Livres en VO

  • « Dans GENESIS, mon appareil photo a permis à la nature de me parler. Écouter fut pour moi un privilège » - Sebastião Salgado.

    En 1970, à 26 ans, Sebastião Salgado se retrouve par hasard pour la première fois avec un appareil photo entre les mains. En regardant dans le viseur, il a une révélation : brusquement, la vie prend un sens. Dès lors - même s'il lui a fallu des années de travail acharné avant d'acquérir l'expérience nécessaire pour pouvoir vivre de son travail de photographe - l'appareil photo devient l'outil par lequel il interagit avec le monde. Salgado, qui a « toujours préféré la palette en clair-obscur des images en noir et blanc » prend quelques photos couleur à ses débuts, avant d'y renoncer définitivement.

    Élevé dans une ferme au Brésil, Salgado éprouve un amour et un respect profonds pour la nature; il se montre aussi particulièrement sensible à la façon dont les êtres humains sont affectés par les conditions socio-économiques souvent accablantes dans lesquelles ils vivent. Des nombreuses oeuvres que Salgado a réalisées au cours de son admirable carrière, trois projets de longue haleine se démarquent particulièrement: La Main de l'homme (1993) qui illustre le mode de vie bientôt révolu de travailleurs manuels du monde entier, Exodes (2000), témoignage sur l'émigration massive causée par la faim, les catastrophes naturelles, la dégradation de l'environnement et la pression démographique, et ce nouvel opus, GENESIS, résultat d'une expédition épique de huit ans à la redécouverte des montagnes, déserts et océans, animaux et peuples qui ont jusqu'ici échappé à l'empreinte de la société moderne - les terres et la vie d'une planète encore préservée. « Près de 46% de la planète semblent encore comme au temps de la Genèse », fait remarquer Salgado. « Nous devons sauvegarder ce qui existe. » Le projet GENESIS, en lien avec l'Instituto Terra créé par Salgado cherchent à montrer la beauté de notre planète, à inverser les dommages qu'on lui a infligés et à la sauvegarder pour les générations futures.

    Au cours de 30 voyages, à pied, en avion léger, en bateau, en canoë et même en ballon, par une chaleur extrême ou un froid polaire et dans des conditions parfois dangereuses, Salgado a réuni des images qui nous montrent la nature, les peuples indigènes et les animaux dans toute leur splendeur. Maîtrisant le monochrome avec un talent qui rivalise avec celui du virtuose Ansel Adams, Salgado fait entrer la photographie noir et blanc dans une autre dimension ; les nuances de tons de ses oeuvres, le contraste entre le clair et l'obscur, évoquent les tableaux de grands maîtres comme Rembrandt et Georges de la Tour.

    Que découvre-t-on dans GENESIS? Les espèces animales et les volcans des Galápagos ; les manchots, les lions de mer, les cormorans et les baleines de l'Antarctique et de l'Atlantique sud ; les alligators et les jaguars du Brésil ; les lions, les léopards et les éléphants d'Afrique; la tribu isolée des Zoé au fin fond de la jungle amazonienne ; le peuple Korowaï vivant à l'âge de pierre en Papouasie occidentale ; les éleveurs de bétail nomades Dinka du Soudan; les nomades nénètses et leurs troupeaux de rennes dans le cercle arctique; les communautés mentawai des îles à l'ouest de Sumatra ; les icebergs de l'Antarctique; les volcans d'Afrique centrale et de la péninsule du Kamtchatka ; les déserts du Sahara ; le rio Negro et le rio Juruá en Amazonie; les failles du Grand Canyon; les glaciers de l'Alaska... Après s'être rendu là où personne n'était jamais allé, et avoir consacré tant de temps, d'énergie et de passion à la réalisation de cet ouvrage, Salgado considère GENESIS comme sa « lettre d'amour à la planète ».

    Contrairement à l'édition limitée, conçue comme un portfolio grand format zigzaguant autour de la planète, l'édition grand public présente une sélection différente de photographies organisées par zones géographiques en cinq chapitres: Aux confins du Sud, Sanctuaires, Afrique, Terres du Nord et Amazonie et Pantanal. Chacune à sa manière, l'édition d'art et l'édition grand public - toutes deux conçues et réalisées par Lélia Wanick Salgado - rendent hommage au projet GENESIS de Salgado, aussi grandiose qu'exceptionnel.

  • Suivez Peter Lindbergh à travers quatre décennies d'avant-garde dans la photographie de mode. Au fil d'innombrables collaborations avec les plus grands noms de cette industrie, le photographe allemand a créé de nouveaux modes de narration grâce à son approche humaniste, qui a engendré des shootings iconiques aussi introspectifs qu'attrayants. Ce livre réunit plus de 300 images, certaines n'ayant encore jamais été publiées, ainsi qu'une introduction mise à jour, dans laquelle Lindbergh exprime son sentiment sur la «soi-disant photographie de mode».

  • Découvrez l'esthétique absolument unique de Tadao Ando, le seul architecte à avoir remporté les quatre distinctions les plus prestigieuses de sa profession: les prix Pritzker, Carlsberg, Kyoto et le Praemium Imperiale. Philippe Starck l'a décrit comme un «mystique dans un pays qui n'est plus mystique ». Philip Drew considère ses bâtiments comme relevant du «land art» en ce qu'ils «luttent pour sortir de terre». Ses créations sont souvent qualifiées de haïkus faits de béton, d'eau, de lumière et d'espace. Pourtant, selon Ando, la véritable architecture ne se traduit pas en termes de métaphysique ou de beauté, mais plutôt à travers l'espace, qui incarne une forme de sagesse physique.
    Cette édition 2018 entièrement remise à jour revient sur l'ensemble de son immense carrière, y compris ses derniers projets éblouissants comme le Poly Theater de Shanghai et le Clark Center du Clark Art Institute de Williamstown (Massachusetts). Chacun est esquissé à travers photographies et dessins architecturaux qui mettent en lumière son usage unique du béton, du bois, de l'eau, de la lumière, de l'espace et des formes naturelles. Maintes fois primés, ses résidences privées, églises, musées, immeubles résidentiels ou ses espaces culturels, au Japon comme en Corée, en France, en Italie, en Espagne ou aux États-Unis, sont tous réunis dans cet hommage format XXL en un tour d'horizon ultime de ce maître moderniste.
    Également disponible en une Édition d'art limitée à 100 exemplaires, signée par Tadao Ando et comprenant un dessin original.

  • Découvrez 200 estampes japonaises parmi les plus exceptionnelles réalisées entre 1680 et les années 1940. Des illustrations d'artistes comme Hokusai, Hiroshige et Utamaro sont reproduits dans une qualité exceptionnelle et offrent l'occasion précieuse d'un face à face avec ces chefs-d'oeuvre marquants, qui ont influencé l'impressionisme, l'expressionnisme, l'Art nouveau et bien d'autres courants.

  • L'humanité cataloguée.
    Là où se condense le monde connu.
    C'est dans leur Wunderkammer, ou «cabinet de curiosités» que les collectionneurs exposent des bribes de découvertes artistiques, scientifiques, intellectuelles, avec l'ambitieuse volonté de condenser en un lieu toutes les connaissances humaines.
    Le grand-duc de Toscane François Ier de Médicis, l'empereur des Romains Rodolphe II ou l'archiduc Ferdinand II de Habsbourg, tous ces virtuoses de l'aristocratie ont acquis, choisi et présenté leurs trésors dans ces catalogues tangibles destinés à résumer le monde, de l'architecture à l'alchimie, en passant par la décoration, la peinture, la sculpture, la gemmologie, la géologie, la botanique, la biologie et la taxonomie, l'astrologie, l'anthropologie, l'ethnographie et l'histoire.
    Vous vous émerveillerez devant les cornes de licorne (des défenses torsadées de narval), les pierres précieuses, les rares efflorescences coralliennes, le verre de Murano, les fresques et les étranges automates. Parcourez les illustrations représentant des créatures mythiques et découvrez les célèbres «ivoires de Cobourg», un étonnant ensemble d'objets en ivoire tourné. Ces collections proposent rien de moins qu'un voyage dans le temps, de la Renaissance à l'ère des Grandes Découvertes, du maniérisme au baroque jusqu'au temps présent. Si un grand nombre de ces cabinets de curiosité ont disparu, certains ont été recomposés avec méticulosité et passion, et d'autres ont été créés.
    Ces merveilleux cabinets de curiosités vous ouvrent désormais leurs portes grâce à ce recueil format XXL, fruit des efforts déployés par Massimo Listri, qui pour accomplir cette tâche immense a sillonné sept pays européens sur plusieurs décennies. Le résultat en valait la peine: de splendides photos, une introduction érudite mais accessible et des commentaires détaillés de chacune des 19 cabinets de merveilles présentés où sont mises en valeur les pièces maîtresses de chaque collection. Découvrez comment ces trésors intemporels décrivent et définissent une civilisation, le concept moderne de muséologie et notre connaissance de l'univers.
    «Le cabinet de curiosités célèbrent l'acte de collectionner en lui-même: une accumulation quasi aléatoire de spécimens d'histoire naturelle et d'autres objets étranges.» - The Guardian

  • Au fil des ans plus ou moins sombres, le graphisme, synthèse vivante et claire de l'image et de l'idée, restitue l'esprit de chaque époque. Celui qui nous accompagne à chaque minute de notre vie, du packaging minimaliste aux publicités colorées, des graphiques éclairants sur la situation de l'environnement aux élégantes interfaces, est autant un moyen de transmettre l'information qu'il est le reflet des aspirations culturelles d'une société et de ses valeurs.
    Ce second volume clôt l'exploration du graphisme la plus complète à ce jour, balayant les années 1960 jusqu'à nos jours. Près de 2.500 oeuvres graphiques fondatrices issues du monde entier jalonnent cette carte visuelle à travers l'histoire contemporaine, de l'émergence du Style international à la naissance d'un âge numérique révolutionnaire. Près de 130 projets marquants sont passés au crible à travers des analyses détaillées et plus des 120 biographies des plus importants graphistes de cette période, dont Massimo Vignelli (signalisation du métro de New York), Otl Aicher (identité de Lufthansa), Yusaku Kamekura (campagne d'affichage pour Nikon), Paula Scher (identité de marque de Citibank), Neville Brody (The Face Magazine) ou Stefan Sagmeister (affiches manuscrites).
    L'auteur Jens Müller a mis à profit son immense connaissance de ce domaine pour sélectionner les créations les plus marquantes de chaque année, en regard d'une frise où figurent les étapes de l'histoire du design. Chaque décennie est présentée en un panorama succinct complété par une splendide frise chronologique illustrée, afin de présenter la production graphique dans toute sa variété et de l'environnement global qu'elle décrit et définit.
    Ce recueil des plus importants travaux graphiques offre une réflexion nécessaire sur les développements d'un domaine créatif en constante évolution et en remise en question permanente. Ces oeuvres essentielles forment comme des jalons dans notre histoire contemporaine et nous aident à percevoir la véritable influence du graphisme sur notre vie quotidienne.

  • Emilio Pucci avait la passion des femmes, un sens visionnaire du style et un oeil pour la couleur et le design. Armé de ces talents, il créa une maison de couture semblable à nulle autre. Au début des années 1950, sa boutique sur l'île de Capri ravissait déjà les riches élégantes, héritières et vedettes de cinéma, folles de ses «pantalons Capri», de ses foulards en soie et de ses coordonnés légers. À la fin de la décennie, Jacqueline Kennedy et Marilyn Monroe portaient ses robes et au milieu des années 1960, sa marque était devenue l'incarnation du style de vie clinquant de la jet-set internationale.
    La saga Pucci est une épopée moderne qui plonge ses racines dans l'Italie de la Renaissance: le fondateur de la marque, le marquis Emilio Pucci di Barsento, était un aristocrate charismatique dont la lignée remontait au XVe siècle. C'est aussi l'histoire d'une évolution, celle d'une entreprise familiale lancée dans une minuscule boutique, devenue une marque internationale. Enfin, c'est une fable sur l'innovation: Pucci fut une des premières marques à arborer un logo et à diversifier sa gamme pour proposer décoration intérieur, vêtements de sport et accessoires. Elle se démarqua aussi avec ses tissus légers, qui libèrent le mouvement, ses imprimés pop-art et sa palette de couleur novatrice et n'a cessé de faire progresser les techniques de tissage et d'impression. Au gré de centaines de photos, de dessins et d'instantanés tirés des archives de la Fondation Emilio Pucci, ce volume XL immortalise l'époustouflante élégance et la touche de spectaculaire de cette maison unique. Le texte de Vanessa Friedman replace l'oeuvre de monsieur Pucci dans le contexte de l'histoire de la mode et donne à voir la remarquable envergure de la dynastie Pucci.

  • Dans cet impressionnant premier volume, l'expert Jens Müller retrace 70 ans de graphisme, de créateurs et d'évolutions, de la fin du XIXe siècle jusqu'à la Seconde Guerre mondiale, abordant un nombre surprenant de créations annonciatrices des révolutions futures. Les doubles pages consacrées à chaque année offrent des articles approfondis sur des centaines de projets marquants, des portraits de leaders du secteur, ainsi que de splendides frises chronologiques pour illustrer chaque décennie.
    « Le graphisme est l'un des meilleurs moyens de raconter l'Histoire à travers les produits, les mouvements sociaux et les affiches politiques qui l'ont jalonnée. Ce livre est consacré à la culture visuelle collective qui a façonné notre vision du monde ».
    - Julius Wiedemann.

  • Esprit parmi les plus créatifs du XXe siècle, Walt Disney a élaboré un univers imaginaire unique et inégalé. Peu de classiques du 7e art ont autant révolutionné la narration cinématographique et enchanté des générations successives sur tous les continents que son incroyable collection de dessins animés.

    Dans cet ouvrage TASCHEN, premier volume d'une des publications illustrées les plus complètes sur les dessins animés Disney, quelque 1500 images et des essais signés par d'éminents spécialistes de Disney nous transportent en plein coeur du studio à l'époque de son « âge d'or de l'animation ». Ce livre de référence retrace la fabuleuse épopée de l'animation Disney : le muet, puis le premier long-métrage, Blanche-Neige et les sept nains (1937), l'expérimental et novateur Fantasia (1940), et ses derniers chefs-d'oeuvre, Winnie l'Ourson et l'arbre à miel (1966) et Le Livre de la jungle (1967).

    Grâce à des recherches approfondies dans les collections historiques de la Walt Disney Company et dans des collections privées, l'éditeur Daniel Kothenschulte s'appuie sur les précieuses peintures concept et les story-boards pour dévoiler le processus de fabrication de ces chefs-d'oeuvre de l'animation. Les magistrales planches d'assemblage des cellules fournissent des illustrations très détaillées de scènes restées célèbres, tandis que de rares clichés pris par les photographes de Disney et des extraits des conférences de rédaction entre Walt et son équipe permettent une incursion privilégiée dans le processus créatif de l'illustre maison.

    Un chapitre est consacré à chacun des grands films d'animation réalisés du vivant de Walt, dont Pinocchio, Fantasia, Dumbo, Bambi, Cendrillon, Peter Pan, La Belle et le Clochard et Les 101 Dalmatiens, sans oublier les trésors plus confidentiels comme les courts métrages expérimentaux de la collection Silly Symphonies et les films musicaux à épisodes comme La Boîte à musique et Melodie Cocktail, sous-estimés, qui ont tous bénéficié de la même attention et des mêmes recherches méticuleuses. Un grand nombre de projets inaboutis, parmi lesquels une proposition de suite pour le légendaire dessin animé musical Fantasia ou un hommage à Davy Crockett par le peintre Thomas Hart Benton, figurent aussi dans le livre aux côtés d'oeuvres originales rarement vues. Au fil des pages, les contributions d'experts reconnus comme Leonard Maltin, Dave Smith, Charles Solomon, J.B. Kaufman, Russell Merritt et Brian Sibley racontent la fabrication de chaque film.

    Conscients que le style Disney est l'oeuvre d'un travail collectif autant que du maître lui-même, les auteurs des Archives des films Walt Disney remercient les remarquables dessinateurs et designers qui ont influencé le style du studio, notamment Albert Hurter, Gustaf Tenggren, Kay Nielsen, Carl Barks, Mary Blair, Sylvia Holland, Tyrus Wong, Ken Anderson, Eyvind Earle et Walt Peregoy.

  • Du Livre de Kells au Décaméron de Boccace, et de la Genèse de Vienne à La Divine Comédie de Dante, ouvrir le Codices illustres, c'est ouvrir la porte d'un monde secret et précieux. Désormais dans un nouveau format, ce livre resplendissant vous permet de découvrir de près 167 des plus beaux et plus importants manuscrits médiévaux. Merveilleusement reproduites en grand format, ces références en matière de miniatures et d'enluminures du IVe siècle à 1600 ont jadis appartenu à quelques-uns des plus grands personnages de l'Histoire. Trésors de l'histoire de l'art, elles valent plusieurs millions et dormaient jusqu'à aujourd'hui dans des collections privées ou des archives bien gardées.

    Bien que ce recueil se concentre surtout sur les manuscrits européens, des exemples choisis dans les traditions mexicaine, perse et indienne viennent illustrer le raffinement et la complexité de l'enluminure de manuscrit dans les cultures non européennes. Une présentation instructive de chaque manuscrit permet au lecteur de s'orienter d'un simple coup d'oeil, et une annexe de 36 pages regroupe les biographies des artistes, ainsi qu'une bibliographie exhaustive, un index et surtout un glossaire des termes techniques.

  • Imaginez que vous restez immobile devant un paysage inoubliable pendant 30 heures d'affilée en vous contentant de l'observer, sans jamais fermer les yeux. Vous ne ressentirez pas avec autant de force les détails et l'émotion qu'offre un panorama de Stephen Wilkes. Car non seulement Wilkes prend des milliers de clichés depuis un point fixe pendant plus d'une journée, mais une fois dans son studio, il met en valeur les données visuelles pertinentes en juxtaposant méticuleusement une sélection d'images pour former un panorama unique, qui exprime sa vision personnelle.
    Pour vous donner envie d'y regarder à deux fois, Day to Night présente 60 de ces panoramas homériques créés entre 2009 et 2017, à partir de photos prises dans le Serengeti africain ou sur les Champs-Élysées parisiens, dans le Grand Canyon et à Coney Island, sur Trafalgar Square et la Place Rouge. Chaque image est le fruit d'un amour sincère et d'une patience infinie. Wilkes a ainsi dû attendre plus de deux ans l'autorisation de photographier le pape François pendant la messe de Pâques au Vatican, pour finalement livrer un tableau captivant dans lequel le souverain pontife apparaît dix fois. Après avoir photographié l'habitat de la grue du Canada, au Nebraska, il a passé près de trois mois à trier des milliers de clichés afin d'élaborer le panorama final.

  • La route de la Kisokaido à travers le Japon fut tracée sur l'ordre de Tokugawa Ieyasu, qui dirigea le pays au début du XVIIe siècle et décréta que des relais soient installés tout le long de cette piste accidentée qui reliait Edo (l'actuelle Tokyo) et Kyoto. Auberges, échoppes et restaurants y furent construits pour prodiguer nourriture et logis aux voyageurs fatigués. En 1835, le célèbre estampiste Keisai Eisen reçoit commande d'une série d'oeuvres qui décriront les étapes successives de l'itinéraire de la Kisokaido. Après avoir réalisé 24 estampes, Eisen est remplacé par Utagawa Hiroshige, qui parachève la série de 70 estampes en 1838.

    Eisen et Hiroshige étaient tous deux des estampistes renommés. Les Soixante-neuf Stations de la Kisokaido révèlent à la fois les styles distincts et le savoir-faire commun des deux artistes. Du point de départ animé de Nihonbashi à la ville d'Iwamurata avec son château, Eisen opte pour une palette aux teintes atténuées, mais excelle dans la représentation figurative, en particulier des femmes élégantes, et se délecte des instantanés de vie qu'il saisit le long de la route - du ferrage d'un cheval au vannage du riz. Hiroshige démontre sa maîtrise du paysage avec des scènes grandioses et évocatrices, des rives paisibles du fleuve Ota à l'impressionnant col de Wada et à l'ascension de Yawata à Mochizuki au clair de lune.

    L'ensemble de la série des Soixante-neuf Stations représente non seulement une pratique très vivante de l'estampe, avec des compositions audacieuses et un recours expérimental à la couleur, mais aussi une fresque envoûtante du Japon au XIXe siècle, bien avant le spectre de l'industrialisation. Cette nouvelle édition XXL de TASCHEN redonne vie à ce recueil dans un format adapté à sa splendeur. Composé à partir du seul tirage connu et quasi complet de la première édition de la série, l'ouvrage donne à cette oeuvre légendaire la qualité optimale de reproduction qu'elle mérite. Parfait complément aux Cent vues célèbres d'Edo, également publié par TASCHEN, il est un régal pour les yeux et un objet de première importance témoignant du lointain passé du Japon impérial.

  • Le SUMO d'Helmut Newton était un livre titanesque dépassant largement tout ce qui avait jamais été tenté. Vingt ans plus tard, en voici l'édition XL, fruit d'un projet conçu par Helmut Newton et revu par son épouse, June, qui célèbre cette aventure éditoriale et son héritage. Rassemblant 464 images et un livret inédit qui nous plonge dans les coulisses du SUMO, elle rend un hommage spectaculaire au grand photographe.

  • Au tournant du XXe siècle, l'architecture prend un virage pleinement créatif. Alors que de nouveaux matériaux de construction et de nouvelles techniques rencontrent un écho dans des domaines aussi vastes que l'Extrême-Orient ou l'inconscient libéré par la psychanalyse de Freud, les constructions imaginées par Gaudí, Horta, Hoffmann, Loos et Mackintosh, entre autres, présentent des structures inspirées par les lignes sinueuses de la nature, des surfaces à l'éclat féérique et des espaces emplis d'une lumière irréelle ou d'un silence mystérieux et obscur.

    À l'occasion de ce spectaculaire portfolio, le photographe d'architecture Keiichi Tahara a parcouru l'Europe afin de réunir les plus beaux exemples d'architectures Art nouveau. De la splendide façade du Grand Hotel Europa à la courbe élaborée d'un escalier ou l'équilibre parfait d'un simple chandelier, Tahara saisit autant le moindre détail que l'effet d'ensemble produit par ces édifices merveilleux et ambitieux. Avec son oeil sensible aux éléments stylistiques inspirés par la nature, il en répertorie les motifs floraux, les balustrades ornées de feuilles de vigne et les intérieurs calmes et désertés qui nous sont ainsi révélés à leur juste valeur.

    Baignées par le soleil couchant ou plongées dans une ombre dramatique, les images de Tahara excellent à évoquer l'ambiance unique de ces bâtiments mais aussi l'atmosphère « fin de siècle » de leur époque, prise dans le tourbillon du temps et marquée par l'introspection et l'inspiration autant que par les avancées techniques, philosophiques et politiques. Les clichés de Tahara sont accompagnés par les textes de Riichi Miyake qui décrypte le plan de sol des bâtiments, leur forme et leur cadre si propice à la rêverie.

    Edition reliée, trois volumes sous coffret.

    Édition limitée à 10.000 exemplaires.

  • Découvrez l'oeuvre complet de Pieter Bruegel l'Ancien, l'un des peintres flamands les plus importants de la Renaissance, grâce à cette monographie au format XL qui réunit l'ensemble de ses 39 peintures, 65 dessins et 89 gravures. Entre l'épisode biblique de la tour de Babel et les fêtes villageoises qui rythmaient la vie paysanne, ils forment un témoignage unique sur les moeurs religieuses et la culture populaire intimement liées du temps de Bruegel.

  • Martius ; the book of palms

    Walter H. Lack

    L'oeuvre somptueuse de Martius sur les variétés de palmiers Le 15 décembre 1868, Carl Friedrich Philipp von Martius (1794-1868), professeur de botanique à l'Université de Munich et directeur du Jardin Botanique Royal, est enterré dans un cercueil recouvert de feuilles de palmier fraîchement cueillies, un hommage à son révolutionnaire Historia naturalis palmarum: opus tripartitum (Histoire naturelle des palmiers: une oeuvre en trois volumes) publié entre 1823 et 1853. A l'époque, ce trésor encyclopédique contenait toutes les connaissances humaines répertoriées sur le sujet et incluait 240 sublimes illustrations chromolithographiques, notamment des paysages de palmiers et des dissections botaniques.

    Ce volumineux in-folio est le fruit de l'expédition de Martius avec le zoologue Johann Baptist von Spix au Brésil et au Pérou, un voyage parrainé par le Roi Maximilien Ier de Bavière pour étudier l'histoire naturelle et les tribus amérindiennes. Entre 1817 et 1820, le duo a parcouru plus de 2 250 Km à travers le bassin de l'Amazone, la région la plus riche du monde en espèces de palmiers, collectant des échantillons et dessinant des spécimens. A leur retour, les deux hommes furent faits chevaliers et dotés de rentes à vie.

    Dans cette oeuvre impressionnante, Martius établit un compte-rendu de la classification moderne des palmiers, produisit les premières cartes de la biogéographie des palmiers, décrivit tous les palmiers du Brésil et compila toutes les espèces connues de la famille du palmier. Outre sa propre collection de spécimens et de notes, Martius écrivit aussi sur les découvertes d'autres chercheurs.
    L'in-folio de Martius est insolite en ceci qu'il inclut des diagrammes transversaux révélant l'architecture interne de ces arbres majestueux que les citoyens d'Europe Centrale auraient autrement eu du mal à imaginer avec précision. Tout aussi remarquables, les paysages en couleur présentent diverses espèces de palmiers d'une beauté simple et élégante. Cette oeuvre célèbre est une référence hors pair de l'illustration et de la taxonomie botanique.

  • Bruce W. Talamon n'a rien manqué de l'âge d'or de la funk, du R&B et de la soul. Tout au long des années 1970 et 1980, ce gamin noir de L.A., qui se destinait au départ à une carrière d'avocat, s'est retrouvé dans le sillage des légendes de son temps, profitant d'un accès illimité au coeur même de la scène musicale. La première grosse opportunité se présenta à lui lorsqu'il fut engagé comme photographe par The Soul Newspaper à Los Angeles au début des années 1970, au moment où la scène funk, soul et R&B devient visible du grand public. Il photographia ainsi les plus grands du milieu, sur scène, en studio ou dans des poses plus conventionnelles, et immortalisa une époque connue pour son glamour, ses fringues supercool et sa totale dévotion au groove.

    Réalisée à partir de notre Édition collector et comportant près de 300 photos prises entre 1972 et 1982, cette anthologie présente pour la première fois en détail les très riches archives de Talamon. Que vous soyez un fervent amateur ou un novice en matière de soul, ce recueil insuffle l'esprit contagieux de cette époque exubérante. Dévoilant les images de légendes comme Earth, Wind & Fire, Marvin Gaye, Diana Ross, Funkadelic, Al Green, Gil Scott-Heron, James Brown, Barry White, Rick James, Aretha Franklin, les Jackson Five, Donna Summer et Chaka Khan, le livre présente aussi une série de rares photos prises dans les studios de «Soul Train» pendant le tournage de la mythique émission de télé américaine. Et maintenant, let's groove!

    Cet ouvrage est la version accessible et compacte de notre Édition d'art limitée à 500 exemplaires comprenant un portfolio de quatre tirages signés par Bruce W. Talamon.

  • En 1945, à tout juste 17 ans, Stanley Kubrick devient photographe pour le magazine Look. Les instantanés qu'il immortalise d'un oeil humaniste célèbrent New York, sa ville natale, et révèlent déjà un futur génie créatif. Comprenant près de 300 images, dont beaucoup d'inédites, des justificatifs de parution rares de Look et une introduction du critique réputé Luc Sante, ce recueil est publié alors qu'une exposition majeure se tient au musée de la Ville de New York.

    Avant de devenir un cinéaste adulé par la critique, réalisateur de films aussi marquants que Dr Folamour et Shining, Stanley Kubrick a été pendant cinq ans photographe pour le magazine Look. Ce natif du Bronx a rejoint l'équipe en 1945, alors qu'il n'avait que 17 ans, et saisit alors des instants pleins d'humanisme révélant et célébrant New York et ses habitants.

    Through a Different Lens dévoile la vision appliquée et évocatrice d'un génie créatif en devenir à travers une série de photoreportages et de clichés consacrés aux clients quotidiens d'une laverie, à une journée dans la vie d'une débutante, une visite au cirque ou à l'université de Columbia. Composé de quelque 300 images, dont beaucoup d'inédites, ainsi que de rares pages test du magazine Look, cet ouvrage coïncide avec une grande exposition au musée de la Ville de New York et inclut une introduction du célèbre critique photo Luc Sante.

    Ces clichés témoignent du talent inné de Kubrick pour l'art du récit et révèlent clairement comment ce génie en est venu à réaliser certains des meilleurs films de tous les temps.

  • C'était l'époque des bals costumés, de Metropolis et de Josephine Baker; des découvertes scientifiques cruciales, de la verve littéraire et du chaos politique engendré par la République de Weimar. Après le succès fracassant de Hollywood dans les années 1930 et Jazz. Dans le New York des Années folles, l'illustrateur Robert Nippoldt s'est associé à l'auteur Boris Pofalla pour évoquer la métropole trépidante et libre qu'était Berlin dans les années 1920.
    Composé comme une visite touristique de la ville à travers le temps, Berlin of the Roaring Twenties raconte la dimension urbaine et les épisodes complexes d'une décennie de mutations, des longues artères illuminée par le nouveau réseau d'éclairage électrique aux planchers qui vibrent dans toute la ville au rythme du fox-trot et du tango. Faisant montre de sa maîtrise graphique de la lumière, de l'ombre et de l'expression, grâce à la patine que confère le tirage argentique, Nippoldt alterne portraits et paysages pour montrer le décor changeant et les centres dynamiques de cette capitale en plein essor et en pleine industrialisation, ainsi que les personnages extraordinaires qui peuplaient ce vivier artistique, scientifique et idéologique.
    Animé par une curiosité sincère pour les excentriques et marginaux, qui façonnèrent cette époque entêtante, autant que pour les « puissants », Nippoldt dresse le portrait de personnalités comme Lotte Reiniger, Christopher Isherwood, Albert Einstein, Kurt Weill, Marlene Dietrich et George Grosz, mais aussi de Thea Alba, « la femme aux dix cerveaux », de Magnus Hirschfeld, le « Einstein du sexe », et du fameux criminel local Adolf Leib. C'est ainsi que le livre pose un regard particulier sur certains des phénomènes culturels et politiques les plus marquants de l'époque, et s'attache aux plus grandes vedettes du grand écran ou à l'atmosphère chaotique engendrée par le gouvernement de Weimar.
    Au-delà des protagonistes et des lieux, le livre saisit surtout l'esprit incomparable et ineffable d'un endroit et d'un moment, d'une époque suspendue entre deux guerres mondiales et d'un pays tiraillé entre l'audace de céder à la joie de vivre et la noirceur envahissante du national-socialisme. Avant que la nuit tombe, Nippoldt nous montre tout: le feu des projecteurs et les murmures en coulisses, les usines qui sortent de terre et la physique théorique, le rugissement des stades et le silence feutré des théâtres, les chansons des Comedian Harmonists, les satires de George Grosz et l'icône Marlene Dietrich, qui ébranle les caractéristiques du genre avec sa cigarette, son chapeau haut-de-forme, son smoking, et son fameux regard aguicheur.
    Édition allemande disponible à l'automne 2017. Parution des traductions prévue au printemps 2018.

  • 500 après la fondation du port historique du Havre, TASCHEN présente une édition fac-similé d'un manuscrit somptueusement enluminé, Les premières oeuvres de Jacques Devaulx, pilote en la marine, publié pour la première fois en 1583 par le Havrais Jacques Devaulx.
    Cet extraordinaire manuscrit enluminé, dédié au duc de Joyeuse, rassemble les connaissances nautiques, astronomiques et cartographiques, ainsi que les notes, observations et témoignages fournis, rapportés par Devaulx au fil de ses activités de marin, d'hydrographe, de cosmographe et de cartographe. Traité de référence destiné aux marins autant qu'ouvrage maritime prestigieux pour ses royaux bienfaiteurs, l'ouvrage aux folios minutieusement annotés et illustrés dévoile de façon vivante les instruments de marine et les pratiques en usage dans la navigation et la cosmographie, tels que les astrolabes, les cartes nautiques de l'océan Atlantique, les relevés graphiques des marées diurnes, l'atlas des étoiles ou les méthodes de mesure de l'altitude du soleil.
    Réalisée en collaboration avec la Bibliothèque nationale de France, l'édition de ce somptueux document en reproduit intégralement les 31 folios dans toute leur beauté artistique et scientifique, y compris les magnifiques enluminures aux couleurs vives de Devaulx, ses rehauts dorés et ses volvelles. Le volume comprend une introduction de Jean-Yves Sarazin et Gerhard Holzer, ainsi qu'une série de commentaires d'experts dirigés par Élisabeth Hébert, qui replacent les travaux de Devaulx dans leur contexte.
    L'ensemble offre ainsi une plongée fascinante dans la vie des marins et des explorateurs du XVIe siècle.

  • The book of citrus fruits

    Iris Lauterbach

    Les citrons, les limons et les espèces amères flottent comme des corps célestes au-dessus de villas italiennes, de jardins à Nuremberg et de paysages pittoresques dans l'ode aux agrumes de J. C. Volkamer. Reproduisant une rare série de gravures sur cuivre mises en couleur à la main, cette édition montre 170 variétés d'agrumes. Pleine de parfums et de couleurs, elle fait revivre un temps où ces fruits étaient vraiment exotique.

  • Le photographe Peter Lindbergh, l'un des génies les plus révérés de l'industrie, est las des photos de femmes retouchées jusqu'à l'absurde, érigées en icônes par notre société. Shadows on the Wall propose une sélection fascinante d'images intimes, choisies parmi quelque 30.000 clichés inédits de modèles de tous âges, aussi peu retouchés et maquillés que possible. Lindbergh livre ainsi des portraits profonds de personnalités hors du commun telles que Lupita Nyong'o, Nicole Kidman, Robin Wright et Lady Helen Mirren.

  • À l'heure où la visualisation de données envahit de plus en plus notre univers, le domaine d'exploration le plus appétissant est sans doute l'art raffiné de la bonne chère. Avec cet ouvrage, le livre de cuisine fait un bond dans l'avenir. Il rassemble les meilleures infographies consacrées à la cuisine, à ce qui se boit et se mange: tableaux de conversion des unités de mesures, recettes de cookies ou de cocktail, ou rétroplanning pour une fête sans stress.
    Incontournable pour tout amateur de bonne chère du XXIe siècle, ce gastro-guide atteint des sommets d'expertise et d'esthétisme. Vous voulez maîtriser la coupe du sashimi ? Connaître le secret d'un steak grillé à la perfection ? Impressionner vos invités avec un Martini Dry maison ? Food Infographics renferme toutes les réponses à vos questions, grâce aux meilleures infographies culinaires créées pour résoudre les tracas en cuisine sous une forme vivante, simple et facile à mémoriser.
    Vous trouverez dans ce livre des infographies sur tous les groupes alimentaires - graines et légumineuses, fruits et légumes, poisson, viande et volaille. Des idées de recettes de soupes, de sandwiches, de casse-croûte, de friandises et de sauces viennent compléter le menu, tandis que d'autres chapitres explorent les associations de saveurs, la pâtisserie, les boissons, les ustensiles et techniques de cuisine, et cerise sur le gâteau, le café et le thé.
    Le livre s'ouvre sur une étude historique de l'iconographie alimentaire, qui rappelle comment et où nous avons utilisé l'image pour apprécier, préparer et servir aliments et boissons, depuis les hiéroglyphes égyptiens sur le pain plat aux classiques du XIXe siècle comme Mrs Beeton's Book of Household Management. Beau, malin et rempli d'astuces très utiles, Food Infographics constitue une délicieuse exploration visuelle de l'alimentation et de la cuisine, mais aussi un recueil indispensable de conseils et de techniques pour un quotidien savoureux.

  • Depuis les somptueuses salles de l'ancienne Alexandrie à la bibliothèque mobile sur chameaux qui arpente la frontière entre le Kenya et la Somalie, les hommes entretiennent un lien étroit avec les bibliothèques. Comme aucun autre concept ou lieu, ces sommes de savoir, de connaissances et de rêverie offrent des possibilités infinies. Ils sont les royaumes incomparables de la découverte, où chaque manuscrit défraîchi, chaque volume finement relié contient une idée nouvelle et révolutionnaire, un imaginaire sans limites, une croyance ancestrale ou une foi religieuse, ou même une nouvelle manière d'exister.

    Grâce à ce nouveau voyage en images, Massimo Listri parcourt bon nombre des plus vieilles et des plus belles bibliothèques au monde pour en révéler les merveilles architecturales, historiques et créatives. Il nous conduit derrière les lourdes portes de bois, à travers les escaliers en colimaçon et les couloirs tapissés d'étagères de grandes bibliothèques privées, publiques, éducatives et monastiques, dont la plus ancienne remonte à 766. Dans ces institutions médiévales, classiques, baroques, rococo et du XIXe, on trouve parmi les plus précieux documents témoignant des pensées et des faits de l'homme, inscrits et imprimés sur manuscrits, livres, rouleaux de papyrus ou incunables. Il s'agit des archives papales de la Bibliothèque apostolique vaticane, de la bibliothèque de Trinity College qui abrite les manuscrits du Livre de Kells et du Livre de Durrow, ainsi que les inestimables possessions de la bibliothèque Laurentienne, à Florence, bibliothèque privée de la puissante famille des Médicis, conçue par Michel-Ange.

    Les descriptions détaillées présentant chaque bibliothèque nous apprennent qu'un grand nombre de ces lieux de contemplation silencieux et feutrés ont eu une existence animée, tumultueuse, voire controversée. Ce fut le cas de l'abbaye d'Altenburg, en Autriche, avant-poste du catholicisme impérial, régulièrement détruite durant les guerres de religion qui ont marqué l'Europe. Ou du monastère franciscain de Lima, au Pérou, qui conserve une masse de documents d'archives de l'Inquisition témoignant du lien complexe entre religion et lois d'une cité récemment bâtie sur les ruines de l'Empire inca.

    Entre recueil de merveilleux objets bibliophiliques, ode à la connaissance et évocation de la magie particulière qui entoure les livres, Massimo Listri. Libraries. Memories of the World est avant tout un pèlerinage culturel et historique au coeur de ces hauts lieux du savoir et vers les histoires qu'ils racontent, aussi passionnantes que celles qu'elles conservent, imprimées et soigneusement rangées dans leurs étagères.

empty