Stanke Alexandre

  • «Qu'est-ce que je serais heureux si j'étais heureux!» Cette formule de Woody Allen dit peut-être l'essentiel: que nous sommes séparés du bonheur par l'espérance même qui le poursuit.
    La sagesse serait au contraire de vivre pour de bon, au lieu d'espérer vivre. C'est où l'on rencontre les leçons d'Épicure, des stoïciens, de Spinoza, ou, en Orient, du Bouddha. Nous n'aurons de bonheur qu'à proportion du désespoir que nous serons capables de traverser. La sagesse est cela même: le bonheur, désespérément.

  • Lise Bourbeau consacre sa vie à dépasser ses propres limites et à transmettre aux autres ce qu'elle apprend afin de les aider à atteindre ce à quoi nous aspirons tous : la joie, la paix, la sérénité, la santé, la réalisation de nos rêves et de nos aspirations. Pour ce faire, il s'avère important d'être davantage conscient de vous-même, c'est-à-dire faire l'expérience consciente de ce qui se passe en vous aux niveaux physique, émotionnel, mental et spirituel. Lise Boubeau met son expérience et ses connaissances au service des personnes désirant entamer et poursuivre leur recherche intérieure. Les enseignements contenus dans ce livre audio vous donnent les moyens. Placés en fin de chapitre, les exercices pratiques vous aident à devenir conscient de votre façon de vous aimer et d'aimer les autres. Comme vous récoltez ce que vous semez, en aimant, vous récolterez l'amour! N'estce pas ce que nous recherchons tous sur la Terre? Dans cet ouvrage publié en 1987 et vendu à plus de 400,000 exemplaires, elle résume sa philosophie de vie avant-gardiste.

  • Qui es-tu ?

    Lise Bourbeau

    Lise Bourbeau consacre sa vie à dépasser ses propres limites et à transmettre aux autres ce qu'elle apprend afin de les aider à atteindre ce à quoi nous aspirons tous : la joie, la paix, la sérénité, la santé, la réalisation de nos rêves et de nos aspirations. Pour ce faire, il s'avère important d'être davantage conscient de vous-même, c'est-à-dire faire l'expérience consciente de ce qui se passe en vous aux niveaux physique, émotionnel, mental et spirituel. Lise Boubeau met son expérience et ses connaissances au service des personnes désirant entamer et poursuivre leur recherche intérieure. Les enseignements contenus dans ce livre audio vous donnent les moyens. Placés en fin de chapitre, les exercices pratiques vous aident à devenir conscient de votre façon de vous aimer et d'aimer les autres. Comme vous récoltez ce que vous semez, en aimant, vous récolterez l'amour! N'est-ce pas ce que nous recherchons tous sur la Terre?

  • Les grands drames vécus lors d'une guerre relèguent habituellement les événements moins tragiques, au second rang. Bien que ces derniers passent inaperçus durant les combats, ils ne méritent pas moins d'être connus du public à cause du sentiment de bienveillance, de compassion, d'amour et d'innombrables preuves d'humanité dont ils ont fait preuve.
    Ce livre audio ne s'attarde donc pas sur les protagonistes des grandes batailles, mais plutôt sur les oubliés de celle-ci, aux citoyens lambda parmi lesquels on trouvent souvent des héros du quotidien.
    Elle révèle de remarquables péripéties qui ont réussi à remettre un tant soit peu en harmonie les êtres humains durant les périodes les plus cruelles du conflit armé de la Seconde Guerre mondiale.
    Voici quelques-unes de ces péripéties susceptibles de constituer un document commémorant le 75e anniversaire de la fin de la Guerre.

  • Beaucoup de parents manipulent leurs enfants à l'occasion, pour s'en faire obéir ou les influencer. Mais que se passe-t-il lorsqu'un parent est véritablement manipulateur? La réalité est alors beaucoup plus sournoise et les apparences, souvent trompeuses. Quels sont les indices, les comportements, les propos et les situations caractéristiques qui permettent de déceler cette pathologie chez une mère ou un père?

    L'auteur expose les multiples facettes de la relation toxique avec un tel parent. Elle appuie ses révélations sur des témoignages surprenants et poignants d'enfants, certains encore jeunes et d'autres devenus adultes. Ceux-ci n'ont jamais oublié leur vécu douloureux, que même la famille élargie ne soupçonnait pas. Pourtant, il est possible - et nécessaire! - de s'extraire de ce lien destructeur et de s'autoriser à être heureux.

  • Les bras, la petite musique, les histoires, les doudous, les tétines, la lumière allumée, le biberon de lait, la porte entr'ouverte... Ils ont tout essayé, la douceur mais aussi la fermeté. Et, en désespoir de cause, certains parents ont frappé à la porte du psy.

  • La vie est un labyrinthe. Et ce serait tellement plus simple si nous en avions la carte, s'il suffisait de suivre le train-train quotidien... Mais non ! Tout bouge, tout évolue, en amour, en famille, au travail, en société. Alors, adaptons-nous !
    Qui a piqué mon fromage ? est un véritable guide frappé au coin du bon sens (et de l'humour!), destiné à secouer nos léthargies, nos routines, notre peur de tout ce qui « n'est plus comme avant ». Une parabole décapante pour découvrir que tout vient à point à qui sait... changer.
    C'est facile, c'est rapide, et ça marche !

  • Démystifiez les mécanismes de la colère et trouvez les clés pour mieux comprendre, apprivoiser et transformer ce sentiment sombre.
    Connaissez-vous tous les visages de la colère, cette émotion qui prend parfois le contrôle et dicte sa loi? Si certaines colères sont explosives et visent l'être aimé, l'enfant, l'ami, le collègue ou soi-même, d'autres sont plus insidieuses et tout aussi ravageuses: agressivité passive, comportements compulsifs, sexualité à risque, célibat imposé, agressivité au volant, harcèlement psychologique...
    Dans ce livre audio, Marc Pistorio dresse la liste des colères conscientes et inconscientes qui influencent les différentes sphères de nos vies. Il nous encourage à écouter ce qu'elles nous apprennent de notre histoire familiale ou des frustrations vécues dans le passé.

  • Le couple apparaît encore aujourd'hui comme le meilleur style de vie et la meilleure garantie de bonheur. Certains sont heureux le temps de la séduction et de la lune de miel, soit de quelques mois à deux ou trois ans, d'autres savent le rester à plus long terme parce qu'ils ont surmonté les crises et les conflits inévitables de la vie à deux. Pourquoi certains couples réussissent-ils là où la majorité échoue ?

    Les psychologues ont observé, écouté, analysé ces couples et ont découvert qu'ils manifestent des attitudes et des aptitudes qui font défaut aux couples malheureux.
    Ils ont aussi constaté que les couples heureux évitent les pièges dans lesquels se retrouvent les couples qui divorcent. Chaque couple heureux possède sa propre histoire, sa propre culture conjugale. À l'amour et la bonne foi du début, les partenaires heureux ont su acquérir les connaissances et faire les efforts nécessaires pour transformer leur relation en lieu de croissance personnelle, conjugale et familiale. Le bonheur s'apprend et se construit. On peut choisir d'être heureux ou malheureux en amour.

  • Le bonheur est le but ;
    La philosophie, le chemin.

    Toute philosophie est un combat. Son arme ? La bêtise, le fanatisme, l'obscurantisme. Ses alliées ? Les sciences.
    Son objet ? Le tout, avec l'homme dedans. Ou l'homme, mais dans le tout. Son bût ? La sagesse : le bonheur, mais dans la vérité.
    Philosopher, c'est penser par soi-même ; mais nul n'y parvient valablement qu'en s'appuyant d'abord sur la pensée des autres, et spécialement des grands philosophes du passé. La philosophie n'est pas seulement une aventure : elle est aussi un travail, qui ne va pas sans efforts, sans lectures, sans outils.
    Qu'est-ce que la philosophie ? Les réponses sont aussi nombreuses, ou peu s'en faut, que les philosophes.
    Cela n'empêche pas toutefois qu'elles se recoupent ou convergent vers l'essentiel : Le bonheur.
    Il y a du pain sur la planche, comme on dit, et c'est tant mieux : les philosophes ont bon appétit !

  • Le Grand Robert définit l'art comme étant un «?ensemble de moyens, de procédés conscients qui tendent à une fin?». En appliquant cette définition à l'écoute, Dominick A. Barbara la caractérise comme étant «?... essentiellement une compétence mentale qui se développe principalement par la formation et la pratique?». Ainsi, pour «?... apprendre à bien écouter, nous devons procéder comme nous le ferions dans l'apprentissage de tout autre art comme la musique, la peinture, l'architecture ou le théâtre?». Dans le cas précis de l'écoute, cela suppose la discipline, la concentration pour comprendre le véritable sens de ce qui est dit. Elle nécessite aussi la mise en veilleuse de nos préjugés, de nos angoisses et de nos peurs pour éviter de les projeter et de brouiller ainsi la qualité de notre écoute. Dominick A. Barbara nous propose des procédés de réflexion et des moyens de déceler nos propres failles et de les corriger patiemment pour en arriver à une écoute active, hautement profitable tant

  • Oui ! On peut être heureux sans dieu ni religion ! Avec des arguments implacables, l'auteur récuse les accusations faites à l'athéisme, rendu responsable du désenchantement de l'homme et du monde.
    Ne pas croire en une vie dans l'au-delà ne vide pas pour autant notre existence de sens, mais nous engage au contraire à profiter au maximum de ses joies et de ses beautés, dans une plus grande liberté d'esprit.
    Oui certes, on peut être athée et avoir- des valeurs morales, car celles-ci préexistaient aux religions. Laïcité tolérante, contrat social.
    Hédonisme joyeux, spiritualité de l'immanence, égalité homme/ femme. interdépendance avec la nature et croyance en une science permettant de faire reculer souffrances et obscurantisme : voilà le socle du Credo d'un incroyant. Des valeurs fraternelles et humanistes face auxquelles hélas les religions se sont toujours opposées par le passé.
    En ces jours où les intégristes des trois monothéismes font cause commune pour tenter de balayer le rempart de la laïcité, cet ouvrage apparaît comme une joyeuse nécessité.

  • Avez-vous parfois l'impression de tourner en rond dans votre cheminement personnel? Vous arrive-t-il de voir resurgir un problème que vous pensiez avoir résolu? Peut-être ne cherchezvous pas au bon endroit. Ce livre audio démontre que tous les problèmes d'ordre physique, émotionnel ou mental proviennent de cinq blessures importantes : le rejet, l'abandon, l'humiliation, la trahison et l'injustice.
    Grâce à la description très détaillée de ces blessures et des masques que vous avez développés pour ne pas les voir, les sentir et surtout pour ne pas les connaître, vous arriverez à identifier la vraie cause d'un problème précis dans votre vie. Ces masques vous donneront également des réponses sur l'extrême maigreur ou grosseur des gens. Ce livre audio vous permettra d'entreprendre la bonne démarche de guérison, celle qui mène au résultat recherché : être vous-même. Vous découvrirez également les grandes forces innées en chacun de vous qui contribueront à réaliser pleinement votre vie.

  • Certains livres, malgré le passage du temps, restent toujours d'actualité. Celui-ci fait indiscutablement partie du nombre. Publié pour la prémière fois aux États-Unis en 1952, il contient un message qui n'a rien perdu de sa portée universelle: il nous enseigne que c'est en convertissant nos émotions négatives en attitudes positives que nous pouvons connaître une vie bien remplie et satisfaisante. Il nous montre comment vaincre la peur, la frustration et le désespoir en suivant, jour après jour, un cheminement quis'appuie à la fois sur l'énergie divine et sur notre propre potentiel humain. Les conseils du docteur Peale sont simples, précis et extrêmement efficaces, qui ce soit dans les dix règles pour avoir confiance en soi, dans les trois méthodes pour déborder d'energie ou dans un programme en dix points pour se libérer de l'angoisse.

  • Dis, papa, l'amour c'est quoi ?
    Comment on sait qu'on aime ? Qu'on est aimé ?
    Est-ce qu'on peut aimer deux personnes avec le même amour ?
    Comment on fait pour que l'amour dure ?
    Où est la source de l'amour ?
    Où étais-je avant d'être dans le ventre de maman ?...
    Certaines questions des enfants sont d'autant plus questionnantes pour les adultes, qu'elles ne sont jamais ni tout à fait innocentes, ni tout à fait naïves. Ici, Jacques Salomé nous livre quelques-uns des passages les plus éloquents de ce bestseller, dans lequel il nous propose des repères et des balises au sujet de l'amour, sans jamais en épuiser les mystères.
    Sa sensibilité de poète et sa longue pratique de formateur en relations humaines et de spécialiste de la communication au quotidien de la vie, l'autorisent à porter son regard sur la face lumineuse de l'amour, mais aussi sur ses versants plus ombrageux et ses naufrages.

  • La valeur du respect fait l'unanimité.
    Pourtant, à l'aube de ce nouveau siècle, après avoir rejeté avec légitimité certaines valeurs de l'autoritarisme puis avoir testé celles qui ont mené au règne des enfants-rois, beaucoup de parents, d'enseignants et d'éducateurs se retrouvent démunis dans leur quête d'une relation empreinte de respect avec leurs enfants, leurs adolescents ou leurs élèves. Pourquoi certains éducateurs se font-ils respecter alors que d'autres n'ont pas cet impact, se font ridiculiser, ignorer et même attirent de l'irrespect ? Comment inspirer le respect de nos enfants et leur transmettre ? Le respect ne s'impose pas.
    Il s'attire. Il ne résulte ni d'une prise de pouvoir sur l'autre ni d'un laisser-faire total au nom de la liberté mais d'une capacité pour le parent-éducateur à s'assumer dans son rôle de leader dans le respect de l'enfant et dans le respect de lui-même.

  • Entre le désir profond de se lier, de s'engager corps et âme, et le désir tout aussi profond de préserver sa liberté, d'échapper à tout lien, quel tohu-bohu ! Or pour vivre ces exigences contradictoires et d'égale dignité sans être écartelé, il n'y a aucun secours à attendre ni de la philosophie, ni de la morale, ni d'aucun savoir constitué.
    Il est probable que les seuls modèles adaptés pour nous permettre d'avancer sont la haute voltige et l'art du funambule. Un mariage ne se contracte pas. Il se danse. A nos risques et périls.

  • Malgré toutes les difficultés de la vie à deux, le couple apparaît encore aujourd'hui comme le meilleur style de vie et la meilleure garantie de bonheur. Certains sont heureux le temps de la séduction et de la lune de miel, soit de quelques mois à deux ou trois ans, d'autres savent le rester à plus long terme parce qu'ils ont surmonté les crises et les conflits inévitables de la vie à deux. Pourquoi certains couples réussissent-ils là où la majorité échoue ? Les psychologues ont observé, écouté, analysé ces couples et ont découvert qu'ils manifestent des attitudes et des aptitudes qui font défaut aux couples malheureux. Ils ont aussi constaté que les couples heureux évitent les pièges dans lesquels se retrouvent les couples qui divorcent. Chaque couple heureux possède sa propre histoire, sa propre culture conjugale. À l'amour et à la bonne foi du début, les partenaires heureux ont su acquérir les connaissances et faire les efforts nécessaires pour transformer leur relation en lieu de croissance personnelle, conjugale et familiale. Le bonheur s'apprend et se construit. On peut choisir d'être heureux ou malheureux en amour.

  • Francacophonie

    Alain Stanke

    Ils ont beau être quelque 300 millions de locuteurs français dans le monde, il arrive qu'à cause des nombreuses dissemblances dont la langue française est truffée, Français (de France), Québécois, Belges, Suisses, Haïtiens, Maliens, Zaïrzois, et beaucoup d'autres qui ont le français en partage, ne se comprennent pas toujours. Cette diversité de langues, dans la langue crée nécessairement des quiproquos, des confusions et des malentendus qui peuvent parfois être fâcheux. Autrement dit, nul francophone, qui se trouve dans un autre pays francophone que n'est pas le sien, n'est jamais à l'abri de bévues qui pourraient lui être fatales.
    Dans cette recherche inédite, l'auteur présente un survol aussi impressionnant qu'hilarant de ce que l'on pourrait appeler le « FRANCACOPHONE » .
    /> L'ouvrage a été préfacé, avec ravissement et jubilation, par nul autre que le célèbre humoriste Jean-Loup Chiflet.

  • En 1776, les 13 colonies anglaises qui deviendront les 13 premiers États des États-Unis d'Amérique déclaraient leur indépendance, mais l'Angleterre, pour des raisons politiques et économiques, ne leur a octroyé cette indépendance qu'en 1783 après une guerre qui aura duré sept ans.
    Par la suite, ceux que l'on a appelés les Pères fondateurs ont rédigé une Constitution pour déterminer la forme de gouvernement dont ils souhaitaient se doter. Cette Constitution avait été ratifiée en 1789, mais deux ans plus tard, on lui ajoutait la Déclaration des droits (The Bill of Rights) qui introduisait 10 Amendements au texte de 1789. La Constitution des États des États-Unis d'Amérique date donc officiellement de 1791. Toutefois, à partir de 1795, 17 autres Amendements seront successivement ratifiés, dont le plus récent en 1992. Le pays compte aujourd'hui 50 États, Hawaii et l'Alaska ayant été les derniers territoires à bénéficier du statut d'État en 1959.
    La première version du drapeau américain date de 1777. George Washington, le premier président des États Unis, le présentait comme suit : « Nous prenons les étoiles du ciel, le rouge de notre pays d'origine (l'Angleterre), avec des bandes blanches en guise de séparation montrant ainsi que nous nous sommes séparés d'elle, et les bandes blanches passeront à la postérité comme symbole de liberté. »

  • « Il est essentiel de prendre soin de ce ciel en nous, invisible aux autres, de ce sanctuaire que la vie nous a édifié et que peuplent les messagers, ceux qui, de façon multiple, nous ont inspirés, conduits vers le meilleur de nous-mêmes.
    Dans tous les lieux habités par la souffrance se trouvent aussi les gués, les seuils de passage, les intenses noeuds de mystère. Ces zones tant redoutées recèlent pourtant le secret de notre être au monde, ou comme l'exprime la pensée mythologique : là où se tiennent tapis les dragons sont dissimulés les trésors.
    L'espoir ne doit plus être tourné vers l'avenir mais vers l'invisible. Seul celui qui se penche vers son coeur comme vers un puits profond retrouve la trace perdue. »

  • Il nous arrive à tous de connaître des problèmes relationnels à répétition ou d'avoir des réactions disproportionnées face à certains événements. Nous devrions y porter attention, car c'est souvent le signe d'un transfert. Autrement dit, nous réagissons dans la situation actuelle, vis-à-vis de nos interlocuteurs d'aujourd'hui, comme par le passé avec nos parents. La vie quotidienne nous offre de multiples occasions de transfert, particulièrement dans les relations de couple, patron-employé, professeur-élève, professionnel-client.
    Mais contrairement à ce que nous croyons, ces transferts ne sont nullement négatifs. Ils représentent plutôt un effort de croissance, une tentative de notre être profond pour exprimer ce qui n'a pu l'être auparavant, et pour le régler.

  • Nous vivons présentement une époque absolument fascinante et stimulante de l'histoire humaine où l'on voit éclore la conscience spirituelle.
    Les relations telles que nous les avons connues sont désormais révolues. Et l'amour renaît sous une forme nouvelle. Nous sommes invités à passer de l'idylle à l'amour véritable, des relations qui sont l'entreprise de la personnalité aux unions qui sont illuminées par l'âme. Nous sommes invités à mûrir pour atteindre notre réelle plénitude, celle d'êtres humains se reconnaissant en tant qu'âmes éternelles et divines.

empty