Littérature traduite

  • L'île des chasseurs d'oiseaux Nouv.

    Dans ce classique du polar qui a passionné des millions de lecteurs dans le monde, Peter May raconte le retour de Fin Macleod dans son île natale de Lewis, dans les Hébrides extérieures, en Ecosse. Venu enquêter sur un meurtre, il va devoir plonger dans son propre passé marqué par des traditions ancestrales d'une cruauté absolue.

  • L'homme de Lewis Nouv.

    L'homme de Lewis

    Peter May

    Sur l'île de Lewis, on découvre un cadavre, miraculeusement préservé dans une tourbière. Les analyses ADN relient le corps à Tormod Macdonald, le père de l'amour de jeunesse de Fin Macleod. Au rythme des fulgurances qui traversent l'esprit malade de Tormod, atteint de démence sénile, le passé ressurgit, douloureux, dramatique, et dévoile le sort que la société écossaise a réservé pendant des décennies aux « homers » : ces enfants orphelins que l'Église catholique envoyait sur les îles Hébrides.

  • Le braconnier du lac perdu Nouv.

    Depuis qu'il a quitté la police, Fin Macleod vit sur son île natale des Hébrides, à l'ouest de l'Écosse. Engagé pour pourchasser les braconniers qui pillent les eaux sauvages des domaines de pêche, il retrouve Whistler, son ami de jeunesse. Le plus brillant des enfants de Lewis. Le plus loyal aussi qui, par deux fois, lui a sauvé la vie. Promis à un bel avenir, il a pourtant refusé de quitter l'île où il vit aujourd'hui comme un vagabond ; sauvage, asocial, privé de la garde de sa fille unique. Et d'entre tous, il est le plus redoutable des braconniers. Quand Fin se voit contraint de le traquer, Whistler, de nouveau, l'arrache à la mort et le conduit jusqu'à un lac qui abrite depuis dix-sept années l'épave d'un avion. L'appareil, que tous croyaient abîmé en mer, recèle le corps d'un homme, assassiné. Dans sa quête pour résoudre l'énigme, Fin opère un retour vers le passé qui le confronte aux trois femmes qui ont marqué sa vie : Marsaili qui a hanté toute son existence, Mairead à la voix pure qui a envoûté ses premières années d'homme, Mona dont l'a séparé pour toujours la mort tragique de leur fils. Opus final de la trilogie de Lewis, Le Braconnier du lac perdu en est aussi le plus apocalyptique. Alors que ressurgissent les démons enfouis et que les insulaires affrontent une nature dévastatrice, l'heure des comptes a sonné et les damnés viennent réclamer leur lot de victimes.

  • Niamh Macfarlane a créé avec son mari Ruairidh une entreprise de textile renommée, Ranish Tweed, qui fournit de somptueuses étoffes aux plus grands couturiers. Alors qu'ils sont à Paris, Niamh voit son mari monter dans la voiture d'Irina Vetrov, une célèbre créatrice de mode, avec laquelle elle le soupçonne d'entretenir une liaison. Tandis que Niamh se lance à leur poursuite, la voiture explose sous ses yeux.

  • Quarantaine

    Peter May

    Alors qu'une épidémie sans merci a séparé la capitale britannique du reste du monde, alors que le Premier ministre lui-même vient de mourir, un ouvrier découvre sur le chantier ce qu'il reste du corps d'un enfant. MacNeil, l'homme qui a décidé de quitter la police, est envoyé sur les lieux. C'est lui, le policier désabusé, qui va devoir remonter la piste d'une machination abominable, dans une ville en butte aux pillages où les soldats en patrouille font la loi. Et alors qu'il apprend que son fils unique, Sean, est contaminé à son tour, n'ayant qu'une chance infime d'en réchapper.

  • Rejeté par les vagues, un homme reprend connaissance sur une plage. Tétanisé par le froid, le coeur au bord des lèvres, frôlant dangereusement le collapsus. Il ignore où il se trouve et surtout qui il est ; seul affleure à sa conscience un sentiment d'horreur, insaisissable, obscur, terrifiant. Mais si les raisons de sa présence sur cette île sauvage des Hébrides balayée par les vents lui échappent, d'autres les connaissent fort bien. Alors qu'il s'accroche à toutes les informations qui lui permettraient de percer le mystère de sa propre identité, qu'il s'interroge sur l'absence d'objets personnels dans une maison qu'il semble avoir habitée depuis plus d'un an, la certitude d'une menace diffuse ne cesse de l'oppresser. Muni, pour seuls indices, d'une carte de la route du Cercueil qu'empruntaient jadis les insulaires pour enterrer leurs morts, et d'un livre sur les îles Flannan, une petite chaîne d'îlots perdus dans l'océan marquée par la disparition jamais élucidée, un siècle plus tôt, de trois gardiens de phare, il se lance dans une quête aveugle avec un sentiment d'urgence vitale.
    Revenant à l'île de Lewis où il a situé sa trilogie écossaise, Peter May nous emporte dans la vertigineuse recherche d'identité d'un homme sans nom et sans passé, que sa mémoire perdue conduit droit vers l'abîme.

  • L'île du serment

    Peter May

    De mémoire d'homme, aucun meurtre n'a eu lieu sur Entry Island, une île de l'archipel de la Madeleine, à l'est du Canada. Jusqu'à cette nuit où James Cowell est poignardé à mort. Sa femme prétend qu'un assaillant s'en est pris à elle avant de tuer son mari, mais tous suspectent cette épouse d'un couple vacillant. Une équipe d'enquêteurs est envoyée sur l'île. Parmi eux, Sime Mackenzie, choisi parce qu'il est anglophone et que sur Entry Island les insulaires s'expriment en anglais, seuls parmi les habitants francophones des îles de la Madeleine. Isolé dans son équipe où oeuvre comme spécialiste des scènes de crime Marie-Ange, sa femme dont il vient de se séparer, brisé par l'échec de son mariage, rompu par l'insomnie, Sime éprouve un étrange sentiment de familiarité lorsqu'il rencontre Kirsty Cowell. Comme lui, elle est d'origine écossaise. Comme lui, elle est malheureuse en amour. Comme lui, elle paraît privée d'avenir. Dans des rêves mêlés d'hallucinations, Sime voit surgir sous ses traits l'amour perdu de son aïeul émigré de l'île de Lewis dans les années 1850. Avec la certitude folle que son destin comme le sien se sont noués là, quelque cent cinquante ans plus tôt, dans un amour interdit et tragique qui n'a cessé de brûler ni de hanter.

  • Cinquante ans après un crime resté impuni, trois vieux Écossais s'échappent de Glasgow en compagnie d'un jeune geek obèse. Revenant sur les pas de leur adolescence et de la fugue qui les mena, à dix-sept ans, jusqu'à Londres, ils vont remonter jusqu'à la nuit terrible qui vit mourir deux hommes et disparaître pour toujours la jeune fille qui les accompagnait. Peter May signe un grand polar mélancolique autour des promesses non tenues de l'adolescence.

  • Daniel et Sonja ont quitté la Suède pour s'installer en Bohème, dans un ancien domaine viticole de la région des Sudètes, abandonné depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. Dans ce lieu qui menace ruine mais dégage une envoûtante magie, ils espèrent tout ensemble sauver leur couple et redonner un sens à leur vie. Cependant, Daniel est convaincu que quelque chose ne colle pas dans les plans de la maison : il doit exister un cellier au sous-sol. Et en effet, derrière un mur de briques, il découvre une cave où se trouvent des bouteilles du millésime 1937. Et le corps momifié d'un enfant. C'est, pour Sonja, le début d'un inextricable cauchemar.
    Tove Alsterdal mène son héroïne dans une région brutalisée par l'Histoire, où l'on n'accroche plus de miroirs aux murs de peur d'y voir surgir des fantômes. Sonja va devoir percer l'opacité des mensonges et de l'oubli pour rendre leurs noms aux morts et leurs destins aux vivants.

  • Cristina Sánchez Pradell, flic à Marviña, dans la région de Malaga, est de garde cette nuit-là. Quand la police est appelée pour un cambriolage, elle accepte de remplacer l'un de ses collègues, jeune père impatient de rentrer chez lui. Sans imaginer un seul instant qu'en mettant les pieds à La Paloma, ce quartier à la vue imprenable sur la Méditerranée où de riches expatriés se sont bâti de luxueuses villas, sa vie va basculer irrémédiablement et qu'elle va désormais craindre sans relâche non seulement pour sa vie, mais pour ceux qui lui sont chers, son fils Lucas, Antonio son mari, et sa tante Ana, aveugle et sourde. Tandis que John Mackenzie, un policier écossais réputé pour son flair autant que pour son caractère exécrable, est détaché sur l'affaire où des compatriotes sont impliqués, le paysage paradisiaque de ces confins du continent européen se peuple de sourdes menaces.
    Après les Hébrides, Peter May s'empare d'une autre région qui lui est chère, celle qui, à l'extrême sud de l'Espagne, voisine avec Gibraltar, infime possession britannique dans la péninsule Ibérique. Son flic au visage pâle s'y confronte au masque féroce d'une certaine Europe.

  • Ils avaient choisi dhabiter des îles de rêve, imaginé de splendides villas pour des vies oisives, collectionnaient les voitures de luxe et les vins français. Ils ne pensaient pas que le mal viendrait les chercher là. Rivés à leurs écrans comme à des mirages, ils navaient pas senti quun tueur était sur leurs pas. Ils ont dabord vu tomber leurs avatars. Ils nont pas compris que cen était fini des jeux de rôle. Lorsque la mort est entrée chez eux, dans la vie réelle, il était trop tard

  • Alors qu'il vient de se découvrir atteint d'une forme de leucémie foudroyante, MacLeod, l'enquêteur hors pair, doit repartir en chasse d'un meurtrier sans visage qui menace sa famille. Son enquête va l'emporter des années en arrière dans un petit village espagnol où une famille britannique séjourne avec ses trois enfants. Alors que les parents se sont absentés pour dîner, Richard, un garçon de vingt mois disparaît. Peter May déploie tous les arcanes d'une intrigue pleine de suspense pour le troisième opus de sa série française.

  • Durant la nuit de Walpurgis, cette nuit de la fin avril où l'on fait brûler des feux pour dire adieu à l'hiver, une femme est tombée d'un balcon, du onzième étage. C'était Charlie, la soeur d'Helene Bergman, mais depuis des années elles ne se parlaient presque plus. Helene n'avait jamais partagé l'obsession de son aînée : découvrir ce qu'il était arrivé à leur mère, disparue en novembre 1977, quelque part en Amérique du Sud. De cette Ing-Marie si belle, il ne reste plus que quelques photographies et le souvenir de ceux qui l'ont aimée. Mais tandis que la police s'apprête à classer la mort de Charlie comme un banal suicide, Helene se dit qu'elle aurait dû révéler certaines choses. Au bout de ces omissions, elle va devoir conduire elle-même une étrange enquête. Pas sur une mort, mais sur deux. Pas seulement sur sa soeur, mais aussi sur sa mère. Pas seulement en Suède, mais aussi en Argentine.
    Dans ce roman couronné par le prix du meilleur roman policier suédois 2014, Tove Alsterdal dresse le portrait de femmes aveuglées par leurs désirs comme par leurs peurs. Non, la vie d'une personne ne se trouve pas dans ce qu'elle laisse derrière elle, mais dans ce qu'elle choisit de cacher.

  • En rupture de ban avec son passé, l'inspecteur Fin McLeod, meurtri par la disparition tragique de son fils unique, est de retour sur son île natale où, chaque année, une douzaine d'hommes partent en expédition à plusieurs heures de navigation pour tuer des oiseaux nicheurs. Sur fond de traditions ancestrales d'une cruauté absolue, Peter May nous plonge au coeur d'une enquête déchirante, qui va obliger McLeod à affronter sa propre histoire.
    Dans L'Homme de Lewis, le passé ressurgit, et avec lui l'histoire des homers, ces orphelins exilés aux Hébrides et corvéables à merci. Dans Le Braconnier du lac perdu, Fin doit prendre en chasse les braconniers qui pillent les eaux sauvages de Lewis. Et le plus brillant des amis de Fin, Whistler, est le plus redoutable des braconniers...

  • Bruxelles, 1979. Alors que Neil Bannerman, un journaliste d'investigation envoyé par le Edinburgh Post, découvre les us et protocoles de la jeune Communauté européenne, un homme d'un tout autre calibre arrive lui aussi du Royaume-Uni. Ancien combattant des forces armées britanniques, Kale est devenu un tueur professionnel redoutable et s'il a rejoint le continent c'est pour une exécution. Un crime qui serait parfait si une étrange petite fille, incapable de parler ni d'écrire, mais extraordinairement douée en dessin, n'en était le témoin. Tania saura-t-elle donner un visage à l'assassin de son père ? En aura-t-elle le temps ?
    Peter May lance un infernal compte à rebours dans la capitale belge, coeur de la vie politique européenne, épicentre de tous les jeux de pouvoir. Bannerman, l'Écossais impliqué à son corps défendant dans le meurtre d'un compatriote, pourra-t-il prendre de vitesse un assassin qu'aucune pitié n'a jamais arrêté ? Et, tandis que les autorités belges et britanniques s'acharnent à étouffer une affaire aux ramifications politiques, parviendra-t-il à démêler les motivations du meurtre d'un homme que beaucoup considéraient comme le futur Premier ministre du Royaume-Uni ?

  • Ils furent deux enfants assassins, condamnés pour avoir battu à mort un vieil homme sans défense. Deux garçons maudits qui ont purgé leur peine et se construisent une vie d'adulte sous une nouvelle identité. Dieu sait comment, un justicier a retrouvé leur trace et décidé de leur infliger les affres de l'enfer. L'inspecteur Forster revient sur la scène du passé, qui est non seulement celle du crime mais celle de ses propres souvenirs.
    Avec une habileté machiavélique, Dan Waddell nous emporte dans l'Angleterre profonde où il faudra démasquer bien des mémoires pour faire surgir la vérité.
    Le lecteur retrouve dans ce nouveau roman l'inspecteur Forster et le généalogiste Nigel Barnes. Tous deux se trouvent confrontés à leur passé. Forster retourne sur les lieux de ses premiers pas d'enquêteur. Barnes, l'enfant adopté, découvre des éléments nouveaux sur ses origines qui vont mettre sa vie en danger. L'un et l'autre vont se trouver confrontés non seulement à des secrets de famille, mais aussi aux secrets derrière lesquels la société croit se protéger.

  • Au point où les vies intimes rencontrent les événements les plus tragiques de l'Histoire, Tove Asterdal sonde la mémoire cachée d'une Suède aux confins de l'ancien empire des soviets. Dans cette contrée de neige et de glace, les destins d'une poignée de jeunes gens idéalistes se sont séparés à jamais. En exhumant les secrets de sa grand-mère, Katrine Hedstrand, l'héroïne de ce roman policier, va trouver non seulement des souvenirs mais des désirs encore assez palpables pour lui faire traverser, à son tour, les frontières et le temps.

  • À Brighton, capitale du crime au Royaume Uni, une opération policière tourne au carnage. Robert Watts, chef de la police, assiste à une succession de meurtres et de suicides dans sa brigade. Sa vie professionnelle s'écroule lorsqu'il est poussé à démissionner. Qui cherche à le faire tomber ? Tout se complique lorsqu'une affaire non résolue de 1934 ressurgit.

  • Patrick Cusimano traverse une mauvaise passe. Son père est en prison, il travaille de nuit dans une station-service et la petite amie de son frère a donné une tonalité nouvelle à leur relation. Pour ne rien arranger, une jeune gothique s'entiche de lui pour des raisons qu'il n'arrive pas à s'expliquer. Premier roman.

  • 1963 : John Hathaway est le jeune fils d'un parrain de Brighton, Dennis. Il a son groupe de rock, The Avalons, et se produit dans les bars aux ordres de son père. Parallèlement, celui-ci l'initie progressivement à ses affaires. Les concerts permettent d'organiser un juteux trafic de drogue. Le batteur du groupe, Charlie, devient un homme de main de la famille. Il se charge notamment d'éliminer deux truands londoniens qui tentent de s'imposer à Brighton.
    Alors que John découvre l'étendue des affaires de son père et la manière dont il fait régner la terreur dans la ville, celui-ci fait chanter le chef de la police, Philip Simpson, lequel a tenté de faire disparaître des pièces relatives à l'enquête sur le meurtre des malles (voir Promenade du crime). Parallèlement, John s'éprend d'une jeune étudiante dans la mouvance peace and love. Un jour, elle survient chez les Hathaway alors que Dennis règle son compte à un rival.
    Dennis exige de John qu'il l'abatte mais c'est finalement Charlie qui s'en charge.

  • Katie Drake, mère divorcée et actrice fortunée, est retrouvée morte, assassinée, dans le jardin de sa maison de Queen's Park à Londres. Sa fille de quatorze ans, Naomi, a disparu. Elle a vraisemblablement été enlevée par l'assassin. L'inspecteur Grant Foster, à peine remis des suites de son enquête précédente qui a failli lui coûter la vie (cf Code 1879), est chargé de l'affaire. Katie Drake semble avoir coupé tout lien avec son passé et sa famille. L'inspecteur Foster, qui n'a aucun indice si ce n'est un cheveu retrouvé sur le pull de Katie Drake, décide d'appeler le généalogiste Nigel Barnes en renfort pour qu'il retrouve des membres de la famille proche de la victime. Mais lorsque les résultats des analyses ADN effectuées sur le cheveu révèlent que le tueur est un parent de Katie Drake, Foster demande à Nigel Barnes d'approfondir ses recherches et de tenter de retracer son ascendance. Nigel Barnes remonte jusqu'en 1891, année de l'arrivée au Royaume-Uni de Horton et Sarah Rowley, un jeune couple en provenance des États-Unis. Suite à cette découverte, Nigel et l'inspectrice Heather Jenkins se rendent à Salt Lake City dans l'Utah où se trouvent les archives généalogiques colossales des Mormons, pour tenter de découvrir les circonstances qui ont conduit Horton et Sarah Rowley à émigrer vers la Grande-Bretagne. Ils y apprennent que Sarah Rowley, promise en mariage à un homme de soixante-sept ans alors qu'elle n'en avait que quatorze, a défié sa communauté, un groupe mormon fondamentaliste appelé La Véritable Église de la Liberté, en refusant de l'épouser, provoquant un drame qui aboutit à la mort de tous les membres de sa famille dans un incendie et à sa fuite vers le Royaume-Uni, en compagnie de Horton, son futur mari. Il semblerait qu'un des membres de ce groupe ait décidé d'expurger ce péché en pratiquant la rédemption par le sang, c'est-à-dire en s'attaquant à la descendance de Sarah. Pendant ce temps, un nouvel enfant disparaît.

  • Adopté comme porte-bonheur par Dimitri Urroz, mafieu russe auquel il a évité un coup de surin fatal par pur hasard, Pacho Murga essaie de sauver sa peau dans un essaim de sociopathes, entre une Espagne où aucun démon n'a jamais trouvé le sommeil et la Russie d'aujourd'hui, nouvelle cour des miracles. Une chorégraphie de morts orchestrée avec un humour féroce.

  • New York, début des années 1970.
    Corrado Apicella, commissaire napolitain, est sur les traces d'Achile Ammirato, " patron " de la Camorra qui veut développer ses affaires aux Etats-Unis. Confronté à la mauvaise volonté de la police américaine qui protège Ammirato, Apicella est entraîné dans des bas-fonds au goût de sang et se frotte aux mafieux locaux. Il fait ainsi la rencontre de Daylight, fiancée d'un certain Dominick Diobene, et tombe immédiatement sous le charme de cette femme aussi belle que mystérieuse.
    Mais les liens qui unissent Daylight et Diobene sont plus complexes qu'il n'y paraît. Dans sa traque d'Ammirato,Apicella bute sur bien des cadavres et plonge dans l'histoire de la mafia new-yorkaise. Cocktail américano-napolitain détonnant, hommage à Chandler, ce roman d'Attilio Veraldi est un grand classique du polar à l'italienne, publié pour la première fois en français.

  • Il suffit parfois d'un hasard. Un homme qui patiente dans la salle d'attente d'un tailleur, dans une petite ville d'Asie du Sud-Est. Sur une table basse, protégées par une plaque de verre, les cartes de visite de clients du monde entier. Parmi elles, celle d'un homme qui devrait être mort depuis trente-cinq ans, et une adresse à Brighton, Grande-Bretagne. Un nom, une adresse qui poussent l'homme à s'envoler immédiatement pour Phnom-Penh, la capitale du Cambodge, là où trente-cinq ans auparavant un commando d'élite fut envoyé pour délivrer trois prisonniers de la sinistre prison S21, là où les Khmers rouges détenaient, torturaient et mettaient à mort des centaines de malheureux, alors même que les jours du régime étaient comptés et l'armée vietnamienne massée aux frontières.
    À ce détail près qu'il y avait un quatrième prisonnier. Et que les choses n'ont pas tourné comme prévu. Et qu'aujourd'hui les morts reviennent d'entre les morts et doivent payer pour leurs crimes.
    Peter Guttridge signe un thriller angoissant et fascinant où, sur les décombres du pays khmer et dans les décors de ses temples fabuleux, la traque engagée par un homme assoiffé de vengeance va mettre au jour un réseau criminel où les mêmes trafiquants convoitent oeuvres sans prix et humains réduits à l'esclavage.

empty