Fantasy & Science-fiction

  • Le roman best-seller de la fantasy francophone, tumultueuse plongée dans les complots de la république maritime de Ciudalia. Couverture rouge & argent. La phrase "Le roman best-seller de fantasy francophone" sera écrite en 4e de couv.

  • Avant Dune t.1 ; maison Atreides Nouv.

    Dans un empire galactique féodal s'affrontent des familles vassales, chacune à la tête d'une planète : complots, traîtrises, pièges et coups d'État sont légion. Mais, dans l'ombre, une confrérie féminine millénaire cherche à créer un surhomme qui maîtrisera le temps et l'espace, renversera l'ordre établi et mettra fin à ces guerres intestines...

    Brian Herbert et Kevin J. Anderson, auteurs du best-seller Avant Dune : La Maison des Atréides, adaptent pour la toute première fois leur récit (créé à partir des notes du créateur de Dune, Frank Herbert) en roman graphique. Magnifiquement illustré par Dev Parmanik, voici le meilleur moyen de découvrir ou redécouvrir l'une des plus grandes sagas de science-fiction de tous les temps.

  • Citadins de demain t.1 : capitale du nord Nouv.

    Amalia Van Esqwill est une jeune aristocrate de Dehaven, issue d'une puissante famille : son père possède une compagnie commerciale et sa mère tient un siège au Haut Conseil. Progressistes, ils lui ont offert, à elle et à d'autres enfants de la Citadelle, une instruction basée sur les sciences et les humanités. Jusqu'au jour où le fiancé d'Amalia se met en tête de reproduire un sortilège ancien dont il a appris l'existence dans un livre. Au moment précis où la tension accumulée dans les Faubourgs explose et où une guerre semble prête à éclater dans les colonies d'outre-mer, la magie refait son apparition dans la ville si rationnelle de Dehaven. Et malgré toute son éducation, Amalia ne pourra rien pour empêcher le sort de frapper sa famille et ses amis.
    Deuxième roman de Claire Duvivier, Citadins de demain est le premier volume de la trilogie Capitale du Nord.
    Capitale du Nord, constitue, avec Capitale du Sud (dont le premier volume, Le Sang de la cité, écrit par Guillaume Chamanadjian, est sorti en avril 2021) le cycle de la Tour de garde.

    Claire Duvivier est née en 1981. Son premier roman, Un long voyage, a remporté les prix HORS CONCOURS 2020, le Prix Libr'à Nous, catégorie imaginaire 2021, et le Prix ELBAKIN.net du meilleur roman francophone de fantasy 2020

  • Lors du commerce triangulaire, quand une femme tombait enceinte sur un vaisseau négrier, elle était jetée à l'eau. Mais en fait, toutes ces femmes ne sont pas mortes. Certaines ont survécu, se sont transformées en sirènes et ont oublié cette histoire traumatique. Un jour, l'une d'entre elles, Yetu, va leur rappeler.

    Rivers Solomon est une personne transgenre, née aux Etats-Unis, qui vit désormais en Grande-Bretagne. Elle a rencontré le succès avec son premier roman : L'incivilité des fantômes.

  • Enfermée derrière deux murailles immenses, la Cité est une mégalopole surpeuplée, constituée de multiples duchés. Commis d'épicerie sur le port, Nox est lié depuis son enfance à la maison de la Caouane, la tortue de mer. Il partage son temps entre livraisons de vins prestigieux et sessions de poésie avec ses amis. Suite à un coup d'éclat, il hérite d'un livre de poésie qui raconte l'origine de la Cité. Très vite, Nox se rend compte que le texte fait écho à sa propre histoire. Malgré lui, il se retrouve emporté dans des enjeux politiques qui le dépassent, et confronté à la part sombre de sa ville, une cité-miroir peuplée de monstres.
    Guillaume Chamanadjian est né en 1980 dans le Sud. "Le Sang de la Cité" est son premier roman.
    Le cycle de la tour de garde : Aux extrémités sud et nord du continent se dressent deux cités millénaires : Gemina, ville tentaculaire, berceau des mythes et de la poésie, et Dehaven, cité-état commerçante, gouvernée par la raison. Deux cités que tout oppose, hormis une passion commune pour un jeu de plateau, la tour de garde, dans lequel deux joueurs s'affrontent en duel jusqu'à détruire la ville de l'autre. Mais le jeu en est-il vraiment un ? Nox à Gemina et Amalia à Dehaven vont, chacun de leur côté, découvrir que des menaces occultes se tapissent dans leurs villes. Et qu'ils sont directement menacés, eux et ce qu'ils ont de plus cher.

  • Je m'appelle Bellovèse, fils de Sacrovèse, fils de Belinos. Pendant la Guerre des Sangliers, mon oncle Ambigat a tué mon père.Entre beaux-frères, ce sont des choses qui arrivent. Surtout quand il s'agit de rois de tribus rivales... Ma mère, mon frère et moi, nous avons été exilés au fond du royaume biturige. Parce que nous étions de son sang, parce qu'il n'est guère glorieux de tuer des enfants, Ambigat nous a épargnés.

  • Dans les siècles des siècles, les Princes Démons Lucifer et Pazuzu s'affrontent en un jeu cruel et le monde est leur échiquier. Leurs pions vivent ou meurent, rient ou pleurent au gré de leur fantaisie démoniaque. Ainsi, Haagendorf, empereur de Lhynn, s'est vu prédire la fin de son règne lorsque l'Archer Chien de métal viendrait. En attendant, il tente de préserver ce qui peut l'être de son empire en s'alliant avec un ordre religieux qui ne rêve que de le détrôner : les Chevaliers de la Lumière, menés par leur retors commandeur : Frater Sinister.
    Mais c'est sans compter La lune Noire et l'archimage Haazel Thorn. Ou bien, peut-être que la rencontre fortuite du jeune elfe voleur Pile-ou-face, armé de ses deux épées bavardes, et d'un demi-elfe sans nom à la lame flamboyante pourrait renverser le jeu, la table et les joueurs...

  • La trilogie de Licanius t.1 ; l'ombre du savoir perdu Nouv.

    Vingt ans se sont écoulés depuis la fin de la guerre. Les Augures dictatoriaux - autrefois considérés comme des dieux - ont été renversés et anéantis pendant le conflit, leurs pouvoirs tant redoutés les ayant mystérieusement abandonnés. Ceux qui avaient régné sous leurs ordres, des hommes et des femmes dotés d'une capacité moindre connue sous le nom de Don, n'ont évité le sort des Augures qu'en se soumettant aux lois de la rébellion.
    Une représentation de ces lois est maintenant inscrite dans la chair de quiconque utilise le Don, forçant ceux qui sont ainsi marqués à une obéissance absolue.
    En tant qu'élève des Talentés, Davian subit les conséquences d'une guerre menée - et perdue - avant sa naissance. Méprisé par la plupart des gens au-delà des murs de l'école, lui et ceux qui l'entourent sont pratiquement prisonniers de leur tentative d'apprendre à contrôler le Don. Pire encore, alors que Davian se débat avec ses études, il craint les terribles conséquences d'un échec aux redoutées Epreuves.
    Mais en découvrant sa capacité d'exercer le pouvoir interdit des Augures, Davian va déclencher une série d'événements qui vont bouleverser les terres d'Andarra et au-delà. Au nord, un ancien ennemi que l'on croyait vaincu depuis longtemps se réveille. Et à l'ouest, un jeune homme dont le destin est lié à celui de Davian reprend connaissance dans la forêt, couvert de sang et sans aucun souvenir de qui il est...

  • Deuxième volet de la grande fresque historique de l'épopée celte, le destin de Bellovèse. La phrase "La grande fresque historique de l'épopée celte" sera écrite en 4e de couv de chacun des tomes.

  • Un chef d'oeuvre maudit, faisant le lien entre Gracq et Tolkien : pertes de manuscrit, faillite d'éditeur, incendie d'entrepôts... Publié par Bernard Noël chez Flammarion en 1982, victime de problèmes de fabrication puis de l'incendie des entrepôts de l'éditeur, Les Jardins statuaires n'a jamais connu de véritable existence en librairie depuis près de trente ans. Récit de voyage, conte philosophique, utopie, roman initiatique et roman d'aventures, le texte déroge aux habituelles catégories littéraires. Jacques Abeille a forgé un domaine fantastique qui rejoint ceux de Mervyn Peake, de Julien Gracq, d'André Hardellet, avec la langue d'un peintre et d'un poète, créant des mondes d'une rare force visuelle. A une époque indéterminée, un voyageur découvre le pays des « Jardins statuaires », un ensemble de domaines, protégés par de vastes enceintes, où la principale activité des hommes consiste à cultiver des statues. Dans ces propriétés où la pierre pousse sans cesse, la vie est réglée d'après une organisation rigoureuse, apparemment ludique et rationnelle, mais aux fondements étranges. Au fil des pérégrinations du voyageur, l'utopie se lézarde...

  • Sur une Terre dévastée, le Pays des Mères a pu s'établir grâce au recours des femmes à une insémination artificielle incertaine car les hommes sont devenus rares, un virus déséquilibrant les naissances. La jeune Lisbeï sait qu'elle est promise au titre de « Mère ». Pourtant, son destin se révélera tout autre quand elle apprend sa stérilité. Loin de chez elle, devenue « exploratrice », elle accomplira l'un de ses rêves les plus chers : découvrir les secrets du lointain passé du Pays des Mères.

  • Cette élégante créature grise, que, faute de mieux, les habitants de Victoria ont baptisé héron, est le témoin silencieux et énigmatique des démêlés du Peuple de la Paix avec ses oppresseurs de la Cité. Les deux communautés ont été jadis déportées sur cette planète éloignée de la Terre : l'une à cause de sa contagion pacifiste, et l'autre sa soif de pouvoir et de violence. Les contestataires utopistes de la Zone réussiront-ils à échapper aux foudres répressives des orgueilleux citadins ? Le pacifisme et la non-violence telle que la prônait Gandhi sont-ils suffisants ?

  • Issu d'une famille de pêcheurs, Liesse doit quitter son village natal à la mort de son père. Fruste mais malin, il parvient à faire son chemin dans le comptoir commercial où il a été placé. Au point d'être pris comme secrétaire par Malvine Zélina de Félarasie, ambassadrice impériale dans l'Archipel, aristocrate promise aux plus grandes destinées politiques. Dans le sillage de la jeune femme, Liesse va s'embarquer pour un grand voyage loin de ses îles et devenir, au fil des ans, le témoin privilégié de la fin d'un Empire.
    Dans ce conte merveilleux, relatant une vie entière avec un art consommé du suspense, et un talent inouï pour mêler humour et lyrisme, naît une nouvelle voix majeure de la fantasy.

    Claire Duvivier est née en 1981. Un long voyage est son premier roman.

  • Bleu et Rouge, deux combattants ennemis d'une étrange guerre temporelle, s'engagent dans une correspondance interdite, à travers les époques et les champs de bataille. Ces lettres, ne pouvant être lues qu'une seule fois, deviennent peu à peu le refuge de leurs doutes et de leurs rêves. De leurs échanges naitra un amour fragile et dangereux qu'il leur faudra préserver envers et contre tous.
    Les Oiseaux du temps fait partie de ces romans inoubliables qui nous ressourcent et nous rappellent avec douceur et justesse que l'humanité, l'altérité et l'amour sont les réponses universelles à nos besoins essentiels.

  • Warhol invaders Nouv.

    Et si l'informatique s'était démocratisée dès les années 70 ? Distribuées par Andy Warhol, des boîtes connectées offrent le futur numérique au monde entier. Mais celui-ci est-il vraiment prêt ?

    Des élections américaines aux communautés de l'info-libre naissante, en passant par notre Touraine nationale, cette révolution anticipée des écrans bouleverse le monde. Une fiction politique haletante d'une intelligence rare, entre Black Mirror et Le Maître du Haut Château.

  • Dans un monde qui travaille a redécouvrir l'harmonie avec la nature, la petite ville d'El Modena, en Californie, prend l'aspect d'une utopie sociale et écologique. Pourtant, Kevin Claiborne, jeune architecte et constructeur qui a grandit dans ce monde plus vert, se trouve impliqué dans une lutte afin de préserver la vie équilibrée de sa communauté, contre les tentations d'exploitation et de corruption. Entre polar, projection politique et science-fiction utopiste, un jalon important dans l'oeuvre de Kim Stanley Robinson et un roman majeur de la fiction écologiste.

  • Aster est une jeune femme que son caractère bien trempé expose à l'hostilité des autres. Son monde est dur et cruel. Pourtant, elle se bat, existe, et aide autant qu'elle le peut, avec son intelligence peu commune, ceux et celles qu'elle peut aider. Mais un jour, elle comprend qu'elle ne peut plus raser les murs, et qu'il lui faut se tenir grande. Sa rébellion est d'autant plus spectaculaire qu'elle est noire, dans un vaisseau spatial qui emmène les derniers survivants de l'humanité vers un improbable éden, un vaisseau où les riches blancs ont réduit en esclavage les personnes de couleur.

  • Passing strange

    Ellen Klages

    • Actusf
    • 17 Septembre 2021

    San Francisco, 1940. Six femmes, avocate, artiste ou scientifique, choisissent d'assumer librement leurs vies et leur homosexualité dans une société dominée par les hommes. Elles essayent de faire plier la ville des brumes par la force de leurs désirs... ou par celle de l'ori-kami. Mais en science comme en magie, il y a toujours un prix à payer quand la réalité reprend ses droits.

  • Alfred de Pergoal, ingénieur et créateur des plus beaux engins à vapeur de son temps, se rend au palais pour assister à la cérémonie du millénaire de Seth. Mais la capitale est une cocotte-minute. En ce soir de fête, les habitants, sous le joug d'une théocratie au système de castes injuste et brutal, sont prêts à tous les excès, et même à la révolution.
    Il va suffire d'un attentat pour sceller le destin du cercle-monde. Cette fois, c'est irrémédiable : l'Empire s'effondre.
    L'effondrement est total. Il trouve son origine au sein des instances du pouvoir, les dirigeants de l'Empire sont impuissants à enrayer l'implosion du pays. Dans le chaos, le glissement de la théocratie vers un régime militaire implacable semble se dessiner.
    Alfred de Pergoal sera-t-il le porte-étendard de la rébellion défendant l'esprit et le savoir plutôt que les armes, la violence et l'obscurantisme ?

    Dans ce premier tome d'une trilogie éponyme, l'auteur nous livre un roman de stratégie politique et guerrière, de foi, d'amour et de vengeance. Sous sa forme classique digne des grands romans d'aventures, cet opus dense et furieux offre une lecture jubilatoire.
    De l'embrasement de la ville de Seth aux neuf collines à la bataille de Lomvarde, de la découverte des secrets cachés du Faëton à la quête des mystères du cercle-monde, s'ouvre au lecteur un nouveau monde avec des femmes et des hommes inoubliables jouant à chaque instant leur destin.

  • L'évangile selon Myriam Nouv.

    À seulement seize ans, Myriam est chargée d'écrire le livre de la Vérité qui manque à sa communauté de survivants de l'apocalypse. Elle n'a plus accès qu'à quelques ouvrages en lambeaux et à des récits oraux conservés tant bien que mal. Qu'à cela ne tienne, elle remplit sa mission.
    Puisant à toutes les sources, de la chute de Lucifer aux chaussons de Cendrillon, en passant par Le Lac des cygnes et les pérégrinations d'oedipe, elle trace des démarcations nouvelles entre le mensonge et la vérité.
    L'Évangile selon Myriam propose une relecture drôle et incisive de nos évidences présentes et nous invite à en interroger la construction.

  • Le silence de la cité

    Elisabeth Vonarburg

    • Mnemos
    • 24 Septembre 2021

    La civilisation humaine est presque détruite et dans la cité souterraine où ils sont enfermés, les scientifiques cherchent une solution aux désastres qui rongent la Terre. Il reste une dernière chance : Elisa, l'une des rares enfants, fruit d'expériences génétiques, aux capacités physiques étonnantes, peut faire espérer une humanité résolument nouvelle.
    Mais saura-t-elle se libérer de son passé ? Et qu'en sera-t-il des hommes et des femmes qui, hors de la Cité, ont survécu à la barbarie et aux mutations de toutes sortes ?
    Découvrez comment fut fondé le Pays des Mères et comment l'humanité a survécu aux catastrophes !

    Prix Boréal 1982.
    Grand prix de la SF française 1982.
    Prix Rosny aîné 1982.

empty