Littérature traduite

  • Paris

    Robert Frank

    • Steidl
    • 2 Octobre 2008

    Pour la première fois, cet ouvrage rassemble un corpus important dans l'oeuvre de Robert Frank : ses photos prises à Paris au début des années 50. Sa visite à Paris en 1951 constituait son premier retour en Europe après qu'il se soit installé à New York en 1947, et certaines des images réalisées durant ce séjour sont aujourd'hui parmi les plus emblématiques de sa carrière et de l'Histoire de la photographie en général. Les 80 images sélectionnées ici par Robert Frank et Ute Eskildsen témoignent d'un oeil attiré par l'urbanisme européen. Le photographe considérant la rue comme une scène, il s'est principalement focalisé sur les passants et les commerçants, plus particulièrement les marchands de fleurs. Son travail rend ici un hommage appuyé à Eugene Atget et rappelle la tradition du flâneur.

  • Il nous a fait voir en couleur. Lorsque certains photographes prennent des photos, peu importe si ils travaillent en noir et blanc ou couleur. Mais quand Ernst prend des photos en couleur, cela fait toute la différence. Cornel! Capa Ernst Haas est surtout connu pour ses reportages couleur et ses nombreux livres qui ont été les premiers bestsellers du genre comme La Création. La célébrité de Ernst Haas ne l'a pas empêché d'être critiqué pour être trop commercial et peu (C sérieux ". Par conséquent, sa réputation a souffert de la comparaison avec la jeune génération de la couleur avec des photographes comme notamment William Eggleston, Stephen Shore ou Joel Meyerowitz.
    Avec ce livre, paru en 2011 et vite épuisé, William Ewing s'est plongé dans les milliers de diapositives de l'oeuvre de Ernst Haas afin d'en extraire une sélection intense et radicale et de nous montrer une nouvelle approche, plus avantgardiste de l'oeuvre de ce grand coloriste.

    Ernst Haas est né à Vienne en 1921. Son premier travail sur le retour des prisonniers de guerre autrichiens attira "attention de Life Magazine qui le publia. Ernst Haas rejoignit Magnum en 1949 et fut proche de Robert Capa, Werner Bischof et Henri Cartier-Bresson. Il commença d'expérimenter avec la couleur dès les années 1950. En 1962, le MOMA à New York l'exposa pour la première fois. Il a publié de nombreux livres dont La Création (1971) qui fut vendu à plus de 350 000 exemplaires. Haas reçut le Hasselblad Award en 1986, l'année de sa mort. Les éditions Steidl publièrent en français le livre Cinéma (2015).

empty