspect ? Seraient-ils des paravents dissimulant les vrais coupables ? Corruption, blanchiment d'argent, assassinats... la crise grecque est-elle vraiment finie ?

  • L'exil a duré dix ans. Norman Manea revient dans sa Roumanie natale où le communisme s'est effondré, mais où rien n'a vraiment changé. Entre réalité et fiction, le souvenir affleure : sa mère est morte, le communisme s'est effondré et les fantômes du passé voilent son regard. Reste la douleur lancinante d'avoir fui sa patrie véritable : sa langue maternelle.

  • Istanbul : destination de vacances idéale pour le commissaire Charitos et sa chère épouse Adriani. Mais le séjour est bientôt troublé par Maria, une nonagénaire qui aurait empoisonné son frère en Grèce avant de filer à Istanbul. Afin d'éviter l'incident diplomatique, Charitos est chargé d'enquêter aux côtés d'un jeune collègue turc : méfiance ancestrale au programme. Multiplication de cadavres, indices minces. La vieille Maria se déplace comme un fantôme et a toujours une longueur d'avance sur la police...

  • En 2011, en Grèce, la crise économique s'aggrave. Alors que les riches ne payent pas leurs impôts, les pauvres sont partagés entre révolte et désespoir. Une routine qui prend fin le jour où un percepteur anonyme initie une série de meurtres envers les fraudeurs. Le commissaire Charitos, héros de Liquidations à la grecque, va mener l'enquête avec l'aide de deux jeunes femmes : une experte en électronique et une psychologue.

  • Dans une Athènes appauvrie et sous tension, les cadavres de trois personnalités d'envergure sont retrouvés. À leur côté, un enregistrement diffuse ce slogan autrefois utilisé contre la dictature des Colonels : « Pain, éducation, liberté ». Qui se cache derrière ces meurtres ? Un membre de l'extrême droite ? Un ancien gauchiste mû par le désir de vengeance ? La police non plus n'est pas épargnée par la crise et le commissaire Charitos, privé de salaire depuis trois mois, va devoir redoubler d'efforts s'il veut découvrir la vérité.

  • épilogue meurtrier

    Petros Markaris

    Quand sa fille Katérina, avocate pour la défense des migrants, se fait tabasser à la sortie du tribunal, Charitos voit rouge. Parallèlement, plusieurs meurtres se succèdent, tous revendiqués par les mystérieux « Grecs des années 50 ». Dans une Athènes déboussolée par la crise, le commissaire va devoir à la fois pourchasser les agresseurs de sa fille et mettre un terme aux assassinats...

  • En 1988, Marianna est abattue lors d'une manifestation antisoviétique à Lviv. Restée avec ses aïeules, sa fille nous conte l'histoire de leur famille, maltraitée par les bouleversements politiques. En quête d'identité, elle se lie avec l'amant de sa mère, Miko. Artiste passionné, il lui apprend à lire la ville et l'éveille à la vie... Comme son pays, l'Ukraine, l'orpheline marche vers son émancipation.

  • Rien ne va plus pour le commissaire Charitos.
    Sa fille est prise en otage sur un bateau par de mystérieux terroristes. Un fou furieux lancé dans une croisade contre le monde de la publicité exécute ses vedettes une à une. La Grèce tremble, l'enquête piétine, le gouvernement s'agite. Charitos ne peut plus se fier qu'à son intuition : prise d'otages et meurtres en série seraient-ils liés ?

  • Judas

    Astrid Holleeder

    Dans la famille Holleeder, il y a le père : alcoolique et violent. Il y a aussi Willem, le fils aîné. Un dangereux truand. Sa renommée atteint son apogée dans les années 80 lorsqu'il kidnappe, à vingt-cinq ans, l'héritier de l'empire Heineken. Parvenu à la tête de la mafia, il enchaîne les meurtres et commandite l'assassinat de son meilleur ami et beau-frère. Et puis il y a Sonja et Astrid, ses soeurs, qui vont trouver le courage de collaborer avec la justice pour enrayer cette spirale infernale. Pendant deux ans, elles jouent double-jeu, au péril de leurs vies.

    Traduit du néerlandais par Brigitte Zwerver-Berret et Yvonne Pétrequin.

  • Dans la forêt de Lund en Suède, des femmes sont torturées et demeurent muettes à jamais. A quelques pas de là, Malin, désormais sobre et apaisée, est censée se reposer dans la famille de son compagnon, Peter. Mais les victimes sans parole ne peuvent être abandonnées. Malin traque les coupables et s'approche au plus près du Mal. Les quatre saisons ont désormais une soeur : la saison du cauchemar.

  • Un célèbre homme d'affaires se donne la mort à l'antenne, en direct, d'une balle dans la bouche. C'est un choc terrible pour les Athéniens, mais une aubaine pour le commissaire Charistos, qui en profite pour échapper à une ennuyeuse convalescence. Peu après, un député et un journaliste se suicident à leur tour sous les yeux des téléspectateurs... A quelques semaines des jeux Olympiques, les autorités paniquent... et Charistos reprend du service.

  • A la fin du XIIe siècle se développe clans le nord-ouest de l'Europe un nouveau type de communauté religieuse : les béguines, vouées à la prière et aux bonnes oeuvres, vivent hors des cloîtres un retour à des formes simples de religion.
    Souvent en proie à des extases, ces "inspirées" ont laissé des écrits poétiques témoignant clans une langue nouvelle, influencée par la poésie courtoise, de leur ferveur enthousiaste et de leur liberté. Ce recueil regroupe les poèmes spirituels d'Hadewijch d'Anvers, l'un des premiers monuments de la poésie lyrique en flamand, et les nouveaux poèmes, attribués à Hadewijch II, qui représentent la mystique spéculative des béguines.

  • Las de travailler pour un vieux paysan cruel et pervers, Muharem s'en va son coq sous le bras. Sur sa route, il assiste aux noces de celle qu'il aime en secret. Mais les invités, dans leur ivresse, veulent plumer son coq, et Muharem avec lui. Meurtri, le jeune homme s'enfuit et commence alors pour lui un voyage onirique où, ballotté entre rêve et réalité, il croisera le chemin d'une sorcière hystérique, d'un initiateur raté et celle d'un couple de fugitifs.

    Miodrag Bulatovic (1930-1991) est un auteur serbo-monténégrin. Il a publié un recueil de nouvelles, Les Diables arrivent, pour lequel il a reçu le prix de l'Union des écrivains de Serbie. Il a également reçu le prix NIN du roman de l'année pour Les gens à quatre doigts.

empty