La Martiniere

  • Malgré les obstacles et les ajournements de leurs inventions, ils ont vaincu, et convaincu.

    Un avion solaire et un bateau volant. C'est aux commandes de ces engins dignes de Jules Verne que les aventuriers Bertrand Piccard et Alain Thébault ont parcouru la planète. Deux épopées fabuleuses que les clichés du photoreporter Francis Demange, observateur privilégié de ces exploits, et la plume du journaliste Hervé Bonnot nous invitent à découvrir à travers un ouvrage résolument optimiste.

    Environ 160 photos spectaculaires pour un voyage étonnant dans le sillage de ces inventeurs qui prouvent qu'il est possible de traverser le monde et de battre des records sans polluer. Une aventure humaine aux confins de la science et du rêve, mais aussi une révolution écologique qui préfigure les transports de demain - avec l'avènement du SeaBubble, bateau-taxi novateur issu des recherches sur l'Hydroptère - et saura captiver aussi bien les passionnés que le grand public.

  • Elixirs 1855 retrace l'histoire des domaines des cinq premiers crus de Bordeaux de renommée mondiale et, plus généralement, celle du négoce du vin à Bordeaux. En cinq siècles d'histoire, la vie de ces cinq châteaux de légende.
    De façon chronologique et thématique, Jane Anson montre de l'intérieur ce que signifie être un " Premier Cru " : son histoire, ce qui fait la qualité du vin et ce que cela implique pour l'armée de marchands, revendeurs et amateurs de vins qui n'a cessé de s'élargir à l'ombre de leurs cépages.
    En retraçant les étapes qui ont jalonné le chemin vers la consécration de meilleurs vins au monde, le livre explore également les nouvelles réalités qui les caractérisent aujourd'hui et leur place sur le marché mondial des vins de qualité.
    Version anglaise

  • Du haut de ses 324 mètres, la tour Eiffel est un symbole. Celui de Paris et de la France, bien sûr, mais aussi celui d'une modernité toujours renouvelée.

    Depuis sa naissance, la tour Eiffel est un défi technique lancé à la face du monde. Une prouesse d'architecture et d'ingénierie qui a su, au fil des révolutions technologiques, culturelles et sociales, s'adapter et rester en phase avec son époque. Expression du génie industriel français lors de sa construction, elle concentre dans sa structure métallique, aujourd'hui encore, le meilleur de ce que la France a à offrir au monde.

    La tour Eiffel, c'est aussi la Dame de fer, la Parisienne. Séductrice, apprêtée par les hommes et les femmes de la Tour, elle s'offre aux visiteurs et les conquiert depuis 130 ans. Universelle, elle rayonne à travers le Monde. Artistes et créateurs internationaux s'en emparent. Elle incarne des valeurs fortes de liberté et de paix.

    Ce sont ces deux aspects, ces deux univers - technique et universel - qui articulent le l'ouvrage. Dans la forme, le livre est réversible et s'ouvrir des deux côtés afin d'exprimer, coté recto les coulisses du monument (les prouesses techniques) et coté verso, la scène, l'icône (le monument incarné). Le livre a donc deux angles, deux sens de lecture et deux couvertures qui rendent compte graphiquement de ces regards sur la Tour.

  • Suivant la philosophie même du musée du quai Branly, connu également sous le nom de musée des Arts Premiers, à savoir "là où dialoguent les cultures", l'ouvrage se veut un miroir de l'échange incessant qui existe entre l'espace végétal extraordinairement foisonnant conçu par Gilles Clément, l'architecture particulière du bâtiment et le plateau des collections. En effet, l'architecte et le jardinier ont composé le jardin et le musée de telle sorte que l'un soit le prolongement de l'autre, dans un même rapport spatial. Plus original, les grandes expositions qui ont jalonné l'histoire du musée ("D'un regard l'autre", "Dogon", "Tarzan", "Les Maîtres du désordre".) seront également présentées.
    Les 3 chapitres permettent de traverser le musée dans toutes ses dimensions et d'évoquer tous les aspects qui en font l'unicité et la popularité en évitant de morceler ce qui est conçu, à la manière d'une toile universelle, comme un monde.

  • « Un hymne à la beauté, voilà ce qu'est pour moi la photographie. » Depuis de très nombreuses années, Matthieu Ricard se fait le témoin hors pair d'un monde en danger. Saisissant ce qu'il appelle des « moments magiques », il nous offre en images l'essence même du peuple himalayen (Népal, Tibet, Bhoutan), captant l'immensité des paysages sauvages, la joie et la dignité des habitants, la force et la dévotion des moines. L'oil toujours aux aguets, une danse masquée, la beauté d'un ciel ou d'un visage, la cavalcade de chevaux s'imposent avec évidence au photographe et lui donnent l'occasion de créer des images fugitives mais éternelles. Ce recueil débordant de vie et de couleurs est une offrande de lumière et de beauté à tous ceux qui poseront leurs yeux dessus.

    Né en 1946, Matthieu Ricard est le fils du philosophe Jean-François Revel et de l'artiste peintre Yahne Le Toumelin. Il voyage en Inde pour la première fois en 1967, où il rencontre de remarquables maîtres spirituels tibétains. Après avoir complété sa thèse en génétique cellulaire, il décide de s'établir dans l'Himalaya où il devient moine et réside depuis près de trente ans. Il est l'interprète français du Dalaï-lama depuis 1989. Matthieu Ricard photographie depuis trente-cinq ans les maîtres spirituels, la vie dans les monastères, l'art et les paysages du Tibet, du Bhoutan et du Népal, il est également l'auteur de plusieurs livres de photographies dont, en français, L'Esprit du Tibet, Moines et danseurs du Tibet et Himalaya bouddhiste avec ses amis Danielle et Olivier Föllmi ou encore 108 Sourires. Ses photographies ont été exposées dans de nombreux musées et galeries du monde.

    Matthieu Ricard consacre l'intégralité de ses droits d'auteurs à des projets humanitaires au Tibet, au Népal et en Inde.

  • 11 mars 2011. Suite au séisme qui secoue la côte pacifique du Tohoku, des vagues hautes de 30 mètres par endroit ravagent jusqu'à 10 kilomètres à l'intérieur des terres japonaises. Drame humain et psychologique, plus de 18 000 morts et disparus sont comptabilisés. Drame écologique aussi car le tsunami a été à l'origine de l'explosion partielle de la centrale nucléaire Fukushima Daiichi. Une catastrophe à la portée mondiale, très présente encore dans les esprits.

    Accompagné par la musique de son compteur Geiger, Kosuke Okahara a arpenté ces espaces empoisonnés, ces maisons détruites, ces rues désertées et a photographié la désolation et le silence. Ses images nous permettent, par petites touches, d'entrer dans un monde peuplés de fantômes et d'appréhender une réalité acide qui a perdu ses couleurs. Pourtant, la vie reprend ses droits : la végétation recouvre les quais de gare, investit les parkings et les cabines téléphoniques. Quant aux habitants, ré-installés derrière les barrières, ils tentent de raccrocher les fragments épars de leur vie d'avant. La région est tout entière contaminée et se pose incessamment la question de l'avenir. Il leur faut imaginer un futur, sans avoir toutes les cartes en mains.

    Aujourd'hui basé à Paris, Kosuke Okahara est né en 1980 au Japon. Après avoir obtenu son diplôme en 2003 à l'université japonaise Waseda, il entame une carrière qui va l'emmener aux quatre coins du monde. Dès 2004, il impose son regard sur la souffrance humaine, en Asie, en Afrique, en Amérique du Sud. Celle des réfugiés du Darfour, des drogués et de leurs dealers en Colombie, des jeunes Japonais qui se mutilent.
    Les photographies de Kosuke Okahara sont abritées dans les collections publiques et privées du monde entier et ont été exposées dans de nombreux musées (Photoquai à Paris, Kunsthal Contemporary Art Museum à Rotterdam, Tokyo Metropolitan Museum of Photography, musée d'Art asiatique de Fukuoka). Kosuke Okahara a été primé par le W. Eugène Smith Fellowship, le Prix Kodak de la Critique Photographique, le World Press Photo Joop Swart Masterclass. En 2014, il reçoit le prix Pierre et Alexandra Boulat.

  • Au gré de photos inédites de Guillaume de Laubier, l'ouvrage promet un voyage à travers l'histoire de la terre, des hommes et des vignes du Château cultivées depuis le XVIIIe siècle.

  • Moscou, Shanghai, Pékin, Canton et demain le palais de Tokyo, "Culture Chanel" décline à chaque exposition l'excellence d'une image, celle de Gabrielle Chanel, une créativité hors du commun, une élégance et un savoir-faire incontournables. Au palais de Tokyo, le 5 mai (5/05), va s'ouvrir le 5e volet de la série Culture Chanel consacrée au N°5.
    Jean-Louis Froment, commissaire des précédentes expositions, décrypte le monde du N°5 en rendant visibles, à travers l'exposition et le livre, les liens qui rattachent ce parfum à son époque et aux courants de l'avant-garde. OEuvres d'art, photographies, archives révèlent l'essence artistique, intemporel et iconique de ce parfum.
    C'est Ernest Beaux qui, après avoir servi à la cour des tsars avant de s'exiler en France chassé par la révolution, a imaginé un parfum pour Gabrielle Chanel. Ce parfum, à la nouveauté radicale, en fait une création qui échappe au temps, un parfum d'éternité.
    L'exposition du palais de Tokyo raconte cette histoire et en fait revivre toute sa magie. Elle commence par un jardin conçu par Piet Oudolf, ce jardin qui est une évocation poétique du N°5. Le visiteur en traversant le jardin sera conduit vers l'exposition, et ce jardin sera visible pendant toute l'année 2013.
    Texte français et anglais

  • Quand Jacques BEC et Artur MIRANDA fondèrent, il a dix ans, la marque OITOEMPONTO, rien ne les prédestinait au succès fulgurant qu'ils rencontrent aujourd'hui, mais grâce à un travail acharné et quelques belles rencontres, ces deux créateurs de talent sont devenus une véritable référence en matière d'architecture et de design. Incontournables au Portugal, pays de naissance d'Artur Miranda, leur renommée s'étend désormais sur toute l'Europe, et les projets se bousculent.
    Point d'orgue de ces dix ans de travail, ce livre décline les ambiances les plus emblématiques créées par la marque portugaise. Celles-ci se caractérisent par une extrême sophistication, mais sont toujours le reflet le plus fidèle de la personnalité et du mode de vie des clients. Mêlant de manière subtile et originale des meubles vintage des plus grands créateurs des années 1950 à 1970 à des réalisations personnelles, le style OITOEMPONTO est souvent copié, mais jamais égalé.
    Les matières et les matériaux jouant un rôle primordial dans le travail des deux créateurs, l'ouvrage s'articule en 8 parties : le bois, le métal, le béton, la laque, le tissu et le cuir, les tapis, le verre. Dans chacun de ces chapitres, deux doubles pages d'ouverture expliquent le choix de cette matière et de son utilisation en général, le tout appuyé par des photos de différentes réalisations. Les 30 pages suivantes présentent, dans le détail, une maison emblématique de ce sujet. Chaque chapitre se clôt par une double page de photos personnelles des deux créateurs, qui leur ont inspiré cette décoration.
    La maquette est ponctuée de 16 pages de calques montrant le croquis prévisionnel présenté au client, suivi de la photo de la réalisation finale.
    Un dépliant de 4 pages + 5e couleur et vernis présente les photos les plus spectaculaires.
    À la fin de l'ouvrage, un cahier de 32 pages en anglais et en portugais (papier offset) présente la traduction complète de chaque page.

  • A self-taught musician, Charlie Chaplin (1889-1977) left the world of the music hall at the age of twenty-five for that of the cinema. With the invention of the Tramp, he became a worldwide screen icon. Though the Tramp was silent, Chaplin gave the character a musical dimension, rendering him both comical and poetic-a dancing body totally in tune with the rhythm of the film images.

    In 1927, when cinema was revolutionized by the arrival of sound, Chaplin seized the opportunity to control the music that would accompany his films. From then on, he added musical composition to his already numerous accomplishments, not only writing scores for all of his subsequent films, but also returning to many earlier works to compose soundtracks for them.

    He imposed his own musical style, and some of his compositions, such as «Smile,» have become classics.

    Edited by Kate Guyonvarch (who, under the supervision of the Chaplin family, manages the Chaplin archives and film rights) and Mathilde Thibault-Starzyk, this lavishly illustrated and well-documented volume sheds new light on the work of the master of silent cinema. It features contributions from international Chaplin experts, including Francis Bordat, Timothy Brock, Cecilia Cenciarelli, Dan Kamin, Jim Lochner, Adolphe Nysenholc, David Robinson, and Ju¨rg Stenzl.

  • Harry's bar

    Collectif

    Réalisé à partir de la collection exceptionnelle de photographies prises au Harry's Bar, de coupures de journaux dans lesquelles il est cité et de témoignages multiples de célébrités qui l'ont fréquenté (Ernest Hemingway et Francis Scotte Fitzgerald (et Zelda), Marlène Dietrich et Leslie Caron, Georges Carpentier et Marcel Cerdan, Marguerite Duras et François Weyergans...), cet album raconte la vie d'un lieu mythique, unique en son genre ouvert en 1911, les histoires, les traditions et les boissons (le Bloody Mary!) qui y sont nées et les anecdotes extraordinaires qui s'y sont déroulées au fil de ce siècle.

    De nombreux artistes, professeurs de médecine, avocats, juges, journalistes, sportifs gardent des souvenir émus de leurs soirées au Harry's Bar.

    Une quinzaine de recettes de cocktails réalisées au Harry's Bar illustrent légalement le livre.

  • À travers cette très belle déclaration d'amour à ses filles, Malia et Sasha, le président américain Barack Obama rend hommage aux valeurs universelles à travers 13 personnages illustres, issus des domaines les plus divers, et ayant influencé par leur grandeur l'histoire de ces 250 dernières années.Les thèmes centraux évoqués dans cet ouvrage sont ceux qui ont fondé la réputation de Barack Obama : générosité, liberté, grandeur d'âme, intelligence, don de soi.Les textes très forts sont magnifiquement soutenus par les illustrations de Loren Long, spécialiste de l'enfance, qui a su donner une âme à tous ces pesonnages célèbres.Sommaire des personnalitésGeorgia O'Keeffe, Albert Einstein, Jackie Robinson, Sitting Bull, Billie Holisay, Hellen Keller, Maya Lin, Jane Addams, Dr Martin Luther Kiing, Neil Armstrong, Cesar Chavez, Abraham Lincoln, George WashingtonÀ la fin de l'ouvrage, une annexe biographique présente l'essentiel de leur vie et de leurs actions.

  • Culture chanel

    Jean-Louis Froment

    Exposition thématique autour de Coco Chanel: imaginaire, abstraction et liberté, se mêlent pour construire ce que l'on appelle aujourd'hui la "Culture Chanel" qui va bien au delà du monde de la mode.

  • Avion de légende, le Falcon est l'un des fleurons de la maison Dassault. Le premier modèle est imaginé en 1963 par l'ingénieur de génie Marcel Dassault avec le conseil technique de Charles Lindbergh : le Mystère Falcon est un bi-réacteur d'affaires qui offre confort et performance. Suivront autant de modèles d'exception : le tri-réacteur Falcon 50 en 1976, exploité autant par des compagnies d'affaires que par la Marine nationale pour des missions de surveillance maritime, le Falcon 2000Dx qui offre, dès 1999, une autonomie de plus de 6 000 km, ou encore le Falcon 7X, premier avion au monde à avoir été développé entièrement par une filière numérique grâce aux nouveaux outils conçus par Dassault Systèmes.
    Savoir-faire technologique, qualité de vol, aérodynamique d'exception, attention aux exigences de l'acheteur pour un luxe et un confort uniques à bord : le Falcon évoque pour chaque passionné d'aviation un avion rare.
    Pour célébrer ses cinquante ans, ce livre, richement illustré, raconte sa formidable saga : des premiers modèles des années 1960 au dernier né qui sera présenté à l'automne 2013, il révèle la place privilégié du Falcon dans l'histoire de l'aéronautique haut de gamme.

  • Both a handbook and illustrated history, this new guide offers all readers-whether simply curious or eager to learn--the keys required to fully appreciate Bordeaux wines and their rich culture.
    Explore the wine châteaux, the Bordeaux wine trade, the art of wine blending, the rules of tasting, and the best food and wine pairings,written by the world-renowned experts of the Bordeaux Wine School.
    A comprehensive beginner's guide to great wines, terroirs, and grape varieties, along with a wealth of illustrations--lush photographs, original drawings, maps, charts, and diagrams (plus links to 40 instructive videos) - make this book essential reading for all wine lovers.

  • Passages

    Bruno Barbey

    Né au Maroc en 1941, Bruno Barbey débute, à tout juste vingt ans, un ambitieux projet : capter l'esprit d'une nation, l'Italie. Le résultat est un formidable périple affectif, généreux et profond. En 1965, le jeune photographe rejoint l'agence Magnum et se lance, tout en privilégiant une certaine photographie d'auteur, dans une carrière de photojournaliste. Il se rend au Biafra au début de la guerre de sécession avec le Nigeria, rend compte du 50e anniversaire de la Révolution russe à Moscou, s'enthousiasme pour les révoltes ouvrières et étudiantes de Mai 68 à Paris. Il réalise, en 1970, avec Jean Genet un reportage saisissant sur les Palestiniens, couvre la guerre du Vietnam, séjourne en Chine pendant la Révolution culturelle, puis dans le Phnom Penh assiégé par les Khmers rouges. Suite à de longs séjours (1981-1982) dans la Pologne de Jaruzelski, en famille et en camping-car, Bruno Barbey retrouve sa formule de prédilection, l'essai photographique, et donne à voir un peuple tourmenté mais résistant. Les voyages ont continué inlassablement : Inde, Portugal, Gabon, Égypte, Indonésie, Brésil, Turquie, Corée du Sud. et toujours régulièrement, depuis 1972, le Maroc.

    Tourné vers le monde, porté par le souffle de l'Histoire, Bruno Barbey a ainsi témoigné avec honnêteté et élégance des plus grands événements. Préserver la mémoire, voilà sa source ultime de motivation. Cet ouvrage consacre l'ouvre riche et incontournable d'un grand photographe, révélant les empreintes de son passage dans notre époque.

empty