Grand West

  • C'est après la visite fatidique du sinistre " chien noir " au vieux pirate Billy Bones, à l'auberge de l'Amiral Benbow que tout commence. Le jeune Jim Hawkins s'embarque avec le sir de Trelawney et le docteur Livesey à la recherche d'un mystérieux trésor caché dans une île lointaine dont ils détiennent la carte. Trésor, que convoite également le patibulaire et mystérieux Long John Silver, le cuisinier du port, qui Jim se lie d'amitié. Jim, qui n'est pas au bout de ses surprises, car la route est longue et parsemée d'embûches jusqu'à l'île du squelette où, tout au fond d'une grotte, reposent des joyaux innombrables...

  • Kim Wolf

    Patrice Serres

    Au moment où nous entrons dans cette histoire, l'U.A.S. (United Air Services), cet organisme supra national disposant de moyens illimités, chargé des plus périlleuses missions aériennes dans le cadre de vastes projets scientifiques, humanitaires ou écologiques, est infiltré par des inconnus.
    Leur but : se débarrasser de Kim Wolf et de ses fidèles afin de s'emparer des infrastructures de l'organisation à tout prix.
    L'enjeu est énorme : Il s'agit de mettre en place un trafic international de stupéfiants qui pourrait permettre de financer des départs de conflits sur tous les continents.
    C'est sans compter sur la bravoure de Kim Wolf et sa Meute.
    L'auteur : Patrice Serres est dessinateur, scénariste, essayiste, journaliste, sinologue, créateur de timbres, homme de radio et de télévision. Élève de l'immense Frank Robbins, durant toute sa carrière il a illustré un grand nombre de BD : Yves Sainclair, Tanguy et Laverdure, les Fourmis, Le bal des abeilles, Qin, l'empire des 10 000 années, Les forçats de la route, etc. Dans cet album, le style de dessin au pinceau utilisant de larges à-plats noirs est caractéristique de l'école new-yorkaise dont il s'est toujours réclamé.
    Patrice Serres est également l'auteur de nombreux essais dont Le Grand Livre de l'Inde, avec Jean Rémy (2008), Le livre des proverbes chinois (2009) et Le mystère de l'ordre alphabétique (2010). Citons enfin sa passion pour les timbres dont il est l'illustrateur Albert Londres 1884-1932 et Armistice 1914-1918 le 12 novembre 2008.

  • Sur les terres rouges gorgées de bauxite, battues par les vents, il paraît que l'on aperçoit encore quelques fois l'ombre de Ned Kelly «l'homme a la tête de fer », qui fut voleur de bétail dans son jeune âge et qui avec sa bande de hors-la-loi désespérés, sillonna en son temps l'Etat de Victoria en Australie. Au grand dam de la police qui le traqua sans merci jusqu'à sa pendaison haut et court dans la sinistre prison de Melbourne, détruite depuis, et dans les ruines de laquelle, dit-on, on retrouva ses os enfouis dans le sol. Il était fils de John Kelly, surnommé Red à cause de la couleur de ses cheveux d'un roux flamboyant, et d'Ellen Quinn, native du comté d'Antrim en Irlande. Irlandais lui aussi mais de Tipperrary, Red Kelly avait été déporté pour le vol de deux cochons et ce pour sept longues années, au bagne de « la terre de Van Diemen », que l'on ne nommait pas encore Tasmanie. Dès son plus jeune âge, Ned fut confronté à l'autorité aveugle suffisante et arrogante des policiers anglais oeuvrant servilement pour l'intérêt des propriétaires terriens, pour qui les métayers avaient moins d'importance que les troupeaux de vaches et d'ovins dont ils s'occupaient. Elève doué du voleur de chevaux Harry Power, cavalier émérite lui-même, il connaissait chaque buisson et chaque chemin creux du comté de Victoria. De grosses bêtises en escarmouches plus sérieuses, Ned en vint à s'opposer frontalement aux forces de l'ordre et la violence alors éclata. Aidé par quelques rebelles comme lui, il fonda le gang Kelly, composé entre autres de deux de ses frères. D'attaques de convois postaux en pillages de banques d'une audace folle, protégé d'un plastron de fer et coiffé d'un heaume du même métal qu'il s'était façonné lui même, il forgea alors sa légende de Robin des bois australien, défenseur des pauvres et pourfendeur des puissants, dont le souvenir est toujours vivace de nos jours en Australie, où diverses statues dressées ça et là perpétuent sa mémoire, tels des symboles vivants de l'opposition éternelle à la tyrannie et à l'arbitraire. C'est son histoire que nous allons vous raconter... À un ou deux mensonges près.

  • Padraig quitte l'Angleterre à bord du Bristol pour Singapour.
    Il est en possession du testament de Dennis Rourke. Il trace les plans de «l'Erin », sa future goélette qu'il fera construire à Singapour. Au Cap de Bonne Espérance le Bristol essuie une tempête. Padra par son aptitude à la manoeuvre des gréements. Son voilier construit, il recrute un équipage grâce à Kim un jeune skipper malais. « gagne Hobbart, base de baleiniers et de navires de convicts. Battant pavillon irlandais, « l'Erin » suscite la méfiance des autorités. Padraig loue un luxueux bungalow à l'armateur Jeremy Carter. Celui à son homme de main d'enquêter sur la présence de Wantage. Padraig met le cap sur Betsy Island à la recherche du trésor, sans succès. Apr avoir ridiculisé Carter par voie de presse, il apprend d'un harponneur que Betsy Island a une île jumelle : Cap South Arm Island où a en effet été enfoui le trésor de Rourke. Wantage restitue les pièces d'or au gouverneur tout en gardant un écu symbolique.

  • Lobo Tommy

    Herlé

    Lobo Tommy est un loup détective qui vit à New-York.
    Seul, ou avec son vieil ami l'inspecteur Harry Zona, il résout les énigmes les plus stupides et éjantées qu'on ait vues à l'est du Mimississipipi (et à l'ouest aussi).
    Lobo Tommy tire son incroyable force mentale d'un stage qu'il effectua jadis dans le monastère Shaolin de son vénéré maître Po, expérience sublime dans la quête infinie du long et sinueux chemin conduisant à la Suprême Sagesse, et enseignement ô combien précieux lorsqu'il s'agit de combattre le crime et d'affronter les situations les plus périlleuses dans ce monde déglingué où la logique et le bon sens sont allègrement outragés !!!

  • Deux flacons anciens achetés par un collectionneur à Islington Market vont être les éléments déclencheurs de bien des événements extraordinaires. On ne s'en étonnera pas si on apprend que lesdits fioles contiennent chacune un spectre prisonnier d'un peu d'eau bénite. La maladresse d'un domestique provoque la catastrophe, les fantômes se retrouvent à l'air libre, semant la terreur dans la grande maison de ce coin paisible de Cornouailles où ils ont échoués. Harry Dickson et son élève Tom Wills sont appelés à la rescousse. Il faut bien un tel tandem pour affronter Joe Gamp, dit le " Hacheur ", effroyable criminel pendu jadis à la prison de Newgate, et Angus-le-Couturé, un féroce écumeur écossais occis autrefois par la frappe d'un boulet.
    En dépit des pouvoirs glanés dans l'au-delà par les deux terribles revenants, Dickson et Tom vont visiter une à une les pièces de Houghton House, la maison hantée dont seule une fenêtre reste mystérieusement éclairée. Ils seront accompagnés de l'inspecteur Goodfield et de la jeune Wendy, fille du collectionneur, mais cela sera parfois loin de leur faciliter la tâche, surtout quand la bâtisse prendra l'allure d'un vaisseau chahuté par la tempête.
    Aussi stupéfiant que cela puisse paraître, deux vulgaires poules feront que tout rentre dans l'ordre.

  • Hobart (Tasmanie). Dans un « beuglant » à matelots, Padraig fait la connaissance de la belle Maureen jouant de la harpe pour les patriotes irlandais. Elle est arrêtée pour incitation à la rébellion. Padraig prend parti pour elle. Les ennemis de notre héros n'ont pas désarmé. Le pavillon irlandais en signe de défi flotte sur l' « Erin » indisposant les autorités.
    L'armateur Carter et ses complices décident d'aborder l' « Erin » et d'y mettre le feu. Margareth, fille de Carter, a eu vent de la machination et en fait part à Padraig.
    Aidé d'un équipage de baleiniers, Padraig fait échouer cette perfidie lors d'une bagarre homérique. Une rébellion de forçats a alors lieu.

  • En 1850 Padraig Wantage est le descendant d'une riche famille anglaise dans l'Irlande colonisée. Il rompt avec soeurs et beaux mort du dernier parent.
    Il hérite du titre et de l'immense domaine. Son coeur bat pour la verte Erin.
    Avant un long voyage il fait ses adieux ses biens à sa méprisante famille. Avant de prendre le large il parcourt sa chère terre d'Irlande en solitaire en quête des liens qui l'y attachent. Il gagne Londres où il découvre la misère des dockers. Au hasard de l'acquisition d'une boite contenant le testament d'un nommé Rourke devenu clochard. Padraig part à la recherche de ce trésor dont le prix ne lui importe guère. Il embarque sur le Bristol pour Singapour.

  • Dans la grande forêt de Sherwood, comme le dit la balade : "c'est là où tout commence et où tout fini". Là où se nichent espérance et liberté. Là où chaque homme, femme ou enfant peut trouver refuge et sécurité entre les gigantesques racines de ses arbres majestueux au feuillage protecteur, que ce soit de la pluie, de la neige, ou de la folie des hommes. C'est là que le jeune Tom Somerton se réfugie fuyant les sbires du shérif de Nottingham qui viennent d'assassiner toute sa famille.
    S'enfonçant de sentes humides en clairières ombragées, se frayant passage entre les troncs serrés et moussus, il va à la rencontre de l'esprit de la forêt en personne.

empty