Fantasy & Science-fiction

  • Fuyant de mauvais souvenirs, Suzan et ses deux jumeaux, Matthew et Emily, quittent New York au printemps 1901, traversent l'Atlantique et s'installent chez les cousins Des-bordes, à Mazamet, en Occitanie.
    Le vieil Auguste Desbordes, en proie à de graves difficultés économiques, a entamé la reconversion de sa filature de draps en usine de délainage. Diplômée d'université, Suzan devient son bras droit, le temps de se former, avant de le remplacer. Habile gestionnaire, meneuse d'hommes hors pair tout en restant à l'écoute de ses ouvriers, elle développe l'entreprise en s'appuyant notamment sur le docteur Bertel, bien introduit dans les milieux financiers au plan local.
    Bel homme, célibataire de surcroît, le praticien ne laisse pas Suzan indifférente. Mais la femme d'affaires qu'elle est devenue à force de travail et de volonté, et qui a quelque peu délaissé ses enfants, trouvera-t-elle le temps d'écouter son coeur afin de retrouver ce bonheur que la désormais lointaine Amérique lui a jadis volé ? D'autant plus qu'il lui faut dès maintenant songer à sa succession, et il n'y a aucune raison pour que le poste qu'elle occupe revienne à un homme.
    Avec cette belle fresque écrite aussi bien à la gloire de ces femmes qui ont lutté pour faire évoluer leur condition qu'à celle du milieu ouvrier, l'auteur fait revivre les temps forts du délainage, fleuron de l'industrie locale. Elle signe ici son premier roman.

  • un jules verne peut toujours en cacher un autre ! qui sait aujourd'hui que l'auteur de cinq semaines en ballon et du voyage au centre de la terre était fasciné par la littérature fantastique ? et qu'il vouait à edgar poe une admiration inconditionnelle ? veut-on s'en convaincre,
    il suffit de se laisser envoûter par ces six nouvelles, écrites à différents moments de sa vie, réunies ici pour la première fois.
    tenez, commencez donc par maître zacharius ou l'horloger qui avait perdu son âme et poursuivez par une fantaisie du docteur ox. pas l'ombre d'un doute. a l'instar de maupassant, nerval et gautier, jules verne, aussi hallucinant qu'halluciné, est bien un " arpenteur de l'étrange ".

  • du fantastique sans le moindre bémol ! treize auteurs, tous de langue française, douze français et un belge, rassemblés sous la baguette magistrale de roger maudhuy, interprètent ici une étonnante partition tout au long de laquelle le fantastique et le thème de la musique font cause commune.
    que l'on ne s'y trompe pas : les auteurs en question, à l'instar de george sand ou erckmann-chatrian, sont avant tout des gens de plume, ce qui ne les empêche pas, bien au contraire, d'être d'authentiques croque-notes. que berlioz (redécouvert comme écrivain !) et béalu mènent la danse, que schwob et seignolle rythment les chapitres, que rabou et block y aillent d'un solo, et nous voici entraînés dans la sarabande où le diable et paganini battent l'infernale mesure.
    la musique est toujours, de page en page, la " clé " de l'étrange.

empty