Policier & Thriller

  • Un polar alpin, à l'écriture cinématographique, avec un superbe personnage d'ancien passeur.

    Dans une vallée isolée du Piémont italien, Cesare découvre un cadavre. Celui de son neveu Fausto qu'il a formé comme passeur. Cela faisait des années qu'ils ne se parlaient plus. L'enquête sur le meurtre se déroule dans un climat de tensions et de silences pesants, jusqu'au moment où Cesare doit terminer la dernière mission de Fausto.

    Ce thriller atmosphérique, qui se déroule dans les Alpes à la frontière franco-italienne sur fond de mafia, est aussi un roman sur la montagne.

    Best-seller en Italie, primé à plusieurs reprises et par la presse, ce polar a été adapté au cinéma par Nicola Bellucci (2018). Son auteur, Davide Longo, est reconnu comme l'une des figures montantes de la littérature italienne. Le Mangeur de pierres a été traduit par Anita Rochedy.

  • La Route coupéeest le deuxième titre de la collection Neige noire, des polars ayant pour cadre la montagne, et plus précisément une station de ski fictive inspirée des grands ensembles des années soixante, avec immeubles gigantesques et sinistres coursives...Un camion de transport de fonds attaqué, les cambrioleurs dissimulés dans la vallée, une tempête du siècle au-dessus de la tête et la seule route d'accès à la station de ski de Pierre-Fortes condamnée par une avalanche: tous les ingrédients sont réunis pour un huis clos floconneux parsemé de cadavres, de billets de banque et de sessions de yoga...Nous retrouvons les personnages du premier tome, La Revanche des hauteurs-Marc-Antoine, quadra flegmatique, nouveau médecin généraliste de la station, et Alix, jeune journaliste ambitieuse- pour une enquête pleine de détours et de culs-de-sac, d'épingles à cheveux et de nids-de-poule.Sous la neige fraîche, personne ne vous entend crier...Extrait:«Le corps était planté dans le talus neigeux, tête première.Ses deux jambes brisées retombaient comme les branches d'un saule pleureur alourdies par la neige. Un homme canon qui aurait mal tourné, propulsé depuis un lointain cirque et ayant atterri ici par erreur.Christelle n'osa pas s'approcher et encore moins toucher. Elle ne trouva alors rien de mieux à faire que hurler de terreur.»

  • Frisson fatal, Morte et blanche, Silence glacial, Urgence vitale : quatre épisodes haletants et hilarants, à lire d'une seule traite !

    « Jalabert ! Il convulse ! crie Austin dans le micro de son casque. Vite ! On masse... » À 2 600 mètres d'altitude, Austin, médecin urgentiste à Chamonix, essaie de maintenir en vie une victime d'infarctus, tandis que le mauvais temps surprend Aline et trois autres skieurs sur le glacier de Leschaux. Dans la descente de la Mollard, le biclou de Jamila, infirmière et amour impossible d'Austin, percute de plein fouet une camionnette. Traumatisme crânien, perte de connaissance, suspicion de fractures. Peu de temps après, c'est une jeune Suédoise qui est retrouvée morte dans un ravin...
    Action, suspense, amour torride et humour décapant : tous les ingrédients d'un feuilleton à rebondissements sont ici réunis. Emmanuel Cauchy réussit à mettre son expérience d'urgentiste et de guide au service d'un polar palpitant.

  • La Revanche des hauteurs est le premier titre d'une toute nouvelle collection de polars - Neige noire - ayant pour cadre la montagne, et plus précisément une station de ski fictive directement inspirée du modèle des années soixante, avec immeubles gigantesques et sinistres coursives. Un deuxième titre est à paraître en janvier 2020.

    « Marc-Antoine trouva sans peine le lieu de l'accident : de la neige piétinée et un vague cratère rougi. Il leva la tête dans l'axe de la chute, lentement, avec appréhension, comme si Maria Jimenez allait de nouveau tomber, sur lui cette fois. La façade alignait ses balcons et son toit à la perfection. Cette architecture géométrique était une invitation à la chute, une aspiration puissante dans les lignes de fuite accentuées ».

    Quand le premier touriste fait une chute mortelle depuis le balcon de son immeuble, le fait divers passe inaperçu. Il ne faut surtout pas inquiéter les vacanciers de cette grande station de ski pendant les vacances de février ! Mais quand les cadavres deviennent quotidiens, tous après une chute depuis leur appartement, on soupçonne un tueur en série. L'inquiétude se transforme en psychose face à une hécatombe incompréhensible. Alix, jeune journaliste stagiaire au quotidien local, et Marc-Antoine, médecin flegmatique et allergique au ski, mènent l'enquête. Ils vont découvrir un secret bien gardé depuis fort longtemps...

    « À peu près au même moment, le patron de la maison de la presse, Jean-Jacques, décédait dans sa réserve au sous-sol.
    Il fut découvert quelques minutes plus tard par Joffrey, son employé, dont l'embonpoint mettait le monte-charge en défaut une fois sur trois. Joffrey poussa un cri d'horreur quand il découvrit une touffe de cheveux à la couleur inimitable dépasser d'une avalanche de magazines et de livres. Jean-Jacques était enseveli sous des piles de revues et de bibelots tombés des étagères.
    Il dégagea son patron en pleurant.
    Trop tard.
    Jean-Jacques ne respirait plus, la bouche obstruée par un chamois en peluche, détail que la gendarmerie expliqua par un hasard macabre, écartant toute tentative d'étouffement délibérée.
    Le malheureux avait été écrasé, écrabouillé même, sous le poids des périodiques, des ouvrages à jaquettes flottantes et des souvenirs alpestres colorés. Les seins nus d'une actrice s'étalaient contre son visage, ultime provocation à ce notoire pédéraste pigmenté ».

  • À Chamonix, les morts violentes ne se produisent pas toujours en montagne. Et quand bien même un alpiniste se tue en paroi, la montagne n'est pas toujours coupable Là-haut, les sentiments sont exacerbés, et sous l' il du mont-Blanc, les personnalités marquées prennent un relief parfois inquiétant À Chamonix, la montagne tue. On le sait tellement, qu'elle est vite désignée lorsqu'un alpiniste tombe. Pourtant, tout le monde n'a pas la conscience tranquille : qu'ils aient porté le coup fatal ou qu'ils aient été lâches, certains redoutent l' il accusateur du mont Blanc au-dessus des tombes. D'autres, l'esprit pas plus en paix, se lancent vers les sommets en justiciers. À vouloir percer les mystères de la vallée ou conquérir les dernières parois inviolées, les idéalistes risquent de se brûler les ailes À Chamonix, dans les années soixante, une société hétéroclite se côtoie et s'affronte : guides ancrés dans leurs traditions, jeunes grimpeurs arrogants, notables frileux, touristes pathétiques, journalistes avides de sensationnel, aventuriers, commerçants couvant la poule aux ufs d'or, braves gens indolents. Un jeune inconscient va donner un coup de pied dans la fourmilière. Il s'est mis en tête de découvrir la vérité sur la mort de son père, douze ans plus tôt. Mais c'est avec lui-même qu'il a rendez-vous au fond d'une crevasse. Un thriller plein de suspense et de rebondissements dont l'action se déroule dans cette vallée si particulière de Chamonix qui fascine des centaines de milliers de visiteurs chaque année.

  • Nadir

    Anne Sauvy

    "Roman"Le nadir est à l'opposé du zénith. Ce n'est pas l'apogée et la gloire qu'il symbolise mais l'ombre et l'échec.Ce roman qui commence au plus profond de la nuit, à l'heure du nadir, décrit le déroulement d'une journée imaginaire de secours en montagne, où nombre de destins se croisent et s'entrecroisent. Journée d'été où, à la splendeur, au bonheur des sommets, s'opposent douze drames, tandis que les hommes du P.G.H.M. (Peloton de Gendarmerie de Haute-Montagne) s'efforcent de remédier à des situations de détresse dont les dénouements torsadés seront tragiques ou heureux, inattendus, cocasses, ou parfois désolants.A partir d'une véritable enquête de terrain, "Anne Sauvy" a conçu un roman passionnant, tour à tour drôle, acerbe et émouvant, tout en suspense et en psychologie, aussi riche en action qu'en réflexion sur la montagne et sur ceux qui la fréquentent.«Quel roman! Un bel et grand ouvrage sur la montagne comme on aimerait tant en découvrir. Il se lit comme un polar de grande facture, de ceux que l'on ne peut lâcher une fois commencés.»"Bernard Lomet", "Le Dauphiné Libéré"«A lire absolument.»"Bernard Barron", "Nord Littoral"«"Nadir"me paraît être au secours en montagne ce que "Premier de cordée" fut jadis au métier de guide: l'ouvrage de référence, le livre emblématique.»"Pierre Minvielle", "La Montagne"

  • Green War

    Jean-Marc Ligny

    • Glenat
    • 5 Avril 2010

    Années 2020. Malik Azzedine est un jeune de la banlieue lyonnaise ; il glande au lycée, traficote avec ses potes de la cité. Sa vie bascule le jour où son père trouve la mort dans l'explosion de l'usine pétrochimique vétuste où il travaille. Malik a la haine. Il se procure un flingue et décide d'aller buter le directeur de l'usine, lors de la manifestation écolo qui doit se dérouler devant l'usine. Là, il tombe sur Fiora, une écologiste radicale. Entre eux, le courant passe tout de suite. Ensemble, ils décident de créer un commando écologique musclé, les EcoWarriors, qui agira dans la clandestinité et s'attaquera à tous ceux qui mettent en danger la Terre. Bientôt, Malik et Fiora sont poursuivis par toute les forces de l'ordre...

  • L'inspecteur Holley, du bureau des narcotiques de la police de San Francisco est sur les dents. Cela fait des semaines qu'il essaie de coincer cette crapule de Matheson, désespérant que le trafiquant de drogue commette une erreur au cours de l'un de ses voyages frauduleux par delà les Rocheuses... Cette fois-ci, il le tient ! Holley sait que Matheson a loué un petit avion pour passer la cargaison de l'année depuis le Canada. Mais le coucou va s'écraser dans les montagnes sans qu'on en retrouve trace. Matheson refera pourtant son apparition, blanc comme neige... Dans le massif des Cascades, à la frontière américano-canadienne, deux alpinistes ont été les témoins du crash. Partis porter secours aux occupants de l'appareil, ils récupèrent en fait la "marchandise". Après tout, pourquoi ne profiteraient-ils pas de ce trésor qui leur tombe du ciel ? Pourquoi ne s'essayeraient-ils pas au trafic de cocaïne tout en visitant les sites d'escalade et les montagnes d'Amérique du Nord ? D'autant que leurs talents de grimpeurs pourraient s'avérer utiles ! Ils ne savent pas dans quel engrenage ils viennent de mettre le doigt... Fini la dolce vita de falaise en paroi ! A ce petit jeu-là, coincés entre flics et truands, ils se retrouveront bientôt pris au piège d'un tourbillon qui leur donnera vite le vertige. David Harris vit à Vancouver où il est écrivain et graphiste. Il est également rédacteur en chef du Canadian alpine Journal. Il propose ici le premier "polar de montagne", un thriller où se mêlent astucieusement le suspens policier et l'aventure sportive.

empty