Ouest France

  • À travers l'Histoire secrète des Cathédrales, redécouvrez ces grandes dames de pierre qui révèlent des secrets jusqu'alors bien gardés.
    * Plongez également au coeur de mystères  révélés en 7 chapitres : Cathédrales et diocèses (L?église de l?évêque...) / Des cathédrales romanes aux cathédrales gothiques (Sens, Noyon, Senlis, Laon, Notre-Dame de Paris...), L?ère des cathédrales géantes (Chartres, Bourges, Reims, Amiens...), Des chantiers titanesques (Les techniques de construction, Effondrements...) / La vie de la cathédrale (les plans...) / Un monde d?images (La statuaire,  Le vitrail...) / Après le Moyen-Âge... (Dévastations des Guerres de religion, Les cathédrales au XIXe siècle...).
    * En couverture : Rosace de Notre-Dame de Paris.

  • Par ce qu'une bonne compréhension de l'actualité nécessite une information précise, il fallait pour le monde un atlas à la fois complet, clair et synthétique. Un atlas qui va à l'essentiel.

  • Donjons aux mille visages, ils émaillent l?ensemble du territoire français actuel. De terre, de bois ou de pierre, mottes castrales ou nids d?aigle, ils sont à la fois des symboles du pouvoir seigneurial, des machines de guerre et des résidences aristocratiques. Ils sont le reflet de l'évolution des techniques de sièges et du développement de l?artillerie dont les bastions aux murs épais sont les éléments les plus visibles. Ils témoignent aussi de la recherche incessante, par la noblesse, de luxe et de confort : pas de forteresse sans latrines !

  • La piraterie existe depuis des millénaires. Les Crétois, les Egyptiens, les Romains, les Grecs, les Carthaginois s'en plaignaient déjà. Dès qu'un état s'affaiblit la piraterie renaît. On l'a bien vu avec les Sarrasins, les Vikings, les barbaresques, les pirates et flibustiers aux Caraïbes et le long des côtes américaines, dans les eaux asiatiques. En ce qui concerne la piraterie, les légendes et les mythes ont souvent pris le pas sur les réalités. Un part de mystères plane toujours au sujet de la vie de nombreux chefs pirates et des actions de ces aventuriers.
    L'appât du gain, la soif d'aventure, la révolte contre des pratiques de pêche excessives ont jeté sur les routes maritimes du monde des hordes de marins audacieux, souvent cruels et sans scrupules. Aujourd'hui, la piraterie existe encore dans des parages comme le détroit de Malacca, le golfe persique et la mer Rouge, le golfe de Guinée. Au point que les états qui possèdent une marine significative ont dû s'allier pour assurer la police des mers. Malgré son pittoresque trompeur, la piraterie conserve aujourd'hui tout son pouvoir de fascination.

  • Le Jour J ! Ce 6 juin 1944, la plus grande armada jamais réunie sur mer et dans les airs se jette sur les côtes normandes, de l?estuaire de l?Orne (Calvados) aux plages de Quinéville (Manche). Les Alliés s?attaquent à la forteresse érigée par Hitler, ce Mur de l?Atlantique derrière lequel l?Europe est retenue prisonnière. Pendant près de 100 jours des centaines de milliers de soldats venus des pays alliés livrent des combats terribles et décisifs.
    Le Débarquement et la Bataille de Normandie ouvrent la porte à la Libération.
    100 photos pour ne pas oublier le sacrifice de ces hommes ni les souffrances infligées à toute la population lors de la guerre.

  • Le présent ouvrage revient sur la vision allemande de la bataille de France de mai-juin 1940.
    Inédit, issue de la collection d?un particulier de plus de 2000 clichés, ce livre présente essentiellement des photographies « privées », en ce sens qu?elles ont été réalisées par les soldats eux-mêmes à des fins de « souvenirs » qu?ils ramèneront chez eux ? ce en quoi ils remplissent le même rôle que le propagande officielle.
    Ces clichés retracent le quotidien d?une guerre ? entre les combats et les moments de repos, entre la mort des camarades et la victoire sur les Pays-Bas, la Belgique et, surtout, sur la France ? et ses conséquences : l'Occupation et l'Annexion, le partage de la France et la ligne de démarcation...
    Un panorama de la campagne de France comme vous ne l?avez jamais vue, à travers l??il de l?envahisseur.

  • Qui était le roi Arthur dont la naissance reste nimbée des mystérieuses brumes de Tintagel ? Issue d?un culte préhistorique de l?ours, la légende auréole un chef militaire breton qui, à la fin du Ve siècle, portait le nom d?Artorius. Le cycle arthurien s?inscrit dans un rite calendaire avec Merlin en machiniste du balancier cosmique. Touché par la baguette de l?enchanteur, le guerrier celte se fait courtois après son accession à la souveraineté par le rituel initiatique de l?épée au perron magique. Roi à l?enseigne du dragon, Arthur alimente la saga par de fantastiques exploits contre l?infernal sanglier Twrch Trwyth et le géant de Tombelaine. Suivant le cours du soleil, ses cours itinérantes s?insèrent dans une temporalité saisonnière.  Maître des chevaliers de la Table Ronde, Arthur ordonne fêtes et tournois pour ses compagnons d?aventures, tel un roi Plantagenêt au XIIe siècle. Puis la légende s?amplifie et se fait épopée chrétienne avec la Quête du Vase mystique. Lorsque les mystères du Saint Graal sont révélés à Galaad, la royauté d?Arthur ne peut que décliner, minée par les rivalités lignagères de la « chevalerie terrestre ». L?amour adultère de Guenièvre avec Lancelot sonne le Crépuscule des temps arthuriens.  Après l?ultime bataille de Salesbières qui voit le roi et son fils incestueux Mordret s?entretuer, Arthur est emmené par Morgane en l?île féerique d?Avalon où il entre en dormition, roi-ours en attente de déshibernation.

  • Qu?évoque aujourd?hui ce nom, Mont-Valérien ? Une page sombre de l?histoire de France pendant la Seconde Guerre mondiale ?
    Un lieu où se déroule chaque année la cérémonie commémorant l?appel du général de Gaulle prononcé le 18 juin 1940 ? Un lieu où résonne le souvenir et la mémoire d?un millier de fusillés ? Entremêlées dans notre inconscient collectif, de la « butte » des fusillés à la clairière, de cette immense croix de Lorraine à la crypte, sans oublier les graffitis de la chapelle, aucune de ces représentations n?illustrent la complexité de ce premier Haut lieu de la mémoire nationale.
    À travers un ouvrage richement illustré par des archives et des photographies inédites, les 80 ans d?histoire du site propose de nouvelles lectures et interprétations historiques, en offrant au lecteur, un véritable voyage dans le temps. D?un lieu « sans témoins » à la sortie de la guerre, le Mont-Valérien est devenu le lieu porteur d?héritages multiples de la Résistance qu?il tend à valoriser et faire connaître, un véritable livre ouvert sur l?histoire de France.
    Le Mont-Valérien est le premier des dix Hauts lieux de la mémoire nationale du ministère des Armées à proposer un format beau livre à l?usage du grand public, afin de rendre accessible son contenu historique au plus grand nombre.

  • Le culte des saints et des reliques est au c?ur de la religion médiévale : il déplace des foules entières, monopolise des prêtres, et fait s?élever des églises toujours plus majestueuses.
    Jusqu?au XIe siècle, la désignation des saints est laissée à l?initiative populaire, vox populi, vox Dei ; la canonisation se fait par un culte spontané rendu au saint, honoré le jour de sa mort. Cependant, à partir du VIIIe siècle, le rôle des prélats devient plus important avec la mise en place d?une enquête préalable à la canonisation (authentification des reliques grâce aux témoignages oraux ou écrits).
    La relique est un objet complexe qui participe du matériel en tant que corps ou fragment de corps comme du spirituel. La foi, la croyance et le respect ne sont pas les seuls sentiments suscités par les reliques, elles attirent aussi la convoitise et la volonté de s?en emparer à des fins sociales et politiques, depuis la quête éperdue de la protection sacrée jusqu?à la volonté de puissance ou de gloire.

  • Ce livre est une synthèse illustrée de la guerre de Cent Ans, qui couvre une période de cent seize ans (de 1337 à 1453). Cette guerre voit s?affronter sur le sol français deux dynasties, les Plantagenêts (qui possédaient le royaume d?Angleterre et la moitié de la France actuelle) et la Maison capétienne de Valois. Cet épisode sans précédent dans l?histoire de France est marqué par de nombreux conflits, entrecoupés de trêves plus ou moins longues, ponctué de batailles célèbres comme Poitiers, Crécy ou encore la terrible défaite d?Azincourt, et habitée par des personnages de légende : Jeanne d?Arc, Du Guesclin. La guerre de Cent Ans se termine officiellement avec la signature du traité de Picquigny par Louis XI de France et Édouard IV d'Angleterre en 1475. C?est cette histoire passionnante et pleine de rebondissements que nous raconte Olivier Renaudeau.

  • Cet ouvrage est organisé en circuit et propose de découvrir la France à travers de grands thèmes d?Histoire souvent concentrés sur des régions précises :
    La préhistoire en Périgord et les mégalithes bretons ; la Provence romaine et la Lutèce gallo-romaine ; les abbayes romanes de Bourgogne et L?abbaye du Mont-Saint-Michel, les châteaux-forts en Périgord et les châteaux-forts de Bretagne, les grandes cathédrales du bassin parisien ; la Renaissance et les châteaux de la Loire ; les résidences royales d?Ile de France ; les forteresses de Vauban dans les Alpes ; Paris et les rois ; les lieux de Mémoire de la Révolution à Paris ; les résidences de Napoléon : Compiègne, La Malmaison. Encadré : la route Napoléon ; la mémoire de la première Guerre mondiale ; Les lieux du débarquement.

  • Un atlas mis à jour et revu suite au brexit :
    -       Une présentation de l'Europe puis de chaque Etat ;
    -       Une fiche signalétique par Etat (carte, drapeaux, données géographiques et politiques) ;
    -       Une mine d'informations ;
    -       Des cartes comparatives (densité, religions, langues...) ;

  • * L'Inquisition qui ne se réduit pas ici aux infames tortures, aux calomnies, au fanatisme relgieux..  mais qui lève le voile sur les mystères et le pouvoir de la lutte pontificale contre l'hérésie.
    * Une approche bien au-delà de l'inquisition médiévale en 7 chapitres : Naissance de l'Inquisition médiévale (La recherche des hérétiques, Les débuts de l'Inquisition...) / Le fonctionnement de l'Inquisition (Déposition des témoins, La torture,..) / L'Inquisition à l'?uvre (La dispersion des vaudois, Magie et sorcellerie, L'Inquisition et les templiers) / L'Inquisition espagnole / (L'Inquisition espagnole...) / Les cibles de l'Inquisition espagnole (Les judaïsants, Les protestants...) / Les autres inquisitions / (au Portugal, L'affaire Galilée...) / L'inquisition, une source de débat et d'inspiration (Paul Laurens peintre, au cinéma...) / *En couverture :  Galilée devant le tribunal de l'Inquisition.

  • Durant la Seconde Guerre mondiale, de mai 1940 à avril 1945, les bals publics furent interdits en France par les trois régimes qui se sont succédé : Troisième République finissante, État Français de Vichy et Gouvernement Provisoire. Les Allemands y jouèrent un rôle ténu, interdisant dans un premier temps tous les rassemblements, puis transférant en mai 1941 cette question à l?administration de Vichy.
    Dans un pays où le bal était un des loisirs les plus répandus, cette interdiction entraîna la multiplication de bals clandestins sur tout le territoire, réprimés avec énergie par les forces de l?ordre.
    Ce livre accompagne une exposition qui présente ce phénomène à travers une déambulation chronologique en cinq temps. Le temps du bal de l?avant-guerre d?abord, puis celui de la mise en place des interdictions et de la répression. Il dévoile toutes les facettes du bal clandestin et le long chemin du retour à la normale. Elle souligne enfin la persistance d?un discours de défiance autour des jeunes et de la musique, et le lointain écho entre les bals clandestins des années 1940, les rave parties des années 2000 et les fêtes sauvages des confinements.

  • L?objectif de cet Atlas est de raconter le Débarquement et la bataille de Normandie sous une forme attractive et visuelle.
    - 70 cartes couleurs permettent de retracer le Débarquement et l?ensemble de la bataille de Normandie.
    - 8 grandes cartes montrent les progressions et les événements cruciaux sur une période d?environ deux semaines, puis des cartes plus précises présentent toutes les petites et grandes batailles qui ponctuent l?ensemble de la campagne alliée en Normandie.
    On peut voir ainsi que la bataille de Normandie était loin d?être jouée d?avance ! Chaque carte est accompagnée d'un commentaire détaillé.

  • - Un récit détaillé de ces heures décisives pour l?avenir de notre pays, qui précipitèrent la chute du IIIe Reich? Le récit d'une épreuve et d'une aventure humaine sans précédent qui nous fait revivre toute l'histoire, des préparatifs jusqu'au dénouement avec l'encerclement de la Poche de Falaise.
    - Ce livre est abondamment illustré et sa maquette très vivante en fait un ouvrage de référence. Il présente notamment des documents qui permettent de se replonger dans la Normandie de l?été 1944  : tickets de rationnement, sauf conduit, le "Courrier de l'Air" du 4 juillet 1944 sur la libération de Cherbourg, tracts de propagande, petit dictionnaire franco-américain pour les GI?s, etc.
    - Un très beau livre nostalgique, rempli des souvenirs de nos parents et grands-parents, renforcé par l'ajout de photos d'époque colorisées.

  • L'histoire des cathares, hérétiques dualistes appelés aussi albigeois en raison de leur très forte implantation en Languedoc, a toujours été auréolée d'un certain mystère que les auteurs du XIXe siècle n'ont pas contribué à dissiper. L'étude des hérésies médiévales a fait des progrès considérables depuis un demi-siècle ce qui a contribué à clarifier les choses. Ce petit livre aborde en quarante notices réparties en neuf chapitres un certain nombre d'aspects du catharisme occitan, longtemps ignorés du public : les origines de l'hérésie, sa doctrine dont l'étonnante "transmigration des âmes", ses rites parmi lesquels le fameux consolament, seul et unique "sacrement", son organisation très structurée en une véritable "contre-église". Un certain nombre de figures cathares, désormais bien connues grâce aux archives de l'inquisition, sont présentées ainsi que l'extraordinaire résurgence de cette hérésie à la fin du XIIIe siècle après les croisades.

  • Le feu de Mean-Ruz n'a pas résisté à la vague de destructions de la fin de la Seconde Guerre mondiale. La petite maison qui avait tenu tête aux flots s'est écroulée, dynamitée, entre les gros rochers de granit rose. Les Côtes-d'Armor ont été le département du littoral le plus touché par ces sabotages, où la presque totalité de ses feux ont été détruits. La petite tour signale l'entrée du port et la rade de Perros-Guirec. Les coûts de construction sont réduits au maximum : un logement, une tour, un feu. C'est tout. La vie au phare s'en ressent beaucoup. Le toit, composé de simples plaques de zinc, vibre beaucoup au moment des tempêtes. Les fuites sont nombreuses.
    Deux petites chambres abritent la famille du gardien. Un peu plus tard, on ajoute un appentis, destiné à la cuisine, car décidément tout est bien trop exigu dans la maison. Le feu fixe est alors une rustique lampe à huile à mèche unique, comme celles de nos grands-mères. Le gardien ou la gardienne doivent la remplir toutes les trois heures. On voit bien ici l'extrême modicité d'un travail qui va pourtant perdurer quatre-vingts ans, quasi immuablement. La maison-phare devient ensuite un lieu de promenade pour les estivants venus en train jusqu'à Lannion. Elle a effectivement fière allure sur son bout de rocher relié par un pont, frêle bâtisse perdue au milieu des énormes pierres roses. Après son dynamitage en 1944, le feu est électrifié et remplacé par une tour de granite rose à l'aspect de donjon crénelé de 15 m de haut.

  • Ce livre, réalisé en lien avec la Nécropole nationale du Mont-Valérien, rassemble les lettres écrites par un Résistant Bernard Courtault, fusillé au Mont-Valérien durant la Seconde Guerre mondiale. Elles ont été rassemblées par sa soeur et proposées ici accompagnées de photographies de l'époque.

  • Les femmes de l'Ouest

    Collectif

    De la révolte des « Penn sardines » à Fréhel, de Marc'harit Fulup conteuse et mendiante aux résistantes normandes, ce hors-série propose une plongée dans l?histoire des femmes de l?Ouest. Illustrés de coupures de presse, d?images et d?illustrations issus des collections numériques de la BnF, ce livre propose des portraits collectifs et individuels d?une histoire populaire et au féminin de l?éducation, de la religion et des émancipations sociales.
    Quelques thèmes abordés dans l?ouvrage :
    - Les grèves des Penn Sardin (Bretagne, XXe) ;
    - Suzanne Hoschedé, belle-fille de Monet et l'un de ses modèles favoris (Normandie, XIXe) ;
    - Marc?Harit Fulup, cigale de Bretagne (Bretagne, XXe) ;
    - La brodeuse Marthe La Perrière, inventrice du Point d?Alençon (Normandie, XVIIe) ;
    - Madame de Stolz, célèbre écrivaine jeunesse (Nantes, XIXe) ;
    - Clémence Royer, scientifique, femme libre et traductrice de Darwin (Nantes, XIXe) ;
    - Fréhel, chanteuse populaire, fille de Bretons émigrés à Paris (Bretagne, XXe) ;
    Des cahiers d?images :
    1. Photos de Bretonnes lors de célébrations et fêtes traditionnelles ;
    2. Photos de travailleuses - Saint-Nazaire, Sentiers de l?Atlantique, manufactures de tabac Nantes ;
    Des interviews :
    - Dominique Godineau - Les femmes de Bretagne pendant la Révolution ;
    - Isabelle Papieau - Créatures féminines dans les légendes de l?'Ouest ;

  • Le récit passionnant du drame des Alsaciens, des Mosellans et de nombreux ressortissants de pays limitrophes de l'Allemagne, enrolés de force dans l'armée d'Hitler.

  • Refonte en version brochée et sans objets du 9782737368615 Un beau livre complet qui ouvre au lecteur les portes, au fil de courts chapitres,  de l?univers passionnant des pompiers.
    Des textes concis lui expliqueront l?histoire de ce métier et ces hommes, lui raconteront des anecdotes inédites et lui dévoileront des secrets sur l?existence de ces soldats du feu. De nombreuses illustrations, contemporaines ou d?époque, le plongeront directement au c?ur des flammes ou au sein du drame. Des documents superbes feront de lui un spécialiste de ce domaine autant qu?un apprenti pompier.

empty