L'ile Bleue

  • En 2009, année du 85e anniversaire du compositeur, l'ensemble de sa pensée musicale est parue sous la forme d'un livre.

    Von Zeit zu Zeit [De temps en temps] est un essai sans précédent dans l'histoire de la musique. Il présente l'ensemble de l'oeuvre de Klaus Huber de façon systématique avec ses techniques de composition en les articulant simultanément autour des fondements éthiques et esthétiques. On pourrait dire que Klaus Huber joue carte sur table, non dans une autobiographie égocentrée ou une « technique de mon langage musical », mais sous forme d'un dialogue avec le compositeur Claus-Steffen Mahnkopf qui fut son élève il y a une vingtaine d'années.

    Ce livre comprend plus de 100 illustrations dont d'innombrables esquisses qui mettent en évidence le processus de composition et de travail de Klaus Huber. Les oeuvres traitées dans ce livre vont des années 1950 à aujourd'hui. Sept oeuvres essentielles sont chacune traitées dans un chapitre particulier et l'ouvrage est enrichi d'un catalogue complet des oeuvres du compositeur.

  • Chaque enfant est différent. Partant de cette évidence, j'ai construit ce cahier en proposant des entrées multiples ; en abordant la musique de façon sensorielle, pratique ou théorique, il permettra à chaque professeur de trouver l'entrée la plus appropriée aux enfants à qui il propose une découverte de la mu-sique. Le professeur pourra ainsi organiser son enseignement en choisissant parmi trois modules : - « Musique du Monde » propose une approche sensitive et sensorielle de la musique. Par des activités centrées autour de l'écoute et des percussions, toutes les fiches peuvent être réalisées par oral. Ce module peut donc être abordé avec de très jeunes enfants. - « Orchestre » propose des activités fondées sur la découverte des notes et des rythmes à travers les di¬vers instruments de l'orchestre. Les enfants pourront ainsi se familiariser avec les différentes familles d'instruments tout en apprenant la lecture et l'écriture des notes de la gamme et de leurs premiers rythmes. - « Jazz » propose une approche plus théorique quoique axée sur la découverte des rythmes et de la pulsation. Il pourra donner lieu à des exercices en mouvement sur la perception de celle-ci et l'élabo¬ration de courtes pièces improvisées. Ces trois modules peuvent être abordés indépendamment ou en parallèle, mais les fiches groupées dans ces modules devront être abordées dans l'ordre dans lequel elles sont présentées. Les apprentissages proposés y sont classés de façon à offrir une progression et font appel aux acquis des fiches précédentes. Les fiches sont toutes composées sur un même modèle. Chacune propose quatre pistes d'écoute que les parents pourront ensuite retrouver sur les plateformes de téléchargement légal. Ils pourront ainsi constituer petit à petit la « musicothèque » de leur enfant en fonction de ses goûts et de ses intérêts. En cours, le professeur pourra choisir parmi les pistes proposées ou faire écouter aux enfants des extraits de son choix. Après un travail sur le silence puis une première écoute centrée uniquement sur la musique, le professeur pourra faire écouter à nouveau la piste choisie tandis que les enfants colorieront le sujet proposé ; ils s'imprègneront ainsi des timbres ou des atmosphères tout en variant leurs activités. La fiche « bis » propose deux ou trois activités précisant les apprentissages visés par des jeux de rythmes, des chants ou des travaux d'invention. Chaque module comprend en outre des activités propres à constituer un petit spectacle de fin d'année. Le groupe d'enfants pourra ainsi présenter un aperçu des rythmes et chants de divers continents, différents rythmes de jazz inventés ou non par eux ou chanter les petites pièces décrivant les familles instrumentales de l'orchestre, accompagnés par de jeunes élèves instrumentistes de Premier Cycle. (Disponibles dans le Complément musical au cahier d'activités) Un lexique en fin d'ouvrage permettra aux enfants de bien comprendre les mots imprimés en gras dans leurs leçons. J'espère que ce cahier suscitera chez les plus jeunes un intérêt pour la musique sous toutes ses formes et que mes propositions ne seront qu'une toute première base vers une exploration bien plus vaste et variée.

  • Le tribunal de l'Histoire peut-il se tromper provisoirement ? Si, dix ans après sa disparition, contrairement à l'Allemagne, on ne reconnut dans notre pays à Janácek ni ses mérites, ni son apport, devait-on l'ignorer définitivement ? Le temps a fait son oeuvre, - pensait-on - il a effectué le tri entre les génies et les faiseurs.
    Romain Rolland, cependant, dans un courrier privé écrivait dès 1924 : « Janácek est un grand musicien dramatique [.] Je ne vois personne à lui comparer dans ce domaine, en Europe actuelle ». Opinion que reprit Jean Mistler en 1954 : « Janácek est un des plus grands musiciens modernes et sa Jenufa [.] est un des drames lyriques les plus puissants qui aient paru depuis un siècle ». Pourquoi avoir attendu si longtemps pour reconnaître cette évidence ressentie par seulement quelques musicologues ?
    Pourtant, sans appuis efficace et prononcé d'écrivains, d'artistes et d'autres personnalités influentes dans notre pays, après avoir parcouru peu à peu un chemin dans le coeur des mélomanes, ce qu'on prenait pour bizarrerie ou exotisme ou encore naïveté se révéla une musique moderne exigeante, originale et forte et d'une beauté sidérante dès qu'on voulut bien l'entendre.
    Ce livre essaie de comprendre pourquoi, en France, on a ignoré si longtemps la musique de Janácek en tentant d'analyser les forces qui l'ont rejetée et d'un autre côté l'action de tous ceux, musicologues et musiciens, qui l'ont soutenue.

  • A bas Don Juan !

    Don Juan depuis des siècles est considéré comme un grand séducteur. On l'envie, on admire ce grand seigneur. C'est un héros au théâtre, à l'opéra. C'est un personnage de fiction mais il est historiquement incarné par Miguel de Man~ara qui vécut à Séville au début du xviiie siècle.
    En réalité, Don Juan n'est qu'un affreux personnage, un salopard cruel qui n'a qu'un but : abaisser la femme, lui mentir, la faire souffrir, l'humilier, la détruire.
    Cette bouffonnerie veut le ridiculiser comme il le mérite.

    La Cantate de Leipzig :

    Au début des années 1960, alors que l'Allemagne de l'Est est lourdement soviétisée, un éditeur de musique parisien se rend à Leipzig pour tenter d'établir un contrat de représentation avec les éditions Breitkopf & Härtel. C'est là qu'il rencontre Gunther Rosenthal, grand musicologue spécialiste de Bach. Les Juifs sont alors très maltraités par le pouvoir. Rosenthal a fait une extraordinaire découverte dans le grenier d'une vieille demeure : un manuscrit inconnu de Bach, une cantate perdue, inédite. Il l'a cachée et veut la faire passer secrètement à l'Ouest.

  • Jeu complémentaire à la méthode Martenot, La Course aux notes, enrichie de la clé de fa et d'exercices-jeux adaptés aux classes nombreuses, propose un apprentissage ludique des réflexes de lecture indispensables au musicien. Du do deuxième interligne clé de fa, au la deuxième ligne clé de sol, la progression est calquée sur la formation de la gamme pentatonique à laquelle des rythmes sont peu à peu associés. Les exercices-jeux, conçus pour être menés collectivement et repris individuellement, sont classés en quatre types : jeux d'ordonnance, incitation à la lecture à l'avance, variantes, passage à l'écrit ; ils se présentent selon une progression acquis par acquis.?La course aux notes est uniquement parlée et s'adresse à la première année de conservatoire, comme au milieu scolaire. Elle peut être utilisée indépendamment des cahiers Martenot.

  • Chaque enfant est différent. Partant de cette évidence, j'ai construit ce cahier en proposant des entrées multiples ; en abordant la musique de façon sensorielle, pratique ou théorique, il permettra à chaque professeur de trouver l'entrée la plus appropriée aux enfants à qui il propose une découverte de la mu-sique. Le professeur pourra ainsi organiser son enseignement en choisissant parmi trois modules : - « Musique du Monde » propose une approche sensitive et sensorielle de la musique. Par des activités centrées autour de l'écoute et des percussions, toutes les fiches peuvent être réalisées par oral. Ce module peut donc être abordé avec de très jeunes enfants. - « Orchestre » propose des activités fondées sur la découverte des notes et des rythmes à travers les di¬vers instruments de l'orchestre. Les enfants pourront ainsi se familiariser avec les différentes familles d'instruments tout en apprenant la lecture et l'écriture des notes de la gamme et de leurs premiers rythmes. - « Jazz » propose une approche plus théorique quoique axée sur la découverte des rythmes et de la pulsation. Il pourra donner lieu à des exercices en mouvement sur la perception de celle-ci et l'élabo¬ration de courtes pièces improvisées. Ces trois modules peuvent être abordés indépendamment ou en parallèle, mais les fiches groupées dans ces modules devront être abordées dans l'ordre dans lequel elles sont présentées. Les apprentissages proposés y sont classés de façon à offrir une progression et font appel aux acquis des fiches précédentes. Les fiches sont toutes composées sur un même modèle. Chacune propose quatre pistes d'écoute que les parents pourront ensuite retrouver sur les plateformes de téléchargement légal. Ils pourront ainsi constituer petit à petit la « musicothèque » de leur enfant en fonction de ses goûts et de ses intérêts. En cours, le professeur pourra choisir parmi les pistes proposées ou faire écouter aux enfants des extraits de son choix. Après un travail sur le silence puis une première écoute centrée uniquement sur la musique, le professeur pourra faire écouter à nouveau la piste choisie tandis que les enfants colorieront le sujet proposé ; ils s'imprègneront ainsi des timbres ou des atmosphères tout en variant leurs activités. La fiche « bis » propose deux ou trois activités précisant les apprentissages visés par des jeux de rythmes, des chants ou des travaux d'invention. Chaque module comprend en outre des activités propres à constituer un petit spectacle de fin d'année. Le groupe d'enfants pourra ainsi présenter un aperçu des rythmes et chants de divers continents, différents rythmes de jazz inventés ou non par eux ou chanter les petites pièces décrivant les familles instrumentales de l'orchestre, accompagnés par de jeunes élèves instrumentistes de Premier Cycle. (Disponibles dans le Complément musical au cahier d'activités) Un lexique en fin d'ouvrage permettra aux enfants de bien comprendre les mots imprimés en gras dans leurs leçons. J'espère que ce cahier suscitera chez les plus jeunes un intérêt pour la musique sous toutes ses formes et que mes propositions ne seront qu'une toute première base vers une exploration bien plus vaste et variée.

  • Maurice Martenot, grand pédagogue français, nous a quittés en 1980, mais son enseignement n'a jamais cessé de nourrir la pédagogie de la formation musicale. Ce terme est d'ailleurs issu de sa pédagogie, bien qu'il eût de beaucoup préféré le terme de " développement musical ", car pour Maurice Martenot, le professeur est d'abord et avant tout un " éducateur par l'art ". Selon lui : " L'enseignement des matières artistiques est souvent la seule chance laissée à un homme divisé de retrouver ses racines profondes, de se réconcilier avec lui-même, corps avec esprit, sentiments avec intellect ".

  • La lecture linéaire de ce bref et fulgurant opéra d'à peine une heure quinze dont la rare complexité n'a pourtant jamais fait obstacle à son entrée quasi immédiate au répertoire des plus grandes scènes lyriques, aurait voulu ainsi révéler, qu'à l'instar de quelques incontournables chefs-d'oeuvre, une connaissance approfondie de sa structure, tout en ne constituant pas un préalable nécessaire au plaisir et à la compréhension de son écoute, pouvait toutefois, en vertu même de cet écheveau de complexités dont elles semblent mystérieusement induites, déclencher les émotions et éveiller à la conscience de beautés vertigineuses.La lecture linéaire de ce bref et fulgurant opéra d'à peine une heure quinze dont la rare complexité n'a pourtant jamais fait obstacle à son entrée quasi immédiate au répertoire des plus grandes scènes lyriques, aurait voulu ainsi révéler, qu'à l'instar de quelques incontournables chefs-d'oeuvre, une connaissance approfondie de sa structure, tout en ne constituant pas un préalable nécessaire au plaisir et à la compréhension de son écoute, pouvait toutefois, en vertu même de cet écheveau de complexités dont elles semblent mystérieusement induites, déclencher les émotions et éveiller à la conscience de beautés vertigineuses.

  • Cahier 1A

    Maurice Martenot

    Ces cahiers progressifs (1A, 1B, 2A et 2B ) sont associés à deux petits ouvrages d'apprentissage de la lecture : La Course aux notes de Maurice Martenot et La Course aux notes, clé de sol, clé de fa d'Ariane Martenot.

  • Cahier 1B

    Maurice Martenot

    Ces cahiers progressifs (1A, 1B, 2A et 2B ) sont associés à deux petits ouvrages d'apprentissage de la lecture : La Course aux notes de Maurice Martenot et La Course aux notes, clé de sol, clé de fa d'Ariane Martenot.

  • Ces cahiers progressifs (1A, 1B, 2A et 2B ) sont associés à deux petits ouvrages d'apprentissage de la lecture : La Course aux notes de Maurice Martenot et La Course aux notes, clé de sol, clé de fa d'Ariane Martenot.

  • Cahier 2B

    Maurice Martenot

    Ces cahiers progressifs (1A, 1B, 2A et 2B ) sont associés à deux petits ouvrages d'apprentissage de la lecture : La Course aux notes de Maurice Martenot et La Course aux notes, clé de sol, clé de fa d'Ariane Martenot.

  • La course aux notes

    Maurice Martenot

    Petit recueil complémentaire de la Méthode Martenot pour l'apprentissage de la lecture. Présenté sous forme de différents jeux, l'élève découvre la lecture de notes, quelle que soit la clé, tout en évoluant dans un univers ludique.

  • Réalité augmentée

    Victor Blanc

    Victor Blanc est un jeune poète. Il s'agit de son premier recueil. La lassitude des voyages peu lointains, l'inattendu rictus de la rue sous la lune : la poésie explore les clairs-obscurs. L'étrange exil que jeunesse ! On y rencontre, comme deux soeurs jumelles, la joie et la peine. L'amour et la révolte sont au coeur du langage. Qu'est-ce qu'un poète révolté ? C'est un poète qui refuse le monde qu'on lui impose, pour intenter le procès du machinal, crier les couleurs, et dénoncer les faux-monnayeurs du changement ; changer la vie, enfin. C'est peut-être cela, aussi, la Réalité augmentée.

  • Nous sommes plusieurs " Moi " à vivre dans le JE.
    C'est un d'entre nous qui a écrit cette petite trilogie autour de l'amour, du néant et du départ vers le commencement. Un autre, soucieux, a accroché quelques images, histoire de gratter autour du ciel pour voir si quelqu'un n'est pas resté enfermé ! Pendant ce temps, le dernier, celui qui porte le masque du JE, assis devant un piano sans queue ni tête dans l'espoir irrépressible d'un chant infi ni, essaie de remplacer ses dents avec le clavier. Sans doute, une source céleste a renversé une goutte, qui a pris de l'ampleur dans les douleurs de l'âge et le seul remède pour nous, poivrés d'esprit, est un brin de dérision dans un potage de poussière cosmique.
    À vos lèvres.

  • Qui a des yeux pour voir au-delà de la nuit ?
    J'ai gardé mon pyjama et je me suis glissé dans la transparence du premier rêve jusqu'au fond du monde pour admirer la relation accouchant du « pixel euclidien » lui-même géniteur des limites et de la discontinuité du perceptible.
    J'ai voyagé dans ce train de nuit sur les chemins sans rails de la musique, de la physique et de la philosophie ; voyage identitaire sous les gémissements des vents cosmiques et les cris des quantas avalés par les tourbillons initiatiques des trous béants capitonnés de noir.
    Parfois, de l'autre côté des trous, j'ai cru apercevoir l'ombre de Dieu, mais l'ange qui m'accompagnait, avait dit que c'était Rien. Ce Rien toujours plus grand et plus petit que « toute chose », incognoscible, inexorable, indestructible, dans une éternelle et silencieuse régénération.
    À l'aube, une pluie de lettres étincelantes mélangeant le latin, le phénicien, le grec, le cyrillique, me réveilla sans ménagements et avec regret, je dus fermer la fenêtre du sommeil des raisons confondues.
    Avant de me rendormir, j'ai accroché les lettres dans ce livre et j'ai poussé la porte des souvenirs.

  • Voix intérieures

    Henri Rochais

    Docteur en histoire religieuse du Moyen-Âge, Henri Rochais signe ici un recueil de poèmes dont l'écriture a jalonné sa carrière.

  • Pomodoro, la petite tomate du jardin, rencontre des amies bien tristes qui ont beaucoup voyagé et ont poussé à l'abri du soleil... Elle décide de mener son enquête et part pour l'Espagne d'où viennent ses petites amies. C'est le début d'un long voyage autour de la Terre qui va lui faire découvrir une variété de tomates toutes plus étonnantes les unes que les autres. Martine Chuinard sensibilise les tout-petits aux modes de culture et à la diversité biologique : toutes les tomates ne sont pas rondes et rouges et, malheureusement, certaines n'ont jamais vu le soleil...

empty