Solal

  • Pour chaque grand domaine de la cognition humaine, les auteurs de cet ouvrage de référence exposent en profondeur les grandes stratégies et méthodes rééducatives existantes.

    Une vingtaine de spécialistes se sont réunis pour écrire le deuxième tome de la nouvelle édition du Traité de neuropsychologie clinique de l'adulte qui porte sur la revalidation des troubles cognitifs et comportementaux consécutifs à une atteinte cérébrale.
    Un complément évident du tome 1 sur l'évaluation Écrit avec un égal souci de clarté dans l'exposé, le tome 2 réaffirme l'importance de maintenir un lien fort et explicite entre les cadres théoriques et les pratiques cliniques. Sensibles à l'évolution des pratiques, les auteurs ont pris soin de présenter les pistes nouvelles ouvertes par la recherche et les initiatives de terrain.
    L'ouvrage n'a pas d'équivalent en langue française Par son ampleur, par la richesse de sa documentation et par le nombre de domaines couverts, cet ouvrage est unique en langue française. Il aborde l'ensemble des domaines de la revalidation avec une double préoccupation : l'analyse critique et sans complaisance des méthodes de revalidation conjuguée au souci d'interroger la finalité des pratiques rééducatives, avec une centration sur la qualité de vie des patients.
    Une deuxième édition sensiblement augmentée par rapport à la précédente Cet accroissement reflète le développement considérable des pratiques de revalidation. Sur le plan des méthodes, une ouverture est faite aux méthodes d'activation directe du cerveau et aux techniques de réalité virtuelle. Une attention particulière est également apportée aux travaux des neurosciences sur la plasticité cérébrale tandis que la plupart des chapitres font écho aux études qui tentent de valider les interventions en s'inspirant des critères fondés sur des données probantes. Une place importante est enfin accordée au vieillissement cognitif et à la démence en insistant sur l'urgence qu'il y a à développer des prises en charge intégrant toutes les dimensions de la personne : ses ressources cognitives bien entendu, mais aussi sa vie affective et son insertion sociale.
    Ce livre et les travaux qu'il présente rappelleront aux cliniciens que la revalidation neuropsychologique n'est pas qu'une enfant des neurosciences, elle relève aussi de la psychologie et des sciences sociales.

  • Ce premier tome est consacré à l'évaluation et au diagnostic. Entièrement remise à jour, cette nouvelle édition augmentée fait part des dernières recherches effectuées en neuropsychologie.

  • Cet ouvrage contient plus de 140 exercices de réadaptation cognitive adaptés à la rééducation de la mémoire, de la capacité de raisonnement, des fonctions exécutives et de l'ajustement émotionnel.

    Il contient également plus de 40 fiches d'information sur les problèmes-clés rencontrés par les patients cérébrolésés.

    Adapté au travail avec des individus et des groupes, il inclut des questionnaires au patient à remplir avec ou sans aide, pour évaluer et encourager la rétention de l'information.

    Il peut également être utilisé par les soignants ou les membres de la famille pour offrir des activités stimulantes à une personne ayant subi un traumatisme crânien ou un AVC.

  • Cet ouvrage collectif, réunissant chercheurs et cliniciens, est le fruit d'un forum de la Société de Neuropsychologie de Langue Française.

    L'évolution de la recherche, ces quinze dernières années, a bouleversé nos connaissances sur les maladies neurodégénératives. Le développement considérable des techniques d'imagerie cérébrale, l'avènement des biomarqueurs, et une connaissance de plus en plus fine de la neuropsychologie ont conduit à la nécessité d'actualiser les critères diagnostiques pour certaines de ces affections. La dernière version du Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux (DSM-5) propose elle aussi quelques nouveautés, en introduisant notamment le concept de trouble neurocognitif majeur ou léger repris dans ce volume.

    Entre mises au point et remises en question, cet ouvrage aborde les aspects cliniques, neuropsychologiques, physiopathologiques et thérapeutiques des principales étiologies démentielles comme la maladie d'Alzheimer, mais également les démences cortico-sous-corticales, les dégénérescences lobaires fronto-temporales, ou encore les démences vasculaires.

  • Ce livre est consacré aux enfants.
    Il aborde le développement et l'acquisition du langage, oral et écrit, du calcul, de l'attention, de la mémoire, des aptitudes visuo-spatiales et exécutives en référence aux conceptions cognitives et neuropsychologiques qui permettent de faire ressortir la notion centrale de troubles spécifiques des acquisitions. Un effort tout particulier a été fait pour intégrer les données théoriques dans une perspective clinique, grâce aux présentations de cas qui illustrent la plupart des chapitres.
    Ce livre qui aborde également les répercussions de certaines affections du système nerveux central, en particulier l'épilepsie, sur le développement des fonctions cognitives doit ainsi servir de guide à l'évaluation neuropsychologique des enfants. Dès lors, cet ouvrage intéressera tous les professionnels (enseignants, éducateurs, orthophonistes, psychomotriciens, psychologues scolaires ou cliniciens, pédiatres, pédopsychiatres, etc.) qui sont confrontés aux enfants victimes d'une affection neurologique, et aussi aux enfants qui souffrent, plus spécifiquement, de troubles des acquisitions scolaires.

  • D'expliquer les comportements humains individuels ou en groupe. Elle implique l'acquisition de savoirs sociaux, la perception et le traitement des signaux sociaux ainsi que la représentation des états mentaux d'autrui. L'intérêt des neuropsychologues pour la cognition sociale est récent, la neuropsychologie cognitive ayant longtemps dominé les recherches.
    Néanmoins, on perçoit bien, aujourd'hui, les limites d'une approche strictement cognitive des patients porteurs de lésions cérébrales. Cette approche, certes intéressante et indispensable, ne suffit pas pour rendre compte de l'ensemble des phénomènes qui peuvent être observés dans le quotidien des patients neurologiques, en particulier au plan comportemental et interactionnel. L'objectif de cet ouvrage, issu du premier forum thématique annuel de la Société de Neuropsychologie de Langue Française consacré à la cognition sociale, vise à refléter cette évolution, notamment dans son chapitre introductif.
    Les domaines de la cognition sociale développés dans les chapitres suivants sont les émotions et leur régulation, la théorie de l'esprit, l'empathie, la pragmatique, la conscience morale et les jugements moraux et conventionnels ainsi que les liens entre mémoire et processus socio-émotionnels. Une place importante est faite à la présentation des aspects théoriques et cliniques, ainsi qu'à quelques outils et pistes utiles à l'évaluation et la prise en charge des troubles de la cognition sociale.
    Cet ouvrage intéressera les cliniciens quotidiennement confrontés aux déficits neuropsychologiques affectant les habiletés en cognition sociale chez l'enfant, l'adulte ou le sujet âgé. Il constituera également une référence utile pour les chercheurs et étudiants soucieux d'être au fait des données de la littérature sur la cognition sociale en neuropsychologie.

  • La neuropsychologie de l'enfant concerne un champ d'étude relativement récent et en même temps très vaste. Le but de cet ouvrage est de fournir une vue d'ensemble des connaissances scientifiques qui se sont accumulés au cours de ces dernières années, et ceci pour les principales fonctions cognitives ainsi que les populations les plus fréquemment examinées en neuropsychologie de l'enfant, en passant des troubles développementaux avec ou sans cause cérébrale et génétique clairement définie aux lésions acquises telles que le traumatisme crânien ou l'accident vasculaire cérébral. Une première série de chapitres situera les troubles cognitifs dans le cadre de la dynamique développementale qui caractérise la neuropsychologie de l'enfant, permettant de fournir une compréhension la plus complète possible des difficultés constatées. Une deuxième série de chapitres sera de nature davantage syndromique, en présentant les troubles cognitifs associés aux traumatismes crâniens, aux troubles épileptiques, aux principaux syndromes génétiques ainsi qu'à d'autres troubles développementaux tels que les troubles attentionnels avec ou sans hyperactivité et l'autisme. Dans les cas pertinents, les principaux outils d'évaluation disponibles seront développés et des pistes rééducatives discutées.

  • Le syndrome de négligence spatiale unilatérale reste l'une des manifestations les plus troublantes que l'on puisse rencontrer à la suite d'une lésion cérébrale. De nombreuses questions concernant son polymorphisme, ses mécanismes ainsi que la manière de s'y prendre pour réduire ses effets ne sont pas encore totalement résolues. L'objectif de ce livre, issu du forum thématique annuel de la Société de Neuropsychologie de Langue Française, est de fournir une vue d'ensemble des connaissances scientifiques, tant théoriques que cliniques, qui se sont accumulées au cours de ces dernières années sur ce sujet. Après un rappel historique, sémiologique et anatomique, l'accent est particulièrement mis sur les liens existant entre négligence spatiale unilatérale et attention. La question de l'évaluation, dans le cadre d'une structure et dans celui, plus large, de la vie quotidienne, sera abordée ensuite. La dernière partie de l'ouvrage étant consacrée aux diverses techniques thérapeutiques.

    Cet ouvrage s'adresse à tous les professionnels, en formation ou confirmés, confrontés à la prise en charge de patients présentant une négligence spatiale unilatérale (neurologues, médecins de rééducation, ergothérapeutes, orthophonistes, psychomotriciens, psychologues).

  • La première édition de ce livre, qui paraissait en 1999, était un des premiers textes en langue française consacrés à la rééducation en neuropsychologie.
    Il témoignait en particulier des progrès effectués par les acteurs de la rééducation sur le plan méthodologique et des apports de la neuropsychologie cognitive à la démarche rééducative. En l'espace d'une décennie, la rééducation a poursuivi ses progrès en investissant de nouveaux secteurs (neuropédiatrie, psychopathologie) et en mettant encore davantage au centre des préoccupations des cliniciens et chercheurs l'approche écologique en rééducation neuropsychologique.
    Les interventions effectuées aujourd'hui ciblent plus souvent des activités de la vie quotidienne. La préoccupation pour les bénéfices apportés dans le quotidien des patients et de leurs proches apparaît plus nettement, y compris en termes de qualité de vie. L'objectif de cet ouvrage, qui fait suite au deuxième forum thématique annuel de la Société de Neuropsychologie de Langue Française consacré à la rééducation neuropsychologique, est d'illustrer, dans le même esprit que le précédent et principalement au travers d'études de cas détaillées, la rééducation des principaux troubles neuropsychologiques.
    Les domaines abordés concernent principalement la rééducation des troubles neurovisuels, de la mémoire, des fonctions exécutives et attentionnelles. La question du counseling aux accompagnants de patients avec maladie d'Alzheimer est également abordée. Les analyses de cas uniques (enfants, adultes et patients déments) ont, cette fois-ci encore, été préférées pour des raisons pragmatiques, permettant un abord plus concret des modalités d'évaluation et de traitement rééducatif des troubles singuliers observés chez tel ou tel patient.
    Ce livre s'adresse à tous les professionnels, en formation ou confirmés, confrontés à la prise en charge des troubles neuropsychologiques de patients présentant des dysfonctionnements cérébraux (neurologues, médecins de rééducation, gériatres, psychiatres, psychologues, orthophonistes, ergothérapeutes).

  • L'outil pour déterminer rapidement, à partir de l'évaluation clinique ou de tous types de tests, la typologie de l'aphasie ou son orientation.

  • Type de groupe thérapeutique sollicite les capacités créatrices des psychologues et neuropsychologues qui les mènent. Lilia Dubois est psychologue clinicienne intervenant auprès de personnes âgées. Au cours de sa pratique, elle a pu élaborer une méthodologie pour la mise en place d'un atelier-mémoire.
    Il s'agit d'un groupe thérapeutique qui s'appuie sur le concept de médiation, c'est-à-dire l'utilisation d'un outil comme support d'échanges entre les personnes et le psychologue et entre les différents participants. En effet, les exercices de stimulation des fonctions cognitives vont aussi permettre d'étayer l'échange groupal. Ces exercices sont alors "un socle" à partir duquel les personnes vont pouvoir s'exprimer sur plusieurs thèmes : leurs plaintes et difficultés autour de la mémoire, leurs souvenirs personnels, faire des liens avec leur cheminement psychique.
    Ce travail est rendu possible par la dynamique groupale qui va se développer au fil des séances et par le travail d'élaboration dont le psychologue est garant.
    Enfin, il s'agit d'offrir un espace de rencontre et d'échange en petit groupe basé sur la notion de plaisir partagé : à se retrouver, à s'écouter, à échanger sur les difficultés de mémoire et du vieillissement, à s'aider et à s'essayer au travail de la mémoire.

  • Ce livre explore la mémoire implicite, cette ""mémoire sans souvenir"" qui nous aide à nous situer, à notre insu, dans notre environnement et dans nos relations avec autrui, et grâce à laquelle nous acquérons des habiletés motrices.

    Il définit d'abord la place de la mémoire implicite, non consciente, entre le conscient et l'inconscient, avec son ontogenèse et avec sa phylogénèse.

    Puis il précise ce sur quoi porte la mémoire implicite : les perceptions, les émotions, le mouvement, l'action et les relations.

    Enfin, il explique la façon dont la mémoire implicite fonctionne, avec des mécanismes non conscients, comme l'apprentissage implicite, les habitudes, les conditionnements, les amorçages, le jeu, l'imagination, le sommeil et le rêve.

    L'ouvrage insiste sur l'importance de l'imagerie cérébrale, en lien avec les travaux neuropsychologiques, et avec les correlations cognitivo-métaboliques.

  • La Mini-SEA est une batterie de tests étalonnée qui permet d'évaluer la démence fronto-temporale.

    Basée sur le test des visages d'Ekman et le test des faux-pas, elle contient:

    Un guide de passation du test, le test lui-même, dans un format idéal pour l'utilisation auprès des patients, un bloc de feuilles de passation, la feuille de calcul des scores au format électronique, qui vous permettra d'interpréter rapidement les résultats.

  • "À partir des études pionnières de Kanner et Asperger, cet ouvrage retrace les évolutions du concept d'autisme dans les classifications des maladies jusqu'à sa rencontre récente avec la neuropsychologie.

    L'auteur décrit d'abord la sémiologie comportementale et cognitive autistique. L'autisme est ensuite abordé dans une perspective neuropsychologique avec la présentation des principales fonctions « sensibles » à ce syndrome :

    Les fonctions visuospatiales (la reconnaissance des visages, les îlots d'habiletés constructives, l'intérêt pour les détails.) ;
    Le langage (l'écholalie, l'acquisition de la morphosyntaxe et du vocabulaire, le langage intérieur.) ;
    Les fonctions exécutives, froides et chaudes avec la motivation ;
    La flexibilité ;
    /> La planification ;
    La mémoire de travail ;
    La mémoire à long terme et autobiographique, avec ses relation avec l'identité, la mémoire implicite. ;
    Les émotions, leur identification et leur expression, l'empathie. ;
    Les métareprésentations sociales (perception et compréhension des scènes sociales, théorie de l'esprit, jugement moral.).

    Chacune de ces fonctions est illustrée de cas cliniques, de tests spécifiques et d'exemples de prise en charge avec, en discussion terminale, une réflexion sur l'intérêt des prises en charge cognitives et pédagogiques neuropsychologiquement guidées."

  • Le sens des mots et des objets du monde est au coeur de la compréhension des situations et du langage. Cet ouvrage explore le rapport entre sens et signification, ainsi que les processus neuropsychologiques à l'origine de leur élaboration.

    Le sens des mots et des objets du monde est au coeur de la compréhension des situations et du langage. Il est à l'origine d'une multitude de recherches, de modélisations et de simulations. Cet ouvrage fait le bilan de l'ensemble des travaux actuels, trace le contour de ce que peut être la sémantique psychologique, et montre la façon dont elle intervient lors de la compréhension des situations et du langage.

    Des méthodes d'étude détaillées.
    Les méthodes d'étude sont exposées avec suffisamment de précision pour être mises en oeuvre et permettre de comprendre l'apport des recherches actuelles. Sont abordées les méthodes d'étude de l'activité cérébrale ainsi que les méthodes permettant de décrire les concepts, d'étudier leurs contenus et leur organisation.

    L'apport de la linguistique à l'étude du sens.
    Reprenant la distinction entre signifiants et signifiés, l'auteur montre que la dénotation, la connotation et la référence sont les principaux signifiés associés aussi bien aux lexèmes qu'aux objets du monde.

    La description de l'apprentissage du vocabulaire suggère que, dès les premières semaines de la vie, l'enfant élabore les catégories autour desquelles va se construire la mémoire sémantique.

    La synthèse des recherches les plus récentes permet : de montrer que les concepts stockés en mémoire sont constitués de traits sémantiques et d'associés co-occurrents dans les situations ;de décrire les relations entre concepts, connaissances et croyances.

    Une analyse critique des simulations et modèles actuels de la mémoire sémantique illustre son rôle dans la compréhension du langage et aboutit à l'élaboration du cahier des charges que doit remplir tout nouveau modèle de la mémoire sémantique.

  • Le guide diagnostique indispensable aux neuropsychologues qui prennent en charge les maladies neurodégénératives.

    Les maladies neurodégénératives touchent en France plus d'un million d'individus, entraînant des troubles cognitifs importants et réduisant de manière significative la qualité de vie et l'autonomie des personnes atteintes. Une évaluation neuropsychologique rigoureuse est essentielle pour permettre un diagnostic et une prise en charge précoce des patients.

    Cet ouvrage permet d'identifier clairement les phénotypes cliniques des pathologies neurodégénératives, qui contribuent à la discussion diagnostique selon les troubles cognitifs et comportmentaux inauguraux que présentent les patients. Il propose des ouils pragmatiques pour l'évaluation clinique des maladies neurodégénératives : critères duagnostiques, phénotypes spécifiques, schémas et arbres décisionnels, évaluations neuropsychologiques ciblées.

    Intégrant toutes les dimensions de l'évaluation, ce guide rappelle l'importance d'une approche multidisiplinaire (neuropsychologie, psychiatrie, neurologie, neuro-imagerie, biomarqueurs), indispensable à la compréhension des symptômes cognitivo-comportementaux comme au soutien du patient et de son entourage.

  • ProCog-SEP est un programme de remédiation cognitive élaboré pour la prise en charge de patients atteints de sclérose en plaques.
    Cette méthode est composée d'exercices concernant les fonctions cognitives telles que : la mémoire sémantique, la mémoire épisodique, la mémoire de travail, les fonctions exécutives, la mémoire associative, les capacités visuo-spaciales ou encore l'attention.
    Cette méthode a été testée et amène des améliorations chez ces patients principalement au niveau des capacités mnésiques, d'autogénération et de flexibilité motrice.

    H. Brissart, M. Leroy et M. Debouverie

  • Certaines pathologies neurologiques ou psychiatriques altèrent massivement la mémoire.
    L'étude des patients, qui en sont les victimes, souligne l'intrication complexe des phénomènes organiques (lésions cérébrales) et psychogènes (stress, dépression...). ce livre a pour objectif de présenter les dernières conceptions théoriques permettant de mieux comprendre ces interactions, leurs mécanismes neurocognitifs, les méthodes d'évaluation et de prise en charge. la première partie de l'ouvrage présente les diverses formes d'amnésies avec leurs bases cérébrales chez l'adulte et l'enfant.
    La deuxième partie est consacrée à la mémoire autobiographique, qui est essentielle au sentiment d'identité et de continuité dans le temps. le coeur du livre se situe dans la troisième partie où sont présentées plusieurs pathologies (avec des études de cas), à la frontière de l'organique et du psychogène, qui illustrent les liens étroits entre amnésie, voire hypermnésie, et psychopathologie. enfin, dans la dernière et quatrième partie, plusieurs chapitres sont consacrés à l'évaluation et la prise en charge des troubles de mémoire et de l'humeur.
    Par la complémentarité des approches, cet ouvrage a pour objectif de permettre au plus grand nombre - cliniciens, chercheurs et étudiants - de bénéficier d'une synthèse des connaissances et des conceptions théoriques les plus récentes sur les amnésies humaines.

  • Un certain nombre de travaux récents insiste sur l'atteinte précoce de la Mémoire Sémantique dans la Maladie d'Alzheimer, dès les premiers stades d'évolution, ainsi que dans d'autres pathologies, notamment post Traumatismes Crâniens.
    La Mémoire Collective, commune à tous les individus d'une tranche d'âge, d'un niveau culturel et d'une cité, est un aspect de cette mémoire curieusement encore trop peu étudiée en Neuropsychologie alors qu'elle reflète notre quotidien, que les patients se plaignent volontiers de l'oublier et qu'elle est souvent mobilisée dans les activités proposées en rééducation ou stimulation cognitive. Les auteurs proposent de redéfinir celle-ci autour de deux secteurs classiques de la littérature neurologique : la mémoire des événements publics et celle des célébrités.
    Dans une première partie, sont exposées des données théoriques historiques et récentes et dans une seconde partie sont présentées deux batteries permettant d'évaluer ces secteurs : EVE 30 (événements publics) et TOP 30 (célébrités) ainsi que leur forme réduite : EVE 10 et TOP 10. Outre des normes précises et étalonnées, des applications cliniques viennent illustrer l'usage des batteries. Nul doute qu'après la lecture de cet ouvrage et la découverte de ces tests, l'évaluation neuropsychologique se trouvera enrichie d'outils riches d'informations et d'applications, faciles d'usage et plaisants à faire passer et à exécuter.

  • Les progrès réalisés ces dernières années dans les domaines de la nosologie, de la physiopathologie, de la génétique, des thérapeutiques, ainsi que dans le développement d'outils d'évaluation cliniques et paracliniques ont contribué à une meilleure compréhension des affections démentielles.
    Cet ouvrage se propose de refléter ces progrès, en faisant une large part à la clinique neuropsychologique. Celle-ci reste en effet le pilier du diagnostic et de la prise en charge des pathologies démentielles, même si elle est de plus en plus aidée par les explorations paracliniques, notamment par les techniques d'imagerie cérébrale. La première partie de cet ouvrage est consacrée aux aspects cliniques ainsi qu'aux différentes fonctions cognitives atteintes et préservées dans la maladie d'Alzheimer.
    Les parties suivantes traitent des aspects cliniques et neuropsychologiques des démences fronto-temporales, des démences vasculaires, et des autres démences, dégénératives, potentiellement curables, infectieuses et inflammatoires. Une partie est consacrée à l'imagerie structurale et fonctionnelle. Enfin, la dernière partie aborde les principaux aspects du diagnostic différentiel avec le MCI, la plainte mnésique et la dépression du sujet âgé.
    Cet ouvrage s'adresse aux chercheurs, enseignants, cliniciens et étudiants qui interviennent dans le champ des pathologies démentielles, en leur proposant un état actuel de la question particulièrement centré sur les aspects neuropsychologiques.

  • Environ 5 % des enfants tout-venant sont considérés par l'école et les spécialistes comme présentant un trouble des apprentissages. Malgré ce chiffre relativement important, les troubles des apprentissages restent l'un des domaines les moins connus et les plus débattus. Ces troubles font obstacle à la réussite scolaire, peuvent apparaître dans un contexte de retard global, ou être plus spécifiques en cas de déficit limité à un certain processus cognitif. Ils concernent une large palette de troubles qui va des troubles du langage et de la parole aux troubles des aptitudes perceptives ou motrices. Les troubles spécifiques des apprentissages ont fait l'objet de différentes définitions qui n'ont cessé d'évoluer grâce aux résultats issus de la recherche. Cependant, parce que certaines définitions ne donnent pas de critères diagnostiques précis, il subsiste un abus d'utilisation de ces conceptions. L'approche neuropsychologique des troubles des apprentissages développée au sein du présent ouvrage insiste sur la nécessité de définir ces troubles de manière précise d'un point de vue sémiologique, étiologique et anatomo-clinique afin de pouvoir mettre en place la prise en charge la plus adaptée. Les différents auteurs ayant contribué au présent ouvrage ont ainsi fait l'effort de caractériser les troubles de la lecture, du calcul, des fonctions exécutives, de la perception, de l'action sans oublier les troubles envahissants du développement et les troubles des apprentissages des enfants précoces, en adoptant une démarche neuropsychologique visant à définir d'un point de vue clinique et théorique les mécanismes cognitifs déficitaires, les dysfonctionnements cérébraux qui leur sont associés et leur origine possible. C'est donc un état des connaissances sur l'ensemble du domaine des troubles des apprentissages qui est proposé au lecteur et qui rend compte des avancées significatives de ces dernières années tant d'un point de vue clinique que théorique et expérimental. La prise en compte de ces nouvelles données dans le cadre de la neuropsychologie nous permet de mieux comprendre l'origine et la nature des troubles des apprentissages ainsi que leur lien avec le développement normal et nous donne l'occasion d'optimiser la prise en charge de ces enfants afin de réduire l'impact délétère de ces troubles sur le développement de l'enfant et sur ses interactions avec le monde extérieur.

  • La psychopathologie cognitive est une branche récente de la psychopathologie qui se propose d'utiliser les concepts et les méthodes de la psychologie cognitive et plus largement des sciences et neurosciences cognitives afin d'étudier les dysfonctionnements cognitifs (déficits, biais et croyances) qui accompagnent les troubles émotionnels. Cette approche considère que les dysfonctionnements cognitifs contribuent au développement, au maintien et à la récurrence des états psychopathologiques. Ce traité, présenté en deux tomes, fait le point sur les recherches actuelles et les modèles théoriques récents en psychopathologie cognitive. Dans les différents chapitres, les auteurs ont également identifié de nombreuses implications cliniques pouvant conduire à l'élaboration de nouvelles approches d'évaluation et d'intervention. Le premier tome vise à établir les bases conceptuelles et méthodologiques de la psychopathologie cognitive et à décrire les liens qu'elle entretient avec la neuropsychologie cognitive ainsi que les caractéristiques qui la différencient des autres approches en psychopathologie. Ce tome présente également les modèles théoriques et travaux empiriques récents qui permettent de mieux comprendre les relations entre cognition, émotion, personnalité et motivation. En outre, il montre en quoi l'exploitation des expériences subjectives (ou approche en première personne) peut s'avérer pertinente en psychopathologie cognitive. Enfin, les deux derniers chapitres sont consacrés aux spécificités de la psychopathologie cognitive du couple et de la personne âgée.

empty