Littérature hispanophone

  • .Gabriel García Márquez L'Amour aux temps du choléra à la fin du siècle dernier, dans une petite ville des Caraïbes, un jeune télégraphiste pauvre et une ravissante écolière jurent de se marier et de vivre un amour éternel. Durant trois ans ils ne vivent que l'un pour l'autre, mais Fermina épouse Juvenal Urbino, un jeune et brillant médecin.
    Alors Florentino, l'amoureux trahi, se mue en séducteur impénitent et s'efforce de se faire un nom et une fortune pour mériter celle qu'il ne cessera d'aimer, en secret, cinquante années durant, jusqu'au jour où l'amour triomphera.
    L'auteur de Cent ans de solitude et de Chronique d'une mort annoncée, prix Nobel 1982, donne libre cours dans ce roman à son génie de conteur, à la richesse de son imagination et à l'enchantement baroque de son écriture.
    Gabriel García Márquez L'Amour aux temps du choléra à la fin du siècle dernier, dans une petite ville des Caraïbes, un jeune télégraphiste pauvre et une ravissante écolière jurent de se marier et de vivre un amour éternel. Durant trois ans ils ne vivent que l'un pour l'autre, mais Fermina épouse Juvenal Urbino, un jeune et brillant médecin.
    Alors Florentino, l'amoureux trahi, se mue en séducteur impénitent et s'efforce de se faire un nom et une fortune pour mériter celle qu'il ne cessera d'aimer, en secret, cinquante années durant, jusqu'au jour où l'amour triomphera.
    L'auteur de Cent ans de solitude et de Chronique d'une mort annoncée, prix Nobel 1982, donne libre cours dans ce roman à son génie de conteur, à la richesse de son imagination et à l'enchantement baroque de son écriture.
    Gabriel García Márquez L'Amour aux temps du choléra à la fin du siècle dernier, dans une petite ville des Caraïbes, un jeune télégraphiste pauvre et une ravissante écolière jurent de se marier et de vivre un amour éternel. Durant trois ans ils ne vivent que l'un pour l'autre, mais Fermina épouse Juvenal Urbino, un jeune et brillant médecin.
    Alors Florentino, l'amoureux trahi, se mue en séducteur impénitent et s'efforce de se faire un nom et une fortune pour mériter celle qu'il ne cessera d'aimer, en secret, cinquante années durant, jusqu'au jour où l'amour triomphera.
    L'auteur de Cent ans de solitude et de Chronique d'une mort annoncée, prix Nobel 1982, donne libre cours dans ce roman à son génie de conteur, à la richesse de son imagination et à l'enchantement baroque de son écriture.
    Gabriel García Márquez L'Amour aux temps du choléra à la fin du siècle dernier, dans une petite ville des Caraïbes, un jeune télégraphiste pauvre et une ravissante écolière jurent de se marier et de vivre un amour éternel. Durant trois ans ils ne vivent que l'un pour l'autre, mais Fermina épouse Juvenal Urbino, un jeune et brillant médecin.
    Alors Florentino, l'amoureux trahi, se mue en séducteur impénitent et s'efforce de se faire un nom et une fortune pour mériter celle qu'il ne cessera d'aimer, en secret, cinquante années durant, jusqu'au jour où l'amour triomphera.
    L'auteur de Cent ans de solitude et de Chronique d'une mort annoncée, prix Nobel 1982, donne libre cours dans ce roman à son génie de conteur, à la richesse de son imagination et à l'enchantement baroque de son écriture.
    V

  • Hadès, Argentine

    Daniel Loedel

    Une ode sensible et brutales aux disparus.Tomas Orilla a fui Buenos Aires aux heures les plus sombres du coup d'État militaire de Videla en 1976. Depuis, il s'appelle Thomas Shore et vit à New York. Mais après dix ans d'absence, le passé le somme de rentrer, le convoquant au chevet de Pichuca, la mère d'Isabel Aroztegui, son premier et seul amour, disparue elle aussi. Tel Orphée, ce voyage à l'envers emporte Tomas dans une odyssée souterraine, où l'attendent tapis ses démons intimes et les ombres de ceux qu'il a abandonnés. Il n'a alors d'autre choix que d'affronter son passé...

  • « Un «tableau mort» - en termes de vente aux enchères - qualifie les oeuvres qui ne peuvent être authentifiées pour quelque raison étrangère à l'oeuvre même. Mais parfois ces dénommés «tableaux morts» suggèrent plus de vie que bien d'autres toiles authentifiées par convenance. ».

    Quand elle visite, dans le cadre de la collection « Ma nuit au musée », les salles du musée Thyssen-Bornemisza, à Madrid, en mars 2019, Zoé Valdés cherche des toiles qui n'y sont pas, ou n'y sont que dans son souvenir. Sachant que l'art l'a sauvée « de la constante incurie sociale et politique » qui régnait à Cuba, Zoé va faire une étrange plongée dans un monde mi-chimérique mi-réelle qui nous entraîne à la poursuite de deux muses, et deux peintres célèbres, Balthus et Bonnard.

    Comment les aborder, ces deux maîtres de la pose suggestive, érotique, infantile, faussement innocente, que par le roman-résurrection du passé ?

    Le livre se divise alors en deux parties : la première met en scène, sous l'apparence joueuse de l'imaginaire, une jeune modèle qui pose pour Balthus, jouant au chat et à la souris avec le maître du « Passage du commerce Saint-André ». Qui regarde qui ? Qui désire qui ? L'art produit-il du rêve, à mi-conscience, ou au contraire du réel brûlant ?

    La deuxième partie nous montre une autre muse, Renée de Monchaty, amante idéalisée par Pierre Bonnard dans « Femme à sa toilette », et qui se suicida par amour déçu, en 1925. Les muses sont des jeunes filles, des adolescentes parfois, des innocentes sacrifiées sur l'autel du désir des peintres. Aujourd'hui, elles feraient des procès. A l'époque, elles n'avaient le choix que de poser pour de l'argent, ou pire, par dévotion.

    Dans ce récit somnambulique et sensuel, teinté du réalisme magique de l'Amérique latine, le vrai et le faux s'entrelacent comme des fleurs vénéneuses.

  • Ci Song est un jeune garçon d'origine modeste qui vit dans la Chine du XIIIe siècle. Après la mort de ses parents, l'incendie de leur maison et l'arrestation de son frère, il quitte son village avec sa petite soeur malade. C'est à Lin'an, capitale de l'empire, qu'il devient fossoyeur des « champs de la mort » avant d'accéder à la prestigieuse Académie Ming. Son talent pour expliquer les causes d'un décès le rend célèbre. Lorsque l'écho de ses exploits parvient aux oreilles de l'empereur, celui-ci le convoque pour enquêter sur une série d'assassinats. S'il réussit, il entrera au sein du Conseil des Châtiments ; s'il échoue, c'est la mort. C'est ainsi que Cí Song, le lecteur de cadavres, devient le premier médecin légiste de tous les temps. Un roman, inspiré par la vie d'un personnage réel, captivant et richement documenté où, dans la Chine exotique de l'époque médiévale, la haine côtoie l'ambition, comme l'amour, la mort.

  • La vie secrète de Pablo Escobar Nouv.

    « Je suis la veuve de Pablo Escobar. Il m'a fallu 25 ans pour vaincre la peur de raconter.

    Ma vie et celle de ma famille ont pris un autre virage à la mort de mon mari. J'ai dû monnayer notre survie, négocier avec l'État colombien, modifier nos identités, chercher un pays d'accueil.

    Le faux héros créé par les séries m'a poussée à raconter la vérité, sans tabou, loin des clichés.

    Ce livre est une plongée dans l'intimité de Pablo Escobar. C'est aussi un journal de bord dans les profondeurs les plus obscures de son être et de ma vie. De l'homme le plus recherché au monde, du criminel le plus impitoyable.

    "Comment avez-vous fait pour dormir avec ce monstre ? Pourquoi ne l'avez-vous pas dénoncé ? Pourquoi n'avoir rien fait ? " m'a demandé un jour l'une des victimes de mon mari.
    La réponse : je l'aimais. ».

  • Dans un village de Colombie, un jeune homme, Santiago Nasar, est assassiné un matin à l'issue d'une nuit blanche très mouvementée et d'une visite au port pour apercevoir l'évêque dont le passage est un événement. Une enquête menée par le narrateur révèle l'aspect insolite de ce fait divers : tout le monde, en fait, était au courant du projet des deux assassins. Cette mort était "annoncée" et même clamée par les tueurs. Pourquoi n'a-t-on rien fait pour empêcher l'assassinat en avertissant la future victime oe Des servantes familiales au responsable de la sécurité du village, en passant par le curé, ou les bouchers des abattoirs, on avait, semble-t-il, ses raisons. Consultés par le narrateur, les témoins expliquent ce qu'ils savent, ou mieux, ce qu'ils savaient. Mais pourquoi les frères Vicario ont-ils tué Santiago Nasar à l'aube, alors qu'ils ont passé une partie de la nuit avec lui à festoyer et à s'enivrer à l'occasion du fastueux mariage de leur soeur Angela ? En pleine nuit de noces, le marié, Bayardo, congédie brusquement sa femme car il s'aperçoit qu'elle n'est pas vierge. Interrogée par ses deux frères, Angela révèle le nom de celui qui l'a déflorée : Santiago Nasar. Mais est-ce vrai ? Et le mari mérite-t-il vraiment cette vengeance familiale oe Ainsi l'affaire est reconstituée peu à peu, mais les détails fournis, loin d'éclairer l'ensemble, le rendent de plus en plus mystérieux et rocambolesque. Voici un livre hallucinant où l'humour et l'imagination de Garcia Marquez se débrident plus que jamais pour créer une nouvelle et géniale fiction sur les vieux et éternels thèmes de l'honneur et de la fatalité.

  • L'ingénieux hidalgo Don Quichotte de la Manche. Tome 1 / par Miguel de Cervantès Saavedra ; traduction de Louis Viardot ; avec les dessins de Gustave Doré ; gravés par H. Pisan Date de l'édition originale : 1863 [Don Quijote de la Mancha (français). 1863] Ce livre est la reproduction fidèle d'une oeuvre publiée avant 1920 et fait partie d'une collection de livres réimprimés à la demande éditée par Hachette Livre, dans le cadre d'un partenariat avec la Bibliothèque nationale de France, offrant l'opportunité d'accéder à des ouvrages anciens et souvent rares issus des fonds patrimoniaux de la BnF.
    Les oeuvres faisant partie de cette collection ont été numérisées par la BnF et sont présentes sur Gallica, sa bibliothèque numérique.
    />
    En entreprenant de redonner vie à ces ouvrages au travers d'une collection de livres réimprimés à la demande, nous leur donnons la possibilité de rencontrer un public élargi et participons à la transmission de connaissances et de savoirs parfois difficilement accessibles.
    Nous avons cherché à concilier la reproduction fidèle d'un livre ancien à partir de sa version numérisée avec le souci d'un confort de lecture optimal. Nous espérons que les ouvrages de cette nouvelle collection vous apporteront entière satisfaction.

    Pour plus d'informations, rendez-vous sur www.hachettebnf.fr

  • Si Alfred Hitchcock et Agatha Christie s'étaient rencontrés lorsqu'ils étaient enfants, quelles aventures auraient-ils pu vivre ensemble ?

    Alfred et Agatha sont en vacances à Paris ! Ils ont hâte de voir la tour Eiffel, de visiter Montmartre et de rencontrer George Méliès. Mais quand ils apprennent que La Joconde a été volée et que leur ami Picasso a été arrêté, les jeunes détectives se mettent au travail. Pour libérer le peintre, il va falloir démasquer le véritable coupable...

  • La maison aux esprits

    Isabel Allende

    • Fayard
    • 23 Mars 1994

    " Si vous aimez Faulkner et les westerns, les tartes meringuées et les passions orageuses, les coups de théâtre et les siestes alanguies, si vous voulez " lire dangereusement ", entrez dans la Maison aux esprits, elle mérite ses quatre étoiles et vous en montrera bien davantage. " (Gabrielle Rolin, Le Matin) " Mélange d'insolence, de tendresse, pudeur et comique irrésistible. Ce ton que l'on retrouve à toutes les pages du formidable roman qui s'appelle la Maison aux esprits... Il faut y pénétrer... pour n'en plus ressortir. " (Pierrette Rosset, Elle) " Depuis l'inoubliable lecture d'Autant en emporte le vent, c'est certainement le récit d'Isabel Allende que j'aime le plus. " (Christine Arnothy, Le Parisien) Isabel Allende, née en 1942 au Chili, dut s'exiler après le coup d'Etat militaire. A Caracas, où elle s'installa alors, elle collabora à divers journaux et revues. En 1981, elle n'y tint plus et plaça une feuille blanche sur sa machine à écrire: " La Maison aux esprits a été ma façon d'essayer de sécher les larmes dont j'étais remplie, de donner corps à la douleur pour en faire ma prisonnière. Ce faisant, j'ai attribué à l'écriture le pouvoir de ressusciter les morts, de renouer avec les disparus, de reconstruire un monde perdu. " Le résultat fut un best-seller mondial, bientôt suivi de quatre autres. " J'aime écrire, dit encore Isabel Allende. J'écris parce que j'en ai envie, que j'y trouve un très vif plaisir... et sans doute parce qu'aussi longtemps qu'il y aura du rire, des larmes et de l'amour, il ne me manquera pas d'histoires à raconter. "

  • Lisbonne

    Fernando Pessoa

    " pour le voyageur arrivant par la mer, la ville s'élève, même de loin, comme une belle vision de rêve, se découpant nettement contre un ciel bleu vif que le soleil réchauffe de ses ors.
    Et les dômes, les monuments, les vieux châteaux surplombent la masse des maisons, tels les lointains hérauts de ce délicieux séjour, de cette région bénie des dieux. " fernando pessoa " lisbonne, ville de l'intranquillité, après la prague de kafka et le dublin de joyce, fait son entrée dans la littérature, et son "passant intégral", fernando pessoa, en est l'introuvable et mélancolique fantôme. " antoine de gaudemar, libération

  • Royalty Witches - Tome 1 Nouv.

    Kat, Emma, Kibibi et Lilith n'ont à première vue rien en commun. Elles viennent toutes de royaumes différents, possèdent toutes des dons et des caractères aux antipodes les uns des autres... Pourtant, leurs destins sont liés. Elles vont devoir faire équipe lors de la 118e édition de la Ligue, une compétition visant à élire les prochains monarques des royaumes de Taïka. Si les quatre jeunes filles veulent être couronnées reines de leurs royaumes, elles n'ont d'autre choix qu'apprendre à se faire confiance et travailler en équipe, peu importe leurs secrets et les alliances qui se forment et se déforment. Parviendront-elles à mettre de côté leurs différends et prouver leur valeur pour remporter la victoire ?

  • Dans l'Unidad Modelo, quartier trépidant du Mexico des années 1960, la violence est une affaire quotidienne. Pour Juan Guillermo, elle est une présence obsédante, qui l'a privé de ce qu'il avait de plus précieux : son frère aîné, assassiné par les « bons garçons », de dangereux fanatiques protégés par un très corruptible commandant de police. La vengeance devient une idée fixe pour Juan Guillermo. Dans cette vie nouvelle placée sous le signe de la vendetta, seul son amour fou pour l'intrépide Chelo pourrait l'extirper de la spirale de destruction dont il est captif.
    En contrepoint de cette histoire se déploie la quête d'Amaruq, un trappeur inuit lancé dans la traque sans relâche d'un grand loup à travers les forêts glacées du Yukon - un périple qui le conduira dans les profondeurs de la folie et de la mort.
    Ces deux récits subtilement enchevêtrés forment une fresque éblouissante et féroce, faisant écho aux plus belles pages de Herman Melville et Jack London. Une épopée magistrale qui tend un miroir troublant au lecteur, en lui dévoilant comment la société réveille le loup sauvage qu'est l'homme en puissance.

  • Après avoir fait atterrir un planeur de son invention sur la perruque du poissonnier, le jeune Alfred se retrouve en prison pour une nuit. Le détenu, Victor, dont il partage la cellule le supplie d'aller demander de l'aide à Agatha Miller. Relâché dès le lendemain, Alfred se rend dans les beaux quartiers de Londres, à l'adresse indiquée par Victor et fait la rencontre d'Agatha, une fillette qui a monté avec sa chienne à deux queues une agence de détectives. Elle lui apprend que Victor est le jardinier de ses riches voisins et qu'il est accusé de leur avoir volé de précieux oiseaux en or, serti de pierres précieuses.

  • Enfin l'intégrale ultime !

    On ne présente plus Mafalda, petite fille qui découvre la vie, ses joies, ses absurdités et ses horreurs. À travers l'éveil d'un enfant, Quino nous livre sa réflexion sur le monde et sur l'étrange animal qui le peuple : l'être humain. Quino donne naissance à Mafalda en 1964, personnage contestataire et anticonformiste de 10 ans, qui fera de lui un dessinateur mondialement reconnu.

    Mafalda fait partie de ces chefs-d'oeuvre que tout le monde devrait posséder dans sa bibliothèque. C'est pourquoi nous vous proposons, pour les fêtes, cette nouvelle édition, entièrement en noir et blanc et bénéficiant d'un appareil critique savant et inédit, reprenant l'intégralité des strips de la BD de Quino ! L'occasion d'enfin posséder l'intégrale ultime d'un indispensable de la bande dessinée internationale.

  • Le conservateur du British Museum est inquiet : on raconte qu'Amon-Râ, pièce maîtresse de son exposition consacrée à l'Égypte ancienne, est maudite. Pour s'en débarrasser, il la vend à un journaliste américain, qui la ramène à New York, à bord du Titanic. Mais le bateau fait naufrage.
    Peu de temps après, un ami de sir Arthur Conan Doyle décède dans des circonstances étranges. Une créature livide aux dents pointues aurait été aperçue près de chez lui, quelques minutes avant sa mort.
    Alfred et Agatha ne croient ni aux malédictions ni aux vampires et comptent bien découvrir qui se cache derrière ces phénomènes surnaturels...

  • « Il s'appelait Salomón. Il est mort à l'âge de cinq ans, noyé dans le lac d'Amatitlán. C'est ce qu'on me racontait, enfant, au Guatemala. »Le narrateur éponyme d'Eduardo Halfon voyage au Guatemala à la recherche de secrets qui le hantent. Il tente de démêler le vrai du faux parmi les histoires contradictoires et interdites de la famille de son père. Et plus particulièrement l'histoire de son oncle Salomón qui s'était noyé, enfant, dans le lac Amatitlán. De quoi Salomón est-il vraiment mort ? Plus il avance, plus le narrateur comprend que la vérité réside dans son propre passé enfoui, dans la brutalité du Guatemala des années 1970 et son exil en Floride.

  • Le jour de sa mort, Julio Carrion, prestigieux homme d'affaires qui a acquis son pouvoir durant la dictature de Franco, lègue une fortune considérable à ses enfants.
    Lors de son enterrement, son petit-fils Alvaro, le seul à ne pas avoir voulu travailler dans les affaires familiales, rencontre Raquel Fernandez Perea, jeune femme inconnue. Il apprend qu'elle fut la dernière maîtresse du défunt. Peu à peu, d'autres secrets sont dévoilés et le passé franquiste du grand-père resurgit.

  • Comme tous les ans, les créatures fabuleuses de MysticLand se préparent à célébrer le retour de leur roi après sa croisade contre la mystérieuse Malédiction. Mais à la veille du bal marquant son retour, une catastrophe se produit : les habitants du Royaume sont brusquement plongés dans le sommeil. À leur réveil, fées, nymphes, naïades et farfadets ne sont plus en paix. La magie semble complètement déréglée : certains deviennent violents, jusqu'à s'en prendre à la reine et son armée. Le roi, lui, n'est toujours pas revenu. Aurait-il échoué dans sa mission ? Cinq jeunes filles ont inexplicablement échappé au désastre. Pour ne pas risquer d'être désignées coupables de la catastrophe, Nora, Erin, Iris, Hana et Luna s'échappent du palais. Ensemble, elles décident de partir à la recherche du roi et vaincre la Malédiction. Mais comment détruire un sort dont on ignore tout ?

  • Peut-on échapper à son histoire familiale lorsqu'elle s'est construite au fil des mensonges et des trahisons ? Le grand-père d'Emiliano Monge, lui-même petit-fils d'un Irlandais ayant fui l'Europe, sa femme et ses enfants pour s'installer en Amérique, a mis en scène sa propre mort. Carlos Monge McKey a placé un cadavre dans sa voiture, mis les mains de celui-ci sur le volant, desserré le frein et laissé le véhicule dévaler une carrière, puis exploser. Pendant plusieurs années, il a laissé croire à sa famille qu'il était décédé, jusqu'au jour de sa réapparition. Le père d'Emiliano, Carlos Monge Sánchez, traumatisé par la disparition puis par le retour de ce fantôme paternel, va pourtant lui aussi reproduire le schéma familial une fois devenu adulte. Jamais présent pour les siens, il est trop occupé par ses combats dans la guérilla aux côtés de Genaro Vázquez pour prévenir qu'il ne rentrera pas à la maison ou qu'il n'a pas embarqué dans l'avion du retour - alors que les siens l'attendent déjà à l'aéroport.
    Et puis il y a Emiliano, qui au début de ce livre pense s'être lancé dans une enquête familiale mais qui se retrouve finalement plongé dans ses contradictions les plus intimes. Alors qu'il essaie de faire parler son père pour qu'il lui raconte ce qu'on lui a trop longtemps caché, il découvre que la tentation de la fuite à tout prix, cette aspiration à tout abandonner pour retrouver sa liberté, à chaque instant, est ancrée en lui comme chez tous les hommes de la famille. En imaginant se construire contre ces figures paternelles, il réalise qu'il n'échappera pas à la tradition héréditaire, chez les Monge on vit par omissions pour mieux fuir ceux que l'on aime.
    En entrelaçant le journal de son grand-père, les entretiens menés avec son père et le roman de sa famille en train de s'écrire, Emiliano Monge nous embarque ainsi dans le récit à peine croyable de sa généalogie. Omissions progresse de rebondissement en rebondissement jusqu'au coeur de l'histoire familiale et de la quête probablement la plus difficile pour l'auteur : celle de sa véritable identité.

  • Quand rêve et réalité se mélangent.

    En se réveillant dans son salon, John Brenner, ancien alcoolique, découvre à côté de lui le cadavre d'une jeune femme tuée par balle, une bouteille de vodka et le pistolet de son père. Même si tout l'accuse, il est en certain : il n'a pas tué cette inconnue.
    Pire encore, le temps que John sorte de chez lui pour retrouver son calme, le corps et toute trace du crime disparaissent. Est-il victime d'une hallucination ? S'est-il remis à boire ? Et quelle est cette amnésie dont il est atteint et qui l'empêche de se souvenir des événements de la veille ? John mène son enquête, mais ses pertes de mémoire se répètent, et de plus en plus de coupables potentiels apparaissent.

    Grand architecte de ce récit aux multiples facettes, Federico Axat nous fait entrer dans un univers où la frontière entre rêve et réalité se fait de plus en plus mince et inquiétante.

  • Réflexions et récits de la conteuse et psychanalyste jungienne sur la place et le rôle dans la société des femmes âgées, femmes qui sont dépositaires d'une sagesse qu'elles transmettent à la jeunesse, dont en retour elles reçoivent l'énergie.

  • Si Alfred Hitchcock et Agatha Christie s'étaient rencontrés lorsqu'ils étaient enfants, quelles aventures auraient-ils pu vivre ensemble ? Chez un antiquaire, Alfred et Agatha découvrent une mystérieuse photo d'eux. Et la date indiquée sur le cliché n'est pas celle du jour mais le 24 mars 1905, soit sept ans plus tôt... Inscrits à l'encre rouge, figurent aussi ces mots énigmatiques : Trouvez le trésor du maître. Qui est l'auteur de ce message ? Et quel est donc ce trésor qu'on leur demande de rechercher ? Au cours de leur enquête, Alfred et Agatha apprennent que le 24 mars 1905 est la date de la mort de Jules Verne...

  • L'ingénieux hidalgo Don Quichotte de la Manche. Tome 2 / par Miguel de Cervantès Saavedra ; traduction de Louis Viardot ; avec les dessins de Gustave Doré ; gravés par H. Pisan Date de l'édition originale : 1863 [Don Quijote de la Mancha (français). 1863] Ce livre est la reproduction fidèle d'une oeuvre publiée avant 1920 et fait partie d'une collection de livres réimprimés à la demande éditée par Hachette Livre, dans le cadre d'un partenariat avec la Bibliothèque nationale de France, offrant l'opportunité d'accéder à des ouvrages anciens et souvent rares issus des fonds patrimoniaux de la BnF.
    Les oeuvres faisant partie de cette collection ont été numérisées par la BnF et sont présentes sur Gallica, sa bibliothèque numérique.
    />
    En entreprenant de redonner vie à ces ouvrages au travers d'une collection de livres réimprimés à la demande, nous leur donnons la possibilité de rencontrer un public élargi et participons à la transmission de connaissances et de savoirs parfois difficilement accessibles.
    Nous avons cherché à concilier la reproduction fidèle d'un livre ancien à partir de sa version numérisée avec le souci d'un confort de lecture optimal. Nous espérons que les ouvrages de cette nouvelle collection vous apporteront entière satisfaction.

    Pour plus d'informations, rendez-vous sur www.hachettebnf.fr

  • De nouvelles aventures attendent le Club des Baskets rouges ! Cette fois-ci, Lucie, Béa, Flora ainsi que les deux dernières recrues, Fanny et Rachel, s'apprêtent à partir à la montagne. Mais, à leur arrivée, catastrophe : elles doivent partager le petit chalet dans lequel elles dorment avec un autre groupe de filles, « les Crâneuses »... Heureusement, il en faut plus pour décourager les amies du Club des Baskets Rouges, et elles sont bien décidées à profiter pleinement de leurs vacances, quoi qu'il arrive. Qui sait, peut-être même feront-elles de nouvelles rencontres ?

empty