Communic'art

  • « Myth is timeless, as painting has become. My works usually revolve around stories that are so old we cannot determine their origin. It is the very idea of the origin that interests me, no doubt precisely because it can't be found ! Just as the truth of myth is utterly elusive. » Gérard Garouste Gérard Garouste is one of the major figures of French painting. This monograph presents the artist's journey through the great mythological sources he has drawn from in order to build his oeuvre. Whether literary, biblical or personal, these myths are the framework of his painting and have fed, for over forty years, his quest for meaning, as well as his philosophical and poetic investigations.

    /> This book was published on the occasion of the exhibition Gérard Garouste - The Other Side presented at the National Gallery of Modern Art, New Delhi.

  • Oda jaune

    Collectif

    Née en 1979 à Sophia, Oda Jaune vit et travaille à Paris depuis 2008. Once in a Blue Moon, le titre de la seconde exposition personnelle d'Oda Jaune promet une rencontre singulière : formule incantatoire, il amène le spectateur au seuil d'un conte étrange et fantastique.

    Pour cette série de toiles aux teintes sombres et mordorées, à la facture toujours lisse et parfaite, l'artiste s'est senti inspirée par le « Mythe des Androgynes » du Banquet de Platon. Ses oeuvres nous renvoient aux temps immémoriaux où, alors fils de la lune, nous étions des êtres complets : des Androgynes. Elles nous rappellent le châtiment divin qui, nous mutilant, fit d'un seul, deux êtres distincts, condamnés à se chercher toujours, à s'unir en vain, à mourir d'être séparés.

    Oda Jaune explique : « J'essaie d'extérioriser une pensée, un sentiment, une chose cachée (..) Je peux peut-être soulager la peur du spectateur (.) j'essaie d'extraire ce qui est bon, beau ou même drôle de ces motifs encombrés de peur ou de préjugés ».

    La « fantastique générale » des peintures présentées dans l'exposition déploie un univers étrange et onirique dans lequel le spectateur pénètre totalement pour qu'enfin le regard échappe à la sidération.

  • Peintre obsédé par les origines de notre culture et l'héritage des Anciens, Gérard Garouste délaisse pour la première fois les grands textes de l'histoire occidentale pour opérer un retour sans complaisance sur sa propre histoire.
    À travers cette nouvelle exposition La Bourgogne, la famille et l'eau tiède, Gérard Garouste explore les trois pôles de sa vie : le paradis perdu de son enfance en Bourgogne, l'enfer de la famille et sa recherche, peut-être impossible, de " l'eau tiède ", à savoir une forme de modération ou de sagesse. Il nous livre sans pudeur, de manière frontale, certains épisodes marquants de sa vie : secrets de famille, traumatismes d'enfance, souvenirs de crises de démence et d'internement.
    Au-delà de la dimension autobiographique, Gérard Garouste s'interroge sur la notion de " sujet " dans la peinture, et cherche à soulever le mystère des origines et de la transmission. Comme il l'explique, " Dans les détails d'une vie, s'inscrivent les dysfonctionnements d'une société toute entière. En un sens, ce malade dont je peins les aventures est le pur produit de son époque. La question de la transmission de la connaissance représente pour moi le point crucial. Enfant j'ai été élevé dans le mensonge familial et l'hypocrisie de la religion. Cette grande duperie que fut mon éducation est aujourd'hui un moteur. Je lui dois mon obsession pour le démontage des images comme des mots, et mon intérêt pour l'idée d'origine. Même si l'origine est une utopie. Reste la recherche de la vérité. " Les propos de Gérard Garouste, recueillis par Hortense Lyon, sont placés en regard de chaque oeuvre reproduite dans ce livre/catalogue comme un jeu de miroir avec les toiles de l'artiste nous permettant d'entrer dans son histoire la plus intime.
    Élégant, dense et largement illustré, le livre/catalogue met en évidence la richesse des oeuvres de Gérard Garouste. Le livre/catalogue est publié à l'occasion de l'exposition de Gérard Garouste La Bourgogne, la famille et l'eau tiède à la galerie Daniel Templon, du 12 janvier au 26 février 2008.

  • A travers son travail, Philippe Cognée explore les notions d, d regard, d'image et de mémoire. Il propose une réflexion sur la, condition de l'homme moderne mais également sur la question du " sujet " en peinture, les rapports entre abstraction et figuration, entre image peinte et image photographia Philippe Cognée puis inspiration dans le quotidien le plus familier. Ses paysages urbains, tours, autoroutes, supermarchés, abattoirs, containers, déchets... sont transcendés par une touche large et puissante soulignée par une technique originale de peinture à la cire. A 50 ans, Philippe Cognée compte parmi les peintres majeurs de la scène artistique française. Cette monographie est la première consacrée à son oeuvre.

  • The Infinite episode pose la questions des forces de la nature à l'oeuvre dans la création artistique. Dans  un riche dialogue avec Homi K. Bhabha, universaitaire et homme de lettres, l'artiste explicite les réflexions qui l'ont mené à la création dune oeuvre multiple, qui s'exprime ici en sculptures, vidéo, installation ou photographie. D'abord avec les dessins de la série Wind Studies, où le geste de l'artiste alterne avec ceux des éléments, rappellant des réseaux de neurones et de constellations. Dans la photographie lenticulaire Sightings, les détails de la surface de sept fruits deviennent des explosions de supernovas. La sculpture The Infinite Episode réunit tendrement dix animaux assoupis, du singe à l'ours. Le dispositif Flowchart, rassemble quant à lui croquis de travail et éléments de recherches de Kallat. Au chapitre de la vidéo, l'artiste associe dans Infinitum les cycles lunaires et le rituel du repas.

empty