Sciences & Techniques

  • Abstraites, rigoureuses, nécessaires... Rien de plus étranger aux désordres de l'existence humaine, a priori, que les mathématiques. Rien de plus autonome que la mère des sciences, dont la logique interne des démonstrations assure la cohérence du discours. Et pourtant, comment expliquer que cette discipline à part soit à ce point imbriquée dans les autres connaissances? Les mathématiques sont-elles une science, un langage ou un outil?
    Nombre de philosophes se sont inclinés devant la supériorité du savoir mathématique, qui aurait fait entrer l'homme dans un monde purement intellectuel de raisonnement et de théorie. Mais les mathématiques ont-elles réellement établi une méthode permettant d'énoncer des vérités objectives? Leur cohérence empêche-t-elle leur critique? Enfin, que peuvent-elles apprendre à l'homme sur lui-même?

    Cette anthologie rassemble les plus grands textes sur les mathématiques, de Platon à Bourbaki, en passant par Aristote, Euclide, Galilée, Descartes, Pascal, Leibniz, Hume, d'Alembert, Kant, Hegel, Dedekind, Frege, Poincaré, Husserl, Russell, Einstein, Brouwer, Wittgenstein ou encore Cavaillès.

  • Après le long règne d'une science de l'ordre, Ian Stewart nous révèle l'éclosion récente d'une science du désordre. Il remonte à Galilée puis opère un bond de quatre siècles en avant jusqu'à Poincaré, penseur avant l'heure du désordre.
    Réellement présente et communément admise depuis cinquante ans, cette science du chaos a conduit les scientifiques à repenser complètement leurs idées fondamentales sur la marche de l'univers. Des systèmes qui suivent des lois précises peuvent parfois agir de façon aléatoire, inconstante et imprévisible.
    C'est à cet univers étrange que Ian Stewart introduit le lecteur, un univers où les formes mathématiques familières comme le cercle ou l'ellipse engendrent des structures infiniment complexes : les fractals.
    En termes accessibles, Stewart raconte un nouveau monde d'idées, en compagnie d'Einstein, de Poincaré et de quelques autres, et rend compte des progrès accomplis en matière de prédiction et de contrôle des systèmes chaotiques.

  • La découverte de la vaccination contre la rage reste le plus beau titre de gloire de Louis Pasteur (1822-1895) ; elle lui valut le surnom de "bienfaiteur de l'humanité". Pasteur n'était pourtant pas médecin, mais chimiste, et ses travaux furent très divers, allant de la cristallographie jusqu'à la microbiologie en passant par l'étude des fermentations. Malgré leur diversité, tous ces travaux s'articulent les uns aux autres avec une grande logique. Et tous eurent, de la volonté même de Pasteur, une multitude de retombées non seulement en médecine mais aussi dans le domaine agro-industriel. La présente édition regroupe, en un panorama chronologique, les principaux textes sur la dissymétrie moléculaire, les fermentations, la génération spontanée, les maladies du vin et de la bière, le choléra des poules, le charbon du mouton, et enfin la vaccination contre la rage. Chacun d'eux est accompagné d'une présentation qui l'explicite et le situe à l'intérieur de l'oeuvre pastorienne.

empty