Reporters Sans Frontieres

  • Photographe mondial, envié, copié, qui a inspiré Antonioni dans Blow-Up, David Bailey a décontracté un monde de la mode empesé en imposant son style direct.

    Cet album reviendra sur les 60 ans de carrière d'une icône qui a fait exploser tous les carcans.

  • Reporters sans frontières revient pour la première fois sur l'oeuvre de Jacques Henri Lartigue, qui a traversé le XXe siècle comme une comète, laissant derrière lui les images iconiques qui ont imprimé nos rétines.

  • Le meilleur de Riad Sattouf dans un seul album !

    De ses dessins d'enfant au succès planétaire de L'Arabe du futur, Riad Sattouf nous raconte les secrets des planches qui jalonnent son parcours. Le meilleur de l'artiste ponctué de textes inédits : le récit hilarant du journaliste Arnaud Gonzague qui a rencontré la vraie Esther. Celui du fidèle compagnon de route et éditeur Guillaume Allary. La lettre d'amour du disciple Vincent Lacoste, celle du monstre sacré Philippe Druillet... Un album unique qui vous invite dans la bulle de l'un des plus fins et des plus libres reporters de notre temps.

  • Astérix ; 100 dessins pour la liberté de la presse Nouv.

    Et si Astérix nous servait de modèle pour résister ? Dans un monde de moins en moins riant, les irréductibles Gaulois nous engagent depuis plus de soixante ans à dire non à toutes les oppressions, sans jamais renoncer à notre joie de vivre. Une vision que Reporters sans frontières partage avec Astérix et sa bande. Entre vos mains, et par la grâce combinée du trait bondissant d'Uderzo et du génie scénaristique de Goscinny, ce petit précis de résistance nous invite à revisiter le un monument de la bande dessinée.

    Avec les contributions inédites de :
    Yves-Marie Le Bourdonnec.
    Thibaut Bruttin.
    Zaina Erhaim.
    Bruno Fuligni.
    Nicolas Rouvière.
    Céleste Surugue.
    Et Willis From Tunis (Nadia Khiari).

  • Un rendez-vous immanquable pour les amoureux de la nature et des animaux !
    Des photos époustoufflantes des fonds marins, des valses de poissons, des chorégraphies de requins.... Dans toutes les mers et océans du globe, c'est avec une sensibilité sans pareille que le photographe naturaliste Laurent Ballesta nous permet de découvrir un spectacle à couper le souffle celui d'une nature à préserver coûte que coûte.

  • En 2020, l'album Reporters sans frontières s'offre une nouvelle jeunesse et change de formule !

    Autodidacte de génie né en Lettonie au début du XXe siècle, émigré en France puis aux Etats-Unis dans les années à la fin des années 30, Philippe Halsman a côtoyé les plus grands artistes, écrivains, stars du cinéma, peintres ... À son contact, ils ont révélé des facettes jusqu'alors inconnues du grand public, notamment dans la célèbre série Jumpology. Tout au long de sa carrière, Halsman a défendu la photographie, qu'il a exploré de fond en comble. Face à l'avènement de la télévision, il redoubla d'imagination pour mettre en avant le potentiel créatif de son medium.

    Pour sa nouvelle formule, Reporters sans frontières a choisi l'homme aux 101 couvertures de l'iconique magazine LIFE, conteur hors pair à la plume pleine d'humour, pour une explosion de bonne humeur et d'anecdotes savoureuses sur les plus grandes célébrités !

  • Reporters sans frontières est fière de présenter le nouvel album de la collection 100 Photos pour la liberté de la presse consacré aux incroyables photos de Thomas Pesquet.
    Une aventure qui donne la pêche aux français.

    Depuis son départ novembre 2016 à bord de la Station spatiale internationale (ISS), Thomas Pesquet, le plus jeune astronaute européen, fait rêver le France et l'Europe avec ses clichés spatiaux des quatre coins de la Terre.
    Symbole d'une aventure optimiste, collective et porteuse d'espoir, les fans de Thomas Pesquet sont de plus en plus nombreux. Sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Instagram) ils sont plus d'un million à suivre son compte et à attendre tous les jours un nouveau cliché depuis l'espace ; dans les médias, on compte au moins de 30 retombées presse quotidiennes.

    Des photos à couper le souffle.
    Les photographies de Thomas Pesquet, qui seront publiées pour la première fois dans l'album 55 de Reporters sans frontières, sont à couper le souffle. Des villes bordant le Nil, aux sommets tranchants des Rocheuses et au fond du volcan Manau-Lao de Hawaï, ces images inédites emmènent le lecteur en voyage à bord de l'ISS pour y découvrir la vie quotidienne de ces hommes et femmes de l'espace et la Terre telle qu'ils la voient, dans toute sa beauté et sa fragilité.
    Des textes inédits signés de grandes personnalités scientifiques et littéraires apportent un éclairage sur les extraordinaires images de Thomas Pesquet prises vingt mille lieues au dessus de la Terre, et des articles informés retracent l'actualité du combat de RSF pour la liberté de la presse.

    Une exclusivité éditoriale, tirée à 150 000 exemplaires (premier tirage).
    L'édition Pesquet, tirée à 150 000 exemplaires, est promise à un beau succès. En effet, Thomas Pesquet nous a réservé sa première publication, lui que l'on sait si courtisé par les éditeurs. Pourquoi ? Parce que les bénéfices des ventes permettront à RSF de financer ses missions en faveur de la liberté de la presse. Une cause à laquelle Thomas Pesquet est sensible.

  • Artiste touche à tout, rêveur à l'univers festif et graphique, Jean-Paul Goude est l'auteur d'images qui sont entrées dans la mémoire collective. Son talent l'a mené vers les sommets de la publicité : Kodak, Guerlain, Lee Cooper, Chanel, les Galeries Lafayette... Décoré du Lion d'or du Festival international de la publicité à Cannes en 1985, son art incarne la création française, encore aujourd'hui.
    Un album événement, qui bénéficiera d'une mise en place renforcée.

  • Reporters sans frontie`res (RSF) vous propose de de´couvrir les incroyables photos de Ve´ronique de Viguerie, laure´ate du Visa d'or Paris Match News et du Visa d'or Humanitaire du Comite´ International de la Croix-Rouge (CICR) 2018. Au gre´ de ses reportages, accompagne´e de sa soeur de plume Manon Que´rouil-Bruneel, cette photoreporter au coeur vaillant a e´te´ femme de taliban dans la valle´e de Swat, acheteuse de terres rares en Mongolie- Inte´rieure ou pensionnaire d'un bordel a` Damas... De ces moments intenses, Ve´ronique de Viguerie rapporte des images puissantes et poignantes et une affection particulie`re pour celles et ceux qui refusent leur sort.

    On la retrouve sur tous les fronts, trouvant le meilleur angle et de´clenchant de violentes e´motions : les lyce´ennes enleve´es par Boko Haram au Nige´ria, les combattantes kurdes contre l'E´tat islamique en Irak, la guerre contre la drogue aux Philippines, mais aussi les forc¸ats de l'industrie en Chine ou les habitants de la « jungle » a` Calais...

    En 2009, elle rec¸oit le 3e prix au World Press Photo, en 2010 le prix Bayeux-Calvados des correspondants de guerre. Sa conception de son me´tier, dont les moteurs sont l'urgence et l'humanite´, lui a fait parcourir le monde, de la Colombie a` l'Irak, de la Somalie au Pakistan, souvent dans des conditions tre`s pe´rilleuses. Celle qui se pre´sente ironiquement comme « photoreporter de guerre, me`re de deux enfants, blonde et pas stupide » ne cesse d'e^tre anime´e par le de´sir de montrer « ce qui a besoin d'e^tre vu ».

  • Raymond Depardon a trouve´ dans les huit Olympiades qu'il a couvertes entre 1964 et 1992 des terrains d'e´lection pour son oeil a` la fois doux et infaillible. Plus sensible aux a`-co^te´s qu'aux e´preuves, dans un magnifique noir et blanc, il affirme face a` l'unanimisme triomphant des Jeux olympiques une inde´pendance qu'il de´fend aujourd'hui encore, en journaliste conse´quent, face aux nouveaux avatars de la propagande.

  • Source d'inspiration pour toute une génération, Françoise Huguier a côtoyé et photographié les plus grands, de Sofia Coppola à Michel Leiris, en passant par Jean-Paul Gautier et Akira Kurosawa. Elle nous ouvre ses archives, de la Sibérie aux les défilés de mode, de ses célèbres portraits au retour sur son enfance marquée par sa captivité en Indochine. Une perle rare à paraitre le 8 mars.
    La sortie de ces albums, trois fois par an, est devenue un rendez-vous incontournable pour le grand public. Avec 120 000 exemplaires par tirage, la collection « 100 photos pour la liberte´ de la presse » a acquis une belle notorie´te´, qui s'explique a` la fois par la qualite´ des photos publie´es, un prix accessible a` tous (9,90 €) et la dimension d'engagement d'un tel achat.

  • Vincent Munier déploie des trésors de patience et d'humilité pour se fondre dans la nature et saisir le quotidien de ses légitimes occupants. La brume, la neige ou le blizzard enveloppent paysages graphiques et animaux rares dont on distingue parfois seulement la silhouette. Avec le décryptage du WWF France, le photographe aventurier nous fait vivre ses quêtes lointaines, des pôles aux hauts plateaux d'Asie, en passant par la forêt amazonienne, sans oublier les Vosges, sa terre natale.

  • En noir et blanc ou en couleurs, un trait à nul autre pareil et un humour aussi tendre qu'implacable : du Petit Nicolas aux couvertures du New Yorker, Jean-Jacques Sempé a fait sourire, rire, réfléchir et rêver au moins trois générations de lecteurs dans le monde entier. Vingt-sept ans après le premier 100 Dessins pour la liberté de la presse, RSF vous propose une nouvelle édition spéciale en hommage à Sempé, dessinateur et humoriste sans frontières. De l'espace comme du temps.

  • Reporters sans frontières présente Human - 100 photos pour la liberté de la presse, un album consacré à l'oeuvre la plus engagée d'un des plus grands photographes contemporains, maître de la photo humaniste et environnementale. Par cette fresque hors norme, Yann Arthus-Bertrand dresse un portrait de l'humanité d'aujourd'hui qui résonne en chacun de nous.
    Le portfolio Human plonge le lecteur dans une sélection d'images aussi intimes qu'épiques, mettant en lumière des lieux d'une beauté insoupçonnée et posant un regard attentif sur la vie des Hommes.

    Des textes inédits apportent un éclairage sur cette oeuvre spectaculaire et des articles informés retracent l'actualité du combat de RSF pour la liberté de la presse.

  • La sélection unique de photos qui compose le portfolio met l'accent sur ce qui constitue l'essence de cette musique, l'improvisation, la collaboration et l'innovation, à travers le regard de grands photographes de l'agence Magnum Photos.
    De célèbres fans de la note bleue improvisent sur ces images et la musique qu'ils aiment : Pierre Assouline, Jacques Gamblin, Francis Marmande, Jean- Pierre Marielle. Michel Butor, quelques jours avant son décès, a offert à RSF l'un de ses tout derniers textes. Et Toni Morrison, prix Nobel de littérature en 1993, nous ouvre une page swingante de son livre Jazz. Jean-Jacques Sempé participe également à cet album exceptionnel avec un dessin de couverture de The New Yorker.

    La sortie de l'album, le 1er décembre 2016, s'accompagnera d'une exposition et d'un concert de lancement à Paris au studio 104 de la Maison de la radio le 6 décembre 2016 au cours duquel se produiront notamment Shai Maestro Trio (dont le nouvel album, The Stone Skipper, est sorti le 10 novembre 2016). Le Jazz at Lincoln Center de New York, accueillera également une exposition et un concert de Richard Galliano le 13 décembre 2016.

    Le journalisme infiltré fait l'objet d'un dossier : ouvrier immigré, femme de ménage, jeune islamiste radicalisé ou réfugié en route vers Lampedusa, des journalistes adoptent une nouvelle identité et une nouvelle vie pour prendre et donner la réelle mesure de leurs sujets. Quel est le prix à payer ? Comment fait-on pour disparaître, changer de peau et exercer pleinement son métier ? Günter Wallraff, grand reporter et Frégoli allemand, s'est fait passer pendant deux ans pour un immigré turc et tout récemment pour un réfugié somalien. Dans un entretien avec Jean-Michel Boissier, il livre son regard sur le journalisme et raconte comment il conduit ses enquêtes clandestines.
    En zone de guerre, un grand reporter se confronte à de terribles réalités. Magnus Falkehed, journaliste indépendant suédois pris en otage en Syrie en 2014, témoigne de ses angoisses et de la difficulté d'interviewer les populations civiles meurtries tout en échappant aux balles et aux obus : « Un reporter ne peut rien empêcher (surtout s'il reste à la maison), mais ce qu'il peut et doit faire, c'est penser obstinément à sa sécurité. »

  • L'aphorisme est un tour de magie difficile à réussir. Il est la pièce d'un puzzle mais supporte mal la compagnie. Il cherche l'universalité plus que l'originalité, la concision plus que la simplicité. Il est souvent amer et il est mal-aimé.
    Dans le sillage de Lichtenberg et Kafka, Dominique Noguez nous peint ses aphorismes en bleu. Des pensées, des maximes, à l'image de son travail d'écrivain.
    Du style, de l'élégance, une dose de désespoir et beaucoup d'humour. Il y a des pensées classiques et d'autres ancrées dans l'actualité.

    « La plupart des hommes sont des Sancho Panza sans Don Quichotte ».

    « Avec les portables, les confessionnaux sont en pleine rue sans grillage et sans prie-Dieu ».

    « Pousser des cris d'Onfray ».

    « Quand on va prendre l'avion, soigner ses sous-vêtements : on pourrait retrouver le cadavre après la catastrophe ».

    « L'Académie : 40 membres. N'est-ce pas un peu se vanter ? »L'aphorisme est un tour de magie difficile à réussir. Il est la pièce d'un puzzle mais supporte mal la compagnie. Il cherche l'universalité plus que l'originalité, la concision plus que la simplicité. Il est souvent amer et il est mal-aimé.
    Dans le sillage de Lichtenberg et Kafka, Dominique Noguez nous peint ses aphorismes en bleu. Des pensées, des maximes, à l'image de son travail d'écrivain.
    Du style, de l'élégance, une dose de désespoir et beaucoup d'humour. Il y a des pensées classiques et d'autres ancrées dans l'actualité.

    « La plupart des hommes sont des Sancho Panza sans Don Quichotte ».

    « Avec les portables, les confessionnaux sont en pleine rue sans grillage et sans prie-Dieu ».

    « Pousser des cris d'Onfray ».

    « Quand on va prendre l'avion, soigner ses sous-vêtements : on pourrait retrouver le cadavre après la catastrophe ».

    « L'Académie : 40 membres. N'est-ce pas un peu se vanter ? » .

  • Depuis 30 ans, Reporters sans frontie`res poursuit sans rela^che son combat pour la liberte´ d'informer.

    Dans ce numéro, RSF prend la défense de Gao Yu, journaliste chinoise emprisonne´e, d'Austin Tice, journaliste ame´ricain kidnappe´ en Syrie ; et de´nonc¸e des crimes de guerre en se´rie au Moyen-Orient, et le Premier ministre Thaïlandais Prayut Chan-o-cha, apprenti dictateur.

    Le portfolio de cet album est consacré à Jean-Marie Périer, photographe des années yéyés. La couverture est une photographie de Françoise Hardy en robe Paco Rabanne, prise en 1965. Le portfolio rassemble des photos célèbres ou moins connues de chanteurs et acteurs tels que Jacques Dutronc, Sylvie Vartan, Johnny Hallyday, Catherine Deneuve, Alain Delon, Eddy Mitchell, les Beatles, les Rolling Stones...

    L'écrivain Patrick Modiano, lauréat du prix Nobel de littérature et ami de longue date de Jean-Marie Périer, signera la préface de cet album rendant hommage à celui qui a su capter « ce quelque chose de volatil, de la couleur de nos rêves, et que l'on appelle aussi l'air du temps ».

    D'autres personnalités témoignent, dans des textes de qualité, de leur amitié pour Jean-Marie Périer :
    - Bertrand Delanoë, Maire honoraire de Paris .
    - Christian Lacroix, grand couturier .
    - Marc Lambron, écrivain français et membre de l'Académie française.
    - Marc Levy, écrivain.
    - Jean-Jacques Naudet, ?directeur L'Oeil de la Photographie .
    - Bernard Pivot, journaliste français et président de l'Académie Goncourt.
    - Anne Wiazemsky, écrivaine, actrice et réalisatrice française.

  • David Burnett est un photographe moderne et tourné vers l'avenir. Cela fait maintenant plus de quarante ans qu'il parcourt le monde et pourtant il continue de nous étonner avec des images sans cesse renouvelées. Féru de technique photographique, il met son matériel au service de l'image. Connu pour son piqué exceptionnel et son travail novateur sur la profondeur de champ, il est l'un des acteurs majeurs du renouvellement du photojournalisme. En introduction, Raymond Depardon, un autre "grand nom" de la photographie, rend hommage à son ami David Burnett. II salue son aisance et son agilité sur le terrain et sa manière finalement si "française" de travailler. Nous sommes submergés d'images, c'est une certitude. Mais toutes les images ne se valent pas. Et, plus que jamais, nous avons besoin des journalistes, des photographes et des cameramen pour nous ramener les bonnes : celles qui vont participer à notre compréhension du monde. Reporters sans frontières sera toujours aux côtés de ceux qui prennent des risques pour capter ces images et nous les montrer. A la question souvent posée, faut-il aller dans les pays en guerre et prendre des risques au nom de la recherche de l'information ? notre réponse est simple : oui. Oui, il faut continuer de se rendre dans les zones les plus troublées de la planète. Oui, il faut couvrir les guerres et en ramener des témoignages. Pour une seule et bonne raison : sans image, sans information, les populations de ces régions sont laissées à leur sort fait de misère et d'horreur. En achetant cet album, vous nous aidez à faire passer ce message et à soutenir les journalistes et photographes dans leur mission la plus noble : raconter ce qui se passe sur notre planète et témoigner du sort des populations oubliées.

empty