Pu De Provence

  • L'ouvrage revisite et éclaire l'apport considérable de Charles Trenet à la chanson française. Il interroge les spécificités littéraires et stylistiques de son oeuvre et dégage de nouvelles perspectives par les études sur le corps et la voix, les approches intermédiales, les liens avec la culture de masse et l'attention portée à son héritage artistique. Le parcours dessiné par ces contributions scientifiques est initié par un avant-propos de Bertrand Dicale et émaillé de témoignages personnels.

  • Si John Cassavetes a marqué l'histoire du cinéma, ses films n'en sont pas moins tournés vers le spectacle vivant. Entre la scène et l'écran, cette oeuvre cinématographique qui fait du corps son moyen d'expression privilégié ne cesse d'intriguer et de fasciner une nouvelle génération de créateurs, cinéastes, metteurs en scène ou chorégraphes. Dans un projet d'investigation mais aussi de prolongement et d'appropriation, ce sont autant d'héritages cassavetiens et de transferts entre cinéma et spectacle vivant que cet ouvrage se propose de considérer à travers une palette de points de vue qui réunit articles critiques et entretiens avec des artistes.

  • À l'heure où les formes de la démocratie représentative sont interrogées par les citoyens, que peuvent nous apprendre les expériences de délibération développées au sein des communautés urbaines ? À l'échelle du gouvernement, les écritures des conseils de ville permettent de pénétrer les processus de prise de décision. Le collectif de chercheurs réuni forge les outils d'un comparatisme européen, à l'échelle urbaine. La perspective choisie est celle de la longue durée, en examinant l'évolution politique et scripturale des institutions municipales du xiiie au xviiie siècle.
    Inscrit aux programmes des concours du capes et de l'agrégation d'histoire jusqu'en 2022.

  • Peut-on décrire un tableau en 14 secondes ? Ces ekphrasis sous forme de sonnets sont placés face aux oeuvres les plus célèbres de l'histoire de l'art.
    Ces poèmes offrent un parcours à l'oeil, permettant même au profane de les percevoir de façon avisée. Giovanni Tesio et sa traductrice Perle Abbrugiati, mêlant les genres et les époques en un joyeux dédale d'images, offrent des synthèses en 14 secondes, le temps de lire un sonnet. Ce livre devient un indispensable viatique, ému et ludique, vers ces images qui sont notre mémoire artistique. Un chemin de petits Poucets, des cailloux blancs de l'esthétique.

  • Cet ouvrage est la première monographie consacrée à l'expression chez Leibniz. La notion est au coeur de la pensée du philosophe, non seulement dans sa métaphysique mais dans ses travaux mathématiques et logiques. Inscrite dans les textes scientifiques les plus techniques de l'auteur, elle se déploie par ailleurs dans les divers pans de sa pensée philosophique, apparaissant toujours comme la solution privilégiée aux problèmes les plus traditionnels :
    Conditions de la connaissance du réel, union de l'âme et du corps, nature de la création divine, relation de Dieu à ses créatures.

  • état civil et transidentité : anatomie d'une relation singulière ; genre, identité, filiation Nouv.

    Ce livre développe une réflexion originale sur l'état civil, particulièrement sur la manière dont l'institution entend définir le sexe et encadrer la modification de la mention de sexe sur l'acte de naissance. Il réunit des textes d'anthropologues, de sociologues, de juristes et de personnes concernées qui analysent les évolutions de l'état civil français jusqu'à la loi de modernisation de la Justice du xxie siècle ainsi que les nouvelles règles en matière de changement de la mention de sexe et les usages qui en sont faits. Une mise en perspective internationale est aussi proposée au lecteur.

  • Depuis le milieu du xixe siècle, les « arts qui ne sont plus beaux » ont conquis une place toujours plus grande dans l'art et dans l'esthétique. Mais la réflexion sur le laid est restée souvent superficielle, la condamnation esthétique du laid se doublant souvent d'un jugement de valeur moral. Cet ouvrage entend montrer en quoi la laideur artistique constitue un fondement essentiel du dialogue des arts franco-allemand, une catégorie esthétique autonome et un facteur déterminant du passage d'une esthétique de l'impression à une esthétique de l'expression, de la résistance et de la provocation.

  • Corps peuplés d'images, corps peuplant l'image ; interrogation par la vidéo Nouv.

    Cet ouvrage explore comment l'art actuel, plus spécifiquement vidéo, permet d'interroger le rapport entre corps et images. La partie I décline les modalités d'influence de l'image et permet de remarquer que l'humain actuel est peuplé d'images. La partie II met en regard corps sensible et corps représenté à travers les traces fluctuantes du référent dans la représentation vidéo afin d'explorer le corps rêvé. La partie III montre le jeu entre la liaison et la déliaison du corps représenté avec le décor.

  • Le milieu du cinéma suggère un monde imaginaire, pourtant il correspond à la désignation d'un écosystème particulier, avec ses codes, ses hiérarchies, ses enjeux. Les interactions entre les différents corps de métiers du cinéma, qui existent ou qui sont en train de s'inventer actuellement, sont analysées au rythme des étapes de la création d'un film. À partir de plusieurs articles concentrés sur une approche communicationnelle du cinéma selon les différents postes, ce livre propose une analyse originale et riche qui permet de mieux cerner ce milieu en pleine mutation.

  • L'alimentation en Méditerranée occidentale aux époques antique et médievale : archéologie, bioarchéologie et histoire Nouv.

    Cet ouvrage collectif de neuf contributions dédiées aux pratiques alimentaires dans la Méditerranée antique et médiévale explique comment les méthodes scientifiques nouvelles ou renouvelées et l'analyse croisée des données matérielles et textuelles servent à appréhender la multiplicité et la diversité des processus et des savoir-faire de production, de transformation et de consommation des aliments. Interdisciplinaire, il met en dialogue archéologie, bioarchéologie et l'histoire, diffuse les premières synthèses fondées montrant les avancées récentes et les pistes qui s'ouvrent dans ce domaine de recherche.

  • Cette étude de 40 tableaux hispano-américains du xvie au xxie siècle comble un vide éditorial car on dispose surtout de monographies et de catalogues d'exposition d'artistes contemporains. Depuis les codex de la Conquête, jusqu'à l'art chicano et le street art colombien, les auteurs s'attachent à montrer le foisonnement mais aussi les ruptures de la création d'un espace peuplé par quelque 400 millions d'habitants de langue espagnole.

  • Le centre méditerranéen de création cinématographique : une expérience de la décentralisation Nouv.

    Entre 1979 et 1985, près de Marseille, sur le domaine de Fontblanche à Vitrolles, le Centre Méditerranéen de Création Cinématographique a été un lieu unique de réflexion et de débats sur le cinéma, mais aussi d'accompagnement et d'aide à la création. Expérience de la décentralisation, le CMCC était un centre régional, équipé en matériel et outils de production, dont le cinéaste René Allio était la cheville ouvrière. Les activités et moyens du CMCC devaient offrir à des jeunes gens passionnés de cinéma un lieu où échanger, expérimenter des outils et créer des réseaux d'entre-aide associant réalisateurs et techniciens. Philippe Faucon et Robert Guédiguian y ont fait leurs premiers films. Des cinéastes comme Otar Iosseliani, Helma Sanders-Brahms, Alain Cavalier, Frederick Wiseman, Jean-Luc Godard, Robert Kramer, Youssef Chahine, Chantal Akerman s'y croisèrent. Archives et témoignages des principaux intervenants du centre, pour qui la mémoire de ce qui s'y est joué est encore vive, mais aussi textes d'analystes ou d'historiens du cinéma sont ici réunis pour relater l'histoire du CMCC et la tentative de donner une forme institutionnelle à l'utopie d'un cinéma de création en région. L'intelligence des textes de présentation des rencontres, la densité des discussions des séminaires et l'actualité des thématiques abordées CMCC, offrent une matière pour penser les potentialités de la décentralisation culturelle, toujours en jeu aujourd'hui.

  • Cet ouvrage propose d'analyser comment Marseille a été filmée, à travers un corpus de films qui y ont été tournés entre 1921 et 2011, dans une double perspective combinant l'approche socio-historique et l'approche esthétique des images cinématographiques. Le temps long (presque un siècle) permet d'analyser, depuis des films de fictions, des documentaires et des productions télévisuelles, les processus historiques, les constructions mémorielles et les formes topographiques propres à Marseille. Focaliser l'attention sur ce qui échappe au premier regard, les arrières plans, les détails, ouvre à une recherche qui étudie les rapports entre ville, cinéma, histoire et mémoire.

  • Variabilité, mutations, instabilité des créations contemporaines Nouv.

    À l'image d'un monde parcouru de flux, vacillant sous l'effet d'accélérations, la création contemporaine est en prise avec la question de la variabilité. Le statut et les formes de certaines réalisations se révèlent mutants, instables, labiles. Cet ouvrage ne porte pas spécifiquement sur des productions et des problématiques liées au numérique, mais on peut observer que de nombreux artistes mettent en oeuvre, au sein d'espaces matériels, un mouvement de transformation, à l'image du « rafraîchissement » ou de l'actualisation des données numériques qui portent en eux une dimension performative. S'interroger sur la variabilité des oeuvres permet de penser leur circulation à travers les réseaux, leur « transit » d'un espace de monstration à un autre, leur devenir multiforme et augmenté. En des textes aux formes variées, sont d'abord étudiés des phénomènes de variabilité à travers des processus de combinatoires, d'intermédialité, de remake. Puis les mutations suscitées par des changements de contexte, qu'ils touchent aux modalités d'exposition, d'actualisation d'oeuvres, ou qu'il s'agisse de contexte historique, social, politique avec lequel dialoguent les pratiques artistiques. Enfin, la notion d'instabilité est envisagée quand certains artistes s'emparent des potentialités mises au jour par les nouvelles technologies ou qu'ils négocient avec l'organique, l'instabilité du vivant créant des oeuvres-écosystèmes en infinie mutation.

  • Ce livre traite de la guerre et de la paix en Méditerranée médiévale. Comment passe-t-on de la préparation et de la conduite de la guerre à des relations pacifiques ? On oscille au gré de la propagande des papes, des appels au gihad, de la succession des rois, doges, sultans et empereurs byzantins. Les acteurs de la guerre se déploient sur tous les fronts, aussi bien les soldats croisés que les guerriers de l'Islam et de Byzance. Et pendant que la défense s'organise sur le littoral, les souverains continuent de s'échanger ambassades, lettres et cadeaux témoignant de sociétés qui aspirent à la paix pour renouer avec l'économie.

  • Largement ouvert sur le monde depuis le xviiie siècle, soucieux de demeurer une escale pertinente dans des échanges maritimes internationaux de plus en plus intenses, concurrentiels et volatils, le port de Marseille a connu, au cours des derniers siècles, des évolutions qui ont profondément affecté ses espaces de fonctionnement, ses infrastructures, ses fonctions et son mode d'administration. Cet ouvrage nous plonge au coeur d'une trajectoire portuaire dense, complexe, forte d'une histoire riche en rebondissements et en contrepieds, sous les regards croisés d'anciens acteurs, de témoins et de chercheurs.

  • Elia Kazan (Un tramway nommé Désir, À l'est d'Éden, La Fièvre dans le sang) est aujourd'hui reconnu comme un classique de l'histoire du cinéma, dont les films sont pourtant, sinon méconnus, du moins mal connus. Il est urgent de les redécouvrir. Pendant longtemps, appréhender l'oeuvre d'un réalisateur, hollywoodien ou tout autre, a amplement consisté à passer par une lecture « auteuriste ». Les deux directeurs de cet ouvrage ont fait un autre pari : celui de revenir aux cinéastes par une autre articulation des régimes d'écriture en faisant se croiser la logique des oeuvres avec des propositions de recherche parmi les plus actuelles (esthétique environnementaliste, approches matériologiques) mais aussi des perspectives scientifiques confirmées (analyse de séquences, histoire des genres, études actoriales).

  • Franchise et autres réseaux : cadres théoriques et enjeux managériaux Nouv.

    Ce livre s'appuie sur les très nombreuses recherches académiques réalisées sur la franchise et d'autres formes de réseaux du commerce de détail (retail) et des services. Il s'adresse aux chercheurs, aux enseignants de formation initiale ou continue, aux étudiants et présente près de 800 références bibliographiques.
    Il intéresse aussi les praticiens qui désirent approfondir leurs connaissances dans ce domaine, ou pouvoir débattre de problèmes rencontrés dans la gestion quotidienne de leur réseau. Il n'oublie pas l'impact de la technologie sur cette gestion.

  • Premier ouvrage à faire le point sur les connaissances environnementale de la métropole Aix-Marseille Provence, ce travail mené par un collectif de chercheurs offre au lecteur une synthèse interdisciplinaire de « science locale » à la portée de tous : la ville, les sols, la biodiversité, la mer, le climat, les risques, les zones protégées, etc. Placée dans un contexte de changement global, cette référence académique est aussi une passerelle vers la société et l'économie.
    Conçu pour communiquer les données environnementales actuelles au plus grand nombre et dans un langage accessible, cet ouvrage permettra de mieux connaître la situation d'Aix-Marseille Provence par rapport à l'environnement, aux défis actuels du changement climatique, aux actions en cours et aux solutions à inventer.
    />

  • Cet ouvrage envisage le théâtre au prisme de la traduction et de l'édition. Il se focalise sur la maison d'édition L'Arche, qui a joué un rôle de passeur de premier plan pour les transferts culturels franco-allemands, diffusant en France des auteurs comme Brecht, Frisch, Weiss ou Bernhard. Ce volume éclaire, à partir du parcours de L'Arche au xxe et xxie siècles, une histoire franco-allemande du théâtre. Il examine la fabrique d'un théâtre transnational, jette un regard nouveau sur les histoires nationales du théâtre et interroge la manière dont a été écrite l'histoire du théâtre.

  • L'oeuvre musicale relève-t-elle (aussi) de l'ordre du visible ? L'auditeur a-t-il donc besoin de ses deux faces, apparente et inapparente, pour la comprendre pleinement ? Et par conséquent, de se faire aussi (et autant) spectateur ? Oui selon Stravinsky, imposant une vision traditionnelle en soutien de l'écoute.
    Non selon Varèse, créateur radical de matière sonore inouïe. Mais bien que l'oeuvre jouée s'offre comme phono-scopie - son et vision - elle s'épanouit surtout, in fine, comme intériorité, sous les auspices desquelles l'auditeur prend connaissance de la musique au plus intime.

  • Le Sahara précolonial est longtemps resté impensé car il n'était perçu que comme une frontière entre l'Afrique du Nord et l'Afrique Équatoriale.
    Ce numéro de la REMMM montre que les historiens envisagent désormais ce désert comme une aire culturelle autonome et cohérente, en questionnant notamment le modèle de l'archipel, concept tiré de la géographie maritime, pour éclairer la spécificité de cette région et notamment les tensions qui existent au Sahara entre peuplements insulaires et sociétés cosmopolites, entre discontinuité géographique et cohésion socio-culturelle et entre pratiques vernaculaires et économies de l'échange.

  • Cet ouvrage offre une convergence des réflexions entre historiens, anthropologues et médecins en concentrant l'attention sur le « choc » de la rencontre entre la syphilis et les sociétés, prioritairement en Méditerranée et à l'échelle locale, et en particulier dans les villes portuaires. Des analyses conjointes d'archives historiques et biologiques montrent le besoin de modèles de diffusion et d'expression de la syphilis. Les diverses contributions présentent la singularité de faire dialoguer des disciplines (médecine, épidémiologie et santé publique, histoire, géographie, anthropologie funéraire et sociale, sociologie) autour d'un même objet de recherche et en privilégiant une même échelle d'étude.

  • Les travaux académiques sur les musiques hip-hop ont négligé pendant longtemps leur dimension esthétique. Cet ouvrage constitue le premier panorama d'ensemble offrant un aperçu interdisciplinaire et international de la richesse des approches formelles des musiques hip-hop, et du rap en premier lieu. Aux côtés de l'expertise de spécialistes de diverses disciplines, il réunit des témoignages et réflexions critiques d'acteurs extra-universitaires.
    De MC Solaar à PNL, du Sénégal à la République tchèque en passant par les États-Unis, le volume constitue un jalon dans la prise au sérieux des musiques hip-hop comme forme artistique.

empty