• L'histoire commence sur une plage, quand l'auteur remarque que sa petite fille marche d'un pas un peu hésitant, son pied pointant vers l'extérieur. Après une série dexamen, les médecins découvrent que Thaïs est atteinte d'une maladie généthique orpheline.
    Elle vient de fêter ses deux ans et ne lui reste plus que quelques mois à vivre. Alors Anne-Dauphine Julliand fait une promesse à sa fille : " Tu vas avoir une belle vie. Pas une vie comme les autres petites filles, mais une vie dont tu pourras être fière. Et où tu ne manquera jamais d'amour. " Ce livre raconte l'histoire de cette promesse et la beauté de cet amour.
    Tout ce qu'un couple, une famille, des amis, une nounou sont capables de mobiliser et de donner.
    Il faut ajouter de la vie au jour lorsqu'on ne peut ajouter des jours à la vie.

  • Pour rendre à Jeanne, au-delà de la place qu'elle occupe dans l'Histoire, un peu son humanité et de sa fragilité, Philippe de Villiers est parti sur ses traces : il a visité et revisité Domrémy, Chinon, Orléans et Compiègne, Le Crotoy et Rouen. Il a longé la Loire, refait la route du Sacre et celle de la capture.
    Il s'est imprégné de l'air qu'elle a respiré, a renoué avec sa langue, son univers, les saisons de son enfance. Il a relu les dernières minutes du procès et s'est laissé habiter par la force unique de cette guerrière.
    Avec le style et le panache qui ont fait le succès du Roman de Charette et du Roman de Saint Louis, Philippe de Villiers dessine ici le portrait d'une Jeanne loin des stéréotypes, celui d'une âme simple et portée par la grâce, tout entière vouée à la sincérité de son combat ; à l'amour de son pays : la France.

  • Rien ne parviendra à apaiser l'horreur et la montée de violence que certains lecteurs trouveront difficilement soutenable dans ce roman.

  • Le Coran

    Collectif

    A travers cette nouvelle traduction, Malek Chebel a cherché à rendre le contenu du Coran plus accessible, tout en respectant son contenu, ses nuances et les valeurs qui y sont prodiguées. "J'ai réalisé une traduction scrupuleuse avec le souci de la clarté, pour permettre à chacun d'accéder au contenu sémantique, à l'épaisseur, à la beauté du texte". Spécialiste de l'islam, connu notamment pour s'être opposé aux partisans du port du voile, Malek Chebel a travaillé dix ans sur le texte arabe officiel.

  • Arabe Bonne nuit !

    Collectif

    "Elmo, Abby, Grover, Macaron, et plein d'autres personnages pittoresques de l'émission télé La Rue Sésame, se sont donné rendez-vous dans les albums de la série ludique et éducative, 123 Sésame, ouvre-toi, publiée par Hachette Antoine. Ces personnages bien-aimés des enfants exercent sur eux un attrait spontané. La sympathie qu'ils inspirent aux très jeunes lecteurs excite leur curiosité. Leur désir d'apprendre avec Elmo et ses amis plein de nouvelles choses sur la nature, les formes et les couleurs, sur le corps humain et les activités mentales d'exploration et de compréhension, s'en trouve motivé, à la fois par de grands dessins aux couleurs pures et par une narration qui agrippe leur intérêt et favorise leur propre réflexion. Comptez jusqu'à 10, Bonne nuit, À la découverte des formes, Démarrer une nouvelle journée du bon pied et plein d'autres titres et thèmes pour une série inépuisable, dont les personnages de La Rue Sésame sont autant les héros que les animateurs, accompagnent l'enfant dans son apprentissage du calcul, de la reconnaissance des formes et des couleurs, des rituels de l'hygiène, etc. Tout comme ces histoires diverses développent leur aptitude à déchiffrer les mots de la langue arabe, à améliorer leur prononciation et à enrichir leur vocabulaire. En parallèle, les cahiers de coloriage sont conçus comme un complément pédagogique aux historiettes. L'activité de coloriage exerce l'enfant à reconnaître les couleurs et à se lancer dans la création des teintes. En outre, son tracé se raffermit, que ce soit dans le dessin ou la calligraphie."

  • Deux époques.Deux couples.Deux voix. Non, plusieurs voix qui traversent le temps pour raconter une vie, deux vies, leurs vies. À travers une histoire, tour à tour inscrite dans le passé et le présent, aussi parsemée de violence ordinaire que de passion rebelle, le murmure Pourvu qu'il soit de bonne humeur d'abord inaudible, se renforce, devient mantra et arrache sa propre bulle de liberté, inestimable hier comme aujourd'hui. Comment être libre quand l'idée même de liberté n'est pas envisageable ?Comment résister à une guerre de l'intime où les bruits des canons deviennent ceux de clés tournant dans la serrure d'une porte ou de pas se rapprochant doucement mais sûrement ? Comment la peur peut s'insinuer dans les couloirs du temps pour faire passer un message ? Quel message ? Maya. Lilya. Deux voix. Deux femmes. Deux époques. Une intensité. Celle que provoque la liberté.

  • « Je rêvais de retrouver la trace et l'image d'un Saint Louis à l'humanité sensible, un Saint Louis de chair, à figure humaine. Le temps, en l'élevant au-dessus de nos natures, lui a peut-être rendu un mauvais service. Il m'a imposé d'aller puiser aux sources les plus authentiques. Là où repose le trésor des paroles vivantes, laissées par les premiers témoins. Ceux qui ont vraiment connu le roi Louis IX, qui l'ont approché, accompagné depuis l'enfance jusqu'au trépas. J'ai remonté le filet d'eau vive. Je n'ai rien inventé. Ni les événements, ni les personnages, ni même l'insolite. Il m'a fallu plonger dans l'époque, en étudier la vie quotidienne dans ses moindres détails, sentir battre les passions, pour faire revivre un Saint Louis de notre temps. » Philippe de Villiers

  • La famille Foulane en hiver, attention ça glisse !

  • Au Maroc

    Pierre Loti

    La Ville de Rabat n'eut pas la main heureuse le jour où elle débaptisa la rue Pierre-Loti. Si un écrivain français, né et mort (1850-1923) à l'époque coloniale, fut islamophile, arabophile, marocophile c'est bien, en effet, ce Julien Viaud alias Pierre Loti, officier de marine et académicien, esthète éclairé et grand voyageur, à la fois très nationaliste et très cosmopolite ! Pour toutes ces raisons et aussi pour sa plume absolument savoureuse, Loti méritait d'avoir enfin une édition d'Au Maroc dans ce Royaume chérifien même, auquel, en le parcourant au printemps 1889, il adressa une retentissante déclaration d'amour et d'admiration, sans pour autant cesser de le regarder avec un réalisme impitoyable. Loti sait aimer mais sans s'en laisser compter. C'est là tout le prix d'un inimitable art d'écrire et d'une vision complètement originale du Maroc de jadis. Sur un point capital, toutefois, Loti s'est trompé, quand il a vu - à regret - l'Islam " mourant sous la poussière des siècles ", alors qu'au contraire celui-ci préparait dans ses profondeurs une formidable résurgence démographique et politique...

  • L'ouvrage "Etudes sur la Franc-Maçonnerie et le Compagnonnage" fut édité pour la première fois en 1964. Il est constitué de 2 volumes regroupant l'ensemble des écrits de René Guénon relatifs à tout ce qui se rapporte auxmultiples aspects de ce vaste sujet, ayant pu paraître entre 1929 et 1950 dans le « Voile d'Isis » de 1929 à 1936, puis de 1937 à 1951 dans cette revue devenue « Etudes Traditionnelles ».
    Etant donnée l'importance et la quantité des textes publiés, l'édition fut scindée en 2 tomes respectant l'ordre chronologique de parution.
    Le tome 1 de 315 pages présente 88 pages d'articles, 58 pages de compte-rendu de livres et 163 pages de compte-rendu d'articles de Revues.
    Le tome II, lui aussi de 315 pages, compte 68 pages d'articles, 47 pages de compte-rendu de livres et 55 pages de compte-rendu d'articles de Revues.
    Les 115 pages en fin de ce second volume représentent une série de documents et d'articles signés ou non signésmais attribués à René Guénon et parus dans diverses publications, avant que ce dernier ne devienne le collaborateur régulier des Editions Traditionnelles.
    Une liste chronologique et une table desmatières viennent compléter le tome Il de ces Etudes sur la Franc-Maçonnerie et le Compagnonnage.

  • « (...) Thérèse de l'Enfant Jésus et de la Sainte Face, (...) ne vécut que 24 ans dans ce monde, à la fin du XIXe siècle, conduisant une vie très simple et cachée mais qui, après sa mort et la publication de ses écrits, est devenue l'une des saintes les plus connues et aimées. La petite Thérèse n'a jamais cessé d'aider les âmes les plus simples, les petits, les pauvres, les personnes souffrantes qui la priaient, mais elle a également illuminé toute l'Église par sa profonde doctrine spirituelle, au point que le vénérable Pape Jean-Paul II, en 1997, a voulu lui conférer le titre de Docteur de l'Église, s'ajoutant à celui de patronne des missions, qui lui avait été attribué par Pie XI en 1927. Mon bien-aimé prédécesseur la définit experte en scientia amoris (...).
    Cette science, qui voit resplendir dans l'amour toute la vérité de la foi, Thérèse l'exprime principalement dans le récit de sa vie, publié un an après sa mort sous le titre Histoire d'une âme. C'est un livre qui eut immédiatement un immense succès, et qui fut traduit dans de nombreuses langues et diffusé partout dans le monde. Je voudrais vous inviter à redécouvrir ce petit-grand trésor, ce commentaire lumineux de l'Évangile pleinement vécu ! L'Histoire d'une âme, en effet, est une merveilleuse histoire d'Amour, racontée avec une telle authenticité, simplicité et fraîcheur que le lecteur ne peut qu'en être fasciné ! Mais quel est cet Amour qui a rempli toute la vie de Thérèse, de son enfance à sa mort ? Chers amis, cet Amour possède un Visage, il possède un Nom, c'est Jésus ! (...) Dans l'Évangile, Thérèse découvre surtout la Miséricorde de Jésus, au point d'affirmer (...) : « Je n'ai qu'à jeter les yeux dans le Saint Évangile, aussitôt je respire les parfums de la vie de Jésus et je sais de quel côté courir... Ce n'est pas à la première place, mais à la dernière que je m'élance... Oui je le sens, quand même j'aurais sur la conscience tous les péchés qui se peuvent commettre, j'irais, le coeur brisé de repentir, me jeter dans les bras de Jésus, car je sais combien Il chérit l'enfant prodigue qui revient à Lui » (...).
    Confiance et Amour sont donc le point final du récit de sa vie, deux mots qui comme des phares ont éclairé tout son chemin de sainteté, pour pouvoir guider les autres sur sa propre petite voie de confiance et d'amour, de l'enfance spirituelle (...)» Benoît XVI Audience générale Du mercredi 6 avril 2011. Place Saint-Pierre, Rome.

  • L'ouvrage "Etudes sur la Franc-Maçonnerie et le Compagnonnage" fut édité pour la première fois en 1964. Il est constitué de 2 volumes regroupant l'ensemble des écrits de René Guénon relatifs à tout ce qui se rapporte auxmultiples aspects de ce vaste sujet, ayant pu paraître entre 1929 et 1950 dans le « Voile d'Isis » de 1929 à 1936, puis de 1937 à 1951 dans cette revue devenue « Etudes Traditionnelles ».
    Etant donnée l'importance et la quantité des textes publiés, l'édition fut scindée en 2 tomes respectant l'ordre chronologique de parution.
    Le tome 1 de 315 pages présente 88 pages d'articles, 58 pages de compte-rendu de livres et 163 pages de compte-rendu d'articles de Revues.
    Le tome II, lui aussi de 315 pages, compte 68 pages d'articles, 47 pages de compte-rendu de livres et 55 pages de compte-rendu d'articles de Revues.
    Les 115 pages en fin de ce second volume représentent une série de documents et d'articles signés ou non signésmais attribués à René Guénon et parus dans diverses publications, avant que ce dernier ne devienne le collaborateur régulier des Editions Traditionnelles.
    Une liste chronologique et une table desmatières viennent compléter le tome Il de ces Etudes sur la Franc-Maçonnerie et le Compagnonnage.

  • Arabe La Reine des Neiges

    Disney

    Edition en langue arabe:
    Au royaume d'Arendelle vivent deux soeurs, Elsa et Anna, qui s'aiment tendrement.Mais Elsa possède un étrange pouvoir glacial qui se se révèle dangereux lorsqu'elle plonge accidentellement son royaume dans un hiver éternel. Elle s'exile alors dans lesmontagnes du nord où elle devient la Reine des Neiges. Heureusement, l'intrépide Anna est déterminée à ramener sa soeur Elsa, ainsi que le soleil, au royaume d'Arendelle. Elle part alors en voyage aux côtés de Kristoff lemontagnard et d'un drôle de bonhomme de neige nommé Olaf, afin de retrouver sa soeur.Mais Kristoff remarque que les cheveux d'Anna blanchissent et qu'elle devient glacée...

  • Les animaux de la ferme

    Collectif

    Lis les indices tout en dépliant l'image géante pour découvrir l'animal qui s'y cache. De magnifiques illustrations qui vont émerveiller et éveiller la curiosité des tous petits.

  • L'un des phénomènes majeurs de ces dernières décennies - et désormais, pas seulement en France et en Europe , est celui de l'influence, souvent «souterraine» ou au second degré, mais «vivifiante», de l'oeuvrede René Guénon (1886-1951) référence majeure, et le plus souvent incontestée, de la «pensée traditionnelle». Mais Guénon reste souvent encore méconnu, peu ou mal lu, voire incompris et critiqué pour ce qu'il n'est pas, y compris dans les milieux religieux ou «traditionnels». Cet ensemble Autour de René Guénon n'a certes pas la prétention de constituer un dossier de référence, ni même une introduction digne de ce nom à l'étude de Guénon, mais simplement de donner quelques aperçus, qui inciteront peut-être certains lecteurs à aborder plus sérieusement l'oeuvre du métaphysicien

  • Voici un texte capital de la piété chrétienne dans une traduction faite pour en faciliter la lecture et la méditation quotidiennes.
    La disposition des versets correspond à celle voulue par les auteurs à l'origine. Cette prière, issue de la devotio moderna des XIVe et XVe siècles, recèle une justesse spirituelle pour aujourd'hui. Le père Jacques Fournier rappelle que le véritable auteur à la source du texte - avant Thomas a Kempis - est Gérard Groote et décèle les vrais enjeux de l'Imitation pour celles et ceux qui, engagés dans le monde, veulent prier en conversation avec Jésus-Christ.

empty