Histoire du monde

  • Le compagnonnage, éternellement jeune, fascine le public.
    Héritiers de racines franques (mobilier et objets précieux) autant que gallo-romaines (bâtiments), les compagnons s'organisent vers l'an mil, lorsque les terres chrétiennes se couvrent d'un blanc manteau d'églises. très tôt, les bâtisseurs de cathédrales se développent autour de leur haute technicité et de leurs systèmes d'entraide. avant que de constituer des corporations qui ruinent la féodalité.
    La renaissance avec ses châteaux, puis la première révolution industrielle (travail des métaux, imprimerie, livres, textiles) dynamisent les métiers. avec la loi le chapelier qui prohibe les corporations, puis l'échec du soulèvement républicain de 1848, la seconde révolution industrielle bouleverse l'organisation des métiers. de nos jours, répartis en trois groupements, les compagnons sont encore une vingtaine de milliers de membres.
    Les voilà affirmant leur originalité comme un îlot de civilisation menacé. ils continuent de bénéficier d'une image de qualité, de conservation des savoir-faire, d'enracinement populaire. ainsi, contre les vents et marées d'une modernité amnésique, le compagnonnage s'efforce encore de transmettre les gestes impérissables. sous nos latitudes, il n'existe pas de personne humaine appelée " trésor national vivant " comme au japon.
    Heureusement, les compagnons défendent et illustrent les métiers aussi anciens que la civilisation elle-même. c'est leur histoire, le témoignage de leur combat et l'espoir de leur renouveau que cet ouvrage entend porter à la connaissance du lecteur.

  • C'est un travail considérable et original que nos auteurs ont effectué, en véritables historiens, sans cependant négliger les aspects mystérieux (voire ésotériques) de l'aventure templière, depuis le fameux trésor jusqu'à l'héritage franc-maçon.
    Pas à pas, l'élaboration de l'ordre du temple est décortiquée, depuis la victoire de charles martel à poitiers, en passant par la querelle des deux pouvoirs rivaux, ceux du pape et de l'empereur, sans omettre l'opportunisme formidable d'urbain ii, tenté de réunifier un monde chrétien séparé depuis le grand schisme. fort bien décrite, la première croisade débouche sur la fondation du royaume de jérusalem et la création de la milice des pauvres chevaliers du christ en 1119.
    Les incertitudes quant aux fondateurs et à la fondation même de l'ordre, le voyage en france d'hugues de payens, le concile de troyes, la règle de saint bernard sont largement détaillés. des aspects très peu abordés sont ici développés : moines soldats, bâtisseurs de forteresses, inventeurs de la lettre de change, détenteurs de la première marine de l'époque, possesseurs de biens immobiliers considérables, propriétaires de vastes haras.
    Bien sûr, le procès des templiers, l'examen de leur présumée culpabilité, l'ambition et le cynisme de philippe le bel, la veulerie du pape clément v sont amplement développés. mais également la signification symbolique de leur sceau (deux sur un même cheval) et de tous leurs emblèmes, le baphomet, la règle secrète. le livre s'achève sur des chapitres consacrés à la réalité des malédictions prononcées par jacques de molay, à celle du trésor, à la transmission au compagnonnage et à la franc-maçonnerie, aux résurgences templières.
    Un texte de 700 pages, haletant, qui se lit sans trêve, et qui comporte des analyses réellement novatrices, appuyées sur des documents incontestables. tout est mystère dans l'incomparable aventure du temple, dès le départ. ne dit-on pas, et l'auteur apporte des témoignages d'époque très recoupés, que les templiers furent envoyés en éclaireurs au proche-orient pour, sinon retrouver, du moins pénétrer, les secrets de l'arche d'alliance !.

  • Nés très tôt, dès le Moyen âge, de nombreux pèlerinages manifestent la dévotion des croyants envers un endroit tenu pour sacré. Soit qu'un miracle s'y soit déroulé, soit qu'un saint y soit enseveli, soit encore que des reliques saintes puissent y eatre adorées. Ce contact avec le sacré permet au pèlerin de rencontrer le surnaturel et d'aborder une réalité inhabituelle, purement religieuse et spirituelle.

empty