Vie pratique & Loisirs

  • Les vins de Bandol

    Fernand

    Le terroir de bandol s'étend sur 1 500 hectares et produit moins de 60 000 hectolitres de vin par an.
    S'il ne représente qu'à peine cinq pour cent de la production en provence, sa notoriété le place cependant au sommet de cette région à forte vocation viticole. implanté par les phocéens dès le sixième siècle avant notre ère, il constitue l'un des plus anciens vignobles français. au cinquième siècle, l'abbaye de saint-victor à marseille en assure le développement, préfigurant l'intérêt des cisterciens et des moines de l'île de lérins pour ce divin breuvage.
    Plus tard, le roi louis xv exigea, pour lui-même et sa cour, les vins de bandol qu'il portait au pinacle. à l'origine de cet engouement jamais démenti, un cépage noble qui trouve ici son terroir d'élection : le mourvèdre. cette affinité quasiment miraculeuse permit à ce terroir unique d'obtenir l'une des premières appellations contrôlées en 1941. avec la riche histoire du bandol, le présent ouvrage vous invite à découvrir ses domaines actuels, rendant ainsi hommage aux grands vignerons qui en assurèrent le renouveau et perpétuent son incontestable renommée.


    Jean-richard fernand.

  • Leur robe est d'or, saumonée, ou élégamment carminée, le nez complexe, aux nuances minérales, aux senteurs d'agrumes et de fleurs délicates.
    En bouche, ils se font ronds, suaves, fins et sans agressivité. Les vins de Cassis... Des raisins gorgés de lumière, des vignes lovées dans une terre millénaire, richement travaillée, et bercées par les embruns venus de la mer toute proche. Voici déjà plus de deux ans que les vignerons cassidains ont fêté le 70e anniversaire de la création de leur A.O.C. Une appellation prestigieuse, à laquelle il faut ajouter le profond respect des vignerons pour la nature qui leur donne de si fameux élixirs, marque cassidaine à part entière, entre techniques ancestrales et modernité permettant d'accroître ce prestige.
    C'est avec enthousiasme que ces domaines ont accepté de nous ouvrir leur porte. Gérard Gaudin a ainsi pu rassembler les informations nécessaires pour représenter la culture et la production de grands vins présents sur les tables des plus grands restaurants français et internationaux. Et c'est avec le concours d'Alain Vielfaure que chacun des domaines - composante essentielle du décor de ce petit joyau qu'est la cité de Calendal a pu voir le jour sous des dessins réalisés à l'encre de Chine.

  • Charles Paolini écrivain-cinéaste est un fou d'océans. Avec ses nombreux films tournés pour la télévision, il nous a déjà fait traverser le miroir de la mer. Mais c'est dans la narration des plus belles histoires en Méditerranée qu'il poursuit l'aventure : ainsi dans « Merveilles et magie du Corail », il nous fait découvrir les civilisations qui ont succombé aux charmes du corail. Depuis les carabins charlatans qui subliment les qualités occultes de ce corail en poudre pour guérir les blessures : Jusqu'à Saint-Pétersbourg où Ivan le Terrible expose son corail parmi les têtes des ennemis Tatars décapités ; au coeur même de cette Méditerranée où les minuscules barques corallines sont la proie des pirates barbaresques ; en suivant au départ de Venise, le « Chemin des Merveilles » des grandes caravanes avec Marco Polo, les fanons de baleines, l'ambre des cachalots et le corail mythique. Depuis l'épopée Celte et les Indiens Pueblo, jusqu'aux musulmans chiites de rite ismaélien, les branches de corail vont participer à la cosmogonie de l'organisation du monde. C'est aussi le corail de tous les sacrifices et de tous les dangers, le corail de la peur, du froid et de la nuit, un corail de folie, des requins, de la mort. Ce corail qu'aujourd'hui les plongeurs vont ramasser aux portes des abysses avec des robots sous-marins mis au point par Comex. C'est vers cette quête du Graal et de la Toison d'Or que l'auteur nous entraîne avec fascination.

  • Fernandel avait la réputation d'aimer recevoir et d'apprécier encore davantage les agapes conviviales.

    Cette réputation était en dessous de la réalité : pour cet homme du sud issu d'un milieu populaire, la table était une sorte de " saint des saints " oú tout se discutait. chaque plat - bouillabaisse, poissons grillés, aïoli, festin de noël, d'anniversaire. - était l'occasion d'offrir à ses hôtes un moment inoubliable d'amitié et de rire. le " fernand d'elle ", comme l'appelait sa belle-mère, avait certes la chance d'avoir un cordon-bleu à domicile : sa douce henriette, sans oublier marguerite, sa belle-soeur, toutes deux expertes en cuisine provençale.
    Mais le comédien oeuvrait volontiers en cuisine, notamment pour préparer les poissons pêchés le matin même avec ses amis de la côte bleue. franck fernandel, le fils, nous fait partager des souvenirs inédits et savoureux, tout comme les plats de son enfance, en compagnie de gabin, raimu, pagnol, andrex, gino cervi et tant d'autres qui étaient invités à la table familiale, à marseille ou à carry-le-rouet.
    Pour découvrir ce fernandel intime, de nombreuses photographies inédites ainsi qu'une vingtaine de recettes, reprises par le chef jean-pierre moggia, complètent cet ouvrage qui mettra du soleil sur vos papilles.

  • Le jeu de boules est à la Provence ce que le théâtre de Delphes était à la Grèce antique: un lieu de tragédie ! Mais une tragédie toute sudiste, avec beaucoup de soleil dans le drame et de grandiloquance dans les dialogues, plus un zeste d'excès dans les sentiments et énormément d'amour dans les affrontements. Bref, une scénographie entre Shakespeare, Racine, et la «commedia dell'arte», réglée comme un thriller américain, à la fin de laquelle tout le monde meurt... de rire !
    Alors, qui mieux qu'Yvan Audouard pouvait emboîter le pas de «l'embrouille», de «la fatalité fatale» ou du «cacou» pour nous croquer des personnages uniques au monde, nous restituer des répliques d'anthologie, nous projeter dans des situations inénarrables ?
    />

  • Ce livre est un voyage.
    Voyage dans l'histoire au temps de la féodalité. voyage en orient d'oú les croisés nous rapportèrent les épices. voyage au pays des cinq sens, quand les saveurs d'autrefois reprennent vie dans des recettes simples et " goûteuses ". cent soixante-dix recettes inspirées de préparations authentiques issues de manuscrits médiévaux puis adaptées à la diététique et aux possibilités d'approvisionnement de nos jours.


  • la cigale est un insecte très méconnu, en provence comme ailleurs, souvent entr'aperçu dans le filtre de la fable de la fontaine.
    qui lui fait bien du tort depuis plus de trois siècles ! mais il y eut aussi l'entomologiste henri fabre et ses souvenirs entomologiques et encore, depuis plus d'un siècle, la fameuse cigale d'aubagne, céramique déjà reproduite à des millions d'exemplaires. jean-claude rey, le plus cigale de tous les conteurs provençaux, nous dit tout sur cette musicienne, reine de la provence, et surtout lui rend enfin justice dans toutes les légendes, avec entre autres les aspects scientifiques indispensables à sa connaissance, sans oublier, conteur oblige, les anecdotes les plus drôles découvertes au cours de ses pérégrinations, de soirées en veillées.


  • Notre collection " terre de soleil ", inaugurée par la présentation exhaustive des vins de bandol, poursuit avec ce second tome la découverte des grands vignobles de provence.
    Avec 355 domaines particuliers, 48 caves coopératives et 59 sociétés de négoce, les côtes de provence constituent la plus importante appellation de toute la région. nous y avons sélectionné 40 domaines parmi les plus emblématiques, avec pour essentiel critère la haute notoriété de leurs vins. d'autres paramètres, plus subjectifs, ont étayé notre choix : l'histoire et la majesté architecturale du lieu, son environnement édénique et bien sûr la personnalité du terroir.
    Cette aristocratie vigneronne collectionne désormais récompenses et éloges, s'illustre sur les plus grandes tables de france, et poursuit sa conquête planétaire auprès des amateurs éclairés. le présent ouvrage a donc pour ambition d'en conforter la renommée en invitant ses lecteurs à redécouvrir, au coeur de la plus courtisée des provinces touristiques, ces havres d'élégance et de culture érigés à la gloire de leurs crus, qui comptent parmi les plus grands.

  • Ce livre est un voyage. Voyage dans l'Histoire au temps de la féodalité. Voyage en Orient d'où les Croisés nous rapportèrent les épices. Voyage au pays des cinq sens, quand les saveurs d'autrefois reprennent vie dans des recettes simples et " goûteuses "... Ce livre est une invitation. Invitation à feuilleter une page d'histoire importante de notre patrimoine culinaire avec des grands maîtres dont le célèbre Taillevent. Invitation à composer soi-même des mets savoureux aux couleurs recherchées, aux arômes délicats, aux textures raffinées. Les recettes proposées, inspirées de préparations authentiques issues des manuscrits médiévaux, sont adaptées à nos goûts d'aujourd'hui et à nos préoccupations en matière de diététique et de produits naturels.

  • Notre collection "Terre de Soleil" consacrée aux grands vins de Provence s'est ouverte en novembre 2006 avec Les Vins de Bandol Le second tome (Grands Vins de Provence, juillet 2008) offrait une sélection de 40 domaines, distingués parmi ceux de l'appellation Côtes de Provence.
    Le présent opus vous invite à la découverte de 40 nouveaux "académiciens du vin ", à la tête de domaines emblématiques sélectionnés sur un grand périmètre aixois, incluant la partie méridionale de la vallée du Rhône, celle de la Durance, et le massif des Alpilles. Cette Provence intérieure nous y dévoile la prodigieuse richesse de ses terroirs contrastés. Elle nous révèle aussi l'ambition commune de vignerons attachés à lui offrir en partage le statut auquel ils ont su accéder, comme membres de l'aristocratie des vins de France.
    II nous plaît de contribuer à le faire savoir.

  • Josy marty-dufaut dans sa gastronomie du moyen âge nous proposait un voyage dans le temps.

    Aujourd'hui, dans son dernier ouvrage, la gastronomie de la renaissance, elle nous offre un itinéraire au sein des mentalités et des goûts. l'homme élargit son espace et le champ de ses saveurs.
    Carrefour de deux mondes, la méditerranée est l'héritière de l'orient et de ses épices connues dès l'antiquité, et le havre d'accueil des cargaisons venues de l'amérique. au centre des eaux bleues, l'italie avec ses grandes cités, venise, florence, gênes, est le creuset où fusionnent toutes les traditions culinaires, qu'elles viennent de la turquie mystérieuse ou de l'espagne resplendissante en passant par les contrées mauresques.

    L'ouvrage de josy marty-dufaut traduit bien la curiosité de l'homme pour les produits qui conquirent peu à peu la cuisine de la méditerranée.
    La gastronomie de la renaissance nous offre un panorama complet de ces cultures. en parcourant les 197 recettes adaptées à notre temps, nous avons envie de devenir le lecteur gourmand, fait non de glaise, mais de légumes et de fruits tel un portrait d'arcimboldo.

    Claude riccardi.

  • La Gastronomie du Roi-Soleil est le troisième ouvrage d'une étude de la gastronomie au cours des siècles.
    Les 150 recettes proposées sont authentiques, extraites des manuscrits originaux des maîtres queux du Roi-Soleil ; adaptées à nos jours, elles peuvent être réalisées sans difficulté. Louis XIV s'entoure des plus grands cuisiniers : La Varenne, Pierre de Lune, Massialot... Des maîtres d'hôtel comme Vatel réglementent " le service à la française " avec faste et apparat. La Quintinie, le plus grand des jardiniers, réalise des prouesses dans l'art de la culture des fruits et des légumes.
    Sous l'impulsion du Roi-Soleil, la gastronomie devient un art à part entière. La table est organisée à la manière des jardins de Le Nôtre. Les plats, présentés avec recherche et goût, sont les sujets des meilleurs peintres de nature morte. La musique de Lulli et de Charpentier donne l'ambiance des repas. L'ouvrage de Josy Marty-Dufaut évoque cette époque en retraçant l'histoire des mets, en l'enrichissant d'anecdotes passionnantes.
    La gastronomie du Roi-Soleil est une page de notre Histoire : Louis XIV l'a voulue avant tout française, l'Europe entière l'a imitée. Laissons-nous envoûter par le charme de l'époque, goûtons des mets savoureux, auréolés d'histoire... Cédons au plaisir de composer un repas Grand Siècle !

empty