Casterman

  • - Puis-je te confier un secret, mon ami ? Je suis un résistant! Les vieux, parfois, ça débloque, ça s'emmêle les pinceaux, ça perd la mémoire, ça mélange les époques...
    Visiblement, M. Pavot a oublié que la guerre est finie. Thomas en est sûr, M. Pavot est cinglé. Qu'est-ce que c'est que cette histoire de résistant ? Et ces mots sans queue ni tête qu'il emploie à tout bout de champ ? Pourtant, le collégien accepte d'aider ce nouveau voisin à déballer ses cartons. Une décision qui va changer sa vie... A lire " sans barguigner " dès " potron-minet " ou " à la brune ".

  • Ce trou semblait constituer une " chambre " dans le métro.
    Quelques pierres et bouts de planches traînaient sur le sol. Slake s'assit, le dos contre le mur du fond En fait, comme il apparut par après, Slake venait d'emménager chez lui. Slake est un orphelin solitaire. Les rares contacts qu'il connaît sont les brimades, les coups de la part de ses camarades, de ses professeurs, de la vague tante censée l'élever. Alors, Slake a pris l'habitude de se réfugier dans le métro.
    Un jour plus sombre qu'un autre, il décide de ne pas remonter... Cent vingt et un jours seul dans le métro new-yorkais.

  • La bonne couleur

    Yaël Hassan

    Nouvelle nuit d'angoisse et d'insomnie.
    Mais c'est l'heure. Max a la gorge sèche et les tripes nouées. Plus que quelques secondes... Il compte. Six, cinq, quatre, trois, deux... Il ferme les yeux. Il voudrait mourir, disparaître à jamais. Difficile de se lever lorsqu'on ne porte plus l'uniforme rouge ou violet de l'élite et que l'on est rétrogradé chez les bruns. Surtout quand le régime totalitaire au pouvoir ne tolère ni l'échec, ni la liberté d'expression.
    Max doit affronter les humiliations du lycée mais il ne regrette rien. Ce qui compte, c'est ce à quoi il aspire en secret...

  • Fuir Valréas et courir se réfugier à Paris, voilà le sort de Hanin après que son père a été exécuté pour un crime qu'il n'a pas commis. Mais la capitale du roi Saint Louis n'est-elle pas tout autant pleine de brimades et d'interdictions pour un juif comme lui ? Malgré les dangers qui le menacent, Hanin est prêt à se battre pour vivre libre, pour s'instruire et aimer, loin des terribles brumes de Montfaucon !


  • Je sais depuis longtemps
    que dans ce monde cruel et
    injuste, il en est ainsi. Il y a les beaux, à qui tout
    sourit, et les laids, à qui tout grimace. Tout est une
    question de chance au départ.
    Zoé en a marre, archi-marre d'être la binoclarde,
    la mocheté de service. Les laids n'ont-ils
    pas droits à l'amour ? Face à son ordinateur
    tout neuf, Zoé s'enferme et s'enferre dans une
    solitude rageuse. Mais il se pourrait que son
    Ordinami, son Ordinamour, ouvre un peu son
    horizon. Et même plus encore, si affinités !...
    Sur internet aussi,
    les jeux de l'amour
    sont comme
    les jeux du hasard.


  • Samy se retrouva encerclé. D'eux, il ne pouvait voir que leurs yeux sombres, menaçants. Ils lui fondirent dessus. Pas moyen de se défendre ni de leur échapper.
    Samy est juif. Depuis son agression, il n'a plus qu'une idée en tête : aller vivre en Israël. Il s'envole pour Tel-Aviv, laissant derrière lui sa famille et son ami Kamal. Non loin de Bethléem vit Intissar, jeune Palestinienne dont le père subit la pression des militants islamistes. Et puis il y a Leïla, une fillette qui traverse chaque semaine la frontière en attendant une greffe de rein. Trois destins qui se croisent, rattrapés par la réalité tragique du conflit israélo-palestinien.

  • "Aussi loin que le bras de la chrétienté peut s'étendre dans le monde, devenez les chevaliers du Christ ! Milites Christi ! Quiconque luttera au nom de Dieu obtiendra la rémission de ses péchés". Clermont, mois de novembre 1095. A l'appel du pape Urbain, Fabre le jeune forgeron sent naître en son coeur une ferveur nouvelle ; c'est décidé, il fera partie du voyage en Terre sainte ! II ne sait encore rien des souffrances qui parsèmeront la route, et ne se doute pas que sa vie tout entière s'en trouvera changée...

  • La vie de Manon, quelle aventure ! Alors, histoire de la pimenter encore un peu plus, elle a décidé d'en tenir la chronique, racontée en direct avec un savant mélange de candeur et d'ironie. Manon, ses parents (divorcés), sa famille recomposée, son pavillon de banlieue, son chat, son entrée en troisième, son béguin pour Antoine et ses cheveux blonds ébouriffés - et puis sa langue plus qu'agile lorsqu'elle brosse le portrait hilarant de sa grandmère ou de sa meilleure ennemie, Léa.
    Sophie Dieuaide renoue avec son ton inimitable, pétillant et généreux, pour décrire « de l'intérieur » la vie d'une jeune fille d'aujourd'hui. À l'attention des 12-15 ans, un séduisant livre-objet façon carnet, combinant textes, dessins, collages, photos, post-it - sans oublier bien sûr les bonus, le bêtisier et même les scènes coupées !

  • Son père est catégorique.
    " Ce concours est la chance de ta vie. Chance de te faire reconnaître par un grand. Chance de commencer à te faire un nom !" Alors Théo n'ose rien dire. Dire que, même s'il est très doué en piano, il ne veut pas devenir concertiste. Que sa vie n'est pas là. Qu'il veut choisir. Mais Joseph, son père, a projeté sur lui ses propres rêves. Théo trouvera-t-il la force d'accéder à sa liberté ?

  • An 1027.
    Tristan sauve un moine d'une mort certaine. En signe de reconnaissance, frère Jean accueille le jeune garçon à l'abbaye de Fleury pour lui enseigner la lecture et l'écriture. C'est le début, pour Tristan, d'une vie de compagnonnage. Une vie riche et mouvementée au cours laquelle il découvrira les fabuleux pouvoirs de la nature et de la science.

  • Ranko et Fran, deux jeunes garçons, fuient Branimir qui les oblige à laver les pare-brise et leur prend leur argent. Ils marchent très longtemps et se souviennent avec nostalgie du temps où ils vivaient en Slovénie avec leurs parents. Ils veulent à présent voir la mer et profiter de la nature même si une sorte de frontière invisible se dessine en permanence entre les autres et eux.

  • Libérer Rahia

    Yaël Hassan

    Antoine : Je reste perplexe sur le palier.
    Qui ça peut être ? Et comment ça se fait qu'on ne l'ait jamais vu ? Bizarre ! Blandine : De toute manière, quelqu'un finira bien par comprendre ce qui se passe ici. On ne peut pas séquestrer une personne, comme ça, indéfiniment. David : il ne s'agit pas d'accuser mais de vérifier, c'est tout. Il faut surtout mener l'enquête et ne pas lâcher l'affaire. Pour ces trois-là, pas question de laisser faire, il faut libérer Rahia !

  • Ah vraiment, les garçons sont des êtres bien étranges et difficiles à comprendre ! Si Gretchen avait le pouvoir de les observer en secret, rien qu'une fois...



  • L'intendant était de mauvaise humeur. Mr Smith l'avait rendu responsable de l'évasion de Jeremy Brand. Si un jour ce garçon lui tombait entre les mains, il lui flanquerait une magistrale raclée... Mais pour l'heure, Jeremy se cache entre les balles de coton qui encombrent le port de Brisbane. Ce serait bien le diable que parmi tous ces navires il n'en trouve un qui veuille prendre à bord un mousse solide et courageux !

  • "Ils arrivent ! Ils arrivent !" Une masse sombre qu'on voit poindre à l'horizon, des ailes qui s'affolent et des becs qui s'entrechoquent, des griffes féroces grattant aux portes et brisant les fenêtres...
    Que chacun se barricade : ce sont les oiseaux noirs qui viennent faire leur récolte d'âmes.

  • Carnet rouge

    Annelise Heurtier

    Marie, 16 ans, vit seule avec sa mère Anne, une infirmière de nuit qu'elle voit peu. Comme nombre d'adolescentes, Marie ne se sent pas toujours très bien dans sa peau, tiraillée entre les contraintes du lycée, ses élans sentimentaux quelquefois contrariés et ses relations souvent heurtées avec sa mère.
    Mais c'est surtout la question de ses origines qui la travaille. Bien qu'Anne ait toujours farouchement refusé de lui parler de sa propre famille, Marie se sait d'origine à moitié népalaise et, face au silence maternel à ce propos, a développé de nombreux fantasmes sur ses racines familiales.
    Or un inconnu fait un jour son apparition dans les environs du lycée et, après une entrée en matière difficile, remet à Marie un petit carnet rouge. À sa lecture, l'adolescente se découvre une grandmère népalaise, Sajani, qui naguère à Katmandou fut une Kumari, c'est-à-dire une enfant sacrée, considérée et traitée comme l'incarnation d'une déesse...

  • J'ai hurlé, crachant de mes poumons l'air salin : - Lillian ! Sors de là ! De là où elle se trouvait, au coeur des rouleaux rugissants, je crois qu'elle ne m'a même pas entendu.
    Et même si ç'avait été le cas ? Qui, désormais, pouvait connaître le raisonnement de Lillian Wyatt, jeune fille partie pimpante pour la guerre, revenue avec un autre cerveau ? Lorsque Waldo retrouve sa fille à l'hôpital, gravement blessée par un éclat d'obus, il ne pense qu'à maudire les hommes qui l'ont envoyée se battre et qui lui refusent le droit de s'occuper d'elle. Mais bientôt, la douleur et la révolte laissent place à l'espoir et Waldo décide de tout faire pour sauver sa fille...

  • Ruby a quinze ans et un psy.
    Il faut dire qu'elle a vécu des moments difficiles, ces derniers temps. En effet, en dix jours, elle...
    ... a été abandonnée par son petit ami (le garçon n°13), ... a été abandonnée par sa meilleure amie, ... a été abandonnée par toutes ses autres amies, ... a appris des détails affreux sur la vie sexuelle de son ex-petit ami, ... a fait un truc choquant et audacieux avec le garçon n°15, ... a fait quelque chose de douteux avec le garçon n°10, ... s'est disputée avec le garçon n°14, ... a bu sa première bière, ... s'est fait surprendre par sa mère, ... a perdu un match, ... a échoué à un contrôle de maths, ... a fait de la peine à Melissa, ... est devenue une lépreuse, ... est devenue une célèbre allumeuse.
    Largement de quoi avoir quelques crises d'angoisse !
    Mais pourquoi Ruby donne-t-elle des numéros aux garçons ?
    Pourquoi est-elle devenue une « lépreuse » et célèbre allumeuse ?
    La réponse est bien plus compliquée qu'il n'y paraît...
    Drôle, décapant, profond !

  • La première fois que j'entendis la voix de ma mère disparue, il y avait une explication logique.
    C'était au beau milieu de la nuit, à l'heure où les fantômes rendent visite aux vivants. Arrachée à mon cauchemar familier, le coeur battant, le front perlé de sueur. je dressai l'oreille et l'entendis à nouveau. Sa voix, son rire, comme portés par le rai de lumière qui filtrait sous la porte de ma chambre. Oublier... ou se souvenir ?

  • Cet ouvrage retrace de façon romancée l'histoire du comte de Lavalette, ministre des Postes impériales de Napoléon Ier, célèbre pour sa spectaculaire évasion la veille de son exécution. L'histoire est racontée du point de vue de sa fille Joséphine, qui à treize ans a participé activement à l'évasion.

  • Dans le port de sidney, alors qu'il cherche à reprendre la mer, jeremy brand croise les traces de celui qui l'a abandonné à l'âge de cinq ans.
    Dick brand, chercheur d'or d'exception et joueur invétéré, écumerait les montagnes bleues. même si les témoins ne sont sûrs de rien, même si ce père n'est qu'un fantôme, jeremy se lance sur sa piste.

  • Albertine a dix-sept ans et elle ne sait plus trop où elle en est. Elle a laissé tomber le lycée, sa mère est absente et elle ne voit presque jamais son père, capitaine au long cours. Celui-ci l'envoie chez Steel, un de ses amis qui tient un café à l'embouchure d'un fleuve, afin de l'occuper en attendant son retour prévu dans six mois. Mais Steel est loin d'être sympathique et Albertine a le vague à l'âme. À ses moments perdus, elle profite du paysage étonnant entre fleuve et mer, s'immerge dans cette nature si particulière et se confie à sa guitare, complice de ses rêves. Jusqu'au jour où elle rencontre Dan, qui travaille sur son bateau à l'entretien des berges.
    Dan, grand brun ténébreux vers lequel elle se sent immédiatement attirée.
    Mais de lourds secrets remontent à la surface et menacent le bonheur tout neuf d'Albertine.

empty