Policier & Thriller

  • Que se passe-t-il dans la tête d'un homme lorsqu'il perd, tout d'un coup, toutes ses raisons de vivre ? Quand tout ce qu'il a construit s'effondre? Que se passe-t-il quand on ne comprend pas pourquoi le sort s'acharne sur nous? Qu'est-ce qui nous retient, maintenant que tout est fini, qu'on n'a plus rien, de ne pas devenir monstrueux ? Sur quoi construit-on sa vie lorsque plus aucune morale ne trouve prise sur nous ?

    Ta maison devient trop grande, tes amis commencent à t'énerver, tu disparais, tu te caches, tu coupes les ponts avec ta réalité, tu n'as même plus envie de voir ta propre famille. Tu ne cherches aucune aide, tu ne cherches personne. Tu ne veux plus rien. Tu as des idées noires, très noires. Et tu te mets à chercher un responsable. Et finalement, tu le trouves... Mais tu ne peux rien contre Lui.

    Patrick Senécal nous livre ici un roman fulgurant, un Coup de tête au sens le plus strict du terme !


    Patrick Senécal est né en 1967. Jusqu'à tout récemment, il a surtout publié des briques très noires avec beaucoup de dialogues. À 42 ans, il a décide de relever de nouveaux défis. Il a donc publié deux romans pour enfants, et maintenant il publie un roman très court, avec très peu de dialogues. Mais encore très noir. On ne peut pas tout changer d'un coup.

  • Suicides radicaux et spectaculaires, morts accidentelles inconcevables, Chanelet l'océane se trouve percutée de plein fouet par une étrange " épidémie " qui frappe ceux dont l'âme est noire, ceux qui sont dépourvus de la moindre miette de charité, ceux dont les penchants sont les plus tordus. Comme si un archange de la mort était descendu sur Terre pour en gommer à jamais la miséricorde. Le Mal n'a pas dit son dernier mot. Son bras armé vient rétablir le désordre sous l'identité d'un tueur à gages au sang froid.
    Le désabusé commissaire Marc Berchet, flanqué de son fidèle capitaine Samir Hadji, a du mal à s'y retrouver dans cette hécatombe sanglante. Aidé par les visions d'une médium et par la curiosité d'une psychiatre, le coeur réchauffé par une certaine Lude, Berchet parviendra-t-il à détricoter les mailles du mystère ?


    Gilles Vidal est l'auteur d'une trentaine de livres empreint d'un style très personnel, entre journal intime et fiction sociale, et dans lesquels il aime restituer le blues des cités et des banlieues, dans toute leur noirceur.
    Après avoir été libraire à Paris, il a créé à la fin des années 80 Les éditions L'Incertain (aujourd'hui disparues), publiant entre autres Richard Brautigan, Raymond Carver ou encore Jim Harrison. Il a ensuite animé diverses collections, notamment " Nuit grave " chez Fleuve Noir.
    Il est l'auteur d'un " Poulpe " chez Baleine (Les deniers du colt), de Nul si découvert (Le Castor astral), de Cash Back (La Bartavelle noire), de Sombres héros (Atelier de presse), ainsi que des contributions à des ouvrages collectifs ayant pour thème le polar.

  • Boucs emissaires

    Collectif

    Ce recueil de nouvelles policières est réalisé dans le cadre de la Semaine d'actions contre le racisme et regroupe les textes de 12 auteurs. Originaires de France, de Suisse, du Québec, de Belgique ou encore d'Afrique, ils ne sont pas pour autant des nationaux mais bien des citoyens du monde. Certains en sont à leurs premières armes, d'autres sont des vieux routiers du polar. Tous ont accepté sans détour et avec enthousiasme notre invitation : écrire une nouvelle qui dirait le racisme. Car tant que le ventre de la bête est fécond, le bouc émissaire se présente toujours sous les mêmes traits : ceux du Juif, de l'Arabe, du Tzigane et du Noir. Bref, ceux du métèque, de l'étranger, de l'Autre : celui qui dérange.

  • " Une rage muette consumait nos énergies et, dans le secret de nos consciences, nous avions tous prêté serment de venger Catinat.
    Dans les salle de change où se négocie la vie humaine, le soldat d'élite vaut de l'or, et cette année-là le meurtre d'un parachutiste par un terroriste embusqué, devait nécessairement coûter un minimum de cinquante morts aux insurgés. " D'un concert de Monsieur 100 000 volts jusqu'aux décharges de la gégène, un jeune homme avide d'action se vide de son humanité dans les Aurès. Refrain connu mais lancinant de la guerre d'Algérie, avec ou sans Bécaud.
    Didier Daeninckx et Tignous fouillent les poubelles de l'Histoire pour en remonter une âme souillée par la sale guerre et la torture. Récit noir et dessins sanglant ; le nouveau gang de Seine-Saint-Denis vient de frapper.

  • Un chien de ma chienne Texte de Mandalian Collection " Coups de tête " Sous la direction de Michel Vézina LE LIVRE Il la voit, il la veut. Mais malheureusement pour lui, "On n'obtient jamais un destin sur mesure, exactement comme on l'avait rêvé. Faut toujours que ça fasse un peu mal." Mené par son appétit sexuel, il l'aura bien cherché : de Montréal à Sherbrooke en passant par la forêt profonde. Il y aura, dans le désordre de sa poursuite : un vol, un accident, une mort, des armes, des Hot-dogs et surtout beaucoup d'action !
    L'AUTEUR Mandalian fréquente le milieu culturel depuis près de vingt ans et touche, entre autre, à la production dans les domaines du théâtre, de la musique et de l'édition. Cette expérience est suivi de deux années comme journaliste dans la section théâtre du Journal Voir. Mandalian a publié quelques nouvelles notamment dans la Revue Stop, aux éditions Moebius et aux éditions Leméac. Un chien de ma chienne est son premier roman.

  • Toujours vert Texte de Jean-François Poupart Collection " Coups de tête " Sous la direction de Michel Vézina LE LIVRE Dans quelques années, les icônes du rock toujours en vie seront vieilles. Elles vivront pour la plupart en Floride, dans un gated community appelé Evergreen. Ray Manzarek en sera le maire et son shérif s'appellera Ted Nudgent. Un beau matin, quand le chanteur de Deep Purple sera retrouvé mort dans la piscine de Lou Reed, le maire et son shérif engageront un enquêteur spécial : l'inénarrable Mike Burns. Son mandat : démontrer qu'il s'agit d'un accident. Déjà qu'on n'aime pas mourir à Evergreen, s'il fallait en plus qu'on y soit assassiné... Toujours vert est un roman pour les vrais amateurs de rock !
    L'AUTEUR Né à Montréal, docteur en Lettres Modernes à la Sorbonne, Jean-François Poupart a publié six livres dont un essai sur la poésie française contemporaine, La Tentation du silence (1998), et les recueils de poésie Nietzsche on the beach (1999) et L'étrange lumière des mourants (2002). Il est éditeur des " Poètes de brousse " et professeur de littérature. Son dernier recueil, Tombe Londres tombe (2006), a remporté le Prix des lecteurs du Marché de la poésie de Montréal.

empty