La Boite A Bulles

  • Semences sous influences

    Renaud De Heyn

    • La boite a bulles
    • 6 Avril 2022

    De tout temps, le monde agricole a sélectionné ses semences pour améliorer sa production mais, depuis quelques décennies, des variétés sans cesse plus sophistiquées ont été créées au service d'un productivisme effréné. Les technologies mécaniques, chimiques, biologiques ou génétiques, alliées à l'industrialisation, à la course perpétuelle au rendement nous ont conduit à un désastre environnemental, alimentaire et sanitaire.

    Sans même parler des fameux OGM, dont l'usage reste heureusement strictement encadré en Europe, l'agriculture intensive, la surexploitation des terres, l'usage de semences dites « hybrides » ont rendu l'agriculture dépendante de produits nocifs pour l'ensemble du vivant.

    Face à cette agriculture dominante, de petits agriculteurs développent, à l'échelle nationale et européenne, une alternative autour des semences anciennes. Mais le combat pour faire valoir leur droit à l'utilisation de semences non issues de laboratoires industriels est rude. En effet, la législation - et les critères de validation pour faire entrer les semences au Catalogue officiel - favorisent les produits industriels, et les agriculteurs agroécologiques ont été contraints d'opérer en toute illégalité durant des décennies.

    Avec Semences, Renaud De Heyn nous invite à découvrir les coulisses d'un secteur au sein duquel les intérêts privés l'emportent trop souvent sur la préservation de l'environnement et la santé publique...

  • Bertin Leblanc est québécois mais vit en France depuis quelques années. Cet homme de média se voit proposer un poste en or : porte-parole de la Francophonie.

    Enfin poste en or, pas si certain : sa cheffe Michaëlle Jean, la Secrétaire générale de la Francophonie, pleine de verve et de dynamisme, a bien du mal à respecter les consignes en termes de concision, de communication et de diplomatie. Au point d'épuiser ses collaborateurs mais aussi, bien plus grave, les chefs d'État.

    Avec un bilan plutôt flatteur à la tête d'une organisation qu'elle a clairement redynamisée, la Canadienne Michaëlle Jean pense que son mandat devrait être renouvelé sans trop de problèmes. Et pourtant... La presse québécoise commence à se déchaîner contre elle, Emmanuel Macron semble agacé par son activisme et Justin Trudeau, le Premier ministre canadien, ne la soutient plus que du bout des lèvres.

    Alors, Bertin et toute la garde rapprochée s'activent pour défendre bec et ongle le bilan de leur cheffe mal-aimée. Mais est-il encore question de bilan et d'essor de la Francophonie quand le Président français a d'autres enjeux en tête, comme la pacification des relations de la France avec le Rwanda ?

  • Et Dieu dans tou ça

    , ,

    • La boite a bulles
    • 2 Février 2022

    Le frère aîné d'Hervé vient de mourir. Le jour des funérailles, l'église est remplie de personnalités politiques et de francsmaçons. A la fin de la cérémonie, Hervé retrouve son ami Olivier qui l'interroge quant à l'appartenance du défunt à cette société. La conversation est entamée, et au fil de leur échange, les deux hommes finissent par se poser une question : la spiritualité ne naît-elle pas de la conscience de la mort ?

    De cette discussion émerge alors un projet commun : celui de parler du thème de la spiritualité dans une bande dessinée. L'objectif ? Réunir les points de vue de plusieurs « professionnels » issus de religions et de courants de pensées différents, autour de cette notion.

    Au travers d'entretiens menés par les deux auteurs, Et Dieu dans tout ça présente les visions croisées d'initiés spirituels, dans leur singularité mais aussi dans ce qu'elles ont de commun. En fonction des goûts, des croyances et de la foi de chacun, leur discours est accompagné d'un récit, d'une prière, d'un conte ou d'une légende, qui permet d'illustrer leurs pensées.

    Avec le père Jean-Loup Lacroix, la pasteure Jéma Taboyan, lefrère Benoît, le rabbin Azoulay, le cheikh Bentounès, Michel Manens, Long et Kim Quach-Hiep, Michel Aguilar, Cathy Penot, Michel Thao Chan, Jean-André Galeyrand, Olivier Clerc, Jehan Bassigny, Laurent Gounelle, Stéphane Allix, Patricia Serin, Martine Quentric-Séguy et Valérie Seguin.

  • Pitcairn ou les quatre femmes d'Adam

    ,

    • La boite a bulles
    • 9 Mars 2022

    Dans les eaux du Pacifique Sud, en 1814, deux navires anglais doivent faire escale afin de ravitailler en eau. Le commandant Pipon et son équipe reçoivent la mission d'aller à terre explorer l'île, pour y trouver de l'eau douce.
    Une fois sur place, c'est la stupeur : l'île semble habitée par des femmes et des enfants polynésiens sans la présence d'un seul homme... La cheffe, Maimiti, parle parfaitement l'anglais et le village est doté d'une église !
    Les marins ne comprennent pas à qui ils ont affaire... jusqu'à ce que l'un d'entre eux découvre une Bible qui semble provenir du Bounty, le navire dont l'équipage s'était révolté et dont les principaux mutins avaient disparu sans laisser de trace, vingt-cinq ans plus tôt...
    Aussitôt questionnée, Maimiti livre alors l'histoire de l'île et de ses habitants : en 1790, neufs mutins du Bounty, accompagnés de dix-huit hommes et femmes tahitiens, accostent à Pitcairn dans l'espoir d'y fonder une société plus juste... Très vite cependant, des tensions apparaissent entre les marins et les Tahitiens... menant à la disparition de tous les hommes !
    Mais le récit de Maimiti est-il sincère ? Les mutins ont-ils tous disparu ? Ou certains attendent-ils, tapis quelque part ?

  • Sorcières, mes soeurs

    Chantal Montellier

    • La boite a bulles
    • 9 Mars 2022

    « La chasse aux sorcières permet de cristalliser sur quelques individus une véritable peur sociale. La sorcière personnifie la notion de déviance par rapport aux normes. Pour parvenir à faire de la sorcière un objet de méfiance, il fallait susciter des sentiments violents, de haine, de mépris, de dégoût, de scandale. » Chantal Montellier y voit le parfait symbole de la féminité refusée, du droit à la différence bafoué. Et pas seulement au Moyen Âge !
    Le thème est désormais bien connu du grand public suite au succès de l'ouvrage de Mona Chollet ou de Titiou Lecoq. Mais Chantal Montellier l'avait défriché, 30 ans plus tôt, en pionnière de la BD engagée et féministe.
    Elle avait créé ces histoires courtes dans les années 1980 pour le regretté magazine (À Suivre). Chacune met en scène une présumée sorcière, issue de notre histoire ancienne mais aussi contemporaine, sans balai magique mais avec un insupportable - pour la société - parfum de scandale.
    Parmi les plus belles planches de Chantal Montellier, entièrement retravaillées par l'autrice pour cette réédtion...

  • Fraiche

    Marguerite Boutrolle

    • La boite a bulles
    • 16 Février 2022

    En 2011, Pia quitte l'école publique pour un lycée privé et entre en terminale avec des objectifs très clairs : avoir un mec, des amis stylés, et des soirées dignes du film LOL. Pour elle, c'est ça, la vie normale d'une fille de son âge.
    En essayant à tout prix de se conformer aux idéaux d'un monde bourgeois et ultra normé, Pia y perd son libre arbitre et ne perçoit pas qu'elle s'engage dans une histoire d'amour nuisible. Le pire, c'est qu'elle a l'impression de tout choisir et ne discerne aucune des oppressions qu'elle subit. Mais pour rentrer dans le moule, Pia est prête à tout.
    Fraîche interroge le caractère malsain et abusif que peuvent revêtir les premières expériences amoureuses, en mettant en exergue des détails supposément anodins du quotidien. Ainsi, l'autrice pose un regard incisif sur la notion de consentement et sur la capacité des jeunes à l'exercer durant leur adolescence...

  • L'ours Barnabé t.22 ; beau temps sous les étoiles

    Philippe Coudray

    • La boite a bulles
    • 6 Avril 2022

    Pour ce Beau temps sous les étoiles, Barnabé nous embarque à nouveau dans son quotidien plein de facéties. Au programme : sport, exploration spatiale, accidents de la route, rangement, les habituelles visites aux musées en tous genres et même un coucher de soleil sur la mer... vu depuis la lune !Depuis un peu plus de quarante ans, l'Ours Barnabé traverse les âges et n'en finit pas d'amuser petits et grands. Sans avoir pris une ride, le célèbre plantigrade continue de nous surprendre par sa douceur et sa finesse d'esprit.Toujours à l'affût du gag qui fera mouche, Philippe Coudray confirme une fois encore son sens de l'humour inventif et sa poésie attendrissante.

  • Comment s'engager en politique ? Et pour quoi faire ? De quelle manière l'engagement politique s'est-il transformé au fil des années en France ?Dans ce nouveau volume sur toute la socio en BD destiné aux élèves de Terminale, Alice Truel et Lyan répondent à ces grandes questions que nous font nous poser toutes les problématiques sociétales actuelles.Jargon et grandes théories financières passent à la moulinette de la pédagogie et de l'humour pour être exposées en illustrations claires et ludiques facilitant la compréhension et la mémorisation.
    Au travers d'exemples humoristiques et décalés, ce livre vous donnera les clés pour comprendre les fondamentaux de la discipline, décrypter l'actualité économique et saisir les enjeux de notre époque.Tout le programme de sciences économiques et sociales du lycée dans une série de bandes dessinées à mettre entre toutes les mains !

  • Le storyboard de Wim Wenders Nouv.

    Le storyboard de Wim Wenders

    Stéphane Lemardelé

    • La boite a bulles
    • 4 Mai 2022

    Dans Le Storyboard de Wim Wenders, Stéphane Lemardelé revient ainsi sur l'expérience vécue pour ce film, depuis le script, les repérages et prises de vue nécessaires à la confection du storyboard jusqu'au tournage des scènes sur lesquelles il a travaillé. C'est aussi l'occasion pour lui d'expliquer le rôle d'un storyboarder dans la réalisation d'un film. Occasion également de mettre en avant le lien entre le septième et le neuvième art qui se trouvent, ici, intimement liés.

    Ensuite et surtout, Stéphane Lemardelé met en images ses échanges avec Wim Wenders : le réalisateur allemand revient à la fois sur son parcours- depuis ses débuts et périodes de vache maigres à Paris, où il a développé sa passion pour le cinéma, jusqu'à ses réalisations les plus récentes - mais aussi sur la démarche créatrice qui l'a guidé pour chacun de ses films.

    Le Storyboard de Wim Wenders nous permet non seulement de comprendre le cheminement d'un réalisateur d'exception mais également de découvrir son approche théorique du cinéma et de l'image.

  • Toute l'éco en BD t.6 : les crises financières

    ,

    • La boite a bulles
    • 30 Mars 2022

    D'où viennent les crises financières ? Comment la finance se régule-t-elle ?
    Dans ce sixième volume de toute la socio en BD destiné aux élèves de terminale, Claire Fumat et l'illustratrice Lyan se penchent sur ces sujets qui prennent racine dans notre société.Jargon et grandes théories financières passent à la moulinette de la pédagogie et de l'humour pour être exposées en illustrations claires et ludiques facilitant la compréhension et la mémorisation.
    Au travers d'exemples humoristiques et décalés, ce livre vous donnera les clés pour comprendre les fondamentaux de la discipline, décrypter l'actualité économique et saisir les enjeux de notre époque.
    Tout le programme de sciences économiques et sociales dans une série de bandes dessinées à mettre entre toutes les mains !

  • Qu'est-ce que la croissance économique ?Dans ce premier volume de toute l'éco en BD destiné aux élèves de terminale, Claire Fumat et Vincent Brascaglia s'attaquent à ces sujets qui prennent racine dans notre société.
    Jargon et grandes théories financières passent à la moulinette de la pédagogie et de l'humour pour être exposées en illustrations claires et ludiques facilitant la compréhension et la mémorisation.
    Au travers d'exemples humoristiques et décalés, ce livre vous donnera les clés pour comprendre les fondamentaux de la discipline, décrypter l'actualité économique et saisir les enjeux de notre époque.Tout le programme de sciences économiques et sociales dans une série de bandes dessinées à mettre entre toutes les mains !

  • Cet amour

    Valentine Safatly

    • La boite a bulles
    • 9 Mars 2022

    Pour évoquer l'amour toxique qu'elle a vécu, sa dépendance piégeuse à l'autre, Valentine Safatly n'a pas eu envie de recourir aux cris, lamentations, invectives. Elle a préféré parler d'amour - car ce fut avant tout un amour extrêmement puissant.
    Tombée sous le charme d'un homme de seize ans son aîné, Valentine s'enfonce dans une idylle passionnelle qui va la transformer. Tiraillée entre les études et sa nouvelle vie de famille, elle prend peu à peu ses distances avec ses amies, puis ses passions, et ceci jusqu'à se perdre elle-même. Une saynète après l'autre, Valentine Safatly nous immerge dans cette passion qui l'a étreinte et comprimée jusqu'à l'étouffement.
    Cet amour nous parle de sentiments avec délicatesse, par petites touches, comme une toile pointilliste. Son dessin minimaliste implante une ambiance douce-amère bouleversante, ponctuée de doux moments de poésie.
    Une oeuvre profondément sensorielle, à la lecture poignante !

  • Ommm : sur les chemins du yoga

    , ,

    • La boite a bulles
    • 2 Mars 2022

    Les frères de Flore lui ont offert un stage de yoga. Impatiente à l'idée de passer trois jours hors du temps au coeur de la Bretagne, elle décide d'embarquer son amie Flora dans l'aventure. Une fois sur place, les deux sémillantes quincagénaires retrouvent Didier, un professeur hors pair à la personnalité lumineuse, pleine de gaieté, d'amour et de spiritualité. Au sein d'un groupe hétéroclite d'amateurs, elles découvriront les vertus de cette pratique de plus en plus convoitée !
    Guidées par leur mentor, les deux femmes s'essaieront entre autres à la méditation, au chant - très important dans le yoga - ou encore à des postures physiques pour le moins étonnantes. De la philosophie non-violente à l'alimentation végétarienne, ce stage intense et convivial aborde chacun des points essentiels du yoga.
    La mise en parallèle avec des flash-backs de leur vie parisienne, automatique et stressante, rend le constat d'autant plus saisissant : cette expérience leur a permis de se recentrer sur elles-mêmes ! Trois jours de partage et de bonne humeur durant lesquels se tissent également des relations amicales.

    Une aventure humaine pleine de découvertes et... de courbatures !

  • Le chant de la machine

    ,

    • La boite a bulles
    • 3 Juin 2011

    Le Chant De La Machine est une oeuvre graphique de référence sur la culture musicale majeure de la fin du XXème siècle : les musiques électroniques. Le Chant parcourt 40 ans d'histoire de ce genre musical à travers les continents, les villes, les tendances, des musiciens des clubs gay de Manhattan aux ghettos noirs de Chicago, des plages d'Ibiza aux usines de Manchester, de John Travolta à Daft Punk. Au travers d'événements réels ou de personnages plausibles, les spécialistes et néophytes appréhenderont le cheminement de cette musique beaucoup écoutée et pourtant mal connue.
    Lors de sa parution initiale en deux volets, en 2000 puis 2002 (Editions Delcourt), Le Chant reçut un très bon accueil presse et public, voire les atours d'une bd culte, aussi bien pour son acuité historique et documentaire que pour son traitement graphique multipliant les styles audacieux et les mises en scènes fantaisistes.
    La BD ressort aujourd'hui dans une version intégrale entièrement repensée, bénéficiant en outre de dix pages inédites (autour du groupe culte New Order) et de nombreuses perles graphiques du dessinateur inédites en livre.

  • Le Service Pénitentiaire d'Insertion et de Probation de Gironde a confié à Bast la responsabilité d'animer un atelier de bande dessinée au quartier pour mineurs de la Maison d'Arrêt de Gradignan.

    L'objectif était de faire découvrir aux détenus une nouvelle forme d'expression, de leur offrir un moyen de se raconter, de se dévoiler à travers des fictions et de développer leur imaginaire. De leur proposer un lieu de communication et d'échange...

    À travers En chienneté, Bast nous fait partager la vie au sein de cet atelier : « C'est le récit d'une expérience particulière qui m'a permis de passer de l'autre côté des murs et d'être témoin d'un drôle de microcosme régulé et cloisonné. C'est un regard à la fois distancié et poétique, l'intention est descriptive, l'humeur douce-amère... ».

    Au travers de multiples anecdotes édifiantes, on découvre la vie en prison pour mineur et ces jeunes qui ont grandi trop vite mais sont restés fondamentalement des enfants. Le livre propose également une réflexion sur la situation actuelle des prisons françaises et se conclut par la reproduction de quelques oeuvres produites par les jeunes détenus au fil de ces trois ans.

    Une réédition en format cartonné couleursà l'occasion de la sortie de 17 piges, récit d'une année en prison, réalisé avec Isabelle Dautresme et à paraître en février 2022 aux éditions Futuropolis.

  • Le grand voyage d'Alice

    Gaspard Talmasse

    • La boite a bulles
    • 17 Novembre 2021

    Gitarama, 1994, dans la province du Sud au Rwanda. Alice, 5 ans, vit une enfance paisible auprès de ses parents et ses petites soeurs. Sa vie va basculer lorsque le génocide des Tutsis éclate et qu'elle se retrouve ensuite contrainte de quitter son village avec les siens.
    Avec sa famille de Hutus, il lui faudra fuir devant l'avancée des troupes du FPR sur les routes brûlantes de la République démocratique du Congo - le Zaïre, à l'époque.
    C'est dans ce climat qu'elle grandira, au milieu de camps de réfugiés, retrouvant parfois une vie presque normale avant de nouvelles attaques, une nouvelle fuite et la mort qui rôde, toujours...
    Si au début de son exil, la jeune enfant part avec toute sa famille, c'est accompagnée de sa seule soeur Adeline qu'elle terminera son périple, à l'ouest du Zaïre, ignorant si ses parents sont encore en vie. Elle finira par se retrouver isolée et par être rapatriée au Rwanda en novembre 1997...
    Gaspard Talmasse livre ici un témoignage singulier, empreint d'émotion et d'une grande justesse, celui de son épouse.
    Pour raconter cette odyssée de plusieurs milliers de kilomètres, l'auteur choisit d'adopter le regard d'enfant d'Alice, afin de retranscrire au mieux sa vérité.

  • Dans la secte

    ,

    • La boite a bulles
    • 5 Janvier 2022

    Dans la nuit, une jeune fille court pour attraper son train. Elle désire partir au plus vite. Mettre des kilomètres entre elle et cette secte où elle vient de passer plusieurs mois.
    Dans la tranquillité du train qui file vers Paris, Marion se souvient de l'itinéraire qui l'a amenée jusqu'ici : publicitaire aux soirées aussi remplies que les jours, en rupture amoureuse et familiale, elle suit les conseils d'un ami qui lui propose de venir se ressourcer, s'épanouir grâce à des techniques scientifiques parfaitement éprouvées. Marion met, avec espoir, le doigt dans un engrenage dont il lui faudra des années pour s'extirper entièrement.
    L'itinéraire de Marion n'a rien d'extra-ordinaire. Il est malheureusement banal et ne pourrait faire la Une des journaux. C'est ce qui le rend exemplaire : Marion ressemble à n'importe quel adepte de sectes, son endoctrinement a été progressif, sans violence. Mais il l'a laissée durablement meurtrie. Et elle a dû prendre sur elle pour confier dans le détail son histoire à Louis Alloing, son ami dessinateur de BD, et à Louis Alloing, le scénariste de cet album.
    Un témoignage poignant réalisé en coopération avec l'ADFI, et réédité avec l'appui de la Miviludes, dans une version enrichie d'un dossier de prévention.

  • Le 17 novembre 2018, un mouvement non structuré ébranle la France et son gouvernement, l'émanation d'un ras-le-bol collectif qui pousse des centaines de milliers de personnes à protester ensemble contre la vie chère, les inégalités grandissantes, le manque de démocratie... Des groupes de Gilets jaunes campent durablement sur des ronds-points stratégiques, bloquant le pays pour faire entendre leur colère.
    Sandrine Kerionétait l'une d'entre eux. Afin de mieux rendre la réalité et la complexité de ce mouvement, elle a interrogé plusieurs de ses compagnons de lutte afin de retranscrire leurs témoignages en BD. Sans émettre de jugement sur leur discours, elle les écoute et les laisse s'exprimer, eux qui considèrent s'être tus trop longtemps et ont vu dans ce mouvement de " la France d'en bas " l'occasion de faire bouger les choses.
    Avec espoir puis, souvent, avec désillusion. Le projet de l'autrice vise notamment à contrer les représentations - trop souvent caricaturales - des Gilets jaunes dans les média. Ces portraits rendent compte la de diversité des profils de ces personnes mais aussi des combats chers à chacun de ces Gilets jaunes. Une diversité qui faisait sa richesse mais qui a également causé son incapacité à se structurer...

  • Chien hurlant

    Mélissa Morin

    • La boite a bulles
    • 16 Février 2022

    « C'est bon je filme, vas-y ».
    Andréas est connu sur internet sous son pseudo : Tyler D. Dans ses vidéos de tape, comme il les appelle, il se bat contre d'autres adolescents, et fait grimper sa cote de popularité sur les réseaux à chaque nouveau passage à tabac qu'il partage.
    Entre une brutalité qui l'habite déjà et le retour au sein du foyer d'un père alcoolique, Andréas va laisser sa colère prendre le dessus et les poings parler pour lui : contre les inconnus, les camarades, les amis.
    Une seule lueur d'espoir : un oncle nomade et marginal, vivant avec les gitans, qui va tout mettre en oeuvre pour l'aider à trouver son chemin. Il va tenter de combattre la violence par la bienveillance, et par­tager avec son neveu ce qui l'a lui-même sauvé au même âge.

  • Beate et Serge Klarsfeld ; un combat contre l'oubli

    ,

    • La boite a bulles
    • 9 Septembre 2020

    « Si les Allemands nous arrêtent, moi, je survivrai parce que je suis fort mais pas vous ». Ces paroles, prononcées prononcées par son père avant sa déportation, Serge Klarsfeld ne les oubliera jamais.

    Après la guerre, il se marie à Beate, une jeune allemande installée à Paris.
    Ensemble, ils se font la promesse d'obtenir la mise à l'écart de la vie politique allemande de tous les anciens nazis, puis d'obtenir le jugement et la condamnation des principaux responsables nazis de la déportation, notamment ceux ayant sévi en France. Distribution de tracts, manifestations, tentatives d'enlèvements, la « méthode Klarsfeld » prouve leur obstination à débusquer les criminels de guerre qui vivent paisiblement en toute impunité alors que, durant la guerre, ils occupaient des postes officiels, qu'ils soient anciens nazis comme Lischka, Hagen, ou Barbie ou collaborateurs français comme Papon, Bousquet ou Touvier...

    Dans ce roman graphique, Pascal Bresson revient sur les combats de la vie de Beate et Serge Klarsfeld pour que justice soit rendue et que nul n'oublie. Un ouvrage marquant pour l'histoire, la mémoire et la justice, brillamment mis en image par Sylvain Dorange.

  • L'avis des autres

    Lena Saurel

    • La boite a bulles
    • 16 Février 2022

    C'est l'histoire d'un duo singulier, formé par Jules et Charlie, une jeune adulte et un ado taciturnes.
    Charlie est un adolescent caractériel délaissé par sa mère - le père est absent - qui doit s'occuper de sa petite soeur malade, opérée en province : pas question pour elle de voyager avec son fils, exclu de son collège pour une semaine ! Elle le confie donc à son demi-frère, Jules, un ingénieur en informatique solitaire et peu à l'aise avec les autres.
    D'abord réfractaire à l'idée de mettre un pied dans le vaste appartement aseptisé de cet oncle qu'il connaît à peine, Charlie trouve son bonheur avec l'ordinateur luxueux de Jules - l'outil idéal pour jouer aux jeux-vidéos jours et nuits.
    Mais les premiers jours de vie commune s'avèrent compliqués : leurs rapports sont distants et brefs, quand ils ne sont pas conflictuels. Pourtant, au fil des jours, ils apprendront à se connaître - d'abord par contrainte, puis par envie - dans un quotidien à la fois ordinaire et inattendu. Grâce au soutien d'une collègue de travail, Jules parviendra à amadouer Charlie - ou bien est-ce le contraire ? - mais aussi à sortir lui-même un peu de sa carapace et à aller se confronter à L'Avis des autres...
    Une chronique douce et drôle, sur deux solitaires qui, confrontés l'un à l'autre, s'ouvrent au monde mais aussi à eux-mêmes.

  • Kaboul disco ; Intégrale

    Nicolas Wild

    • La boite a bulles
    • 21 Novembre 2018

    En 2005, Nicolas Wild, dessinateur de bande dessinée, trouve à la fois un plan squat et un boulot. Seulement c'est un peu loin : à Kaboul, dans un Afghanistan encore instable après la guerre. Voilà donc ce jeune insouciant transporté dans une capitale en crise, chargé de dessiner une adaptation de la constitution afghane, puis d'oeuvrer à une campagne de communication pour la lutte contre l'opium. Un véritable succès pour cette série portée par l'engouement de ses lecteurs.

  • Amandine est graphiste, et dans sa vie professionnelle comme privée, tout doit être parfait. Entre le boulot et l'écriture d'un roman, elle n'a pas le temps de se préparer à l'arrivée de son futur enfant. D'ailleurs, elle n'a qu'une hâte : que sa grossesse vienne à son terme ! Quand la délivrance arrive enfin, Amandine se retrouve vite désemparée. "Une comète s'est écrasée sur ma vie". Elle vit très mal son postpartum, peinant à trouver sa place, ses repères et culpabilisant de cet état de fait...
    Et puis, alors que les choses semblent s'apaiser, le verdict tombe : Max, son fils, est atteint d'albinisme. C'est un choc pour la jeune mère, qui voit ses rêves d'avenir chamboulés. Forcée de repenser sa vision de la vie, Amandine devra faire preuve de courage, de résilience et d'inventivité pour élever Max et lui faire découvrir le monde qui l'entoure. Petit à petit, mère et fils apprendront à vivre avec ce handicap.
    Au travers de ce roman (autobio)graphique riche en émotions et d'une grande délicatesse, Aurélie Crop a voulu partager son expérience pour avertir les futurs mamans des moments difficiles voire violents, des moments de solitude et de honte qu'elles pourraient traverser pour devenir mère.

  • Taxi ! récits depuis la banquette arrière

    Aimée De Jongh

    • La boite a bulles
    • 8 Septembre 2021

    Qu'elle soit à Los Angeles, Paris, Djakarta ou Washington, Aimée est fréquemment amenée à se déplacer en taxi. Comme elle l'explique aux chauffeurs, elle n'a pas de permis de conduire, elle qui vient des Pays-Bas et qui, comme beaucoup de néerlandais, se déplace essentiellement à vélo.Dans Taxi !, la jeune autrice se met en images au cours de quatre courses qui l'ont marquée. Quatre trajets qui ont constitué autant de rencontres avec des chauffeurs qui, s'ils semblent au premier coup d'oeil bien différents, partagent de nombreux points communs, à commencer par leur amour du football et leur admiration pour le joueur néerlandais Johan Cruijff dont ils déclament le nom, à peine Aimée a-t-elle mentionné son pays d'origine...Qu'ils soient taciturnes, affables ou peu attentifs au trafic, ces derniers, une fois la glace brisée, ouvrent une fenêtre sur leur coeur et partagent leurs histoires, leurs doutes, leurs peurs. Qu'il soit question de la mort, de la religion ou de la société, chacun a son avis propre et beaucoup à dire...Ainsi, plus que faire oeuvre autobiographique, Aimée de Jongh cherche avant tout à nous faire découvrir ces conducteurs que l'on côtoie bien souvent sans les voir, sans prendre le temps de les écouter.Avec une grande sobriété, ce roman graphique en noir et blanc regorge d'une humanité aussi belle que touchante...

empty