Tourisme & Voyages

  • « J'ai essayé de m'éloigner un peu des routes tracées. Il ne s'agit pas ici de longues errances, mais de petits chemins de traverse, d'une douce intrusion dans des lieux riches en belles histoires. La diagonale et l'oblique promettent bien plus d'aventures que les chemins rectilignes. J'aime la curiosité, l'étonnement, l'émerveillement, les interrogations. » Olivier Jochem est amoureux de la baie de Somme et en parle très bien : il évoque Saint-Valéry-sur-Somme, Noyelles-sur-Mer ou encore la pointe Saint-Quentin à l'histoire peuplée de figures célèbres. Nous suivons ainsi les pas d'Anatole France, de Jules Verne, de Jeanne d'Arc emprisonnée au Crotoy, du duc de La Rochefoucauld qui en 1792 cherchait un marin de la baie qui voulût bien l'emmener en Angleterre... Une église classée monument historique, une épave aussi légendaire que mystérieuse, un curieux cimetière chinois... La promesse d'une balade culturelle aussi agréable qu'instructive, mettant en lumière certains secrets de la région.

  • « J'espère que vous apprécierez ma compagnie et que vous apprendrez plein de choses sur le Moyen Âge et les monuments toulousains, tout en vous amusant. ». Au travers d'entretiens éclairants avec d'illustres personnages, d'anecdotes inédites, de jeux et d'informations pratiques, Gargouillette, une statue devenue humaine, nous guide dans une visite de la Ville rose aux accents médiévaux.
    Livre à caractère aussi bien ludique que pédagogique et pratique, Visitez Toulouse avec Gargouillette propose une manière originale et divertissante de visiter la ville en curieux, en amoureux, avec des amis ou en famille, et de la découvrir sous un jour différent.
    En passionné, Francis Laffi tte offre un remarquable travail de documentation et d'illustration, véritable invitation à la curiosité.

  • Saviez-vous que la place de la Concorde est le plus grand cadran solaire du monde? qu'à la station Vincennes se trouve la voie la plus étroite de Paris? qu'en descendant à la station Strasbourg-Saint-Denis vous pouvez découvrir la rue la plus courte de la capitale? qu'à la station École Militaire se dresse un phallus géant?
    Bien d'autres lieux sont mentionnés dans cet ouvrage, classés en fonction de leur emplacement le plus proche d'une station de métro: monuments et musées, jardins et fontaines, marchés et ponts, curiosités et autres lieux insolites... Pour le passionné ou le "primo-touriste", Paris est assurément un terrain de découvertes infinies. Et pour sauter d'une merveille à une autre, rien ne vaut le métro!

  • "Il existe, chez les touristes, une fièvre photographique, une frénésie à graver sur pellicule ou carte mémoire les lieux parcourus, les événements vécus, les personnes rencontrées.
    Cette manière de saisir l'ailleurs n'est pas celle de M. Salort qui préfère allier dessins, peintures et écriture pour fixer ses impressions et souvenirs.
    Aussi ce carnet de voyage, dévoilant les images d'une plongée dans le Dakota du Sud (Midwest), nous transmet-il un véritable regard intérieur, une véritable sensibilité sur cet État américain... De même qu'il nous transporte avec talent de Deadwood aux Badlands, du mont Rushmore à Spearfish, évoquant en cours de route histoire et traditions amérindiennes, figures légendaires de la région et hauts lieux d'un territoire par trop méconnu.
    /> Entre oeuvre plastique et récit de voyage, voici un ouvrage qui donne comme des envies de chevauchée.
    "

  • Erik Poupion a comme on dit la plongée dans la peau, et cela depuis lenfance. Cest son expérience quil nous fait aujourdhui partager dans cet ouvrage destiné à la fois aux néophytes et aux avertis. Une expérience forgée pas nimporte où toutefois À Bora Bora, une des Îles-sous-le-Vent de la Polynésie, où lauteur a fait ses plus belles rencontres sous-marines pour des pas de deux époustouflants. Les noms de ses partenaires dun instant? Baleines et baleineaux, requins et raies, tortues et poissons-clowns ""Bora Bora, lharmonie des plongées"": une uvre littéralement émerveillée, qui donne tout autant envie de sévader sous les eaux de la Polynésie que de les protéger Guide de plongée et des spots, invitation à la contemplation des baies et lagons, précisions sur la vie sous-marine et la manière dapprocher ses créatures Il y a de tout cela dans ""Bora Bora"" dErik Poupion qui transmet avec passion ses émotions et conseils nés dune longue pratique, et donne irrésistiblement envie de troquer ses chaussures contre des palmes. Un texte pour préparer un voyage et ses plongées, ou tout simplement pour sévader et rêver.

  • «Comme convenu, nous allons prendre notre petit déjeuner avec le pasteur vers 7 h 45. Avant de commencer, il nous demande si cela nous dérange de faire la prière?; nous lui répondons que non et il fait la prière en demandant à Dieu de prendre soin des deux pèlerins Jean-Pierre et Gaby au cours de leur périple. Je ne vous l'ai peut-être pas dit mais notre démarche pour faire le chemin de Compostelle n'était pas du tout religieuse - même si nous sommes tous les deux croyants et non pratiquants - mais plutôt spirituelle?: ce périple devait nous permettre de faire le point, le bilan de nos années passées et de réfléchir sur nous-mêmes...»

  • Paris ne se découvre pas en un jour... Ses monuments, ses hauts lieux, ses curiosités ne peuvent se saisir que petit à petit... et c'est sans doute pourquoi P. Meyers fait le choix de la promenade pour embrasser la Ville Lumière. Des déambulations qui partent, majoritairement, de ce point de référence qu'est Notre-Dame de Paris, et qui permettent d'aller patiemment à la rencontre de ces églises, fontaines ou parcs qui font la splendeur de la cité. Et grâce à son objectif photographique, l'auteur pointe encore pour nous ces détails, cette statuaire, ces ornementations qui participent à l'élégance et au raffinement de l'architecture parisienne... Aussi, par-delà l'invitation à la flânerie et à la contemplation tous azimuts, nez en l'air ou au plus près des trésors que recèlent des lieux plus que centenaires, "Autour de la Grande Dame" constitue-t-il une formidable déclaration à une capitale comme construite dans la dentelle. You don't discover Paris in one day... Its monuments, its hot spots, its curiosities can only be grasped step by step... and it's probably the reason why P. Meyers chooses the walking tour to embrace the City of Light. Starting mostly from Notre-Dame de Paris as reference point, wanderings which will help you approach patiently these churches, fountains or squares that make the splendour of the city. And thanks to his photographic objective, the author highlights for us these details, this statuary, these ornamentations that participate in the elegance and the refinement of the Parisian architecture... Therefore, beyond the invitation to strolling and contemplation in all directions, nose in the air or closer to the treasures housed in more than centenary places, "Around the Great Lady" represents a wonderful declaration to a capital built in lace.

  • C'est en 1976 que j'ai effectué un premier grand voyage au Brésil. Ce voyage m'a conduit du Nord au Sud de cet immense pays avec une incursion en Amazonie au Nord en passant par Brasilia, Rio de Janeiro et jusqu'aux chutes d'Iguaçu à la frontière du Paraguay et de l'Argentine.
    Après une bonne trentaine d'années de voyages, j'ai donc décidé d'écrire ce livre pour faire profiter et, ceci, sans aucune prétention, les nombreuses personnes et familles qui, comme moi, mon épouse et mes enfants désireraient franchir le pas et organiser leur premier voyage avec un maximum de sécurité. Ce livre a donc pour raison essentielle d'être un manuel utilitaire qui pourra vous aider dans n'importe quelle situation : avant et pendant votre voyage.
    Que vous soyez routard et voyagiez avec votre sac à dos, que vous logiez dans des pensions de famille, en appartement, à l'hôtel ou chez l'habitant, ce guide vous conviendra.
    De nombreux thèmes sont abordés : 1. Administratif : passeport, visa, carte de crédits - 2. Bagages : que prendre avec soi ? - 3. Pharmacie : pour adultes et pour enfants... - 4. Trousse de secours : tout ce qui sert au dépannage - 5. Comment voyager en avion, en train, en voiture avec des enfants et dans de bonnes conditions - 6. Secourisme : un chapitre important sur le secourisme et sur l'aide aux personnes en difficultés - 7. Randonnée : quelles chaussures, sac à dos, tentes, s'orienter avec une carte et une boussole...- 8. Le mal des transports - 9. Voyager avec des bébés et de jeunes enfants : comment leur faire passer le temps lors de longs trajets ? - 10. Nourriture : que donner à manger aux jeunes enfants, quelles précautions à prendre.
    Une large part est également consacrée aux sites naturels et culturels mondiaux classés par ordre alphabétique et par pays

  • Je m'appelle Bruno Caillé, je suis né en juillet 1970 à Bar-le-Duc, célibataire et sans enfant. Ouvrier d'entretien espaces verts à Verdun, je suis natif de Villotte, comme le fut à une certaine époque une partie de ma famille. Je suis passionné par le théâtre, spectacle patrimonial, la photographie, l'écriture, la généalogie. Parfois en organisant des événements à thèmes. Également engagé dans le milieu associatif. Je m'intéresse beaucoup à la philosophie bouddhiste, un mode de vie en faveur de la paix et la tolérance. Je suis passionné par l'histoire de mon village.

    Ce livre retrace les différents événements du village, Villotte Devant Louppy depuis sa fondation. Une monographie écrite par un ancien instituteur de l'époque, M. Epsinger. C'est grâce aux archives départementales de la Meuse qui ont conservé des documents inestimables et intéressants que j'ai pu faire des recherches et travailler. Un trou de mémoire, une question sur un événement, vous trouverez dans ce livre des réponses à vos questions.

  • Alexandre MAVRIDIS, historien de formation, apprécie la ville de Grenoble où il est né, tant pour son cadre de vie que pour son histoire, si riche, si méconnue... Il s'attache tout particulièrement à découvrir et faire découvrir la capitale des Alpes, si présente au quotidien mais aussi si « étrangère » au regard de ses habitants. « Grenoble est comme un oignon que l'on épluche, sous chaque couche, on en découvre une autre, plus secrète, plus intime et plus mystérieuse parfois »... Ce livre est une synthèse de ce qui a été écrit, il veut rassembler les différents aspects de cette ville au passé illustre et au futur prometteur. Loin d'être une fin en soi, ce livre propose une base pour aller plus loin. Il est dommage de voir le peu d'ouvrages récents et complets publiés sur Grenoble. M. MAVRIDIS propose une série de pistes, chaque chapitre mérite d'être développé par un livre à part entière. C'est le but caché du présent ouvrage : faire redécouvrir Grenoble et susciter l'envie d'en approfondir chaque aspect. Je dédie ce modeste livre à tous les amoureux de Grenoble, capitale des Alpes, une ville d'histoire, de passion, nichée au creux des montagnes ; elle en tire sa force, façonne son esprit farouche, et paradoxal. Cette humble contribution présente une vue d'ensemble, il est souhaitable que celle-ci donne l'envie à certains lecteurs, d'en développer une partie, un chapitre comme il le mériterait : lui consacrer un ouvrage entier afin d'en traiter le sujet au mieux. C'est à mon sens souhaitable et nécessaire. De l'antique Cularo à la technopôle moderne, elle ne laisse aucun de ses visiteurs indifférents, tantôt surpris, tantôt charmés, qu'il soit bon ou mauvais, ils en gardent un souvenir durable.

  • L'auteur, né en 1946, vit en région parisienne. Voyageur, photographe professionnel, il publie ses photographies et des textes sur son site http://www.henripillet.com.

    L'aventure est à nos portes. C'est ainsi qu'un grain de sable va transformer un court séjour a priori anodin en une épreuve initiatique qui nous plonge dans l'inconnu, à travers un récit haletant où, se succèdent d'incroyables péripéties et quiproquos tantôt absurdes tantôt burlesques. Naples n'est pas l'Italie, c'est un monde en soi, et quand le hasard s'en mêle, tout peut arriver. Photographe, voyageur pourtant aguerri parti aux quatre coins du monde, l'auteur se trouve confronté pendant quelques jours à un univers irrationnel et plus étrange que tout ce qu'il a pu connaître dans des pays lointains. Une pression de tous les instants qui l'amène à puiser au plus profond de lui-même pour tenter de contrôler la situation, et qui va agir comme un déclic, changeant en quelques jours sa perception du monde et son regard de photographe. Une expérience étonnante racontée avec force, qui prend tout son relief après une introduction sur le parcours d'une vie déchirée entre les contraintes nées des nécessités quotidiennes et le besoin permanent pour tout homme de trouver un sens à l'existence et de combler ses aspirations profondes.

  • Contrairement à ses deux précédents romans, l'auteur cette fois ne nous conduit pas dans sa chère ville de Nîmes, mais nous fait vivre ses histoires dans un monde inconnu et intemporel.
    Maletour des Hautes Terres : Nous trouvons dans cette histoire un monde surréaliste où la population est peu à peu remplacée par des robots. Ces humains qui représentent " les petites mains " d'une industrie en expansion vont-ils être totalement éradiqués ou bien la prise de conscience d'un homme de science les tirera-t-elle de ce gouffre oe
    Recommencement : ce roman pourrait être l'anticipation d'un futur relativement proche qui nous ferait mesurer l'inconséquence de la masse humaine. Quelle ressource, quel secours ces femmes et ces hommes pris au piège d'une intelligence déviante peuvent-ils espérer oe

  • Le 19 août 2003, à Bagdad, Sergio Vieira De Mello, le Haut Commissaire chargé des droits de l'homme à l'ONU, dépêché en Iraq comme délégué des Nations Unies, était victime, avec vingt-et-un de ses collaborateurs, d'un attentat terroriste, ruinant du même coup les perspectives d'apaisement des troubles qui quotidiennement ensanglantent ce pays. Ses mérites sont reconnus par tous ceux qui ont partagé les tâches souvent ingrates qui lui ont été confiées, en Bosnie, en Afrique, au Liban, au Cambodge au Timor et pour finir en Irak, au cours de plus de trente années au service des Nations Unies. Qui fut-il vraiment? C'est à cette question que Yves Barbier, jadis son professeur de philosophie au lycée franco-brésilien de Rio de Janeiro, entend répondre dans ce livre à l'occasion du sixième anniversaire de son sacrifice. Au cours de ce témoignage d'une amitié exceptionnelle de plus de trente ans, des documents inédits, des lettres, des cartes postales ou des e-mails révèleront en profondeur la personnalité de Sergio Vieira de Mello, à travers ses doutes, ses combats et ses engagements.
    Sergio Vieira de Mello est aujourd'hui reconnu comme un héros national du Brésil. Le livre qui lui est consacré sous le titre " Bagdad l'instant d'un éclair... " s'inscrit dans le cadre des relations franco-brésiliennes alors que la France est à l'honneur au Brésil.
    Professeur de philosophie détaché auprès des services culturels du Ministère des Affaires Etrangères en Asie (Cambodge), en Amérique du Sud (Colombie, Brésil),en Europe (Espagne, Allemagne). Tour à tour journaliste, enseignant, directeur de différents centres culturels dont le dernier en date l'Institut Français d' Aix-la-Chapelle de 1975 à 1985.
    A paraître aux éditions la Société des Ecrivains: Bagdad l'instant d'un éclair...lettre à Sergio Vieira De Mello.

  • À l'autre bout du monde : un homme, un vélo, des milliers de kilomètres... De Toshkent à Kashgar, Jean-Pierre chevauche sa fidèle Vagabonde pour plus d'un mois de périple riche en émotions. Après la route de la soie, un nouveau défi les attend. Le duo d'aventuriers y franchit d'autres frontières, y découvre d'autres cultures, y fait d'autres rencontres. C'est la soif inextinguible d'inconnu qui l'accompagne sur cette route de Kashgar à Delhi, de Chine au Pakistan, du Xinjiang en Inde. Avec toujours cette question : qu'y a-t-il de l'autre côté ? se renouvelant à chaque virage, chaque village, chaque embranchement... À des lieues du banal séjour touristique, Jean-Pierre Jouveau nous embarque pour une expérience humaine extraordinaire. À travers ses carnets d'Asie, il nous convie à un voyage haut en couleur où se télescopent une multitude d'images, de souvenirs et de rencontres. L'aventure nous happe et l'on se prend à rêver en posant sur notre vieille bicyclette un regard nouveau pétri de promesses.

  • Le Gard

    Georges Martinez

    Le Gard: terre d'histoire, de curiosités, de traditions, de hauts lieux et de merveilles méconnues, qu'il vous faut avoir arpenté au moins une fois.
    Une invitation à la promenade que vous lance justement G. Martinez avec cet ouvrage qui recense toutes les communes de ce département et les découvertes à y faire.
    D'Aigues-Mortes au Vigan en passant par Nîmes ou Anduze, l'auteur nous dévoile ici tout le patrimoine d'un territoire d'exception à qui il adresse, en pointillé, une vraie déclaration d'amour.
    Inspirant, tentant, passionné, un livre qui sait susciter l'envie!

  • Des inimitables rues d'Istanbul à la vallée Rouge en Cappadoce, du temple d'Aphrodisias aux falaises de Myra, l'auteur nous invite à un voyage dépaysant à travers le temps et les civilisations.
    Carole Menez vient de vivre plusieurs années en Turquie. Passionnée de photographie, elle a décidé dans ce kaléidoscope de souvenirs de mettre en exergue la beauté et la grande diversité des paysages de ce magnifique pays et la bonté de tout un peuple.

  • Visiteurs, touristes, et même Parisiens - dont on dit bien souvent qu'ils méconnaissent leur Ville lumière -, l'auteur a imaginé un guide qui vous permet, en cette époque speed où pour beaucoup le temps est compté, d'optimiser ce qu'on pourrait appeler le rapport qualité-temps. Paris, en effet, ce n'est pas que les grandes percées haussmanniennes, mais un dédale de rues, passages, allées, places... où même un bon sens de l'orientation peut se trouver pris en défaut. Voici donc quatre-vingts fils d'Ariane (ou plutôt fils de Simone !) déroulés sur autant d'itinéraires explorant l'essentiel des curiosités petites et grandes de Paris intra-muros dans un temps minimum de marche, de manière à en consacrer le maximum aux visites. Avec intelligence, l'auteur évite les travers récurrents de nombreux ouvrages qui, se perdant dans les détails au nom d'une prétendue exhaustivité, égarent leurs lecteurs dans un tumulte d'informations. Et donc au cours de ces itinéraires, parcourus par l'auteur plusieurs fois et décrits avec un soin minutieux afin d'éviter toute erreur de trajet, Simone Legrand fait oeuvre utile avec ce Tour de Paris en 80 sorties.

  • Paris ne se découvre pas en un jour... Ses monuments, ses hauts lieux, ses curiosités ne peuvent se saisir que petit à petit... et c'est sans doute pourquoi P. Meyers fait le choix de la promenade pour embrasser la Ville Lumière. Des déambulations qui partent, majoritairement, de ce point de référence qu'est ­Notre-Dame de Paris, et qui permettent d'aller patiemment à la rencontre de ces églises, fontaines ou parcs qui font la splendeur de la cité. Et grâce à son objectif photographique, l'auteur pointe encore pour nous ces détails, cette statuaire, ces ornementations qui participent à l'élégance et au raffinement de l'architecture parisienne... Aussi, par-delà l'invitation à la flânerie et à la contemplation tous azimuts, nez en l'air ou au plus près des trésors que recèlent des lieux plus que centenaires, "Autour de la Grande Dame" constitue-t-il une formidable déclaration à une capitale comme construite dans la dentelle.

  • « Je ne pouvais pas finir cette journée sans décrire ce merveilleux coucher de soleil au milieu de cette immensité ! La couleur de la mer est noire, au loin l'horizon est rouge ocre, on dirait du feu, quelques nuages se promènent entre ciel et mer, quelle quiétude ! » Tout quitter pour partir en mer à bord d'un voilier en compagnie de son mari, c'est le défi que s'est lancé Chantal Légier. Elle fait le récit étape par étape de leur tour du monde, rythmé par les parties de pêche, l'éblouissant spectacle de la nature, la découverte d'autres cultures, mais aussi le mal de mer et quelques déconvenues. Passés par le Cap Vert, la Martinique et le canal de Panama, leur voyage au long cours s'achève prématurément par leur naufrage dans un récif de corail des îles polynésiennes. Ce drame tragique ne lui fait pourtant pas regretter d'avoir entrepris une expédition si riche en événements inoubliables et n'a pas émoussé son goût de l'aventure.

  • « La pêche du saumon implique régulièrement cette frustration pour le pêcheur. On le voit, il est là en face de vous, il godille, marsouine, saute... bref, manifeste sa présence. Vous lui passez sous le nez votre leurre, au besoin toute votre panoplie défile au bout de la ligne, et il l'ignore superbement. Pis, il effectue un écart pour s'en détourner. » Le troisième tome des mémoires d'Yves Mahieu consacré à sa passion pour la pêche aux quatre coins du monde se lit comme un roman d'aventures. Entre 1993 et 2000, l'auteur fait de lointaines escales au Sénégal, en Guinée-Bissau, au Québec, au Mexique, en Argentine et aux États-Unis, dont plusieurs en Alaska. Ces expéditions comportent parfois des risques et lui réservent des surprises. De très bonnes, comme le partage occasionnel de sa passion avec ses enfants, et d'autres... nettement moins agréables. Le savoureux récit s'achève sur un voyage en Patagonie, sa destination favorite.

empty