Langue française

  • L'auteur répond dans cet ouvrage au curieux, au sceptique ou au récent amateur de vin, simplement et le plus objectivement possible, suite à toutes les questions qu'on lui a posées en salles de restaurants, dans les cours d'hôtellerie, les conférences, les rencontres ou les conversations particulières.
    Des conseils, des anecdotes ou des astuces sont proposés dans ce livre original, simple et incomparable. C'est un ouvrage qu'il faut parcourir comme un guide et laisser non loin de sa (future) réserve personnelle de flacons. Car, il n'est finalement pas compliqué de trouver l'endroit idéal et la réserve de bouteilles parfaite. Chacun s'y reconnaîtra. Ajoutez quelques judicieux tableaux sur les flaveurs et le livre n'est plus incomparable, il est unique. Ce livre a aussi pour but de démontrer qu'il y a bien plus de plaisir et de découvertes que d'ennuis et de déceptions dans la gestion d'une cave à vins personnelle ou d'un cellier.

  • L'univers de la maternit' fait l'objet d'innombrables ouvrages dans lesquels les conseils d'experts jouent un rôle prédominant. Ce livre parodie astucieusement ces bibles éducatives.
    Issu de la collaboration de deux auteures reconnues pour leur sens de la dérision, Les joies de la maternité (poil au nez) présente des conseils suspects, des cas vécus effarants, des avis d'experts intraitables, de fausses publicités absurdes et des suggestions pédagogiques à  faire dresser les cheveux sur la tête.
    A offrir à  toutes les mères de bonne volonté, qui ont absorbé tous les préceptes éducatifs des livres sérieux et qui sont mères pour une bonne dose d'humour et d'é©vasion.

  • Il n'est pas très facile d'aborder cette chasse de façon sereine : elle est maintenant politique et les opinions sont campées.
    Voici une histoire qui s'inscrit parfaitement dans la collection Carré blanc : un livre qui donne un autre point de vue, qui oblige le lecteur à regarder, et à écouter, l'autre. Le chasseur est-il vraiment un méchant ? Peut-on faire la différence entre la chasse et le chasseur ? Que vous soyez pour ou contre cette chasse, ce livre rappelle qu'il faut respecter les humains qui s'y trouvent mêlés. Et dont la fin annoncée changera leur vie à jamais.

  • Captive / captifs

    Seding/Dault

    Travail photographique sur la captivité des animaux. La majestueuse suite de photographies couleur pénétrantes, révélatrices, amusantes et souvent dérangeantes qui composent ce livre est le résultat d'un voyage épique d'une durée de onze années, au cours duquel l'artiste Volker Seding, né à Berlin et travaillant à Toronto, a visité et photographié près de 600 jardins zoologiques à travers le monde. Fasciné par la détresse et l'endurance des animaux qu'il y a rencontrés, et de plus en plus troublé par l'artificialité et la théâtralité de leurs cages, Seding a répondu à «la grande beauté et peut-être à la tristesse encore plus grande» des animaux et en est venu à les voir comme une partie de la nature en constant déclin destinée à devenir inaccessible. Chacune des photographies est accompagnée d'un virulent texte de prose poétique écrit par l'écrivain et critique d'art de Toronto, Gary Michael Dault. Volker Seding est né à Berlin en 1943. Il a étudié avec le maître photographe Klaus Berger à Hanovre, en Allemagne, tout en fréquentant l'École des beaux-arts, où il a étudié le dessin, la peinture et plus tard la cinématographie de 1962 à 1965. Il a immigré au Canada en 1966 où il a travaillé comme directeur de la photographie dans des films documentaires, des publicités industrielles et des longs métrages. En 1976, il est revenu à son premier amour, la photographie, et se consacre depuis uniquement à son travail artistique. Son oeuvre a été largement exposée en Amérique du Nord et se retrouve dans un grand nombre d'institutions importantes et de collections privées.

empty