Fantasy & Science-fiction

  • « Le jour se levait sur un esprit nouveau, une brèche infinitésimale était en train de griffer les ténèbres de la société dans laquelle le monde vivait depuis sa naissance. Les bonnes volontés s'épanouissaient sur un champ de printemps. »

  • 2027, une guerre fait rage dans l'espace depuis neuf ans. Line, une jeune militaire, travaille comme mécanicienne à bord d'un vaisseau de guerre terrien, le Spacraketo 647B. Lors d'un combat contre les Kalariens, celui-ci est détruit, condamnant son équipage. Line parvient à s'embarquer dans une capsule de survie et décide de se mettre en léthargie pour attendre les secours. Elle se réveille des années plus tard sur un vaisseau de guerre kalarien, et découvre qu'elle est la seule survivante de l'équipage. La guerre est finie désormais, mais pour elle, les ennuis ne font que commencer.

  • Sous la forme d'un admirable thriller futuriste, "Terres en friche", roman d'anticipation étonnamment réaliste, nous invite à réfléchir aux terribles conséquences d'une gestion imprudente de l'environnement et du milieu rural dans un futur très proche.

  • "Beaucoup me prêtent des pouvoirs magiques que je n'ai pas et oublient les pouvoirs insoupçonnés que j'ai réellement...
    J'espère que ces chroniques éclaireront le lecteur attentif et intéressé, sur le déroulement des événements extraordinaires qui se sont déroulés durant ces cent cinquante et quelques dernières années.
    Comment l'ancien Empire fédérateur du siècle précédent fut détruit et comment l'Humanité disparut quasi entièrement par le fait du cataclysme cosmique et de la bêtise de certains, et comment les derniers humains réagirent contre l'adversité et les dangers que représentaient les créatures...".

    3636. Civilisation brillante sur Terra, la Lune, Mars et Proxima du Centaure. On découvre, venus du fond de l'univers, des météores énormes qui se ruent vers notre planète. Les chocs auront lieu trente ans plus tard. L'humanité conduite par Draman et l'empereur Lodor se prépare à ce cataclysme en dépit des difficultés et du terrorisme. Les chocs auront lieu, si meurtriers. Comment l'humanité décimée s'en sortira-t-elle? D'autant qu'imprévus et mutations vont se produire et qu'on verra apparaître des créatures oubliées depuis longtemps... À travers les mémoires d'un "elfhomme" plus que centenaire, l'auteur lance le coup d'envoi d'une saga ambitieuse et maîtrisée, aux thématiques riches portées par un rare et savant mélange des genres.

  • « Il est temps, mes amis, de partir à la reconquête de nos terres ! Elles nous ont été volées et jamais encore nous ne nous sommes trouvés assez forts pour les leur reprendre. Nous nous devons de remonter à la surface pour récupérer nos biens, mais pas seulement. Nous avons tous été victimes, chacun différemment, de notre bon roi. Alley Réval n'a que trop empiété sur nos terres ! Sur le chemin de la capitale, notre régent a piétiné nos cultures, égorgé nos enfants, violé nos femmes, tué notre véritable roi et exterminé plus de la moitié de notre peuple ! Le temps est venu pour nous, mes frères, de nous élever et d'abattre nos dernières forces sur cet infâme ! » Dans une ère sans époque, où les temps se rejoignent en un seul, le tyran Alley Réval a usurpé le pouvoir et sème la misère dans le monde. Alors que la guerre fait rage et que le pays est mis à feu et à sang par des Gardes qui n'ont plus rien d'humain, un vent de révolte s'empare de la jeune Gwenn. La fille d'Arrodlo Frigg, dernière descendante de la famille royale, sera-t-elle à la hauteur du destin que lui préparait son père ? Réussira-t-elle à sauver son peuple ?

  • « Athorn relut le rapport reçu dans la matinée. Des dragons chevauchés par des cavaliers avaient attaqué des villages aux alentours du palais. Plusieurs victimes civiles. Pillages de provisions. Des prisonniers. Il devenait urgent de réagir car ce n'était pas la première fois. Depuis maintenant deux ans, les humains recommençaient à vivre en oubliant un peu les dangers représentés par les créatures, mais celles-ci étaient encore là, même si elles étaient nettement moins communes. La population humaine de Terra était, elle, peu nombreuse. » Été 3712. À la suite de la guerre qui a vu disparaître le Dragon Noir et Drinn le second, Dronn, le fils aîné de ce dernier se retrouve orphelin et d'humeur belliqueuse. Seulement, la tension qui anime les rebelles Drianos n'est pas le seul problème auquel l'Arche doit faire face. D'autres dangers rôdent sur la planète rouge. L'Humanité pourra-t-elle un jour prendre un nouveau départ sur Terra Mater, où la nature reprend peu à peu ses droits après le cataclysme ? La fantastique saga d'Armand Bourgeois continue avec ce troisième volet qui nous transporte une nouvelle fois dans l'univers extraordinaire des Athorn.

  • Un fringant septuagénaire, amoureux de la nature, apprécie ses longues balades solitaires dans la forêt. Et c'est lors d'une de ses randonnées qu'André fait une macabre découverte le long de la rivière. Cet événement coïncidera avec une surprenante nouvelle : son clone, cinquante années plus jeune, a été créé par un de ses anciens collègues. Il va devoir éduquer cet adolescent lui-même en replongeant dans son passé, son enfance et sa jeunesse, afin d'apprendre à Jean les valeurs de la société moderne. Un conflit de générations naîtra rapidement. Le jeune est accro aux nouvelles technologies et aux folies de son âge rebelle, alors qu'André, le sage, savoure les plaisirs simples du quotidien. Tel un père envers son fils, le septuagénaire usera de divers stratagèmes pour offrir une vie convenable à son « double » et, surtout, pour le sauver de sa dépendance aux jeux d'argent et à la drogue. Cet ouvrage de science-fiction, doublé d'une énigme policière, où peurs, incompréhensions et joies se succèdent, tient le lecteur en haleine de la première à la dernière page et l'invite à s'interroger sur le futur de l'humanité. Dans cet ouvrage de science-fiction, doublé d'une énigme policière, où peurs, incompréhensions et joies se succèdent, l'auteur invite à s'interroger sur les possibles conséquences du clonage, à travers des personnages attachants.

  • Phileas n'est pas un mécanicien ordinaire. Il travaille pour une société d'ingénierie dont le département « ADN, transformations humaines et téléportation dans le temps » va lui confier un projet à même de révolutionner l'humanité : « la main éternelle ». Mais c'est d'abord et surtout sa propre existence qui va basculer du jour au lendemain... Si Phileas effectuait le tour du monde en quatre-vingts jours chez Jules Verne, le héros de Romain Le Corff, lui, est projeté dans une aventure qui dépasse l'entendement. Comment apprendre à vivre dans un monde inconnu lorsqu'on ignore jusqu'à son passé ? Comment rejoindre sa famille perdue dans un autre espace-temps ? Projeté dans le futur, sur Mars qui plus est, il devra se battre pour retrouver qui, où et quand il est vraiment...

  • « Un dernier regard, puis nous regagnâmes en quelques minutes le ponton de la ville où le bateau et son propriétaire nous attendaient. Il nous plaça dans une cabine confortable à l'avant du navire ; sans un mot, nous y prîmes place et nous nous couchâmes

  • « Marie et Alison observent une minute de silence. Elles ont du mal à réaliser ce qu'elles viennent d'entendre. Dans le monde entier, un vent de panique s'empare de la population. Les gens se ruent sur la nourriture dans les supermarchés, d'autres brisent les vitrines et les pillent. La loi du chacun pour soi s'installe. La police est submergée et demande l'aide de l'armée. On compte un millier de morts et des centaines de blessés. Cela faisait un siècle que le monde n'avait pas connu de tels événements. Les lieux de culte jadis désertés sont assaillis par des personnes croyantes ou non, perdues et effrayées par l'attitude de leurs compatriotes. Partout dans le monde, les forces de l'ordre sont débordées et l'anarchie s'installe peu à peu. Devant la tournure de la situation, Marie préfère rester à la maison et avec Alison, elles se barricadent. » 2138. Alors que la comète de Halley s'apprête à percuter la Terre, Allison, dix-huit ans, découvre dans les affaires de ses parents décédés une carte indiquant l'emplacement de la cité d'Orion sur une île de l'archipel Fidji. Si l'humanité attend la fin du monde, la jeune femme, sa soeur et leurs amis décident de tenter leur chance... Anticipation, apocalypse, prophétie, royaume secret : tous les ingrédients sont réunis pour conférer à Orion's Destiny l'aura des grandes fresques d'aventures, dont « Esperance » est ici le prometteur coup d'envoi.

  • La mort de Hkjiman mit un terme à la guerre sans fin que se livraient les humains et les Mhyrs. Des jours heureux se succédèrent dans le dur labeur de la vie courante à Sirrakh. Un matin, sans s'annoncer, les Envahisseurs débarquèrent. Le lendemain, ils attaquèrent. L'ordre du président de la République était clair : prendre le territoire et bâtir une aire de loisir. La réaction des Dhaliens et des Impurs était futile. Même l'aura grandiose de Sirius et de ses frères ne pouvait protéger les villageois contre les actions viles des Envahisseurs. Cependant, la résistance allait provenir d'un endroit invraisemblable. Sans soulever le moindre soupçon, un nouveau meneur mettait ses pions en place... Dans ce dernier chapitre de la trilogie des Dhaliens, la vérité sortira finalement et elle explosera au nez de Sirius, Jéhol et Stovall. Sauront-ils gérer ce dénouement inattendu ou tomberont-ils dans le piège de la retraite dorée ? Ménageant suspense, révélations et coups de théâtre, "La Prophétie des Dhaliens" conclut de manière fracassante la fresque ambitieuse de Simon Tétreault.

  • Port d'Annaba. Le commandant d'un petit chalutier accueille quatre clandestins à son bord. Deux hommes et deux femmes d'horizons divers, réunis par le même rêve : quitter l'Algérie et tenter leur chance en Europe. Direction : la Sardaigne. Durant la traversée, l'équipage devra faire face à une série d'événements étranges et inexpliqués. Les voyageurs devront redoubler de vigilance face à un danger quasi invisible... Alors que la tragédie des migrants en Méditerranée ne semble plus s'arrêter, l'auteur s'empare du destin d'un petit groupe de clandestins pour le faire basculer dans l'horreur. Optant pour le fantastique et l'épouvante, il rend hommage au genre en livrant un huis clos maritime oppressant et désespéré. Métaphore sociale ou pur exercice de style, qu'importe : on ne revient pas indemne de cette virée en enfer.

  • « Bonjour ma petite Coralianne, je suis la fée de la Lune. Je te surveille depuis un bon moment. Tu t'apprêtes à protéger le royaume des Fées, car le mal est de retour parmi nous. Tu dois retrouver des fées dans plusieurs contrées. Je te donne une carte pour t'aider et n'oublie surtout pas ton oiseau porte-bonheur que je t'ai offert quand tu étais bébé, Frizole, l'oiseau de glace. Ton père voulait que je te protège contre le mal. Tu es une jeune fée aux pouvoirs extraordinaires. Je t'ai permis de grandir sans tes pouvoirs, mais à présent tu dois les apprivoiser et vivre ces changements avec Frizole qui t'aidera beaucoup. Pour commencer, tu dois aller dans la forêt de Malosie... » La fée de feu Coralianne sera-t-elle à la hauteur de son père le roi Izra ? Saura-t-elle mener sa mission à bien et déjouer les pièges des démons ? Car les jeunes adultes ont eux aussi droit à leur conte, « La Colère des cieux » se fait tour à tour merveilleux, sensuel et effrayant, mélangeant les genres pour créer une mythologie singulière au service d'un récit qui ne cesse de surprendre.

  • « L'étrange pèlerin parut un instant décontenancé par la prouesse de génie de Grégoras, mais, loin de feindre une quelconque surprise, il se contenta d'interpeller le sorcier avec un sourire malicieux : - Vous enfin ! Cela fait bien longtemps que je désirais vous rencontrer, Grégoras, voici donc un effet de votre talent de sorcier. On ne m'avait donc pas menti, vous êtes vraiment un combattant à ma mesure. - Qui êtes-vous, étranger ? - Je me prénomme Leslie, et je suis l'aide de camp du maître des enfers. Une fois que je vous aurai écarté de mon chemin, il n'y aura plus personne pour s'opposer à la puissance de mon maître. N'oubliez pas, Grégoras, d'ici peu vous connaîtrez le même sort que tous ceux que je détiens captifs dans mon antre. »

  • Adam t.3

    Monique Molière

    Le conflit de 2424 empoisonna la planète. Les rescapés se cloîtrèrent sous le dôme des mégalopoles. Ceux du dehors tentèrent de survivre... 666 ans se sont écoulés. Adam, l'Idumite, devient l'Élu. Les Caïnites le traquent dans une folle épopée. Hawwa brouille les cartes. Satanaël guette ses proies. À Jérusalem, le Grand Milnor patauge dans sa noirceur. Le solstice d'été sera-t-il le jour de son apothéose ? Situé dans un futur post-apocalyptique, Adam clôt de manière magistrale la trilogie de polars ésotériques de Monique Molière. Entrant cette fois de plain-pied dans la science-fiction, l'auteur de "Blasphème" et "L'Échiquier des égarés" prouve qu'elle manie les genres avec une aisance déconcertante. Une oeuvre ambitieuse, maîtrisée, fascinante.

  • Rester et se supprimer, ou essayer de recommencer de vivre ailleurs. Entre ces deux options, Jean-Eudes et Horace font le choix de prendre la tangente. Good-bye à un quotidien morne donc, et direction Guttak, en Inde. Guttak: lieu où Jean semble renaître au moment où il rencontre la belle Shiva. Guttak: un lieu dans lequel il meurt aussi quand les flots s'abattent sur la ville. En effet, perdant de nouveau tout repère et toute foi en l'existence, le jeune homme, imité par Horace, décide de se faire passer pour disparu et de rompre totalement avec les siens. Comme si, clandestinement, tous deux empruntaient déjà la voie des morts... Dans une ambiance fin de monde sensible, "Noir ou blanc" retrace des destinées rattrapées par le chaos, par le dérèglement, par une apocalypse personnelle ou collective. Personnages en fuite ou renonçant, jaillissement de la mort et de la violence, voyages déroutants et s'éloignant des havres de paix, écriture elliptique et toujours imprévisible forment la matière brute à partir de laquelle O. Feumeschefe compose un ouvrage déstabilisant, qui a toute l'audace de la jeunesse, mais aussi tous les doutes d'une âme trop vieille.

  • « Il pense et réfléchit pour se garder éveillé, mais rien n'y fait. Il ne peut finalement pas résister à la fatigue sournoise qui l'assaille et tout son corps douloureux tombe endormi. Une chaleur excessive l'envahit et il n'arrive plus à sentir son propre corps. Il se sent projeté dans un autre monde, dans un autre univers. Il aperçoit quelque chose de lumineux et de très grand devant lui. Quelque chose qu'il n'a jamais vu auparavant. Un bruit claquant de foudre se fait entendre et Miles entend alors une voix de stentor dans un grondement impressionnant du ciel nuageux. » Un mois. À peine une trentaine de jours. C'est le temps qu'il aura suffi à une flotte de vaisseaux venus de l'espace pour ravager la Terre... Autour d'une galerie de personnages solidement campés, Michel Pelletier revisite la résistance terrienne face à une invasion extraterrestre et délivre une vision saisissante d'un monde post-apocalyptique. Efficace et ménageant ses surprises, ce premier volet d'une ambitieuse saga comblera les fans de « La Guerre des mondes » et de « Falling Skies ».

  • « Le texte de l'écran d'El-Enn disait : «Vos désirs et ceux de vos amis du comité seront exaucés. Un des membres de ce comité devra faire partie du groupe de voyageurs. Dès que vous serez tous décidés, vous n'aurez qu'à reprogrammer la formule signétique que je mettrai à la fin de ce texte. Vous serez emportés dans un voyage aux surprises inimaginables. Vous y rencontrerez des dangers qui ne pourront être évités que si moi, El-Enn, des fonds des temps, je peux être d'une disponibilité hors chrono-cosmo-temporelle des lois universelles de l'infinie continuité.» » Classique de la science-fiction, le thème du voyage dans le temps trouve sous la plume de Roger Lobstenn un bel et vibrant hommage. Et « Le Syndrome des temps » de nous conduire, en compagnie d'un équipage aguerri, quasiment aux origines de l'humanité, dans un passé dont on sait finalement peu de chose, et à qui l'auteur donne une forme et une consistance étonnantes. Agrémenté de notes fantastiques, ce récit, hanté par la présence d'une conscience extraterrestre bienveillante, ne manque ni d'audace ni d'inspiration et saura happer les lecteurs en quête d'évasion dans un périple résolument hors norme.

  • Il y a des lieux, des endroits, des terres où seul le fait d´en fouler le sol, nous révèle plus sur nous-mêmes que des milliers de kilomètres temporels. Dans "Epsilon, Terre de coeur", Morgane et Ludwig apprendront à survivre à l´intolérable et à puiser au fond de leurs propres limites afin d´y trouver la force nécessaire pour être ensemble à nouveau. Ils devront affronter la convoitise et la combattre. Comprendre que le mal n´est pas toujours totalement obscur et le bien n´est pas invariablement blanc immaculé. Parfois, il peut exister des états pires que la mort. Mais que l´amour est toujours leur plus grand pouvoir. La grande Prêtresse de la Flamme Éternelle apprendra à ses dépens que la proximité physique et psychique n´est pas un gage de sécurité absolue pour ne pas perdre celui qu´on aime. Morgane et les siens devront faire face à des menaces autres que celles causées par la nature mais combattre la ténébreuse essence humaine. Ils lutteront ensemble pour maintenir leur équilibre surnaturel et leur liberté, protéger leur amour et préserver leur vie. Fort en bouleversements, le tome II de "La constellation des Sorciers", relève d´un ton toute la gamme émotive de la saga de Delfiane, rendant les personnages plus attachants, plus vulnérables, plus puissants... et plus vivants.

  • « Elisabeth a trente ans. Elle est intelligente, jolie, curieuse, énigmatique, et se révèle vivre davantage dans un monde de rêve, que dans le domaine familial des Pyrénées où elle habite, loin de toute civilisation, avec son père, Scharles, célèbre artiste-peintre. Se sentant délaissée par celui-ci, elle passe le plus clair de son temps dans les ruines du pic de Locke, véritable concentré d'énergies maléfiques, créant ainsi des univers chimériques, où l'équilibre entre le rêve et la réalité est rompu... Hantée par la disparition étrange de sa mère, ses nuits sont scandées de cauchemars des plus troublants. Lorsqu'un inconnu s'installe au domaine, l'existence d'Elisabeth bascule. Ce qui s'avérait être une convalescence de routine prend rapidement un tournant surprenant. Tout dérape... et l'on va s'apercevoir que tout le monde n'est pas celui qu'il prétend être... À qui peut-elle réellement faire confiance ? » Les forces extraordinaires de l'esprit seraient-elles à même de créer de nouvelles réalités ? Ou bien ne serait-ce que ce qu'on appelle folie ? Jouant avec ses personnages comme avec ses lecteurs, manipulés et constamment en proie au doute, Daniel Léon crée un puzzle labyrinthique qui captive et surprend sans cesse au fil des pages. Un récit à tiroirs troublant mais maîtrisé : une vraie réussite du genre.

  • «Parfois, on eût dit une torche enflammée dévastant tout d'un coup un paysage pacifique et verdoyant ! Parfois on eût dit un majestueux iceberg déployant sur l'arctique son étendard glacial ! Des cauchemars (nous l'avons dit) tourmentaient ses nuits si paisibles avant cette funeste séance. Et il se réveillait en sursaut terrifié, ruisselant de sueur, son lit déplacé, ses oreillers aplatis sur son visage et comme étouffé par eux ! Il continuait néanmoins d'aller au Club des Revenants où il retrouvait ses amis. Mais en son for intérieur, c'était uniquement pour entrer coûte que coûte en contact avec William Shakespeare.?» On ne pénètre pas les mondes occultes - aussi en vogue soient-ils - sans toucher à des forces sournoises et délétères. Une leçon que retiendra amèrement lord Arthur, fringant jeune noble anglais qui, au lendemain d'une révélation sur l'une de ses vies antérieures, sombrera peu à peu. Toutefois, pourquoi ce naufrage? La faute à la folie, à la culpabilité, ou bien à des entités perverses? Toutes voies explorées dans ce roman à l'ambiance toujours-déjà funeste, dont l'on ressort l'échine hérissée.

  • « Vois ! reprit la voix. Tu viens d´avoir un aperçu de ce qu´est la Lumière du Dieu unique. Nous disons bien un aperçu car, sache-le, cent millions de soleils ne peuvent suffire à donner une image exacte de ce qu´est la Lumière céleste. Comme tu as pu t´en rendre compte, tu ne fus pas brûlé, ni consumé. Un bonheur, inconnu des hommes de la Terre, t´a pénétré et ce, par le seul don de la Grâce que Nous te faisons. Cette expérience que tu viens d´avoir, jamais plus, tu ne l´oublieras. Elle te sera un stimulant. Ton courage sera, en permanence, renforcé. Tu seras heureux d´accomplir ce qui t´est demandé. Tu auras à coeur de sauver tous tes frères humains, afin que tout comme toi ils puissent, le moment venu, être baignés du même rayonnement de lumière. »

  • Lorsque le passé n´est en fait qu´une supercherie mensongère déguisée... Dans ce dernier chapitre des périples de La constellation des Sorciers, Morgane et Ludwig, accompagnés de leur grande fratrie élargie, devront se serrer les coudes pour affronter une force plus grande qu´eux tous réunis. Pire que la colère des éléments et plus sournoise que la convoitise humaine. Les braves sorciers devront lutter contre la traîtrise divine.

  • "Le monde est au bord du chaos : les puissances de la Lumière et celles du Mal s'affrontent dans un combat sans merci. Pendant plus de deux siècles, la Lumière avait réussi à garder les forces du mal éloignées, mais l'armée des ténèbres a un nouveau roi, le terrible Visdaro, aux pouvoirs exceptionnels.
    Jamais la Lumière n'a été aussi proche de la défaite, et Armano, le grand chevalier, ne pourra plus tenir longtemps. Pourtant, un espoir subsiste : un magicien doit naître. En effet, une ancienne prophétie annonçait l'arrivée d'un enfant, un être doté de pouvoirs extraordinaires, un sauveur dont nul ne sait quand il adviendra.
    Cette naissance est désormais imminente.
    Gregory Debecker a imaginé un univers enchanteur et nous offre ici le plaisir d'une évasion totale. À travers cette fabuleuse épopée, peuplée de magiciens, de vampires, d'elfes, et de créatures étonnantes, nous vivons une saga riche de rebondissements, contée avec sensibilité, et beaucoup d'habilité.
    Nous vous invitons à suivre le parcours initiatique de Noah, ce jeune magicien au courage exceptionnel, qui incarne tous les espoirs de son peuple et dont le terrible destin est d'affronter les puissances du mal. Un petit garçon hors du commun, qui puise sa force dans l'amitié, l'amour, la loyauté et, bien sûr, la magie !"

empty