Rvb Books

  • Philippe jarrigeon play /francais/anglais Nouv.

    Qu'il s'agisse de natures mortes, de portraits, de paysages, d'architecture ou de photographies de mode, Philippe Jarrigeon revisite ses archives et compose, pour son premier livre au titre manifeste «PLAY», une séquence originale qui couvre plus de 10 ans de pratique photographique. Adepte du pas de côté il a façonné un univers singulier et haut en couleur, dans lequel il est question pêlemêle de l'esthétique des plateaux télé des années 90, de cinéma anglais, d'amusement et de fantasmes. Sa vision personnelle de la pop culture en somme.

  • Philippe Durand est le lauréat du deuxième concours de photographie de la grotte Chauvet. Le livre Chauvet, L'aventure Intérieure est le résultat de ses visites privilégiées au sein de la grotte originale ayant donné lieu à autant de sessions photographiques. Il s'est volontairement éloigné des représentations objectives pour révéler une grotte plus intime, plus subjective. Pour cela, il a employé la technique des expositions multiples à laquelle il associe des filtres de couleurs.

  • La série Phénomènes documente des lieux de recherche scientifique consacrés à l'analyse et la reconstitution de phénomènes naturels, principalement météorologiques et astrophysiques. Ainsi se côtoient avalanches, ouragans, tremblements de terre, éruptions volcaniques, aurores boréales, mais aussi étoiles filantes, collisions de trous noirs, impacts de météorites, paysages martiens et espace profond de l'univers, méticuleusement mis en scène en laboratoire par les chercheurs et choisis soigneusement par Marina Gadonneix pour leur faculté à faire image. À la faveur d'un constant jeu d'échelle entre le réel observé et sa simulation reconstruite, la photographe interroge la fabrication énigmatique de représentations issues de dispositifs d'expérience, d'observation et de manipulation.

  • Bleu melody

    Tony Frank

    Le livre Bleu Melody de Tony Frank recueille l'intégralité des documents photographiques produits en 1971 pour la couverture et l'intérieur du plus mythique des albums de Serge Gainsbourg. La reproduction des planches contact, des pochettes d'ektas et des tirages de lectures ainsi que les propos du photographe dévoilent les coulisses d'une photo qui a fait le tour du monde et mettent en lumière la dimension historique de ce cliché.

  • Nouvelle série de la photographe Noémie Goudal, réalisée en montagne dans une référence constante à l'histoire de la géologie et aux anciennes conceptions de la formation des roches. Un livres accompagne la série, expliquant notamment le procédé technique utilisé par l'artiste pour réalisées ses photographies destructurées in situ.

  • Des milliers de photographies et de films furent produits en France, entre 1915 et 1938, dans le cadre d'une politique nationale d'encouragement à la recherche scientifique et industrielle. Ces images méconnues sont les témoins visuels de vingt années de recherches et d'inventions qui, d'abord ancrées dans la guerre et la défense nationale, s'orientent ensuite vers la vie civile et domestique. Ces archives argentiques dessinent les contours d'une histoire de l'innovation. Dans une exposition présentée aux Rencontres d'Arles à l'été 2019, la commissaire Luce Lebart raconte cette histoire en construction, celle de l'institutionnalisation de la recherche.

  • Ce catalogue en français accompagne l'exposition carte blanche proposée à l'artiste par la Maison Européenne de la Photographie (rebaptisée pour l'occasion Maison Marocaine de la Photographie) du 11 septembre au 24 novembre 2019. Pape du pop art marocain, au point que Rachid Taha l'a surnommé Andy Wahloo, ce photographe à l'esthétique colorée puisant son inspiration entre l'Afrique du Nord et le Royaume-Uni nous promet une immersion dans un univers mêlant tradition et modernité, culture et pop-culture.

  • Le cornichon est une figure récurrente dans l'oeuvre d'Erwin Wurm. En 2008, il réalise une installation intitulée Selbstportät all Gurken (Autoportrait en cornichons), et dispose, chacun sur son piédestal tous les cornichons du contenu d'un bocal répliqués en résine peinte. Chaque condiment a ensuite été photographié avec le même protocole de prise de vue. Le livre d'artiste Self-Portrait as 47 Pickles réunit cette série.

  • Au tournant des années 1980, Étienne Daho était un jeune homme comme les autres vivant à Rennes, mais déjà un enfant terrible du rock avec son groupe Les Stinky Toys. Les photographies de Pierre René-Worms, des flyers, affiches, coupures de presses et notes nous font entrer dans l'univers intime de Daho avant le succès qu'on lui connait. Couverture toilée disponible en rose ou vert.

  • Depuis la naissance de la ruche moderne en 1852, la construction des ruches ne fait plus preuve d'innovation structurelle. En privilégiant la ruche cubique standardisée, l'apiculture tourne le dos à 4 400 ans de diversité architecturale. Ce bref ouvrage s'intéresse à la période qui précède l'homogénéisation, en remontant jusqu'à - 2 400. Le rejet d'un récit figé permet au polymorphisme de prendre le pas sur la linéarité. L'histoire des ruches est racontée d'un nouveau point de vue, à travers le graphisme, la photographie et le texte. 375 illustrations donnent un aperçu de l'histoire prolifique de l'architecture destinée aux non-humains.

  • The Fun Archaeology s'inscrit dans la tradition du livre d'artiste, il présente la collection protéiforme imaginée par l'artiste français Thomas Mailaender. Depuis plus de dix ans ce dernier a rassemblé des milliers de documents collectés aussi bien aux puces, sur le net, dans des ventes de charité qu'à même la rue. Un large spectre de matériel qui va de la relique de guerre à la photographie pornographique vintage, de l'album de photo de famille au tract politique, de la création amateur à l'épreuve d'artiste signée. En ordonnant et confrontant ces documents Thomas Mailaender propose son archéologie personnelle et visuelle du 20ème siècle. Chacune des images sélectionnées pour la publication est légendée et restituée dans son contexte d'origine dans un index à la fin du livre.

  • Pierre david nuancier

    David Pierre

    Pierre David a réalisé ce nuancier de couleurs de peaux lors d'une résidence au Musée d'Art Moderne de Salvador da Bahia, au Brésil. La pigmentation du dos de quarante employés du MAM a été photographiée et répertoriée pour donner lieu à une classification des carnations. Dans un livre d'artiste qui prend la forme d'un nuancier, les couleurs s'observent graduellement, soit dans leur succession, soit dans la simultanéité de leur éventail déployé. L'envers du livre révèle les portraits de ces hommes, classés selon la même progression chromatique que les détails de peau, de la carnation la plus claire à la plus foncée. Les teintes ont été codifiées et produites industriellement par le fabricant de peinture hollandais Sikkens/Akzo Nobel.

  • Soukhos restitue la résidence d'artiste LVMH Métiers d'Arts au cours de laquelle Raphaël Barontini a photographié la manufacture Heng Long Leather, tannerie de cuirs de crocodile implantée à Singapour. Il en résulte une série d'artefacts montés, oeuvres souples, éléments de parade et objets manifestes, agencés comme une installation ou une procession. Cette résidence ayant eu lieu en pleine pandémie, l'artiste a été contraint de s'adapter. Ainsi, avec le photographe Alexandre Guirkinger, ils ont réalisé des prises de vues des ateliers à Singapour par vidéo, pour rendre la tannerie présente dans le livre malgré la distance ; un shooting a ensuite été fait à la Basilique de Saint-Denis, lieu qui a façonné le goût et les inspirations de l'artiste natif de Saint-Denis.

  • Equivalences

    Mandry Douglas

    Douglas Mandry est un jeune photographe suisse diplômé de l'ECAL qui utilise les procédés analogiques, souvent manuels et inspirés de techniques historiques. Pour Equivalences, il s'est inspiré des cartes postales du Moyen-Orient du début du XXe siècle et a colorisé des tirages noir et blanc grand format de paysages de la Cappadoce en Turquie, utilisant l'acrylique et l'aérographe. Ces compositions sont ensuite rephotographiées. Dans ce livre, plutôt que de reproduire ces images, il en propose une autre interprétation et joue avec les différentes couches de couleur à l'impression, revenant ainsi à un procédé mécanique pour un résultat étonnant et poétique.

  • À travers ses images, Alexandre Guirkinger a voulu partager sa fascination pour cette extraordinaire relique d'une modernité déjà ancienne qu'est la ligne Maginot. Les bunkers choisis et photographiés sont ceux dont la forme, la situation ou la silhouette entraînent l'image vers autre chose que l'enregistrement matériel d'une frontière : une sorte de décor de science-fiction, une trace de land art, une architecture moderniste, un géoglyphe contemporain. L'écart entre l'abondance des reliques de la ligne et le peu de représentations contemporaines dont elle fait l'objet offre un terrain de jeu excitant pour interroger notre rapport au paysage, à la frontière, à la limite. C'est là le point de départ de la nouvelle de Tristan Gracia.

  • Philippe Jarrigeon play version deluxe Nouv.

    Cette édition limitée, non numérotée, est présentée dans une boîte imprimée collector qui Inclut des goodies (poster géant et cartes postales).

empty