Vie pratique & Loisirs

  • La préparation d'une sortie de pêche, à elle seule, est déjà un instant fort ; nos pensées sont déjà au bord de l'eau. On se remémore le poste de pêche, les techniques qui y ont fonctionné, le gros poisson que nous avons raté la fois dernière. Depuis, nous avons eu de nouvelles idées, de nouveaux leurres prometteurs à essayer. On se prend à rêver à une pêche extraordinaire. Vient ensuite le moment tant attendu : nous y sommes et les premiers lancers sont porteurs d'espoir. Quand celui-ci viendra à s'essouffler nous savons qu'un changement de leurre, de technique ou de spot le fera revivre. [...] Parfois un coup de chance ou une bonne stratégie viendront nous récompenser par la capture d'un carnassier de taille hors normes dont nous nous souviendrons longtemps. C'est la cerise sur le gâteau.

  • C'est à la lisière de la forêt amazonienne, sur le continent sud-américain, à Saint- Laurent-du-Maroni précisément, que se situe la dernière rhumerie de Guyane : la distillerie Saint-Maurice. elle y trouve un terroir et un climat propices à la culture d'une canne à sucre de qualité. Plusieurs autres facteurs sont également à l'origine du succès de ces rhums, régulièrement primés lors du salon agricole de Paris : leur remarquable caractère organoleptique, l'acharnement au travail des hommes et l'abnégation d'ernest Prévot, le dirigeant de la rhumerie. La culture de la canne représente aujourd'hui en Guyane le dernier héritage cultural d'une époque coloniale jadis prospère. La distillerie Saint-Maurice est une réussite économique qui découle surtout d'un savoir-faire dans la transformation de la canne à sucre, transmis depuis plusieurs générations au sein de la famille Prévot.
    Cet ouvrage commence par une présentation de l'histoire de l'industrie rhumière en Guyane de l'esclavage à nos jours ; sont ensuite abordées les questions liées à la culture et les étapes de transformation de la canne à sucre ; et pour fi nir ce sont les raisons de la consécration des produits issus de la distillerie qui sont évoquées. Cet ouvrage collectif démontre ainsi cette capacité d'entreprendre et d'exceller en Guyane, conviction partagée par tous ceux qui ont participé à son élaboration.
    Il s'agit d'un ouvrage collectif d'une quinzaine d'auteurs.

  • Une localisation géographique exceptionnelle à la confluence d'environnements amazonien et atlantique, et un cosmopolitisme de sa population hérité de son histoire font de la Guyane, sans conteste, une contrée riche en saveurs.
    Ce fait gustatif que l'on explique par les nombreuses ressources maritimes et terrestres présentes, est aussi l'expression d'un patrimoine immatériel transmis par les communautés présentes dans ce territoire amazonien depuis des siècles et par celles y affluant encore.
    Cet ouvrage didactique, qui a sollicité pendant plusieurs années le concours de socio-professionnels, de référents culinaires issus des communautés locales et de spécialistes thématiques associe à parts égales culture, économie et formation. Il met autant à l'honneur la production agricole et agroalimentaire de la région que ses recettes culinaires traditionnelles et il entend également rendre hommage aux corporations relevant du secteur primaire et de l'artisanat.
    « Saveurs de Guyane » entre dans la collection Patrimoines de Guyane, qui compte déjà l'ouvrage « Rhums Saint-Maurice » - sur l'histoire du rhum guyanais - et l'ouvrage « Palmiers patrimoniaux de Guyane » sur les usages et vertus de trois palmiers emblématiques de Guyane (wassaye, comou, patawa).

  • « J'ai suivi les pas de Nassos Daphnis, l'un des plus doués hybrideurs de pivoines arbustives du XXe siècle. Et de Sparte, à une encablure d'Olympie, au pays du Soleil levant, du comté de Monroe (NY), lieu de l'alchimie daphnisienne où les vaches noir de jais paissent dans des prés de dimensions titanesques, aux douves relativement lilliputiennes du château de Sourches où désormais croissent ses rejetons divins, je vais vous expliquer comment cet artiste peintre de talent est devenu un génie de la pivoine. La plupart des obtentions de Daphnis portent des noms olympiens. Ce tome II décryptera ses croisements botaniques à travers vingt portraits de dieux, de déesses et de héros qui ont enchanté l'imaginaire de l'Antiquité grecque et romaine. »

  • «Nous arrivons sur terre avec un potentiel intact et sauf cas particulier, une énergie vitale qui ne demande qu´à se déployer: joie primitive d´exister, vivacité, curiosité et une aptitude à aimer d´emblée ceux qui nous entourent. Mais cela ne dure guère. Le monde se charge de nous éduquer autrement. Nous devenons peu à peu ce que la famille, la société perçoivent et réclament de nous. Nous développons, sur-développons certains talents (ceux qui plaisent et qui «rapportent») et délaissons le reste. Parallèlement, les événements, les blessures affectives nous apprennent la souffrance, la peur, la méfiance et nous voilà figés, repliés, passifs ou violents. Ainsi se construit notre ego, de plus en plus formaté, et ce que nous appelons notre personnalité au détriment du capital de départ. Où le bel élan initial? Où la confiance, l´ouverture, les multiples promesses de bonheur et d´épanouissement ? Au-delà de tous les masques imposés, superposés, quel est notre vrai visage?» Madeleine Hazo

  • POURQUOI CE GUIDE ?
    - Les artistes ont du mal à percer â dans un milieu au fonctionnement opaque.
    - Or, il existe des règles du jeu informelles, des facons de procéder, qui permettent d'émerger.
    - Ce guide a interrogé les professionnels du secteur (artistes, galeristes, collectionneurs) pour dévoiler les clés pour réussir sa vie d'artiste.

    A QUI S'ADRESSENT CES GUIDES ?
    - A tous ceux qui souhaitent se lancer dans une carrière artistique ou se réorienter.
    . A tous ceux qui veulent savoir comment ont fait ceux qui ont "reussi" . A tous ceux qui veulent comprendre le fonctionnement du marché de l'art et le "dessous des cartes".

    QUE TROUVE-T-ON DANS CES GUIDES ?
    - Des entretiens avec des artistes qui tournent, qui ont trouvé des voies alternatives, qui ont reussi à percer.
    - Des conseils de la part de galeristes, d'organisateurs d'exposition, de coach et d'agents d'artistes - Des bons plans, des adresses, des sites internet.

  • POURQUOI CES GUIDES ?
    - Les artistes (peintres, sculpteurs, plasticiens...) ont besoin de montrer leur travail.
    - Les foires et les salons sont un excellent moyen pour eux de diffuser leurs oeuvres.
    . Il n'existe pas de guide pratique recensant toutes les manifestations artistiques en France et en Europe.
    Exposer en galerie de facon régulière releve souvent pour l'artiste du parcours du combattant. Or les salons, les biennales, les festivals et les marchés sont d'excellents moyens de diffusion de son travail. Ignorés à tort, ils offrent pourtant à bon nombre d'artistes une vraie visibilité. Nombreux sont ces évènements qui leur permettent de montrer leurs travaux, à un large public certes, mais aussi aux commissaires d'expositions, aux galeries, aux collectionneurs qui arpentent incognito ces espaces d'art éphémères.

    A QUI S'ADRESSENT CES GUIDES ?
    - A tous les artistes qui souhaitent montrer leur travail : 80 000 artistes sont inscrits à la Maison des artistes, mais seuls 10% ont trouve une galerie - A tous les artistes qui souhaitent trouver une galerie ou un collectionneur : les professionnels parcours ces evenements à la recherche de nouveaux talents.
    - A tous les artistes qui souhaitent élargir leur audience hors de France : le marche de l'art est très dynamique en Europe et les artistes francais y sont les bienvenus.

    QUE TROUVE-T-ON DANS CES GUIDES ?
    - 323 manifestations répertoriées en France, . 502 manifestations répertoriées en Europe, L'objet de ces guides est de répertorier les manifestations existantes : Les évènements specialises (pour les peintres, les sculpteurs, les photographes, les artistes numériques, les artistes conceptuels), les manifestations régionales, nationales et internationales, les manifestations avec comité de sélection ou jury, les manifestations qui rémunèrent les exposants.
    Pour chaque évènement sont décrit le projet, le public, les conditions de participation.

  • POURQUOI CES GUIDES ?
    - Les artistes (peintres, sculpteurs, plasticiens...) ont besoin de montrer leur travail.
    - Les foires et les salons sont un excellent moyen pour eux de diffuser leurs oeuvres.
    . Il n'existe pas de guide pratique recensant toutes les manifestations artistiques en France et en Europe.
    Exposer en galerie de facon régulière releve souvent pour l'artiste du parcours du combattant. Or les salons, les biennales, les festivals et les marchés sont d'excellents moyens de diffusion de son travail. Ignorés à tort, ils offrent pourtant à bon nombre d'artistes une vraie visibilité. Nombreux sont ces évènements qui leur permettent de montrer leurs travaux, à un large public certes, mais aussi aux commissaires d'expositions, aux galeries, aux collectionneurs qui arpentent incognito ces espaces d'art éphémères.

    A QUI S'ADRESSENT CES GUIDES ?
    - A tous les artistes qui souhaitent montrer leur travail : 80 000 artistes sont inscrits à la Maison des artistes, mais seuls 10% ont trouve une galerie - A tous les artistes qui souhaitent trouver une galerie ou un collectionneur : les professionnels parcours ces evenements à la recherche de nouveaux talents.
    - A tous les artistes qui souhaitent élargir leur audience hors de France : le marche de l'art est très dynamique en Europe et les artistes francais y sont les bienvenus.

    QUE TROUVE-T-ON DANS CES GUIDES ?
    - 323 manifestations répertoriées en France, . 502 manifestations répertoriées en Europe, L'objet de ces guides est de répertorier les manifestations existantes : Les évènements specialises (pour les peintres, les sculpteurs, les photographes, les artistes numériques, les artistes conceptuels), les manifestations régionales, nationales et internationales, les manifestations avec comité de sélection ou jury, les manifestations qui rémunèrent les exposants.
    Pour chaque évènement sont décrit le projet, le public, les conditions de participation.

  • Un beau livre mêlant le sport, l'art et la littérature Une actualité française et internationale : La France organise le championnat du monde de Handball en janvier 2017.
    Regards croisés du joueur et du spectateur qui dans l'instant du sport sont chacun sensibles au mouvement, à la géométrie, la tactique et l'intensité du moment.

    L'ouvrage présente 23 oeuvres de Alain Delatour.
    Les textes de Thierry Beinstingel portent un regard particulier et original sur le handball.

empty